10 conseils pour améliorer vos photos animalières (1ère partie)

La photographie animalière est un domaine photographique qui possède ses spécificités dans le cadrage, la composition, le choix des points de vue. De même, elle réclame un matériel particulier ainsi que des réglages spécifiques. Pour réaliser des photos animalières intéressantes, un photographe devra être patient, persévérant et surtout faire preuve d’une très grande humilité face à la nature. Le photographe animalier doit être un bon technicien photographique. Il doit aussi être un bon naturaliste. Il doit avoir un sens artistique développé. Enfin il doit faire preuve de beaucoup de respect pour l’environnement qui l’entoure.

Photo d'un colibri en vol dans le sud ouest du Texas aux Etats-Unis
Photo d'un colibri en vol dans le sud ouest du Texas aux Etats-Unis. C'est une photo difficile à réaliser où la mise en scène joue un rôle important.

Conseil 1 : bien connaitre les espèces à photographier

Un photographe animalier doit être un bon naturaliste. Il doit connaitre les habitudes des animaux qu’il photographie. Par exemple, la connaissance des périodes d’accouplement, de reproduction, de migration sont des données essentielles.

En effet, il n’est pas possible d’essayer de photographier des gorges bleus à miroir au mois de février en France. Ces passereaux arrivent au mois d’avril en provenance de l’Afrique. Ce n’est pas peine non plus d’essayer de photographier la naissance des faons élaphe en avril alors qu’ils commencent à naitre au mois de mai. Des deux exemples illustrent parfaitement qu’une bonne connaissance comportementale est impérative pour réaliser des photos intéressantes.

Mais cette connaissance ne se limite pas à la migration ou à la reproduction. Le photographe animalier doit s’intéresser aux endroits où les animaux cherchent leur nourriture, aux heures auxquelles les animaux sortent pour s’alimenter. Par exemple de nombreux animaux comme le blaireau sont nocturnes et sortent de leur terrier en début de soirée.

Enfin, le photographe animalier doit savoir où trouver les animaux qu’ils souhaitent photographier. Cela peut sembler une lapalissade mais un photographie pourra passer des jours et même des semaines à attendre l’apparition d’un phragmite aquatique dans un pré du centre de la France alors que c’est un oiseau que l’on peut trouver dans les zones humides côtières.

Le meilleur conseil que nous donnons souvent aux participants durant nos stages, c’est qu’on photographie bien que ce que l’on connait bien. La technique vient ensuite.

Si le photographe doit aller sur un terrain inconnu, il doit s’entourer d’un guide qui le conduira aux bons endroits et qui lui donnera toutes les informations pour être bien placé au moment de déclencher. Même la part de chance est importante en photographie animalière, elle l’est toujours beaucoup moins que le temps de préparation.

Conseil 2 : photographier avec des lumières rasantes

Les animaux terrestres que ce soit des oiseaux ou des mammifères sont bien mis en valeur avec des lumières rasantes du matin ou de la fin d’après-midi. Les lumières de milieu de journée tombent verticalement sur les plumages ou les pelages. Elles font disparaitre les contrastes nécessaires pour voir les détails des animaux. On dit que les lumières sont dures. Quand elles sont rasantes, les lumières sont dites douces.

Les périodes matinales et de fin de journée sont aussi propices car de nombreux animaux se préparent pour un départ journalier : c’est le cas de nombreuses espèces de grues par exemple. Certains mammifères comme les cerfs élaphe ou les chevreuils sortent des bois pour aller se nourrir dans des zones dégagées. Avec l’arrivée de l’obscurité, ils ne seront plus visibles par les humains et seront plus en sécurité.

De même de nombreux oiseaux ont une activité intense en début de journée, notamment au moment de la période de nourrissage des oisillons.

Le photographe animalier doit privilégier le début et la fin de journée pour réaliser ses photos car les lumières sont belles et les animaux sont en pleine d’activité pour se nourrir.

Conseil 3 : rechercher le comportement ou l’attitude insolite

Une photographie animalière intéressante doit montrer soit un comportement particulier ou soit un animal avec une attitude insolite. Réaliser un simple portrait est certes une photo qui n’est pas toujours facile à prendre mais qui représente peu d’intérêt. En général, un simple portrait animalier n’est pas dynamique même s’il respecte les règles générales de composition avec le placement du sujet sur une ligne de force ou sur un point fort.

Le photographe animalier ne doit pas se contenter de réaliser une photo juste parce qu’il a un animal en face de lui. Il doit prendre son temps pour le mettre en valeur, le dynamiser. Les photos animalières les plus intéressantes montrent souvent des relations entre différents individus ou alors de scènes de mouvement ou encore des comportements très spécifiques comme un nourrissage ou un accouplement.

Le portrait statique ou figé est surtout destiné à des illustrations pour des livres d’identification. Ce n’est pas une photo créative. Lorsqu’un photographe débute, il est souvent satisfait de ce genre de photo mais rapidement, il sera gagné par la lassitude par le manque de créativité.

Nous convenons que le portrait d’un animal inconnu ou très peu photographier peut revêtir un intérêt certain mais ce type de photo reste tout à fait exceptionnel.

Pour réaliser des photos comportementales ou d’attitude, le photographe doit bien connaitre les habitudes des animaux. Par exemple pour mettre en valeur un mâle gorge bleu à miroir, le photographe va s’attacher à le photographier pendant qu’il chante. Encore faut-il savoir où il chante et à quelle heure. Nous revenons à notre premier conseil concernant les connaissances naturalistes.

  1. Commentaires (0)

  2. Ajouter le votre
Il n'y a pas encore de commentaire.

Ajouter vos commentaires

Poster un commentaire en tant qu'invité.
Pièces jointes (0 / 3)
Partager votre emplacement
Tapez le texte présenté dans l'image ci-dessous. Pas clair?

Je désire recevoir gratuitement le livret de 10 conseils photos pour réussir des photos créatives et intéressantes.

Inscription à la lettre d'information

Inscrivez-vous à notre liste de diffusion pour recevoir une fois par mois et en priorité nos offres de stages de photo nature à des conditions avantageuses.

Vous recevrez aussi nos dernières chroniques pour créer des photos intéressantes.

Ces informations sont confidentielles et ne seront jamais diffusées.