Pourquoi et comment utiliser les lignes en photographie

Les lignes sont des éléments essentiels en photographie de nature. Elles ont de multiples buts.

Dans cet article, je vais vous donner des clés pour utiliser les différents types de ligne qui sont à votre disposition.

Les lignes horizontales à la surface de l'eau avec des tons chauds créent une photographie douce et apaisante.
Les lignes horizontales à la surface de l'eau avec des tons chauds créent une photographie douce et apaisante.

Définition d’une ligne

Il existe de nombreuses définitions du mot ligne. Celle qui m’intéresse le plus est la suivante.

Une ligne est un trait réel ou imaginaire qui sépare deux éléments contigus ; intersection de deux surfaces. Par exemple, la ligne de l'horizon.

Pourquoi utiliser des lignes en photographie de nature

En photographie de nature, les lignes ont pour but de diriger l’œil du regardeur vers le ou les centres d’intérêts.

La ligne et sa direction peuvent avoir un fort impact sur la composition de vos photographies.

Elle représente un chemin qui permet à l’œil de se déplacer dans l’image. Elle captive l’attention du regardeur de vos photos.

D’autre part, une ligne peut influencer l’humeur et la perception émotionnelle. Une ligne peut diviser, unifier, accentuer certaines parties d’une composition. Il existe différents types de lignes. Chacune possède un impact différent.

Comment utiliser les lignes en photographie de nature ? C’est ce que je vais vous expliquer maintenant.

La ligne directrice

La ligne directrice est fondée sur des effets optiques créés dans une photo.

On l’appelle aussi la ligne suggérée.

Elle s’obtient en isolant un détail du sujet (corail par exemple). Le graphisme devient alors le sujet. C’est plus cérébral. L’abstraction a besoin de la sensualité de la texture pour gagner en émotion. C’est surtout vrai en gros plan.

Elle n’est pas formalisée sur la photographie par une réelle ligne. Elle est suggérée par des éléments photographiques qui donnent une direction que l’œil va suivre. C’est l’œil du regardeur qui complète les éléments manquants. C’est pour cette raison que l’on appelle directrice : elle n’existe pas réellement mais pourtant elle dirige vers un point précis de la photo.

Par exemple dans une photographie animalière si des animaux courent dans une direction, ils créent une ligne directrice. L’œil va automatiquement aller dans cette direction. Une rangée d’arbres orientée dans un certain sens va créer une ligne directrice.

En photographie de nature, c’est une technique qui est très utilisée car on trouve souvent des lignes suggestives.

Une ligne directrice permet de pointer un sujet intéressant car elle mène le regard d’une partie vers une autre de l’image.

Elle peut permettre aussi d’aller du premier plan vers l’arrière-plan.

Une ligne directrice est d’autant plus efficace quand elle établit une relation entre la ligne et le centre d’intérêt principal de la scène.

Plusieurs lignes directrices peuvent cohabiter dans une photographie. L’impact en sera d’autant plus fort.

La direction dans laquelle regarde le cerf dans cette photo en noir et blanc est une ligne directrice forte.
La direction dans laquelle regarde le cerf dans cette photo en noir et blanc est une ligne directrice forte.

Points d’ancrage, lignes, sens de lecture

Un regardeur entre souvent dans une image par un point d’ancrage. Ce point a été retenu par le regardeur en fonction de sa sensibilité.

Une fois le point d’ancrage lu, le regardeur chemine ensuite le long des indicateurs fournis par le photographe : lignes, formes, masses. Ces indicateurs permettent la compréhension globale de l’image.

Les lignes ont un rôle pour faire retarder la lecture d’une image. En tant qu’occidentaux on lit de la gauche vers la droite.

Les lignes et les points d’ancrage permettent de retarder cette lecture.

La ligne oblique

La ligne oblique est une ligne qui peut être matérielle ou non.

Elle peut être orientée dans n’importe quel sens. Elle est utilisée surtout pour séparer une photo en deux parties égales ou non.

Elle peut aussi être utilisée pour diriger l’œil du regardeur vers un point précis. Une ligne oblique est une ligne qui possède le plus de valeur et d’impact.

La ligne diagonale

La diagonale est la ligne qui occupe le plus d’espace dans une photo car elle va d’un coin à l’autre.

Elle crée un juste équilibre entre la ligne verticale et horizontale. En photographie de nature, elle est souvent suggérée par un mouvement ou une attitude animalière.

En photographie sous-marine par exemple, c’est une ligne qui est très facile à créer car il suffit de basculer le caisson pour l’obtenir.

L’espace dans le monde marin peut être modifié à volonté.

Ce n’est pas vrai en photographie terrestre : le photographe doit utiliser des lignes naturelles tout en conservant son appareil horizontal ou vertical.

La diagonale est une ligne puissante. Elle suggère l’action, la force.

Quand deux diagonales se croisent, elles donnent un impact très fort à une photographie car elles sont dirigées dans des directions différentes.

Elle donne de l’énergie à une photo. Une diagonale qui monte donne envie de s’élever, d’aller plus haut. La diagonale bas gauche vers haut droit (diagonale principale) est la plus puissante pour les photographes.

La diagonale secondaire qui va du bas vers le haut est plus faible et incite plus à la méditation.

Lorsque dans une photographie il y a une ligne horizontale, une ligne verticale et une ligne diagonale, c’est toujours cette dernière qui l’emporte.

Une diagonale peut être utilisée dans une photographie pour apporter du dynamisme, du mouvement.

La ligne horizontale

La ligne horizontale est la plus naturelle à la vision humaine.

Elle nous donne des repères terriens.

Elle apporte une notion de profondeur, de calme et de repos. Elle doit être utilisée dans des photographies qui évoquent le calme, la sérénité.

Une ligne horizontale dans une photographie implique la stabilité et la tranquillité. Elle peut être utilisée pour transmettre le sentiment d’éternité ou un instant arrêté du temps qui est l’essence même de la photographie. Elle transmet une atmosphère statique.

Elle peut servir aussi à contre balancer le dynamisme d’une ligne diagonale.

Elle exprime la solidité, l’ancrage. Une ligne d’horizon placée assez bas dans l’image permet de créer deux plans bien distincts.

Elle permet de créer des plans dans une photo. Chaque plan possède sa propre couleur, ses propres tonalités.

Une ligne horizontale peut être réelle comme un horizon ou alors une forme naturelle comme le dos d’un dénivelé. Dans ce cas, sa fonction est de séparer deux milieux naturels différents. Elle permet de diviser une photo en différentes parties.

Elle peut être aussi directrice. Je veux dire, suggérée par un phénomène naturel. Mais attention car dans ce cas, elle a moins d’impact que la ligne réelle.

La ligne verticale

La ligne verticale est plus puissante que la ligne horizontale. Elle apporte une dimension d’action et de force. Elle peut aussi être réelle ou directrice.

Elle encourage l’œil à aller de bas en haut et de haut en bas pour explorer une photo. Elle est bien adaptée au format portrait.

Une ligne verticale transmet de la puissance, de la grandeur ou de la hauteur.

Elle peut perçue comme rigide car elle établit des limites. Elle contribue à la sensation bidimensionnelle de l’image. C’est l’effet contraire de la diagonale.

Les courbes et les spirales

La courbe comme la spirale permet au regardeur de voyager dans la photo alors que les lignes divisent en parties avec chacune sa propriété. Cela permet de mettre en valeur des éléments cachés.

Les lignes droites guident directement l’œil et sont plus directives, plus fortes. Les courbes permettent d’être plus évasifs, plus évocatrices.

Les lignes convergentes

Les lignes convergentes transmettent de la profondeur, de l’ampleur et la distance. Elles permettent de montrer un monde en trois dimensions sur une photo qui est en deux dimensions. Des lignes convergentes bien placées permettent de diriger le regard vers un sujet.

En photographie de nature, vous pouvez prendre comme exemple deux chemins qui convergent vers un point précis d’une photo. Souvent les nuages permettent aussi de diriger le regard vers un point de convergence.

Le cadrage et les lignes

Le cadrage verticale ou horizontal va renforcer ou s’opposer à la direction des lignes. Ce phénomène crée une tension dans l’image. Un photographe doit toujours bien réfléchir aux types de ligne qu’il introduit dans une photo en fonction du cadrage sous peine de donner moins d’impact à sa construction.

Finalement

J’espère que cet article vous aura convaincu que les lignes ont des éléments essentiels pour dynamiser vos photographies afin de les rendre intéressantes.

Elles permettent de diviser, de séparer mais aussi de diriger le regard vers des points précis d’une photo.

N’hésitez à les utiliser dans vos créations photographiques.

Page 1 sur 832

 

Des places sont encore disponibles pour ces stages photo


Nos stages de photo animalière, de photo sous-marine ou de photo paysage sont des moments privilégiés pour apprendre la photographie quel que soit votre niveau. Nos formations en photographie animalière, en photographie de paysage ou en photographie sous-marine sont basées sur une méthode unique : ACAPN. Nous partageons notre savoir-faire photographique afin d’ouvrir des nouvelles portes créatrices aux autres photographes.

Nouveautés du site


Vous voulez vous ouvrir de nouvelles portes créatrices en photographie de nature. Découvrez les nouveautés du site concernant le blog de la photographie de nature ou les nouveaux stages photo.

 

Découvrez mon travail de photographe professionnel en visionnant ce reportage diffusé sur France 3. Ce reportage décrit mon activité en photographie animalière et de paysages. Il suffit de cliquer sur le bouton "Play" pour démarrer la lecture du film.

download video.

 

Contactez-moi

Si vous souhaitez plus d'informations, veuillez remplir ce formulaire. Je reviendrai vers vous dès que possible.

captcha

 

N'oubliez pas de vous abonner à ma newsletter :

captcha

 

 

Amar Guillen. Artiste photographe professionnel de la nature.

Amar Guillen est un artiste photographe. Ses œuvres sont spécialisées en photographie sous-marine, animalière et de paysages. Son aventure photographique commence en 1987 alors qu’il prépare un diplôme d’ingénieur en informatique. Les spectacles visuels que leur offrent à la fois les paysages somptueux qui l’entourent, et la faune qui les peuplent, constituent son éternelle source d’inspiration. Cela l’a amené à se consacrer entièrement à sa carrière professionnelle photographique afin de partager son interprétation contemplative et artistique de la nature. Il photographie des paysages naturels terrestres et sous-marins ainsi que les créatures qui s’y déploient, depuis ces 15 dernières années, animé par les mystères infinis que cache la nature.

Par le regard photographique qu’il pose sur la nature, il s’efforce de mettre en lumière l’importance de sa conservation. Amar vit et expose entre la France et les États-Unis dont la faune, les paysages et les cultures nourrissent ses œuvres, et a publié plusieurs ouvrages dont « Lumières et Couleurs de la côte de la Charente-Maritime », « Reflets de la Haute-Saintonge », mais également « Les Secrets de la photo sous-marine ».

Paramétrages de cookies

×

Cookies fonctionnels

Ce site utilise des cookies pour assurer son bon fonctionnement et ne peuvent pas être désactivés de nos systèmes. Nous ne les utilisons pas à des fins publicitaires. Si ces cookies sont bloqués, certaines parties du site ne pourront pas fonctionner.

Mesure d'audience

Ce site utilise des cookies de mesure et d’analyse d’audience, tels que Google Analytics et Google Ads, afin d’évaluer et d’améliorer notre site internet.

Contenus interactifs

Ce site utilise des composants tiers, tels que ReCAPTCHA, Google Maps, MailChimp ou Calameo, qui peuvent déposer des cookies sur votre machine. Si vous décider de bloquer un composant, le contenu ne s’affichera pas

    Réseaux sociaux/Vidéos

    Des plug-ins de réseaux sociaux et de vidéos, qui exploitent des cookies, sont présents sur ce site web. Ils permettent d’améliorer la convivialité et la promotion du site grâce à différentes interactions sociales.

    Autres cookies

    Ce CMS Joomla utilise un certain nombre de cookies pour gérer par exemple les sessions utilisateurs.

    Activation