Octopus n°50 : Août/Septembre 2004

L'article technique rédigé dans le numéro 50 de OctopusArticle dans le numéro 50 de Octopus.

Dans cet article du magazine Octopus numéro 50, nous avions expliqué comment choisir un reflex numérique et comment choisir un éclairage sous-marin pour le numérique.

Voici le début de l'article :

"Dans l’article précédent, nous avions détaillé les caractéristiques à prendre en compte pour s’équiper avec un compact numérique et un caisson sous-marin associé. Dans la première partie de cet article nous allons étudier les caractéristiques des reflex numériques. La seconde partie sera consacrée au choix d’un éclairage sous-marin.

Définition d’un reflex
Un reflex numérique est un appareil dont les objectifs sont amovibles : suivant le type de photos que vous souhaitez réaliser, vous adaptez un objectif différent (grand angle, photos rapprochées, macro). Ce n’est pas le cas d’un compact numérique. Il est plus lourd et plus volumineux. Il dispose de fonctionnalités plus importantes qui le rende plus complexe d’utilisation. Le flash interne ne peut pas être utilisé sous l’eau : un flash externe est nécessaire. Un reflex est plus cher à l’achat et le coût du caisson est souvent plus élevé que l’appareil lui-même. Mais les reflex numériques ont tous un point commun : la qualité des photos est supérieure à celle des compacts. Cette qualité est due aux objectifs et aux différents réglages possibles, plus évolués.

Caractéristiques générales d’un reflex
Le fonctionnement d’un reflex numérique est très différent de celui d’un compact. Nous ne décrirons pas dans toutes les caractéristiques car l’article ne serait pas suffisant. Nous avons choisi d’illustrer les points fondamentaux. Les remarques concernant la résolution, les mémoires, les batteries, les connexions, que nous avons évoquées dans l’article précédent restent valables.

  • La visée est dite « reflex »
    Les boîtiers reflex ne permettent pas de voir directement la photo qui va être prise dans la fenêtre de prévisualisation à l’arrière des appareils. Les reflex utilise un jeu de miroirs qui montrent la photo uniquement dans le viseur alors que pour un compact, la visualisation se fait en temps réel dans la fenêtre. De plus ce viseur ne montre que 95% de la photo qui sera effectivement prise. Attention donc aux palmes qui traînent sur les bords des clichés. Si vous souhaitez acquérir un reflex numérique sous-marin, nous vous conseillons de le tester sous l’eau. En effet, certains appareils comme le D70 possède un œil de visée plus petit que le S2 ou le D100. Si vous avez une vue légèrement déficiente, cela peut vous poser des problèmes pour faire la mise au point.
  • Le facteur d’agrandissement
    Les capteurs des appareils reflex numériques ont une taille qui est plus petite que celle des films argentiques. La taille d’un film argentique est de 24 mm de haut par 35 mm de large. Certains reflex numériques ont un capteur dont la taille est de 15,5 mm de haut par 23 mm de large. Le rapport entre les deux est de 1,5 (35/23=1,5 et 24/15,5=1,5). Ce nombre est appelé facteur d’agrandissement. Un objectif de 60 mm deviendra alors pour le reflex numérique un objectif de 90 mm (60 * 1,5 = 90) Un objectif de 14 mm deviendra alors un objectif de 21 mm. Dans le cas de l’utilisation de grand angle en photo sous-marine, cela devient un inconvénient car on recherche le plus grand angle possible. Par contre dans le cadre de l’utilisation de petites focales, ce facteur d’agrandissement devient un avantage car il permet d’avoir un télé objectif à moindre frais et de qualité. Dans l’eau, c’est bien souvent un avantage car les poissons sont très farouches et difficiles à approcher. Avec cette solution du télé, vous pouvez rester à une distance correcte tout en ayant un bon cadrage de la photo. Si vous souhaitez utiliser vos anciens objectifs ou alors si vous souhaitez acheter des objectifs existants pour des boîtiers argentiques, il faudra tenir compte de ce facteur d’agrandissement. Pour les grands angles, les objectifs les plus utilisés sont le 14 mm et le 17-35mm. Certains utilisent le Nikon 10,5 mm fish eye mais la distorsion est importante sur les bords. Pour les objectifs macro, les objectifs les plus utilisés sont le 60 mm et le 105 mm. "

La suite dans l'article du numéro 50 de Octopus...

 

Début

Paramétrages de cookies

×

Cookies fonctionnels

Ce site utilise des cookies pour assurer son bon fonctionnement et ne peuvent pas être désactivés de nos systèmes. Nous ne les utilisons pas à des fins publicitaires. Si ces cookies sont bloqués, certaines parties du site ne pourront pas fonctionner.

Mesure d'audience

Ce site utilise des cookies de mesure et d’analyse d’audience, tels que Google Analytics et Google Ads, afin d’évaluer et d’améliorer notre site internet.

Contenus interactifs

Ce site utilise des composants tiers, tels que ReCAPTCHA, Google Maps, MailChimp ou Calameo, qui peuvent déposer des cookies sur votre machine. Si vous décider de bloquer un composant, le contenu ne s’affichera pas

    Réseaux sociaux/Vidéos

    Des plug-ins de réseaux sociaux et de vidéos, qui exploitent des cookies, sont présents sur ce site web. Ils permettent d’améliorer la convivialité et la promotion du site grâce à différentes interactions sociales.

    Autres cookies

    Ce CMS Joomla utilise un certain nombre de cookies pour gérer par exemple les sessions utilisateurs.