Mai 2017. Projet de photo animalière consacré aux oiseaux du Delta du Danube en Roumanie

Au mois de mai 2017, nous sommes allés photographier les oiseaux vivants dans le Delta du Danube en Roumanie non loin de la Frontière avec l’Ukraine. Le but a été de photographier non seulement les oiseaux migrateurs comme les hérons pourprés, les bihoreaux gris ou encore des rémiz penduline mais aussi des oiseaux vivants dans cette région tout au long de l’année comme les pélicans frisés.

Le mois de mai est particulièrement intéressant pour nous car les paysages et les décors sont absolument magnifiques. Dans notre approche artistique, nous privilégions toujours en premier les décors puis la lumière et enfin les oiseaux pour créer nos photographies artistiques.

En ce qui concerne la lumière, les conditions météorologiques ont été très particulières cette année avec des pluies et du vent. La pluie lorsqu’elle est battante nous empêche de réaliser des photos car le matériel que nous utilisons même s’il est professionnel ne résiste pas à l’humidité abondante. D’autre part lorsqu’il pleut, il y a peu de lumière. Les vitesses d’obturation deviennent moins rapides. Il est difficile de figer le vol ou le mouvement d’un oiseau.

Le vent est aussi un élément très gênant pour la prise de vue. D’une part, les oiseaux n’aiment pas voler lorsque le vent souffle. Ils préfèrent rester abrités dans les immenses roselières du delta du Danube. Mais d’autre part, il est plus facile de photographier un oiseau qui décolle quand il y a beaucoup de vent car il lui faut plus de temp pour prendre son envol. Mais comme toujours en photographie animalière, nous avons fait preuve de ténacité et le soleil a fini par se montrer généreux.

Le Delta du Danube couvre une superficie d’environ 5800 km2. Le nombre d’espèces vivants dans le delta est d’environ 300. Chaque année au moment de la période migratoire du printemps, des millions d’oiseaux viennent se reproduire avant de repartir avant l’automne. Cette période est certainement la plus propice pour réaliser des photos animalières.

Photographier la faune avicole du Delta du Danube peut se faire soit à partir d’affûts fixes, d’affûts flottants ou encore depuis une barque.

La technique de l’affût fixe est intéressante car elle ne nécessite que l’utilisation d’un simple fantôme des bois ou d’un camouflage sommaire créé à partir de branches et de feuilles. Ensuite, il suffit d’attendre qu’un oiseau vienne se poser dans le cadre choisi par le photographe. L’avantage est que le photographe choisi son décor et sa lumière pour mettre en valeur le sujet. L’inconvénient est que les oiseaux ne restent pas souvent aux mêmes endroits sauf s’ils couvent. Ils se déplacent en fonction du vent et de la nourriture qu’ils trouvent. Un photographe peut rester pendant plusieurs heures sans apercevoir un seul oiseau dans son viseur. La technique de l’affût fixe nécessite beaucoup de temps sur place car le photographe ne pourra choisir que deux endroits chaque jour : un le matin et un le soir.

La technique de l’affût flottant est un plus rentable sur le plan des photographies réalisées. L’avantage est que le photographe peut se déplacer dans l’étant qu’il a choisi sans effrayer les oiseaux. En effets, les animaux tolèrent l’affûts flottant car il possède une forme arrondie, très loin de la forme humaine qui affole tous les animaux sauvages. L’inconvénient de l’affût flottant est qu’il faut de l’eau pour se déplacer sur l’étang. Durant les périodes de sécheresse comme cette année 2017 où la pluviométrie a été très faible, la plupart des étangs intéressants sont à sec. Il est impossible d’utiliser un affût flottant.

La technique de la barque reste la plus facile à utiliser. Le photographe peut se déplacer facilement le long des canaux à la rechercher des oiseaux. L’avantage est que pendant une session de photo qui dure 5 heures, il est possible de parcourir près de 30 kilomètres à l’aide du moteur. Cette technique est certainement celle qui permet de réaliser le plus de photos. Mais elle possède deux inconvénients majeurs. Le premier inconvénient est le bruit du moteur qui effraie bien souvent les oiseaux. Ils s’enfuient dès qu’ils entendent les premiers bruits. Les canaux du Danube sont souvent très sinueux. Il est impossible de prévoir la présence d’un oiseau avant d’aborder un virage. Même quand la vitesse est réduite et que le moteur tourne au ralenti, les oiseaux s’enfuient dès qu’ils voient arriver l’embarcation. Il est souvent trop tard pour le photographe de réaliser une photo.

Le second inconvénient de la barque est qu’il est impossible de choisir les décors et la lumière pour créer les photographies. Le photographe doit s’adapter à la scène qu’il a face à lui. Dans notre cas, il nous arrive très souvent de ne pas déclencher l’appareil photo car même si nous trouvons un beau héron pourpré ou un bihoreau dans un comportement exceptionnel, le décor peut être très moche avec des arbres abîmés ou une végétation fanée. Mais nous devons que ces situations se produisent assez rarement car le delta du Danube offre des décors magnifiques et très peu dégradés par la présence humaine.

Le fait que tout le delta soit une biosphère mondiale permet de protéger tous les espaces naturels. Il existe quelques villages établis historiquement dans la région mais les pêcheurs ont compris l’intérêt de préserver ce patrimoine classé au patrimoine mondial en 1991. Depuis la plupart des pêcheurs se sont reconvertis dans le tourisme en offrant des hébergements pour les nombreux passionnés d’ornithologie qui viennent admirer les beautés naturelles de la région.

Finalement ce voyage de l’année 2017 aurait été placé sous d’excellents auspices. Nous avons réalisé plusieurs séries intéressantes qui viendront alimenter nos différentes collections de photographies d’art qu’elles soient dans le registre lumières et couleurs ou alors dans le registre des nuances de noirs et de blancs.

 

Spatule blanche en vol. Projet de photo animalière consacré aux oiseaux du Delta du Danube en Roumanie. Spatule blanche en vol. Projet de photo animalière consacré aux oiseaux du Delta du Danube en Roumanie.

 

Guifette mustac en vol. Projet de photo animalière consacré aux oiseaux du Delta du Danube en Roumanie. Guifette moustac en vol. Projet de photo animalière consacré aux oiseaux du Delta du Danube en Roumanie.

 

Pélican frisé au décollage. Projet de photo animalière consacré aux oiseaux du Delta du Danube en Roumanie. Pélican frisé au décollage. Projet de photo animalière consacré aux oiseaux du Delta du Danube en Roumanie.

 

Echasse blanche marchant dans une vasière. Projet de photo animalière consacré aux oiseaux du Delta du Danube en Roumanie. Echasse blanche marchant dans une vasière. Projet de photo animalière consacré aux oiseaux du Delta du Danube en Roumanie.

 

Avocette élégante au décollage. Projet de photo animalière consacré aux oiseaux du Delta du Danube en Roumanie. Avocette élégante au décollage. Projet de photo animalière consacré aux oiseaux du Delta du Danube en Roumanie.

 

Avocette élégante dans une vasière. Projet de photo animalière consacré aux oiseaux du Delta du Danube en Roumanie. Avocette élégante dans une vasière. Projet de photo animalière consacré aux oiseaux du Delta du Danube en Roumanie.

 

Glaréole à collier dans une vasière. Projet de photo animalière consacré aux oiseaux du Delta du Danube en Roumanie. Glaréole à collier dans une vasière. Projet de photo animalière consacré aux oiseaux du Delta du Danube en Roumanie.

 

Crabier chevelu dans un des bras du Danube. Projet de photo animalière consacré aux oiseaux du Delta du Danube en Roumanie. Crabier chevelu dans un des bras du Danube. Projet de photo animalière consacré aux oiseaux du Delta du Danube en Roumanie.

 

Rémiz penduline en train de construire son nid dans un saule pleureur. Projet de photo animalière consacré aux oiseaux du Delta du Danube en Roumanie. Rémiz penduline en train de construire son nid dans un saule pleureur. Projet de photo animalière consacré aux oiseaux du Delta du Danube en Roumanie.

 

Héron pourpré dans un des bras du Danube. Projet de photo animalière consacré aux oiseaux du Delta du Danube en Roumanie. Héron pourpré dans un des bras du Danube. Projet de photo animalière consacré aux oiseaux du Delta du Danube en Roumanie.

 

Bihoreau gris dans un des bras du Danube. Projet de photo animalière consacré aux oiseaux du Delta du Danube en Roumanie. Bihoreau gris dans un des bras du Danube. Projet de photo animalière consacré aux oiseaux du Delta du Danube en Roumanie.

 

Héron cendré dans un des bras du Danube. Projet de photo animalière consacré aux oiseaux du Delta du Danube en Roumanie. Héron cendré dans un des bras du Danube. Projet de photo animalière consacré aux oiseaux du Delta du Danube en Roumanie.

 

Dernière modification le samedi 03 juin 2017
Amar et Isabelle Guillen

Nous sommes fascinés et passionnés par les beautés de la nature. Nous aimons contempler les paysages et observer les animaux sauvages que ce soit sur terre ou sous l'eau.

Nous avons choisi de devenir photographes professionnels pour partager et témoigner des émotions que nous ressentons quand nous observons la nature qu’elle soit terrestre ou sous-marine. Notre objectif est de créer de l’art avec nos photographies. Nous essayons toujours de transformer le banal en une interprétation contemplative et artistique.

Nous sommes photographes professionnels animaliers, photographes professionnels de paysages et photographes professionnels sous-marins. Nous nous efforçons aussi de documenter la nature avec un œil orienté vers la conservation et l’éducation.

Nous réalisons des tirages d’art à partir des photographies artistiques. Ces tirages d’art sont en vente sur notre site web. Nous réalisons des expositions pour montrer toute la beauté et l'incroyable richesse de la nature qui nous entoure.

Nous aimons aussi partager notre amour pour les beautés de la nature avec d'autres photographes. Afin de communiquer notre savoir-faire et pour échanger nos techniques ainsi que nos points de vue, nous organisons des stages de photo animalière, des stages de photo sous-marine et des stages de photo de paysages. Nous regroupons ainsi des personnes qui ont la même passion que nous pour les belles photos prises dans la nature.

  • Aucun commentaire sur cet article.

Ajouter votre commentaire

Ecrire un commentaire en tant qu'invité

0
komento

Nouveautés du site



Les nouveautés du site concernent des actualités relatives à notre travail de photographes professionnels animaliers, de photographes professionnels sous-marins et de photographes professionnels de paysages. Notre blog de photographie professionnelle est destiné aux photographes souhaitant s’ouvrir de nouvelles portes créatives en photographie de nature.


 

Découvrez notre travail de photographes professionnels en visionnant ce reportage diffusé sur France 3. Ce reportage décrit notre activité en photographie animalière et de paysages. Il suffit de cliquer sur le bouton "Play" pour démarrer la lecture du film.

 

 

Nous contacter

Si vous souhaitez plus d'informations, remplissez ce formulaire. Nous reviendrons vers vous dès que possible.

captcha

N'oubliez pas de vous abonner à notre newsletter :

captcha
Début de la page
Fin de la page

Je désire recevoir gratuitement le livret de 10 conseils photos pour réussir des photos créatives et intéressantes.