Si cette page vous a intéressé(e) pouvez-vous lui donner une note (5 étoiles est la meilleure)?
(44 Votes)

Pourquoi bien choisir les arrières plans en photographie de nature

De manière générale, une photographie se compose de sujets, d’un premier plan, d’un espace négatif et d’un arrière-plan. L’arrière-plan est présent dans la plupart des cas sauf dans les plans très rapprochés comme le gros plan.

En photographie de nature, notamment en photographie animalière ou de paysage, un arrière-possède une fonction essentielle. Il met en valeur les centres d’intérêts d’une photo.

En photographie de paysage, l'arrière plan est fondamental pour mettre en valeur les centres d'intérêts.
En photographie de paysage, l'arrière plan est fondamental pour mettre en valeur les centres d'intérêts.

Le choix d’un cadrage et du point de vue

Pour réaliser un bon arrière-plan dans une photographie, il faut bien définir la scène que l’on veut photographier. Il faut réfléchir en termes de compositions. Il faut définir immédiatement les centres d’intérêts ainsi que les relations que l’on veut établir entre eux.

Ensuite, le choix d’un cadrage et d’un bon point de vue vont permettre de créer un bel arrière-plan.

Des centres d’intérêts intéressants ne suffisent pas

De nombreux photographes débutants pensent à tort que la présence de centres d’intérêts forts suffit pour créer une bonne photo. Pour eux un bel animal ou une scène comportementale suffit pour attirer l’attention. Nous disons souvent que c’est vrai le jour où quelqu’un photographiera une soucoupe volante. Mais un très beau sujet sur un arrière-plan négligé est une mauvaise photo.

Eviter les détails inutiles

Un arrière-plan ne doit pas posséder de détails qui vont attirer l’œil du regardeur. Il doit juste mettre en valeur les centres d’intérêts importants par contraste de lumière ou par contraste de couleur. Un arrière-plan doit toujours être le plus simple possible.

Le choix de l’arrière peut se faire soit par le choix d’un cadrage ou soit par le choix d’un point de vue adapté comme nous l’avons vu dans les chapitres consacrés à ces deux thèmes.

Ne pas mettre d’éléments abîmés

Nous conseillons de bien soigner le choix d’un arrière-plan en photo de nature en évitant de mettre des éléments abîmés ou en mauvais état. L’arrière-plan met en valeur les centres d’intérêts : tout doit y concourir.

Flou ou net : les deux solutions possibles

Un arrière peut être soit flou soit net. Comme nous le verrons dans un autre chapitre, un fond flou s’apparente à la technique créative du bokeh. Le bokeh permet de focaliser l’attention du regardeur sur les centres d’intérêts photographiques sans chercher à le détourner sur le reste de la scène. Le flou permet de montrer des photos plus fortes.

Un fond net permet d’accentuer l’effet de grandeur de la scène. Le regardeur ne va porter son regard sur le fond mais il va être attiré par l’espace. Un arrière-plan net permet de dégager l’espace et de faire respirer la photo avec des espaces de dégagement de chaque côté des centres d’intérêts.

Bien gérer l’horizon

Si l’horizon est présent dans l’arrière-plan, il faut bien s’assurer qu’il ne coupe pas la tête des sujets vivants dans une scène. Si tel est le cas, il faut adopter un point de vue légèrement en contre-plongée pour que la tête passe au-dessus de l’horizon.

De manière générale, la tête des êtres vivants doit être placée au-dessus de l’horizon pour les mettre en valeur et leur donner de l’importance.

Bien séparer le sujet de l’arrière-plan

Les centres d’intérêts photographiques doivent bien se découper de l’arrière-plan. Par exemple, la tête d’un cerf ou d’un oiseau ne doit pas être dans un arbre. Mieux vaut la mettre dans le ciel. Plus les centres d’intérêts photographiques sont visibles, plus ils sont accrochés par le regardeur. De nouveau il ne faut pas hésiter à changer de point de vue.

Eviter les zones très exposées dans les arrière-plans

Les zones dans l’arrière-plan qui sont plus exposées que les centres d’intérêts posent un problème car l’œil du regardeur va être distrait. Son attention va se porter inévitablement vers ces lumières. De nouveau il faut changer le cadrage ou le point de vue.

Cette remarque s’appliquer aussi aux arrière-plans dont la couleur est plus criarde que celle des centres d’intérêts. Le regard va être distrait par ces zones.

De manière générale, un arrière-plan doit être neutre d’un point de vue de la lumière et de la couleur. Il ne doit pas venir concurrencer les centres d’intérêts de la photo. L’arrière-plan ne doit pas distraire mais mettre en valeur les centres d’intérêts.

Le post-traitement pour changer l’arrière-plan

>Il est toujours possible par post-traitement de changer l’arrière-plan d’une photographie. Pour cela, nous recommandons de réaliser des photos avec la même lumière pour ne pas altérer le rendu général de l’ambiance.

Par exemple en photographie animalière, une fois qu’on a choisi un affût, aussi bon soit-il, il est possible que l’animal ne soit pas exactement à l’endroit que l’on s’était fixé. Dans ce cas, il est intéressant de réaliser quelques photos avant son apparition pour de changer l’arrière-plan à l’aide d’un logiciel.

Finalement

Le but d’un arrière-plan dans une photo est de mettre en évidence et en valeur les centres d’intérêts d’une photo. On procède souvent par contraste de lumière ou de couleur. Mais ce n’est pas suffisant car des détails superflus ou des zones surexposées peuvent ruiner une photo car ils vont attirer le regard. Le choix d’un bon cadrage et d’un bon point de vue sont essentiels pour ne conserver que l’essentiel.

 

  1. Commentaires (0)

  2. Ajouter le votre

Commentaires (0)

Rated 0 out of 5 based on 0 voters
Il n'y a pas encore de commentaire.

Ajouter vos commentaires

  1. Poster un commentaire en tant qu'invité.
Rate this post:
Pièces jointes (0 / 3)
Partager votre emplacement
Tapez le texte présenté dans l'image ci-dessous. Pas clair?

Je désire recevoir gratuitement le livret de 10 conseils photos pour réussir des photos créatives et intéressantes.

Inscription à la lettre d'information

Inscrivez-vous à notre liste de diffusion pour recevoir une fois par mois et en priorité nos offres de stages de photo nature à des conditions avantageuses.

Vous recevrez aussi nos dernières chroniques pour créer des photos intéressantes.

Ces informations sont confidentielles et ne seront jamais diffusées.