Pourquoi et comment finaliser la création de photographies artistiques – 2ème partie

Pour lire le début de l'article, cliquez ici.
Photographie de paysages en noir et blanc du Grand Canyon dans l'Arizona.
Photographie de paysages en noir et blanc du Grand Canyon dans l'Arizona.

N’hésitez pas à encadrer vos œuvres

La troisième phase pour la préparation d’une exposition photo concerne le choix de l’encadrement. Un cadre n’est pas nécessaire pour mettre en valeur une œuvre. Pour une exposition lors d’un festival qui ne dure en général que quelques jours, ce n’est pas utile car l’encadrement représente un coût élevé. De plus une exposition durant en festival n’engendre peu ou jamais de ventes. La plupart des visiteurs viennent se promener. Ils ne sont pas là pour acheter. Il est inutile de dépenser de l’argent car le retour sur investissement est quasiment nul pour la plupart des exposants.

Cependant pour une exposition dans une galerie, l’encadrement est indispensable. L’encadrement est comme l’écrin lorsqu’on offre un bijou. C’est lui qui va mettre en valeur l’œuvre. Il va lui donner une grande partie de sa valeur.

J’attache beaucoup d’importance à l’encadrement de mes œuvres photographiques. Un cadre mal choisi est une œuvre qui n’intéressera personne. Elle ne se vendra pas.

Choisir un beau cadre demande beaucoup d’expérience. Il doit tenir compte des tonalités de la photographie. Si vous exposez une série, toutes les photos doivent avoir les mêmes tonalités. En effet, tous les cadres seront identiques. Mieux vaut assurer une grande cohérence.

Si vous n’avez pas de compétences dans ce domaine, mieux vaut vous adresser à encadreur professionnel. Il saura vous conseiller et vous aider à choisir les meilleurs cadres. Sachez par exemple que plus un cadre est léger plus il est cher. Aujourd’hui, les cadres en bois sont très chers mais ils sont élégants. La plupart des photographes choisissent des cadres en résine. Ils ont moins de caractère qu’un cadre en bois mais ils sont beaucoup moins chers.

Préférez le grand format

La finalisation peut se concrétiser soit par une exposition avec des tirages sur papier, soit par un livre ou soit par un diaporama.

Le papier est certainement pour moi le meilleur support pour les photographies. Il durera dans le temps.

Pour vos tirages n’hésitez pas à voir grand avec une taille d’au moins 60 par 90 centimètres. Les spectateurs seront obligés de regarder à distance car plus une œuvre est grande en taille, plus il faut du recul pour l’apprécier.

Une œuvre imprimée avec une petite taille oblige le regardeur à s’approcher de très près. Dans ce cas, il va observer les détails et oublier de regarder l’œuvre dans sa globalité.

Le livre : une option possible pour finaliser l’écriture d’une série

La création d’un livre est une solution très intéressante pour produire une œuvre matérielle à partir de photographies. Aujourd’hui de nombreux services en ligne propose de réaliser un ouvrage avec du papier photo de qualité. N’hésitez pas à mettre le prix maximum pour avoir un beau livre.

Un prix bas est la garantie d’une mise en page et d’une gestion des couleurs à minima. Un prix élevé au contraire garantit une bonne gestion des couleurs et des lumières, une belle reliure et un travail plus personnalisé.

L’idéal est de tester plusieurs services pour trouver celui vous convient le mieux. Si vous avez la chance d’avoir un laboratoire près de chez vous, profitez-en pour aller à la rencontre des techniciens car vous pourrez mieux leur expliquer ce que vous attendez de votre livre. En général, un livre de 24 photos revient à une centaine d’euros pour un travail de qualité.

La première étape pour la création d’un livre est la détermination du format : carré, rectangulaire, rapport entre la hauteur et la longueur. Elle est cruciale car le format est l’écrin des photos du livre.

La seconde étape est le choix de la mise en page. En général, les services d’édition en ligne proposent des logiciels propriétaires permettant de créer le livre. L’avantage est qu’ils sont simples à utiliser. L’inconvénient est le livre crée ne peut pas être exporté pour être imprimé avec un service concurrent. Pour ma part, j’utilise un logiciel spécialisé qui me permet de générer des fichiers PDF valables pour n’importe quel éditeur.

La troisième étape concerne le choix du titre et les polices de caractères qui ont être utilisés pour le texte. C’est critique car une police bien choisie va attirer de nombreux lecteurs pour une lecture facile et agréable.

Enfin, ce sera le choix de la couverture. Une bonne couverture va immédiatement attiré un lecteur potentiel. Elle doit être judicieusement choisie.

Le concours : un choix possible pour finaliser l’écriture d’une série

Les concours photo sont pour vous une autre alternative possible pour terminer l’écriture d’une photo ou d’une série photo.

Ici, je n’envisage que les concours qui nécessitent une impression sur papier et la présentation d’une œuvre finalisée.

Les concours avec des œuvres au format numérique peuvent être intéressants mais ils ne reflètent pas la fin d’une œuvre. Pour moi, une photo n’existe que si elle est imprimée.

J’avais décrit dans cet article, l’intérêt pour un photographe de participer à des concours. C’est plus un moyen de s’évaluer par rapport aux autres que de vraiment transmettre un message ou traduire des émotions.

Avant de participer à un concours, il faut toujours prendre connaissance du règlement pour bien répondre aux critères de sélection.

Ensuite, il faut bien s’assurer de l’usage des photographies proposées. Les concours sont devenus au fil du temps un moyen pour de nombreuses collectivités de créer un stock à moindre coup.

Souvent vous devez céder les droits d’utilisation de vos photos pour une période illimitée. Les photos sont alors utilisées pour de la publicité. En retour, les concours offrent un premier prix qui se limite à une exposition publique. Autant le dire, c’est très rentable pour les organisateurs mais surtout pas pour le photographe.

Le concours peut vous permettre de montrer votre vision du monde et de partager vos messages avec un grand nombre de personnes. Mais encore faut-il que le public regardeur soit le bon et qu’il sache apprécier les œuvres publiées à leur juste valeur.

Je pense que de plus en plus les concours flattent l’ego des photographes participants sans vraiment apporter cette touche magique procurée l’écriture et le langage photographique.

Finalement

La finalisation d’un projet photographique est une nécessité pour vous. C’est l’aboutissement d’un long processus qui a débuté avec la définition de votre conscience photographique, d’une démarche artistique, puis d’un véritable projet.

Concrétiser un projet photo soit avec une exposition, soit un livre est une grande source de satisfaction qui vous motivera pour continuer.

Même si nous sommes des artistes, nous avons besoin de reconnaissance et de motivation pour continuer à avancer.

 

  1. Commentaires (0)

  2. Ajouter le votre
Rated 0 out of 5 based on 0 voters
Il n'y a pas encore de commentaire.

Ajouter vos commentaires

  1. Poster un commentaire en tant qu'invité.
Rate this post:
Pièces jointes (0 / 3)
Partager votre emplacement
Début

Paramétrages de cookies

×

Cookies fonctionnels

Ce site utilise des cookies pour assurer son bon fonctionnement et ne peuvent pas être désactivés de nos systèmes. Nous ne les utilisons pas à des fins publicitaires. Si ces cookies sont bloqués, certaines parties du site ne pourront pas fonctionner.

Mesure d'audience

Ce site utilise des cookies de mesure et d’analyse d’audience, tels que Google Analytics et Google Ads, afin d’évaluer et d’améliorer notre site internet.

Contenus interactifs

Ce site utilise des composants tiers, tels que ReCAPTCHA, Google Maps, MailChimp ou Calameo, qui peuvent déposer des cookies sur votre machine. Si vous décider de bloquer un composant, le contenu ne s’affichera pas

    Réseaux sociaux/Vidéos

    Des plug-ins de réseaux sociaux et de vidéos, qui exploitent des cookies, sont présents sur ce site web. Ils permettent d’améliorer la convivialité et la promotion du site grâce à différentes interactions sociales.

    Autres cookies

    Ce CMS Joomla utilise un certain nombre de cookies pour gérer par exemple les sessions utilisateurs.