Temps de lecture de la page : environ 8 minutes

Pourquoi et comment photographier Valley of Fire dans le Nevada

Si vous avez l’occasion de visiter Las Vegas lors d’un prochain voyage aux Etats-Unis, n’hésiter à réserver une journée pour aller photographier un endroit extraordinaire qu’est Valley of Fire.

Cette session vous demandera de la préparation car Valley of Fire ne s’improvise pas. Au départ c’est assez déroutant.

Dans cet article, je vais vous donner quelques clés pour préparer et réussir vos photographies de Valley of Fire que ce soit en noir et blanc ou en couleur.

Paysage en noir et blanc de la route qui serpente dans Valley of Fire dans le Nevada. Photographie par Amar Guillen, artiste photographe
La route qui serpente dans Valley of Fire dans le Nevada.

La petite histoire de cet article

Chaque année, j’effectue une sorte de pèlerinage en voiture qui m’emmène de Dallas au Texas où j’habite à Las Vegas dans l’état du Nevada. Je roule uniquement sur la fameuse I-40 qui permet de traverser les Etats-Unis d’est en ouest.

Mon premier grand voyage en voiture avait pour but de photographier le Grand Canyon en Arizona. C’est donc naturellement que j’ai emprunté la I-40. Ce fut une de mes plus belles expériences de voyage. Je m’arrêtais dans les pompes à essence juste pour boire un café et échanger quelques mots les pompistes. Chaque ville ou village a été pour moi un moment d’extase. C’est ainsi que j’ai découvert les Etats-Unis.

Depuis, chaque année, je refais ce voyage. Le plus étonnant est que je fais toujours des découvertes car je choisis de m’arrêter dans des endroits différents.

Si je devais effectuer le voyage Dallas- Las Vegas d’une traite, il me faudrait 18 heures pour parcourir les 2100 kilomètres qui séparent les deux villes. Mais il me faut toujours au moins une semaine pour relier les deux villes. Chaque année, je choisis des points à photographier différents : Valley of the Gods, Monument Valley, Grand Canyon, la Vallée Pétrifiée, etc. Le nombre de sites intéressants pour un photographe est extraordinaire.

Lorsque j’arrive à Las Vegas, je ne m’arrête pas. Mon objectif est toujours Valley of Fire. Je continue de rouler pendant une heure vers le nord-est. Je choisis un petit motel pour deux nuits à quelques kilomètres du site naturel. Puis je fonce pour photographier les reliefs et les lumières uniques au monde.

Quand je parle de Valley of Fire, je me rends compte que peu de personnes connaissent cet endroit. Ceux qui le connaissent sont surpris de m’entendre dire que je passe deux jours complets à photographier cette vallée.

Si vous êtes un photographe de paysages ou un photographe qui a envie de réaliser des photos différentes alors Valley of Fire est fait pour vous.

Quelques mots sur Valley of Fire

« Valley of Fire » se traduit en français par « Vallée de feu ». C’est une vallée qui est située dans le désert du Mojave dans le Nevada. Pour y arriver, vous devez rouler sur une route en macadam qui traverse un désert de cailloux et de yuccas. Les paysages sont monotones. Sur le plan photographique, ils ne présentent pas un grand intérêt.

Si vous arrivez de Las Vegas, il n’existe qu’une route qui vous permet d’arriver à l’ouest de la Vallée. Au détour d’un virage, votre regard est attiré par une énorme masse rouge et orangée qui semble posée dans le désert. C’est Valley of Fire. C’est un véritable choc car le contraste des couleurs est surprenant. La couleur flamboyante est due aux rochers en grés. Le site s’étend sur 185 kilomètres carrés.

Une fois que vous pénétrez dans la vallée, vous allez trépigné devant ces paysages colorés qui s’offrent à vous. Vous allez avoir une seule envie : prendre votre appareil photo pour immortaliser les couleurs et les formations minérales que vous avez devant les yeux.

Je vous conseille d’être patient car si vous voulez sortir de la photo iconique, vous devrez chercher pour trouver les meilleurs points de vue.

Vous avez à votre disposition deux moyens pour rendre compte des merveilles naturelles abritées dans Valley of Fire :

  • Le noir et blanc.
  • La couleur.

Photographier Valley of Fire en noir et blanc

Naturellement, la plupart des photographes choisissent la couleur pour leurs photos de Valley of Fire. Je les comprends parfaitement. Les formations colorées vont des photos éclatantes. En effet, elles sont baignées dans une lumière assez pure car la vallée est située dans un désert loin de la pollution d’une grande ville.

Pourtant, je vous conseillerai aussi de réaliser des photos en noir et blanc. N’oubliez pas que le noir est une technique créative pour des paysages :

  • Riches en texture.
  • Avec de nombreux contrastes.

De plus les ciels qui sont souvent nuageux vont vous permettre d’ajouter une dimension créative intéressante. Ces ciels vont donner de la profondeur à vos photos. Vous allez transporter les regardeurs au-delà de l’horizon. Vous allez les faire rêver car ils vont penser aux grands espaces du sud-ouest des Etats-Unis.

Cliquez sur chaque vignette pour voir un agrandissement.

Photographier Valley of Fire en couleur

Pour photographier Valley of Fire en couleur, je vous conseille d’arriver avant le lever de soleil et de rester après le coucher de soleil.

Les lumières seront extraordinaires. Les formations minérales vont littéralement explosées de couleur. C’est l’une des raisons qui me pousse à passer deux jours complets dans le site. Les levers et les couchers de soleil sont assez courts. La lumière change assez vite. Vous devez prendre le temps de connaître le lieu pour réaliser de bonnes photos qui auront de l’impact.

Cliquez sur chaque vignette pour voir un agrandissement.

Les cadrages et les formats pour photographier Valley of Fire

Personnellement, je pense que Valley of Fire est bien mis en valeur avec des photos panoramiques. C’est pour cette raison que j’utilise le format 3 :1. Il me permet de créer des photos plus longues qui montrer l’étendue du site avec de de nombreux détails. Le problème du format panoramique est que vous devez imprimer vos photos dans de très grands formats pour en profiter pleinement.

Une alternative pour imprimer des photos plus petites est le format 3 :2. C’est celui que je privilégie pour photographier la route unique qui serpente dans la vallée. Elle est sinueuse. Elle doit s’adapter au relief très tourmenté de Valley of Fire. L’effet créatif est assez intéressant.

Le choix des focales

Comme souvent dans les paysages du sud-ouest des Etats-Unis, les focales allant de 14 à 200mm sont bien adaptées. Avec le 200mm, vous pourrez saisir les nuances des détails des roches.

Vous pouvez photographier de très près ou de loin. Vos photographies seront complétement différentes. Tout va dépendre de ce que vous voulez montrer.

Personnellement, j’utilise toujours des objectifs grand angle car j’aime les grands espaces. J’ai besoin d’évoquer la liberté. J’ai besoin de respirer dans je créé une photo de paysages. Mais c’est une approche personnelle.

Je vous conseille de ne pas vous laisser happer par les couleurs chatoyantes et chaudes qui vont vous subjuguer. N’hésitez pas à prendre un de recul. Essayez de faire abstraction des couleurs. Prenez le temps de bien regarder les formations rocheuses et les formes qu’elles évoquent.

L’interprétation de Valley of Fire

Valley of Fire ne représente pas de manière symbolique les grands espaces du sud-ouest américain. Monument Valley, Valley of the Gods, Petrified Forest sont des endroits plus adaptés.

Pour moi, je vois Valley of Fire comme une planète qui ne serai pas la terre. Je l’imagine comme la planète Mars à cause de sa couleur rouge très accentuée. Je marche souvent pendant des kilomètres sur les formations rocheuses pour trouver les meilleurs points de vue à photographier. J’ai toujours l’impression de ne pas être sur la terre. C’est le seul endroit que je connaisse où j’ai cette sensation.

Symboliquement, pour moi, Valley of Fire est une autre planète.

Page 2 sur 901

Paramétrages de cookies

×

Cookies fonctionnels

Ce site utilise des cookies pour assurer son bon fonctionnement et ne peuvent pas être désactivés de nos systèmes. Nous ne les utilisons pas à des fins publicitaires. Si ces cookies sont bloqués, certaines parties du site ne pourront pas fonctionner.

Mesure d'audience

Ce site utilise des cookies de mesure et d’analyse d’audience, tels que Google Analytics et Google Ads, afin d’évaluer et d’améliorer notre site internet.

Réseaux sociaux/Vidéos

Des plug-ins de réseaux sociaux et de vidéos, qui exploitent des cookies, sont présents sur ce site web. Ils permettent d’améliorer la convivialité et la promotion du site grâce à différentes interactions sociales.

Autres cookies

Ce CMS Joomla utilise un certain nombre de cookies pour gérer par exemple les sessions utilisateurs.

Comment puis-je vous aider à créer des photos?