Mai 2018. Projet de photo animalière dans le delta du Danube pour photographier des oiseaux d’eau

En mai 2018, nous avons passé deux semaines dans le delta du Danube pour continuer à travailler sur notre projet sur les oiseaux d’eau. Nous commençons à bien connaître cette région car cela fait plusieurs années que nous y allons.

Notre objectif était cette fois de réaliser des photographies artistiques destinées à créer des collections de tirages d’art dans le cadre de « autour de l’esprit » et « autour du monde ». Nous avions défini quelques lignes directrices très précises de ce que nous voulions accomplir avec notamment une recherche expérimentale sur les oiseaux en vol et un travail sur les limicoles comme les glaréoles à collier et les vanneaux huppés.

Mais comme toujours, rien ou presque ne s’est passé comme prévu. Cette année a été très différente des années précédentes. Le printemps a été le théâtre de pluies abondantes dans le delta du Danube. Le niveau de l’eau a été anormalement élevé. Tous les échassiers comme les hérons pourprés, les hérons cendrés, les blongios nains sont allés se réfugier très loin dans les roselières. En effet, ils ne pouvaient pas chasser car les berges étaient inondées. De même les limicoles se sont plus rares car les vasières n’étaient plus apparentes.

Par contre, nous avons pu photographier une multitude de passereaux paludicoles. Nous avons observé de nombreuses familles de panures à moustaches, des rousserolles effarvattes et turdoïde ainsi que de nombreuses rémiz penduline.

Nous avons aussi la chance de pouvoir organiser de nombreux affûts depuis les barques pour photographier des martins pêcheurs et des pics cendrés.

Nous avons pris le part de créer uniquement des photographies artistiques dès la prise de vue. Nous avons totalement délaissé la prise de vue naturaliste. Les photos qui suivent montrent quelques axes de recherche pour nos photos. Nous n’avons pas encore décidé si nous allons retenir le post traitement en couleur ou en noir et blanc.

Comme toujours, nous faisons de nombreux essais. Nous devons rester conformes avec notre démarche artistique tout en essayant d’être créatif mais aussi en pensant aux futurs clients de nos tirages d’art.

Ce compromis n’est pas toujours facile à trouver. La phase d’editing doit nous permettre d’affiner au mieux notre sélection.

Projet de photo animalière dans le delta du Danube en mai 2018 : avocette élégante.
Projet de photo animalière dans le delta du Danube en mai 2018 : guifete moustac.
Projet de photo animalière dans le delta du Danube en mai 2018 : vol de cygnes tuberculés.
Projet de photo animalière dans le delta du Danube en mai 2018 : panure à moustaches mâle.
Projet de photo animalière dans le delta du Danube en mai 2018 : échasse blanche.
Projet de photo animalière dans le delta du Danube en mai 2018 : envol d'un grand cormoran.
Projet de photo animalière dans le delta du Danube en mai 2018 : vol de pélicans blancs.
Projet de photo animalière dans le delta du Danube en mai 2018 : crabier chevelu.
Projet de photo animalière dans le delta du Danube en mai 2018 : blongio nain.