Article publié le vendredi 12 janvier 2018. Écrit par

Pourquoi et comment créer des photographies fine art (artistiques) – Partie 1

Définir la photographie d’art encore appelée photographie fine art est complexe et difficile. Depuis des années que nous essayons de nous exprimer en tant qu’artistes photographes, nous avons acquis certaines certitudes concernant cette discipline artistique. Nous avons eu envie de les partager dans cet article.

Il nous apparaît aussi important de partager nos réflexions car c’est ce que nous faisons depuis plusieurs années durant nos stages de photographie.

Cette photographie fine art a été créée dans le cadre de la collection 'Notes de musique sur l'eau'.
Cette photographie fine art a été créée dans le cadre de la collection 'Notes de musique sur l'eau'.

Une photographie d’art est réalisée dans le but de créer une œuvre artistique

Pour créer une photographie artistique, le photographe doit se considérer lui-même comme un artiste. Il doit prendre le contrôle du processus créatif. Dans cet article, nous avions déjà expliqué que pour nous, la photographie devait être considérer comme une discipline artistique.

Réaliser une photographie d’art nécessite une approche créative particulière qui n’a rien à voir avec la photographie documentaire.

En effet, créer une photographie d’art va bien au-delà de la représentation d’une scène. Elle ne doit pas nécessairement rendre compte de la réalité. Une photographie artistique est avant tout une image qui partage une vision photographique, une démarche artistique. Elle envoie toujours un message. Elle peut aussi décrire une métaphore.

L’artiste photographe est totalement impliqué dans ce processus. La scène qu’il choisit est juste un prétexte pour montrer ce qu’il ressent que ce soit sur le plan émotionnel ou sur le plan sentimental.

Une photographie d’art n’est pas juste documentaire

Une photographie artistique n’est pas juste documentaire. Le mot ‘juste’ que nous utilisons est très important et nous l’employons à dessein. En effet, pour nous la photographie d’art peut être abordée de manière documentaire. Dans ce cas, l’auteur photographe va utiliser des moyens que ce soit à la prise ou au développement pour embellir une image tout en donnant son interprétation de la scène. Il peut aussi à l’aide d’une scène parfaitement identifiable créer une métaphore ou une parabole.

Mais qu’est que la photographie documentaire ? C’est une discipline photographique qui est factuelle, descriptive. Elle n’a pas besoin d’être esthétique. Le but d’une photographie documentaire est d’illustrer un article de magazine, un livre ou servir pour un cadre légal pour des papiers administratifs.

Ce type de photographie n’a pas pour but de créer une parabole, une métaphore ou encore transmettre un message. C’est avant tout un cliché descriptif. Une photographie documentaire est un témoignage sur un fait.

Les critères d’évaluation techniques sont simples. Une photo documentaire doit :

  • Avoir le ou les sujets nets.
  • Etre bien exposée.
  • Avoir une bonne gestion des couleurs.
  • Etre correctement contrastée.

Par exemple, elle ne doit pas avoir des zones surexposées ou sous-exposées car des détails importants pourraient être perdus. L’aspect factuel serait remis en cause.

La photographie documentaire peut être par exemple destinée à des chercheurs car elle a souvent valeur de témoignage dans le temps.

Dans une photographie documentaire, le photographe ne doit pas s’engager d’un point de vue émotionnel et ne doit surtout pas émettre une opinion sur la scène qui est photographiée. Une règle d’or est que le photographe doit être absent de la scène. Ses croyances, ses opinions ne doivent pas transparaître ou être exprimées que ce soit de manière implicite ou explicite. Le photographe doit être totalement neutre. C’est comme s’il n’avait jamais existé.

Pour pousser le raisonnement à l’extrême, une photographie documentaire pourrait être prise par un appareil photo totalement autonome qui prendrait des images de manière automatique.

Une photographie artistique poursuit des buts totalement opposés. Elle montre une scène qui est différente de la réalité. Elle ne doit pas rendre compte de ce que les personnes présentes sur la scène ont vu. Une photographie artistique est une interprétation de la réalité.

Elle doit montrer la vision artistique encore appelée démarche artistique du photographe. Ce dernier va totalement s’impliquer dans le processus créatif de l’œuvre. Ce raisonnement va si loin que l’on sera capable de reconnaître la marque, la patte ou le style du photographe.

Quand un artiste photographe parvient à ce stade de la créativité, il est au sommet de son art. Dans une photo artistique, c’est le photographe qui met son âme de manière métaphorique. En effet, il doit être présent dans le cliché même si on ne le voit. Une audience doit être capable de deviner qu’il est derrière le viseur. Comme nous l’avons décrit dans cet article, de manière générale l’art est un moyen pour une personne d’exprimer sa personnalité, de montrer sa vision du monde et ses sources d’inspiration. On dit que cette personne est artiste.

Etre artiste, c’est montrer sa vision du monde en interprétant la réalité.

Si on suit ce principe la photographie fine art est un moyen de partager la vision d’un photographe avec une audience. C’est pour cette raison qu’une photographie artistique est totalement différente d’une photographie documentaire car elle reflète l’expression d’un artiste qui est un photographe.

Mais une photographie d’art peut avoir des bases documentaires. Par le post traitement, on va lui donner un relief artistique en la transformant en noir et blanc par exemple ou encore en saturant les couleurs, changer la profondeur de champ. Les outils de transformation sont infinis. Seule l’imagination du photographe est au pouvoir. Les limites sont celles de son imagination.

Une photographie d’art est toujours développée

Comme nous l’avons dit précédemment une photographie d’art est une interprétation du monde réel par un photographe. Les outils de transformation pour changer la réalité sont la plupart du temps des logiciels installés sur des ordinateurs. Comme nous le verrons dans un prochain billet, l’utilisation d’outils informatiques permettant la conversion d’une image traduisant la réalité en une photo d’art, ne servent qu’à renforcer la démarche artistique ou la vision photographique d’un photographe.

Le but ultime de cette conversion est de permettre à l’artiste de toujours produire des œuvres que l’on pourra reconnaître et lui attribuer sur un simple coup d’œil. Il faut des années avant de parvenir à ce résultat. C’est l’accomplissement ultime pour un artiste : être reconnu par son style. C’est un travail de chaque jour. Il est incessant, minutieux, difficile, délicat car trouver son style et l’affirmer est l’étape la plus complexe à atteindre pour un artiste au sens général.

Maîtriser les outils informatiques n’est pas la garantie de produire des photographies d’art de qualité. Certes, c’est bien un travail artistique qui est effectué car nous sommes face à une interprétation du réel mais ce n’est pas une condition suffisante pour que ce soit une approche artistique de qualité.

Un artiste photographe qui utilise des logiciels pour transformer le réel doit le faire en étant cohérent d’une photo à l’autre. Son style doit être visible, identifiable, clair pour tous ceux qui regarderont les photos. Pour nous c’est certainement l’étape la plus difficile. C’est une véritable quête du Graal.

Cette page a été lue 3384 fois

Si cette page vous a intéressé(e) pouvez-vous lui donner une note (5 étoiles est la meilleure)?
(34 Votes)

  1. Commentaires (0)

  2. Ajouter le votre
Il n'y a pas encore de commentaire.

Ajouter vos commentaires

  1. Poster un commentaire en tant qu'invité.
Pièces jointes (0 / 3)
Partager votre emplacement
Début

Paramétrages de cookies

×

Cookies fonctionnels

Ce site utilise des cookies pour assurer son bon fonctionnement et ne peuvent pas être désactivés de nos systèmes. Nous ne les utilisons pas à des fins publicitaires. Si ces cookies sont bloqués, certaines parties du site ne pourront pas fonctionner.

Mesure d'audience

Ce site utilise des cookies de mesure et d’analyse d’audience, tels que Google Analytics et Google Ads, afin d’évaluer et d’améliorer notre site internet.

Contenus interactifs

Ce site utilise des composants tiers, tels que ReCAPTCHA, Google Maps, MailChimp ou Calameo, qui peuvent déposer des cookies sur votre machine. Si vous décider de bloquer un composant, le contenu ne s’affichera pas

    Réseaux sociaux/Vidéos

    Des plug-ins de réseaux sociaux et de vidéos, qui exploitent des cookies, sont présents sur ce site web. Ils permettent d’améliorer la convivialité et la promotion du site grâce à différentes interactions sociales.

    Autres cookies

    Ce CMS Joomla utilise un certain nombre de cookies pour gérer par exemple les sessions utilisateurs.

    Activation

    Fields cannot be empty