Le phragmite aquatique dans une roselière de Charente-Maritime

Prendre 2 ou 3 grammes de gras avant de reprendre la migration vers l'Afrique

Chaque année, un phénomène extraordinaire se déroule dans certaines roselières du sud du département de la Charente-Maritime en France. Des phragmites aquatique (nom scientifique : Acrocephalus paludicola) se posent pour quelques jours pour prendre quelques grammes de graisse.

Phragmite aquatique dans une roselière de la Charente-Maritime.

Phragmite aquatique dans une roselière de la Charente-Maritime.

Un migrateur très courageux

Chaque année, durant le mois d’août, les phragmites aquatiques arrivent de l’Europe de l’ouest notamment de la Pologne, de Biélorussie, de Hongrie, de Russie et d’Allemagne. Ils sont allés se reproduire pendant les mois de mai, juin et juillet. Au mois d’août, ils migrent vers le Sahel qui constitue leur zone d’hivernage. Son poids varie de 10 à 14 grammes mais il est capable de parcourir ces milliers de kilomètres en quelques jours. C’est un oiseau paludicole : il vit sur les bords des étangs et des marais. Pendant la période de nidification, il vit sur les bords des marais bien entretenus. Lorsqu’il s’arrête en Charente-Maritime, c’est pour prendre 2 ou 3 grammes de graisse qui lui permettront de continuer son chemin vers le sud. Il se nourrit alors d’insectes, des araignées et de petits invertébrés. Il se pose alors dans certaines roselières de la Charente-Maritime disposant de grandes zones ouvertes.

Une espèce en voie de disparition

Cette espèce de passereau est en grand danger. La population des couples nicheurs est estimée à environ 10 000. Son déclin est du au développement de l’agriculture aux dépens des zones marécageuses où il se reproduit.

Un oiseau difficile à photographier

Depuis deux ans, nous passons plusieurs jours à le photographier en Charente-Maritime. Les difficultés pour réaliser une bonne photographie sont nombreuses. D’une part, le nombre d’oiseaux est très réduit. La probabilité d’un photographier un est assez faible. D’autre part, c’est un passereau migrateur. On sait qu’il migre à partir du mois d’août mais il est impossible de déterminer la date exacte. De plus, la superficie des roselières est très grande. Enfin, il faut surveiller la météo et attendre les meilleures conditions possibles. Chaque jour, nous consultons les sites de météo sur internet. Par exemple, il est impossible de réaliser des photos quand le vent souffle.

Nous n’utilisons que la technique de l’affût car c’est un oiseau très craintif. Pour réaliser les photos du phragmite aquatique, il faut beaucoup de temps et beaucoup de patience. Il nous est arrivé de ne faire aucune photo pendant plusieurs jours. Il faut attendre les vagues de migration qui se posent dans les roselières.

Pour réaliser les affûts, nous choisissons une zone ouverte dans la roselière. Nous utilisons un trépied caché par un filet de manière à le masquer. Ensuite, il faut attendre. Le meilleur moment est le matin avec des conditions météorologiques adaptées. L’attente est souvent longue entre 3 et 4 heures pendant lesquelles rien ne se passe. Il faut rester concentrer et surveiller le moindre mouvement des joncs. Quand un oiseau se pose et commence à pousser ses cris, il faut aller très vite car la rencontre est fugace. Il plonge alors vers une proie située au bas de la roselière.

Autant l’avouer : photographier un phragmite aquatique est une tâche difficile et fatigante. Mais quel plaisir quand le cliché tant attendu est réalisé. Réaliser une belle photo de cet oiseau paludicole migrateur est un véritable challenge.

Nous tenons à remercier Thomas Herault du conservatoire d'espaces naturels de Poitou-Charentes pour nous avoir donné l'autorisation de photographier dans des roselières dont il avait la gestion.

 

Si vous aimez cette chronique, n’hésitez pas à nous laisser un commentaire en utilisant le formulaire du bas de page ou en la partageant via les réseaux sociaux.

Tous les 100 commentaires, nous effectuons un tirage au sort du meilleur texte et nous envoyons un beau livre en cadeau.

En vous inscrivant à notre newsletter, vous recevrez une fois par mois des nouvelles de notre site.

 

 

Des places sont disponibles pour ces stages photo

01-160213ETHANI0003
Stages photo - aventures lointaines

Stage photo animalière. Les derniers loups d'Ethiopie. Mars 2018

Mars 2018. Photographier les derniers loups d'Ethiopie, les nyalas des montagnes et les geladas. Du 10 au 20 mars 2018, nous vous proposons un voyage de photo animalière en Ethiopie. Le thème que nous avons choisi pour ce voyage est «Photographier les derniers loups d’Ethiopie, les nyalas des…
Stage de photo animalière consacré au brame du cerf le 23 septembre 2018
Stages photo - trésors cachés

Stage photo animalière consacré au brame du cerf - Septembre 2018

Photographier le brame du cerf en Charente-Maritime - Septembre 2018 Vous êtes un photographe animalier passionné par la faune sauvage évoluant dans son milieu naturel. Vous avez envie de découvrir de nouveaux horizons, de photographier de nouvelles espèces. Vous avez envie de connaître de…

 

 

N'oubliez pas de vous abonner à notre newsletter :

captcha

 

Nous contacter

Si vous souhaitez plus d'informations, remplissez ce formulaire. Nous reviendrons vers vous dès que possible.

captcha

 

Nouveautés du site



Les nouveautés du site concernent des actualités relatives à notre travail de photographes professionnels animaliers, de photographes professionnels sous-marins et de photographes professionnels de paysages. Notre blog de photographie professionnelle est destiné aux photographes souhaitant s’ouvrir de nouvelles portes créatives en photographie de nature.


 

 

Amar et Isabelle Guillen. Photographes professionnels de nature.

Nous sommes fascinés et passionnés par les beautés de la nature. Nous aimons contempler les paysages et observer les animaux sauvages que ce soit sur terre ou sous l'eau.

Nous avons choisi de devenir photographes professionnels pour partager et témoigner des émotions que nous ressentons quand nous observons la nature qu’elle soit terrestre ou sous-marine. Notre objectif est de créer de l’art avec nos photographies. Nous essayons toujours de transformer le banal en une interprétation contemplative et artistique.

Nous sommes photographes professionnels animaliers, photographes professionnels de paysages et photographes professionnels sous-marins. Nous nous efforçons aussi de documenter la nature avec un œil orienté vers la conservation et l’éducation.

Nous réalisons des tirages d’art à partir des photographies artistiques. Ces tirages d’art sont en vente sur notre site web. Nous réalisons des expositions pour montrer toute la beauté et l'incroyable richesse de la nature qui nous entoure.

Nous aimons aussi partager notre amour pour les beautés de la nature avec d'autres photographes. Afin de communiquer notre savoir-faire et pour échanger nos techniques ainsi que nos points de vue, nous organisons des stages de photo animalière, des stages de photo sous-marine et des stages de photo de paysages. Nous regroupons ainsi des personnes qui ont la même passion que nous pour les belles photos prises dans la nature.

Liste des participants qui ont commenté cet article

  • Fatna

Ajouter votre commentaire

Ecrire un commentaire en tant qu'invité

0
komento

Je désire recevoir gratuitement le livret de 10 conseils photos pour réussir des photos créatives et intéressantes.