Pourquoi créer des photos minimalistes de nature - 2ème partie

 

Photo minimaliste d'une plume sur un étang.
Photo minimaliste d'une plume sur un étang.

 

Quelques astuces pour créer des photos minimalistes

Pour créer des photographies minimalistes, nous utilisons toujours les mêmes techniques. Nous appliquons ces règles simples à mettre en œuvre.

  • Nous nous arrangeons toujours pour que la composition fasse ressortir l’élément unique que nous voulons mettre en valeur.
  • Nous utilisons les motifs quand ils sont présents dans la scène que ce soit pour le centre d’intérêt lui-même ou alors pour l’espace négatif.
  • Nous utilisons la technique créative du bokeh afin de mettre en valeur les formes et les volumes du centre d’intérêt. C’est surtout vrai dans nos photographies animalières.
  • Dans nos photos lumières et couleurs, nous utilisons souvent une couleur dominante pour détacher le sujet minimal dans le cadrage.
  • Nous aimons la technique créative du noir et blanc dans nos photos nuances de noirs et de blancs car elle est bien adaptée à la photo minimaliste.
  • Pour nos photographies de paysages, nous aimons utiliser la technique créative de la pose longue car elle accentue les effets crémeux et oniriques des scènes.
  • Toujours pour les photographies de paysages, nous utilisons la technique de la symétrie ou du reflet. Ce sont des éléments de renforcement de lecture intéressants qui accentuent les messages à transmettre.
  • L’isolement du centre d’intérêt principal est un principe important pour nous. Ce n’est pas toujours facile à mettre en œuvre en photographie de nature au grand angle car les détails perturbateurs sont souvent présents. Mais c’est là qu’intervient le bon choix du point de vue.

La photographie animalière minimaliste

En tant que photographes professionnels animalier, nous aimons appliquer la démarche minimaliste. Il faut tout d’abord faire le choix de la scène et d’un espace négatif neutre et dégagé comme une prairie, une étendue neigeuse ou encore un lac. Il faut absolument supprimer du cadre tous les éléments qui viendraient distraire l’œil du regardeur. En Europe ou aux Etats-Unis, nous utilisons souvent la technique de l’affût que ce soit pour les mammifères ou les oiseaux. Nous choisissons l’endroit et nous attendons qu’un animal arrive dans la scène.

C’est pour cette raison que lorsque nous abordons cette approche photographique durant nos stages photo, nous recommandons toujours aux stagiaires de bien apprendre les habitudes des animaux ainsi que leur comportement. Par exemple, lorsque nous photographions des gorgebleues à miroir nous savons où se situe les zones de chant ou d’accouplement. Pour les cerfs ou les sangliers, nous savons identifié les zones de passage et les coulées.

La connaissance du biotope est l’élément fondamental pour choisir les scènes qui serviront de support à des photos animalières minimalistes.

Photo minimaliste d'un cerf pendant le brame en Charente-Maritime.
Photo minimaliste d'un cerf pendant le brame en Charente-Maritime.

 

La photographie sous-marine minimaliste

En tant que photographes professionnels sous-marin, nous utilisons parfois l’approche minimaliste même si elle très difficile à mettre en pratique. En effet, les environnements sous-marins sont souvent exubérants que ce soient dans les formes, les couleurs. Dans les espaces désertiques, il y a peu de centres d’intérêts intéressants à photographier.

Lorsque nous photographions sous l’eau avec un grand angle, notre endroit privilégié est sans aucun doute les grottes que ce soient dans la Mer Rouge ou dans les cénotes du Yucatan.

Notre approche minimaliste sous-marine est très orientée vers la photographie en gros plan ou en macro. Tout comme pour la photographie animalière, elle nécessite une parfaite connaissance des biotopes et des comportements des animaux sous-marins. Nos sujets privilégiés sont les gobies, les blennies, les hippocampes ou les crustacés. Nous utilisons souvent la technique du motif pour mettre en valeur les sujets.

La photographie sous-marine est une discipline photographique difficile car avec des bouteilles les temps de plongée sont limités en général à une heure à une profondeur de 20 mètres. De plus on ne peut réaliser que 3 plongées par jour sans être trop fatigué. Finalement, les temps d’immersion et le changement fréquent des sites de plongée ne sont pas des facteurs favorisants pour favoriser une approche minimaliste dans les meilleures conditions.

Photo minimaliste d'une raie manta durant une plongée de nuit aux Maldives.
Photo minimaliste d'une raie manta durant une plongée de nuit aux Maldives.

 

La photographie de paysages minimaliste

En tant que photographes professionnels de paysages, nous créons souvent des photos minimalistes. Comme nous l’avons expliqué dans des paragraphes précédents, nous utilisons beaucoup la technique de la pose longue. Mais c’est certainement la discipline photographe de nature où il est le plus facile de créer de belles photos minimalistes.

D’une part, il est possible de revenir sans arrêt photographier la même scène à des heures ou des saisons différentes. Le temps n’a pas d’importance. C’est une question de patience.

D’autre part, le choix des scènes est décidé par le photographe. Ce n’est pas toujours le cas en photographie animalière ou photographie sous-marine où le photographe reste fortement tributaire du milieu environnant et des habitudes des animaux.

Les scènes de paysages qui se prêtent le mieux dans la nature sont les déserts, les zones humides. En fait ce sont les zones peu encombrées de détails inutiles. La principale difficulté est d’intégrer un centre d’intérêt intéressant dans la scène. C’est l’imagination et l’originalité du photographe qui fera toute la différence.

Photo minimaliste d'une jetée.
Photo minimaliste d'une jetée.

 

Le post traitement : un allié efficace

Nous le répétons sans arrêt durant nos stages de photo consacrés à la nature, la prise de vue est l’acte essentiel en photographie. Même avec les outils informatiques de correction et de retouche, une mauvaise photo restera toujours une mauvaise photo. Une bonne photo doit être réussie à 95% au moment du déclenchement. Le post traitement consiste à accentuer des détails et à dégager de manière encore plus claire la vision artistique du photographe. Dans cet article, nous nous plaçons dans la définition la plus noble de la photographie. Nous ne nous plaçons pas dans le photographisme qui consiste à prendre plusieurs clichés afin d’en créer un.

Le développement en noir et blanc par exemple permet d’accentuer encore le sentiment de minimalisme. C’est une technique créative qui permet de mettre en évidence le centre d’intérêt principal d’une photo.

Le fait de pouvoir recadrer une photo en supprimant des éléments perturbateurs est aussi une technique permettant de créer des photos minimalises.

Les techniques du high key et du low key permettent aussi de renforcer la vision minimaliste d’un photographe.

Les outils informatiques sont essentiels aujourd’hui pour créer des photographies artistiques intéressantes qui ont de l’impact. Mais ils ne doivent être utilisés que pour renforcer et approfondir une vision.

Finalement

Même si la réalisation de photographies de nature minimalistes peut sembler simple et facile de prime abord, ce n’est pas un style de photographie au rabais. Il faut être très vigilant dans la construction des clichés que ce soit le choix du point de vue, le cadrage, la composition et dans le choix de la transmission du message.

Créer de belles photographies minimalistes nécessite une bonne maîtrise technique que ce soit à la prise de vue avec l’utilisation des filtres par exemple. Mais aussi une bonne maîtrise technique du développement notamment pour la création en high-key ou en low-key.

C’est une démarche photographique qui nécessite un certain cheminement de pensée et une attitude zen. Comme tout démarche il faut du temps, de la patience et beaucoup d’abnégation pour réussir des clichés intéressants, créatifs et qui transmettent les bons messages traduisant la vision artistique du photographe.

 

Si vous aimez cette chronique, n’hésitez pas à nous laisser un commentaire en utilisant le formulaire du bas de page ou en la partageant via les réseaux sociaux.

Tous les 100 commentaires, nous effectuons un tirage au sort du meilleur texte et nous envoyons un beau livre en cadeau.

En vous inscrivant à notre newsletter, vous recevrez une fois par mois des nouvelles de notre site.

 

 

Des places sont encore disponibles pour ces stages photo



Nos stages de photo animalière, de photo sous-marine ou de photo paysage sont des moments privilégiés pour apprendre la photographie quel que soit votre niveau. Nos formations en photographie animalière, en photographie de paysage ou en photographie sous-marine sont basées sur une méthode unique : ACAPN. Nous partageons notre savoir-faire photographique afin d’ouvrir des nouvelles portes créatrices aux autres photographes.

Tous les stages de photo de nature pour l'année 2018 sont complets : Mexique, Ethiopie, Roumanie, Etats-Unis, Egypte, affûts flottants dans la Dombes, brame du cerf.

Les dates pour les stages photo de 2019 vont bientôt être publiées en ligne. Si nos stages vous intéressent, contactez-nous par email.

 

 

 

N'oubliez pas de vous abonner à notre newsletter :

captcha

 

Nous contacter

Si vous souhaitez plus d'informations, remplissez ce formulaire. Nous reviendrons vers vous dès que possible.

captcha

 

Nouveautés du site



Les nouveautés du site concernent des actualités relatives à notre travail de photographes professionnels animaliers, de photographes professionnels sous-marins et de photographes professionnels de paysages. Notre blog de photographie professionnelle est destiné aux photographes souhaitant s’ouvrir de nouvelles portes créatives en photographie de nature.


 

 

Amar et Isabelle Guillen. Photographes professionnels de nature.

Nous sommes fascinés et passionnés par les beautés de la nature. Nous aimons contempler les paysages et observer les animaux sauvages que ce soit sur terre ou sous l'eau.

Nous avons choisi de devenir photographes professionnels pour partager et témoigner des émotions que nous ressentons quand nous observons la nature qu’elle soit terrestre ou sous-marine. Notre objectif est de créer de l’art avec nos photographies. Nous essayons toujours de transformer le banal en une interprétation contemplative et artistique.

Nous sommes photographes professionnels animaliers, photographes professionnels de paysages et photographes professionnels sous-marins. Nous nous efforçons aussi de documenter la nature avec un œil orienté vers la conservation et l’éducation.

Nous réalisons des tirages d’art à partir des photographies artistiques. Ces tirages d’art sont en vente sur notre site web. Nous réalisons des expositions pour montrer toute la beauté et l'incroyable richesse de la nature qui nous entoure.

Nous aimons aussi partager notre amour pour les beautés de la nature avec d'autres photographes. Afin de communiquer notre savoir-faire et pour échanger nos techniques ainsi que nos points de vue, nous organisons des stages de photo animalière, des stages de photo sous-marine et des stages de photo de paysages. Nous regroupons ainsi des personnes qui ont la même passion que nous pour les belles photos prises dans la nature.

  • Aucun commentaire sur cet article.

Ajouter votre commentaire

Ecrire un commentaire en tant qu'invité

0
komento

Je désire recevoir gratuitement le livret de 10 conseils photos pour réussir des photos créatives et intéressantes.

Inscription à la lettre d'information

Inscrivez-vous à notre liste de diffusion pour recevoir une fois par mois et en priorité nos offres de stages de photo nature à des conditions avantageuses.

Vous recevrez aussi nos dernières chroniques pour créer des photos intéressantes.

Ces informations sont confidentielles et ne seront jamais diffusées.