Pourquoi et comment réaliser un bon editing photo en 3 étapes

Vous venez de terminer un projet photo. Vous avez passé des dizaines d’heures sur le terrain pour construire des images intéressantes. Vous êtes de retour avec des centaines ou des milliers de photos.

Vous vous retrouvez devant un problème crucial. Comment faire la sélection ?

Je vous propose quelques conseils et une méthode pour réaliser cette phase appelée « editing ».

Pour réaliser cette photo, j'ai photographié la cascade pendant 3 jours. 150 images au total.
Pour réaliser cette photo, j'ai photographié la cascade pendant 3 jours. 150 images au total.

Les différentes étapes de la création d’un projet photographique

Aujourd’hui, la photographie ne se limite plus à la prise de vue comme ce fut le cas du temps de l’argentique. Les appareils photo numériques sont devenus très faciles à utiliser.

Vous pouvez réaliser des photos techniquement correctes beaucoup plus facilement que par le passé.

Lorsque vous créez un projet photo, vous passez par les étapes suivantes :

  • La définition de votre projet. Vous devez nécessairement définir une bonne histoire de votre projet. Elle vous servira pour montrer vos photographies finales.
  • Ensuite, vous allez reconnaître les lieux pour trouver les bons cadrages et les bonnes lumières pour la réalisation des clichés.
  • Puis, vous allez réaliser les prises de vue sur le terrain.
  • De retour chez vous, vous passez à la phase de l’editing>. C’est l’étape de sélection des images qui vont constituer vos séries.
  • Vous allez ensuite développer les photos sur l’ordinateur avec les logiciels adaptés.
  • Si votre projet photo est destiné à une exposition,il faut imprimer les photographies. Si le projet est destiné à un livre, il faut préparer la mise en page. Si le projet est un diaporama, les photos doivent être préparées au bon format en fonction du film.

Dans cette liste, l’editing est une étape. Elle peut être très chronophage. Mais elle est absolument nécessaire.

Une définition de l’editing

L’editing est la phase de sélection des photographies qui vont constituer une ou des séries qui vont être utilisées dans le cadre d’un projet photo.

L’editing est une étape essentielle permet d’isoler des photographies qui vont raconter une histoire.

Pour vous, c’est certainement la tâche la plus difficile car vous devez supprimer des photographies qui ont été intéressantes au moment de la prise de vue mais qui n’ont pas de relations avec le projet en cours.

Ce sera souvent un déchirement pour vous. Mais cet apprentissage est nécessaire pour développer votre sens artistique photographique.

L’editing est un néologisme anglais qui se traduirait littéralement par édition. Mais ce mot en français possède un tout autre sens. En effet, l’édition est la reproduction, la publication et la diffusion de tout ouvrage imprimé.

Si nous devions choisir une traduction correcte pour editing ce serait « faite le tri de photos ».

Mais cette traduction est trop longue. C’est pour cette raison que le terme anglais a été conservé. Tous les photographes comprennent parfaitement ce qu’il sous-entend.

Pour définir correctement l’editing, nous dirons qu’il s’agit de l’étape où des photos sont choisies dans le cadre d’un projet photo précis.

L’editing est un véritable métier

Même si la plupart des photographes réalisent cette étape eux-mêmes, l’editing est un véritable métier.

Les personnes spécialisées dans la recherche des illustrations et des images d’une publication sont des iconographes. Aujourd’hui, c’est un métier en pleine expansion car le nombre de photos disponibles dans les stocks ou les agences ou encore les réseaux sociaux est astronomique.

Les magazines ou les agences publicitaires n’ont plus le temps d’effectuer des recherches. Ce travail est délégué à des personnes extérieures dont c’est le travail.

Les iconographes travaillent à partir d’un cahier des charges fourni par le client. Ensuite, ils recherchent les photos correspondantes au projet. Ensuite ils les soumettent pour approbation.

Bien démarrer l’editing : des photos de qualité

Je le répète souvent durant mes stages de photo de nature : il est nécessaire de réaliser des photos de qualité à la prise de vue.

Vous devez avant tout être techniquement excellent. Vos cadrages et vos compositions doivent être bien réalisés. De même le choix de la profondeur de champ ou le travail sur les lumières doit être parfaitement maîtrisé.

Meilleures sont les photos dès le départ, moins vous prendrez du temps pour effectuer votre sélection. Vous pourrez ainsi vous concentrer sur le choix des clichés correspondants au projet défini dès le départ.

Dans mon cas par exemple, pour un projet de photo animalière, il n’est pas rare que je réalise des milliers de photos. En effet, je photographie souvent en mode rafale pour figer une bonne attitude ou une bonne expression animalière.

Il est fréquent pour une seule scène de réaliser plus de 40 photos. Si mes photos étaient floues ou mal exposées, je passerais un temps très long à supprimer des photos mauvaises techniquement.

C’est pour cette raison que je suis très exigeant avec la qualité des photos réalisées au moment des prises de vues

L’editing est un travail personnel

L’editing consiste à sélectionner des photos correspondant à un projet précis. Si vous choisissez de réaliser cette étape vous-même, il faudra qu’il soit focalisé sur le cahier des charges de votre projet. Les photos choisies ne seront pas nécessairement celles que vous auriez choisies naturellement.

Souvent, ne pas sélectionner certaines photos est un vrai crève-cœur. De nombreux photographes ne sont pas capables de sélectionner correctement des photos car ils sont attachés aux émotions qu’ils ont ressenties sur le terrain.

Parfois la réalisation d’une photo a demandé beaucoup de temps et beaucoup d’efforts. Et pourtant une autre photo qui a demandé moins de temps la supplantera. Un bon editing doit tenir uniquement compte du projet photo.

Une méthode pour bien éditer

L’editing n’est pas une tâche que vous allez va réaliser en une seule fois.

  • Votre première analyse permet d’éliminer les photos mauvaises techniquement même si les prises de vues ont été soignées.
  • Votre deuxième analyse sera faite quelques jours après la prise de vue. Le photographe doit oublier les conditions du terrain. Il doit faire abstraction de la manière dont il a réalisé les photos. Après ces quelques jours de décantation, le photographe sera moins impliqué et aura certainement plus de recul pour affiner sa sélection.
  • Votre troisième analyse permettra de définitivement choisir les photos en relation avec la définition du projet photo. Dans mon cas, dans le cadre de mes projets photos, cette analyse intervient plusieurs mois ou même plusieurs années après les prises de vues. C’est pour moi la certitude de choisir la substance essentielle des clichés sans se perdre. Je n’hésite pas à laisser dormir des projets pendant de longues périodes.

De mauvaises photos pour un projet peuvent devenir de bonnes photos

La principale difficulté d’un bon editing est qu’il faut non seulement sélectionner des photos destinées à un projet photo précis mais aussi ne pas supprimer trop rapidement des photos qui seraient intéressantes dans le cadre d’un autre projet.

Lorsque j’ai commencé à photographier avec des appareils numériques, j’estimais avoir trop de photos à conserver.

J’ai été parfois trop rapide en supprimant des photos qui auraient pu être intéressantes.

A ma décharge, il faut reconnaitre que le prix des disques durs était très élevé et que leurs capacités étaient très réduites. J’ai commencé à stocker nos photos numériques sur des disques de 100 giga octets.

L’expérience m’a appris qu’il fallait conserver le maximum de photos car certaines pouvaient être réutilisées pour d’autres projets.

Il n’est pas souvent possible de conserver des milliers de photos. Mais tout le travail personnel de l’editing consiste à repérer des photos intéressantes pour le futur.

Vous devez en tant que photographe non seulement effectuer un travail dans le présent pour votre projet photo mais aussi vous projeter dans l’avenir en pariant sur des clichés.

Eviter de montrer les photos trop rapidement

Lorsque je termine des sessions de prises de vues, j’évite de montrer mes photos immédiatement à d’autres personnes.

D’une part le jugement émis sur certains clichés pourrait fausser le choix dans ma sélection.

D’autre part, tous les publics ne sont pas aptes à donner des jugements sur un travail immédiat qui n’a pas été encore été développé avec un ordinateur.

De plus le public ne connait certainement pas le cahier des charges du projet : donner un avis juste esthétique ne serait pas intéressant pour moi.

Je pense qu’il faut attendre la fin de la deuxième étape ou mieux la fin de la troisième pour commencer à montrer une sélection rigoureuse ayant un sens.

Finalement

L’editing est une étape importante dans le cadre d’une approche photographique artistique.

C’est une activité personnelle qui va vous demander beaucoup de recul et beaucoup de temps de réflexion.

Un editing correct demande beaucoup d’expérience et de perspicacité. Il dépend aussi énormément de la finalité du projet entrepris : livre, exposition ou vidéo. C’est une étape exigeante, difficile parfois ingrate mais elle est la garantie d’un projet photo réussi.

 

  1. Commentaires (0)

  2. Ajouter le votre
Rated 0 out of 5 based on 0 voters
Il n'y a pas encore de commentaire.

Ajouter vos commentaires

  1. Poster un commentaire en tant qu'invité.
Rate this post:
Pièces jointes (0 / 3)
Partager votre emplacement
Début

Paramétrages de cookies

×

Cookies fonctionnels

Ce site utilise des cookies pour assurer son bon fonctionnement et ne peuvent pas être désactivés de nos systèmes. Nous ne les utilisons pas à des fins publicitaires. Si ces cookies sont bloqués, certaines parties du site ne pourront pas fonctionner.

Mesure d'audience

Ce site utilise des cookies de mesure et d’analyse d’audience, tels que Google Analytics et Google Ads, afin d’évaluer et d’améliorer notre site internet.

Contenus interactifs

Ce site utilise des composants tiers, tels que ReCAPTCHA, Google Maps, MailChimp ou Calameo, qui peuvent déposer des cookies sur votre machine. Si vous décider de bloquer un composant, le contenu ne s’affichera pas

    Réseaux sociaux/Vidéos

    Des plug-ins de réseaux sociaux et de vidéos, qui exploitent des cookies, sont présents sur ce site web. Ils permettent d’améliorer la convivialité et la promotion du site grâce à différentes interactions sociales.

    Autres cookies

    Ce CMS Joomla utilise un certain nombre de cookies pour gérer par exemple les sessions utilisateurs.