Juillet 2017. Projet de photo animalière consacré aux faons et aux cerfs élaphe en bois de velours

Durant le mois de juillet 2017, après avoir consacré quatre semaines à la photographie d’oiseaux dans la Dombes, nous sommes partis dans le département de la Charente-Maritime pour photographier des faons et des cerfs élaphe en bois de velours.

En tant que photographes animaliers professionnels, nous avons une véritable passion pour les cerfs. Chaque année, nous passons plusieurs semaines à photographier le brame du cerf. Même si ce spectacle nous donne toujours autant d’émotions dans les prairies et les forêts de la Charente-Maritime, la fin du printemps offre de très belles opportunités pour réaliser des photographies animalières intéressantes. Les mois de mai et de juin marquent la période de naissance des faons et des marcassins. C’est aussi la saison où les bois des cerfs repoussent. Ils couverts par une texture qui ressemble à du velours. On dit d’ailleurs que les cerfs sont en bois de velours.

Chez les cerfs élaphe en Europe, chaque année les bois tombent entre les mois de février et de mai. En février-mars pour les plus vieux et en avril-mai pour les plus jeunes. Dès que les bois sont tombés, ils commencent à repousser pour atteindre leur plein développement au moment du rut appelé aussi le brame du cerf. Lorsqu’ils repoussent, le bois qui est de l’os est nourri par le velours qui possède beaucoup de vaisseaux sanguins. Pour un photographe animalier, la saison des bois de velours est aussi importante que celle des bois secs. En effet, le pelage des cerfs est beaucoup plus roux et plus brillant que pendant la période du brame. Les cerfs sont en pleine santé. Ils sont gras et bien portants alors que pendant le rut ils peuvent perdre jusque un tiers de leur poids.

Le printemps est synonyme de verdure, d’arbres en fleurs et de prairies couvertes d’herbes bien grasses. Ce sont des environnements idéaux pour des décors de qualité qui mettront en valeurs les cerfs. C’est aussi l’une des raisons qui nous pousse chaque année à passer quelques jours à photographier les cerfs en velours.

Le printemps de cette année 2017 a été particulièrement chaud avec des températures dépassant souvent les 35 degrés Celsius. Ces températures sont difficiles à supporter lorsque l’on fait de l’affût pour photographier les cerfs mais elles nous permettent de réaliser des photos de rêve lorsque les cerfs ou les biches se baignent pour trouver de la fraîcheur. Ce spectacle survient souvent en fin d’après-midi lorsque le soleil est moins haut à l’horizon. Les hardent de cerfs et de biches sortent des bois où ils avaient trouvé refuge dans la journée pour se protéger des rayons du soleil. Ils se dirigent vers les étangs pour se baigner. La principale difficulté est de savoir dans quel étang ils vont aller. C’est la chance qui va décider. Si on a choisi le mauvais affût, on ne pourra pas immortaliser ce moment extraordinaire. Si on a choisi le bon endroit, alors c’est le jackpot. En photographie animalière, la chance est un facteur prépondérant pour réussir des photographies dignes d’intérêt.

Le printemps comme nous l’avons dit est la période de naissance des faons. Il est souvent difficile d’observer une naissance car les biches s’écartent des hardes pour aller chercher des endroits calmes. De plus pour nous photographes artistiques, photographier des naissances n’est pas spécialement très intéressant. Nous pensons que c’est plus du registre de la photo de reportage ou naturaliste. Il n’en demeure pas moins que les faons sont des sujets passionnants et intéressants lorsqu’ils découvrent leur environnement. Nous avons eu connu des émotions très fortes devant un faon qui regardait une abeille butiner une fleur. Ses oreilles dressées et ses grands yeux en disaient très long sur son étonnement à contempler cet insecte.

Les faons ne sont pas les seuls à naître à cette période. C’est aussi la période de naissance des marcassins. Ils sont plus difficiles à observer car ils sont très petits par rapport aux grandes herbes tapissant les prairies. Lorsque l’on marche, il faut rechercher les dos noirs des laies qui retournent des lopins de terre à la recherche de racines tendres. En général, les marcassins ne sont pas loin. Les sangliers sont plus faciles à observer en prairie durant le printemps car pendant la période du brame, ils préfèrent rester dans les bois pour éviter les coups de tête avec les bois des cerfs qui sont très excités et imprévisibles lors de la montée de testostérone. Approcher d’une compagnie de sangliers pour les photographier est assez facile lorsqu’on est à bon vent et qu’on approche silencieusement. Si en plus on a le soleil dans le dos, on alors toutes les chances de réaliser de très bonnes photos. Les sangliers ont une excellente ouïe et un très bon odorat. Le vent est certainement leur meilleur allié car ils transportent toutes les odeurs. Une fois près d’une compagnie, l’idéal est de rester immobile en faisant un affût. En effet, les marcassins sont de petite taille. Ils sont souvent masqués par la végétation qui est haute. Il vaut mieux une fois l’approche terminée, se cacher et attendre qu’ils sortent des hautes herbes.

Le printemps est une belle saison pour photographier les cerfs, les biches et les sangliers. Les décors sont souvent très beaux avec des couleurs vertes très profondes et très marquées. C’est l’idéal pour créer de beaux contrastes de couleurs avec les pelages roux des cerfs. Mais il faut soigneusement choisir les environnements car l’abondance de feuillage peut facilement nuirez à la construction et à la lecture de la photo. C’est pour cette raison que lorsque nous sommes sur le terrain à cette époque de l’année, nous apportons beaucoup de soin aux choix de nos décors.

Cette année 2017 n’a pas été la meilleure sur le plan de la créativité à cause de la chaleur excessive. Malgré tout nous en retirerons quelques photos intéressantes qui viendront compléter nos collections de photographies d’art que ce soit dans le thème « nuances de noirs et de blancs » ou dans le thème « lumières et couleurs ».

 

Toutes ces photographies sont issues directement des appareils photos. Le post traitement et les cadrages ont été effectués avec les outils des boitiers. Ces photos se ront développées plus finement pour alimenter les collections de photographies d'art.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Nous contacter

Si vous souhaitez plus d'informations, remplissez ce formulaire. Nous reviendrons vers vous dès que possible.

captcha

 

N'oubliez pas de vous abonner à notre newsletter :

captcha

 

 

Amar et Isabelle Guillen. Photographes professionnels de nature.

Nous sommes fascinés et passionnés par les beautés de la nature. Nous aimons contempler les paysages et observer les animaux sauvages que ce soit sur terre ou sous l'eau.

Nous avons choisi de devenir photographes professionnels pour partager et témoigner des émotions que nous ressentons quand nous observons la nature qu’elle soit terrestre ou sous-marine. Notre objectif est de créer de l’art avec nos photographies. Nous essayons toujours de transformer le banal en une interprétation contemplative et artistique.

Nous sommes photographes professionnels animaliers, photographes professionnels de paysages et photographes professionnels sous-marins. Nous nous efforçons aussi de documenter la nature avec un œil orienté vers la conservation et l’éducation.

Nous réalisons des tirages d’art à partir des photographies artistiques. Ces tirages d’art sont en vente sur notre site web. Nous réalisons des expositions pour montrer toute la beauté et l'incroyable richesse de la nature qui nous entoure.

Nous aimons aussi partager notre amour pour les beautés de la nature avec d'autres photographes. Afin de communiquer notre savoir-faire et pour échanger nos techniques ainsi que nos points de vue, nous organisons des stages de photo animalière, des stages de photo sous-marine et des stages de photo de paysages. Nous regroupons ainsi des personnes qui ont la même passion que nous pour les belles photos prises dans la nature.

  • Aucun commentaire sur cet article.

Ajouter votre commentaire

Ecrire un commentaire en tant qu'invité

0
komento

Je désire recevoir gratuitement le livret de 10 conseils photos pour réussir des photos créatives et intéressantes.