Pourquoi et comment analyser une photographie de nature : 1ère partie

Chaque jour, vous allez certainement rechercher votre inspiration photographique en regardant des sites web ou encore en tournant les pages de livres de photographie.

Vous analysez et vous jugez les photographies que vous voyez. Vous essayez de déterminer pourquoi vous aimez certaines photos et pas d’autres.

Mais avez-vous une méthodologie avec des critères d’évaluation systématiques qui vous permettent de faire la même analyse à chaque fois ? Je vous propose une méthode d’analyse photographique qui a fait ses preuves depuis des années que je l’utilise.

Photographie en noir et blanc de Upper Antelop Canyon dans l'Arziona.
Photographie en noir et blanc de Upper Antelop Canyon dans l'Arziona.

La signification de l’expression analyse photographique

Le mot analyse possède plusieurs définitions. Celle que je vais retenir pour cet article de blog est qu’une analyse est une opération intellectuelle de décomposition d’un tout en des éléments et leur mise en relation.

Analyser une photographie artistique va consister à étudier les différents éléments qui la compose pour en déceler le sens émotionnel, le message transmis ou encore en dégager les qualités esthétiques.

Analyser une photographie ne consiste pas à la juger

Analyser une photographie est une action objective de votre part. Juger une photographie est une action subjective.

Vous pouvez juger une photographie en parallèle ou après son analyse. Pour ma part, durant mes stages de photographie de nature, j’analyse toujours les photographies qui me sont proposées par les stagiaires et seulement après, je donne mon jugement.

Proposer un jugement d’une photographie sans avoir fourni une analyse cohérente, systématique n’apporte jamais rien. Elle n’est ni constructive pour vous, ni pour le photographe qui a réalisé la photo. C’est totalement contre-productif. Le jugement pertinent d’une photographe est alimenté par des éléments objectifs d’une analyse correcte.

Dans cet article, j’avais énuméré quelques critères pour juger une photographie artistique de la nature.

Durant toutes ces années durant lesquelles j’ai bâti ma méthode ACAPN pour animer les stages photo, j’ai utilisé cette méthode analytique photographique.

Analyser correctement une photographie est un acte essentiel pour un photographe de la nature qui souhaite créer des photos artistiques.

Pourquoi vous devez savoir analyser correctement une photographie

Si vous prenez le temps de développer une méthode d’analyser des photographies que vous regardez, vous allez développer des qualités personnelles qui vont beaucoup vous aider dans votre activité photographique.

Savoir analyser correctement une photographie de nature va vous aider à :

  • Mieux cerner vos propres goûts artistiques.
  • Définir, améliorer ou enrichir votre démarche artistique.
  • Définir des critères précis pour mieux cerner et borner votre créativité. Vous n’allez plus vous disperser dans les méandres de la créativité.
  • Comprendre pourquoi vous aimez certaines photographies ou séries.

En sachant analyser une photographie de manière systématique, vous allez mieux déterminer vos sources d’inspiration. Vous allez gagner du temps lorsque vous allez effectuer des recherches pour vos projets photo.

En tant que photographe professionnel de la nature, avoir créé une bonne méthodologie m’a permis de gagner du temps que j’ai pu consacré à a créativité. Lorsque j’effectue des recherches pour un projet client ou pour des photos personnelles, je regarde toujours ce qui a été fait sur le sujet. Je n’ai pas envie de le refaire. La méthodologie que j’applique me permet d’écrire un scénario avec des idées précises et claires. Elles vont m’aider à créer des photos intéressantes qui sortiront du lot.

Ma méthode d’analyse d’une photographie est basée sur quatre étapes successives.

Les quatre étapes principales de l’analyse d’une photographie

Lorsque vous vous retrouvez face à une photographie ou à une série, voici ce que je vous conseille de faire :

  • Décrivez visuellement les différents éléments que vous voyez. C’est une étape objective.
  • Effectuez une analyse technique de ce que vous voyez.
  • Contextualisez la photographie ou la série de manière narrative avec tous les éléments dont vous avez connaissance. C’est une étape objective.
  • Interprétez la photographie ou la série en fonction de ce que vous ressentez. C’est une étape subjective. Attention car je ne parle pas de jugement ou de critique. Il s’agit juste de votre ressenti.

La première étape : décrivez visuellement ce que vous voyez

Cette première étape doit vous permette de répondre à cette simple question « Qu’est-ce que je vois ?».

Vous devez pouvoir dire si c’est la photographie d’un paysage, si c’est une photo terrestre ou sous-marine, si elle représente un animal. Vous devez être capable de décrire en quelques mots simples ce que vous voyez.

N’oubliez pas que la photographie est une discipline artistique visuelle.

Par exemple, lorsque vous regardez une photographie imprimée sur papier, prenez un peu de distance en vous reculant un peu. Je recommande de vous placer à une distance de trois fois la longueur de la diagonale. Cette méthode très empirique fonctionne très bien. Vous allez pouvoir mieux distinguer tous les éléments qui composent la photographie.

La première vision d’une photo doit toujours être globale. N’essayez pas durant cette première phase de regarder les détails en collant votre nez sur l’œuvre.

Décrivez mentalement tous les différents éléments que vous distinguez. Essayez de définir les différentes relations qui existent entre chacun d’eux.

Une fois que vous avez répondu à la question « qu’est-ce que je vois ? », vous devez vous intéresser aux points suivants :

  • Quel est le nom du photographe?
  • Quel est le titre de la photographie?
  • Quel est le titre de la série?
  • Quel est le rapport entre le titre et ce que vous regardez?
  • Quelle est la nature de la photographie : illustrative, artistique, conceptuelle?

Cette première étape est un inventaire visuel de ce que vous voyez. Elle s’effectue toujours mentalement. Elle est objective.

La deuxième étape : l’analyse technique

Cette deuxième étape va vous permettre de disséquer les différents composants de la photographie. Elle demande une certaine compétence photographique et une certaine connaissance technique car vous allez devoir nommer des points précis d’une photo. Sans cette connaissance technique, vous allez vous perdre dans des détails inutiles. La photographie repose sur des bases fondatrices solides établies au cours de décennies. Tous les photographes s’accordent sur ces termes.

Voici une liste non exhaustive des composants :

  • L’impact.
    C’est certainement le composant le plus important pour moi. C’est le fameux effet « Waouh ». L’impact est donné par le choc que vous ressentez immédiatement après le premier regard. C’est l’effet visuel d’une photographie. C’est le composant essentiel pour une photographie intéressante.
  • Le premier plan.
  • L'arrière-plan.
  • L'espace négatif.
  • Les centres d'intérêts.
  • Les éléments de renforcement de lecture.
  • Les attributs.
  • La lumière.
  • Les couleurs.
  • La gestion des masses.
  • L’harmonie et l’équilibre des formes.
  • Le cadrage.
  • La composition.
  • Le format.
  • La netteté.
  • Le contraste.
  • La gestion du modelé.
  • La créativité.
  • Etc.

Tous ces composants font partie d’une liste qui m’est propre. A vous d’ajouter vos propres critères. Mais n’oubliez pas de rester simple et concis.

Une analyse technique s’effectue toujours mentalement. Elle est objective.

Si vous appliquez un système complexe, vous allez oublier certains composants qui peuvent être très importants.

La troisième étape : la contextualisation

Pour lire la suite de l'article, cliquez ici.

 

  1. Commentaires (0)

  2. Ajouter le votre
Rated 0 out of 5 based on 0 voters
Il n'y a pas encore de commentaire.

Ajouter vos commentaires

  1. Poster un commentaire en tant qu'invité.
Rate this post:
Pièces jointes (0 / 3)
Partager votre emplacement
Début

Paramétrages de cookies

×

Cookies fonctionnels

Ce site utilise des cookies pour assurer son bon fonctionnement et ne peuvent pas être désactivés de nos systèmes. Nous ne les utilisons pas à des fins publicitaires. Si ces cookies sont bloqués, certaines parties du site ne pourront pas fonctionner.

Mesure d'audience

Ce site utilise des cookies de mesure et d’analyse d’audience, tels que Google Analytics et Google Ads, afin d’évaluer et d’améliorer notre site internet.

Contenus interactifs

Ce site utilise des composants tiers, tels que ReCAPTCHA, Google Maps, MailChimp ou Calameo, qui peuvent déposer des cookies sur votre machine. Si vous décider de bloquer un composant, le contenu ne s’affichera pas

    Réseaux sociaux/Vidéos

    Des plug-ins de réseaux sociaux et de vidéos, qui exploitent des cookies, sont présents sur ce site web. Ils permettent d’améliorer la convivialité et la promotion du site grâce à différentes interactions sociales.

    Autres cookies

    Ce CMS Joomla utilise un certain nombre de cookies pour gérer par exemple les sessions utilisateurs.

    Je désire recevoir gratuitement mon livret de 10 conseils photos pour réussir des photos créatives et intéressantes.

    Inscription à la newsletter photo de nature

    Si vous voulez créer des photos intéressantes et différentes, inscrivez-vous à notre liste de diffusion pour recevoir les nouveaux articles publiés pour vous aider à développer votre créativité.

    Ces informations sont confidentielles et ne seront jamais diffusées.