Octobre 2016. Projet photo animalière consacré au brame du cerf en France

Durant l’automne, nous avons continué notre projet de photo animalière consacré au brame du cerf en France. Cette année encore, nous avons choisi la Charente-Maritime pour ses lumières particulières et exceptionnelles.

2016 restera pour nous une année exceptionnelle car les brumes matinales ont été très denses et persistantes. Cette année 2016 sera aussi  marquée par un brame tardif en Charente-Maritime. Les chaleurs excessives de ce début d’automne (plus de 32 degrés certains jours) ont retardé les chaleurs des biches élaphe. Ce sont ces chaleurs qui provoquent la montée de testostérone des cerfs et donc le brame.

Le réchauffement climatique est une réalité que nous pouvons vérifier chaque jour sur le terrain. Les périodes de grande chaleur et de forte sécheresse succèdent aux périodes de pluie violentes et abondantes. Cette année 2016 restera dans les annales avec un été très sec et un automne très chaud.

C’est donc avec beaucoup de retard que le brame du cerf a débuté durant la dernière semaine du mois de septembre. Mais il faut reconnaitre que ces chaleurs tardives ont permis à la végétation de continuer à se développer. Les décors sont magnifiques. Les fougères encore très hautes commencent tout juste à prendre des couleurs plus chaudes. Ces environnements seront parfaits pour les décors de nos clichés.

Les photos réalisées sont destinées à créer des photographies d’art pour nos collections « nuances de noirs et de blancs » et « lumières et couleurs ». Nous proposons quelques clichés sortis du boitier. Les post traitements sont issus des fonctions disponibles sur nos appareils.

Projet photo brame du cerf. Automne 2016.

Projet photo brame du cerf. Automne 2016.

Projet photo brame du cerf. Automne 2016.

Projet photo brame du cerf. Automne 2016.

Projet photo brame du cerf. Automne 2016.