Pourquoi et comment définir les qualités d'un bon photographe – 1ère partie

Vous vous demandez certainement si vous êtes un bon (ou une bonne) photographe.

Votre question est légitime. La réponse n’est pas facile à donner. Vous devez répondre en toute objectivité.

De plus vous manquez certainement d’éléments pour vous définir.

Dans cet article, je vais vous donner une liste d’éléments qui constituent une grille d’analyse totalement objective. Je fais un état des lieux de tout ce qui me semble important pour définir un bon (ou une bonne) photographe.

Photographie en couleur de Monument Valley dans l'Arizona.
Photographie en couleur de Monument Valley dans l'Arizona.

Remarque préliminaire sur l’utilisation du genre masculin

Dans le reste de l’article, je vais utiliser la terminologie « bon photographe » dans son sens le plus général. Je ne vais pas qualifier le masculin ou le féminin afin de simplifier le propos en évitant des répétitions.

Vous refusez peut être l’évidence

Quand je pose la question à un (ou à une) photographe s’il pense être un bon (ou une bonne) photographe, la réponse est souvent non.

C’est peut être le cas pour vous. C’est ce que j’appelle « refuser l’évidence ». J’ai connu cette époque où je vivais dans le doute. Je refusais de montrer mes photos.

Cette réponse et cette attitude sont souvent motivées par l’absence de confiance en soi ou alors par un égo mal placé.

Je pense aussi que de nombreux photographes ont les qualités pour devenir de bons photographes. Ils peuvent créer des photographies intéressantes qui ont du sens. Mais souvent ils ne se donnent pas les moyen de le devenir.

La petite histoire de cet article

Un article de blog est comme une photographie. Il est toujours intéressant de connaître son histoire. Elle donne une lumière particulière. Elle permet de mieux comprendre le pourquoi et le comment.

Cette question du bon photographe m’a taraudé pendant des années. Ma formation scientifique m’a toujours poussé à me poser des questions et à chercher les réponses.

J’ai lu des dizaines de livres concernant la photographie. Jamais aucun auteur n’a pris de temps de se pencher sur cette question épineuse.

Finalement, au fil du temps, en tant qu’artiste photographe, j’ai élaboré une liste de points qui me semblent intéressants pour définir ce qu’est un bon (ou une bonne) photographe.

Elle est le résultat de plusieurs années de réflexions et de travail. Elle n’engage que moi. Elle évoluera certainement dans le temps. La photographie est un monde qui change perpétuellement. Mais j’ai pensé qu’il était intéressant de la partager dans cet article.

Vous faites partie d’un groupe d’un milliard de personnes

Vous faites certainement partie du milliard de photographes dans le monde.

Vous pratiquez peut être la photographie d’une façon professionnelle ou amateure. Vous utilisez soit un smartphones, soit un appareil photo reflex équipés avec des miroirs ou un appareil photo sans miroir.

Mais réalisez-vous photographies intéressantes et qui ont du sens ? Il est totalement impossible de répondre car tout dépend de vos goûts. De même tout dépend de la définition que vous donnez à l’adjectif intéressant. C’est une question très subjective qui n’a pas de réponse.

Pourtant, je pense qu’il est possible de dire si une personne est un bon (ou une bonne) photographe. Je pense qu’il est possible de définir des critères qui permettent d’être objectif. Il est possible de définir si quelqu’un est un bon photographe même si vous n’appréciez pas sa démarche photographique et ses œuvres.

Avant d’aller plus dans le détail de la grille, il me semble très important de définir de quoi les mots et les concepts que je vais détailler.

Pourquoi devenir un bon photographe

Vous vous demandez certainement pourquoi se poser la question d’être ou non un bon photographe.

La réponse est simple. Pour réaliser des photographies intéressantes et qui ont du sens, vous devez comme je l’avais expliqué dans cet article, vous définir une conscience photographique.

Lorsque vous saurez vous situer par rapport aux autres, vous comprendrez le sens de votre approche photographique. Vous pourrez créer des photos différentes. Vous pourrez sortir de la masse. Si vous ne souhaitez comprendre pourquoi vous réalisez des photographiques, vous resterez dans la masse. Vous vous contenterez de copier les autres photographes que vous appréciez. Vous ne sortirez pas de la masse. Finalement, un jour ou l’autre à force de ne pas être reconnu, vous arrêterez de pratiquer la photographe. Ce serait vraiment dommage !

Définition d’un photographe

Le mot photographie a été créé par John Herschel en 1839. Il était un astronome britannique. Il est considéré comme un pionnier de la photographie.

Le mot est composé de deux racines d’origine grecque :

  • Le préfixe « photo » : lumière, clarté.
  • Le suffixe « graphie » : peindre, dessiner, écrire.
La photographie est un procédé technique qui permet d’écrire avec la lumière.
De manière générale, un photographe peut être défini comme une personne qui pratique la photographie.

Définition d’un bon photographe

Un bon (ou une bonne) photographe est une personne qui dans son genre présente des qualités supérieures à la moyenne.

Mais comment définir la moyenne ?

Pour moi, être dans la moyenne en photographie c’est lorsqu’une personne qui connait au moins les quelques bases théoriques de la photographie :

  • L'utilisation de la vitesse.
  • L'utilisation de l'ouverture.
  • L’utilisation de la sensibilité.
  • Le triangle de l’exposition.
  • Les règles de composition.
  • Les règles du cadrage.

J’ai utilisé exprès l’expression « au moins ».

En effet, ces bases sont nécessaires pour être un photographe dans la moyenne. Mais Je ne sous-entends pas du tout que parce qu’une personne possède plus que ces connaissances qu’elle pourra être qualifiée de bonne photographe. C’est beaucoup plus complexe.

Comment devenir un bon photographe

Il n’existe pas de recette miracle pour devenir un bon photographe. Vous pouvez le devenir si vous suivez des études d’art, de photographie ou si vous êtes autodidacte.

J’ai créé une grille d’analyse avec des critères que j’ai appelé « qualité ». C’est une grille objective, simple à comprendre.

J’ai nommé chaque paragraphe « Qualité numéro ». Il n’y a pas de chronologie. La numérotation est juste un moyen pour moi d’être clair et précis dans mes propos.

Qualité 1 : « Savoir durer »

Pour savoir si vous êtes un bon photographe, on doit pouvoir vous juger sur la durée.

Un photographe qui a créé quelques bonnes photographies qui ont été reconnues n’est pas forcément un bon photographe.

Quelques bonnes photographies ne font pas nécessairement un bon photographe.

La durée est un facteur essentiel. Quand un photographe est capable de créer des séries intéressantes sur le long terme, c’est qu’il a développé une véritable démarche photographique. Il peut être qualifié de « bon ».

Vous pouvez très bien effectuer ce test vous-même. Regardez combien de séries photo vous avez créées. Analysez-les. Vous trouverez la réponse seul.

Qualité 2 : « Avoir une vision photographique claire »

Votre vision photographique traduit la manière dont vous voyez le monde.

La photographie avec son langage particulier est un moyen de vous exprimer. Certaines personnes choisissent la peinture, d’autres le dessin, d’autres l’écriture.

Votre vision est personnelle. Elle n’appartient qu’à vous. Elle vous donne la raison pour laquelle vous allez sur le terrain pour créer des photographies.

Votre vision reflète ce que l’on appelle souvent l’âme.

Votre vision photographique vous permet de trouver l’équilibre que vous recherchez dans votre vie. Elle donne un vrai sens à vos actions.

Pour être un bon photographie, votre vision doit être claire et précise. Si on vous demande pourquoi vous créez des photos, vous devez être capable de répondre en expliquant votre vision photographique.

Qualité 3 : « Avoir une signature photographique »

Je crois qu’il est essentiel d’avoir une signature claire et précise pour toutes les séries de photos que vous allez créer.

La signature est certainement ce qui marquera le plus. Lorsqu’on regardera vos photographies les personnes diront alors « c’est un tel qui a créé ces photographies ». Pour moi c’est essentiel pour être reconnu.

La signature d’une série est plus précise qu’un style qui reste général.

La signature reflète la manière dont vous effectuez les prises de vues mais aussi la manière dont vous développez vos photos.

Qualité 4 : « Avoir un ou des styles photographiques »

Pour lire la suite de l'article, cliquez ici.

 

  1. Commentaires (0)

  2. Ajouter le votre
Rated 0 out of 5 based on 0 voters
Il n'y a pas encore de commentaire.

Ajouter vos commentaires

  1. Poster un commentaire en tant qu'invité.
Rate this post:
Pièces jointes (0 / 3)
Partager votre emplacement
Début

Paramétrages de cookies

×

Cookies fonctionnels

Ce site utilise des cookies pour assurer son bon fonctionnement et ne peuvent pas être désactivés de nos systèmes. Nous ne les utilisons pas à des fins publicitaires. Si ces cookies sont bloqués, certaines parties du site ne pourront pas fonctionner.

Mesure d'audience

Ce site utilise des cookies de mesure et d’analyse d’audience, tels que Google Analytics et Google Ads, afin d’évaluer et d’améliorer notre site internet.

Contenus interactifs

Ce site utilise des composants tiers, tels que ReCAPTCHA, Google Maps, MailChimp ou Calameo, qui peuvent déposer des cookies sur votre machine. Si vous décider de bloquer un composant, le contenu ne s’affichera pas

    Réseaux sociaux/Vidéos

    Des plug-ins de réseaux sociaux et de vidéos, qui exploitent des cookies, sont présents sur ce site web. Ils permettent d’améliorer la convivialité et la promotion du site grâce à différentes interactions sociales.

    Autres cookies

    Ce CMS Joomla utilise un certain nombre de cookies pour gérer par exemple les sessions utilisateurs.