Si cette page vous a intéressé(e) pouvez-vous lui donner une note (5 étoiles est la meilleure)?
(72 Votes)

Pourquoi il faut des qualités personnelles pour créer des photographies d’art : 2ème Partie

Cette photographie artistique de vagues sur l'eau fait partie de la collection de tirages d'art 'Mondes parallèles'.
Cette photographie artistique de vagues sur l'eau fait partie de la collection de tirages d'art "Mondes parallèles".

Faire preuve d’humour

Un artiste photographe ne doit jamais se prendre au sérieux. C’est l’une des plus grandes leçons que nous ayons apprises depuis que nous avons embrassé le métier de créateurs de photographies artistiques. Le fait de se prendre au sérieux déconnecte de la réalité. Cela crée du stress négatif donc inutile. Le fait de se prendre au sérieux donne une mauvaise image à la communauté.

L’humour ou plus généralement prendre du recul par rapport à son activité artistique ou commerciale permet de relativiser la vie et la créativité. L’humour permet de trouver des solutions à des problèmes complexes qui semblent impossible à résoudre.

La création artistique est un véritable challenge car il faut sans arrêt trouver de nouvelles idées et se renouveler. Il faut toujours montrer sa différence vis-à-vis des autres artistes. Cet état de déséquilibre permanent engendre une consommation énorme d’énergie. Quand un problème survient et c’est plus souvent qu’on ne le voudrait, il faut le gérer en cherchant mais surtout en trouvant une solution. Prendre du recul ou faire preuve d’humour est un véritable atout pour un artiste photographe.

Ne jamais se prendre au sérieux est l’un des secrets pour réussir une carrière artistique. C’est une qualité à travailler en permanence.

Etre toujours positif

C’est une qualité majeure pour un artiste photographe que d’être toujours positif quelque soient les circonstances.

Créer des photographies artistiques est une activité qui s’apparente à un véritable manège de montagnes russes. Les hauts et les bas de succèdent sans arrêt. Il faut posséder une très grande force de caractère pour persévérer. Il fait d’être toujours positif est un atout. Posséder cet état d’esprit permet de surmonter les problèmes assez facilement.

Etre positif est une attitude très communicative. Quand on est positif, on est heureux. A notre contact, les autres personnes le deviennent aussi.

Nous avons constaté que la réussite dans notre activité photographique artistique était toujours liée à une attitude positive. Lorsque nous parlons de réussite, nous sous-entendons sur le long terme avec des fondations solides et bien construites. Il est certain que le mal être permet à certains artistes de créer des œuvres intéressantes mais c’est souvent du court terme.

Etre positif et être heureux c’est avant tout exercer une activité qui donne satisfaction sur le plan personnel. La réussite et la reconnaissance artistique ne sont que des conséquences.

Accepter les critiques et être ouvert

Créer des œuvres photographiques et artistiques permet de transmettre des messages et d’exprimer des émotions ou des sentiments. C’est un choix de vie personnelle. C’est l’envie de montrer notre nature profonde et notre âme. Les artistes ont tendance à penser qu’ils ont toujours raison et que les autres ont tort. Nous faisons partie de ce groupe de personnes.

Un artiste photographe a souvent tendance à vivre dans sa bulle à l’abri des autres. Il se construit un univers qui lui est propre pour se mettre à l’abri des regards des autres. C’est un comportement tout à fait normal. Nous pensons que c’est l’une des conditions pour réussir dans cette activité.

Pourtant, il est nécessaire et important d’être ouvert aux critiques et aux commentaires. Les critiques qu’elles soient négatives ou positives permettent toujours de progresser à partir du moment où elles sont fondées et surtout étayées par une argumentation solide. Il faut toujours les écouter puis les analyser. Il ne fait jamais les prendre au premier degré.

La première chose que nous nous demandons lorsque nous écoutons un interlocuteur parler de notre travail est de savoir s’il émet une opinion ou un fait. Une opinion est toujours personnelle. Elle n’engage que celui qui la donne. Elle est invérifiable car elle reflète une sensibilité. Une opinion exprime toujours une idée qui ne peut pas être prouvée.

Un fait est vérifiable. Il peut être prouvé. Un fait est toujours extérieur à celui qui l’exprime. Un fait n’est pas le fruit d’une émotion ou d’une croyance personnelle. Il peut être testé et vérifié pour voir s’il est pertinent.

Un artiste doit toujours faire le tri entre les opinions et les faits dans les critiques qu’il reçoit sur son approche artistique. Il ne doit jamais transiger sur sa démarche artistique, son éthique, ses valeurs, ses émotions et les messages qu’il veut véhiculer.

Cependant, il peut remettre en cause la manière dont il met en valeur son travail. Il s’agit ici de technique.

Prenons un exemple concret. Supposons qu’un artiste photographe souhaite mettre en valeur des émotions grâce à l’utilisation des contrastes dans ses photos. S’il reçoit des critiques sur sa gestion des contrastes, il doit les écouter et changer sa manière de faire s’il s’agit d’un fait avéré.

En revanche, s’il reçoit des critiques sur une émotion qu’il essaie de traduire, ce devient une opinion. Il doit écouter mais ne pas en tenir compte car elle n’engage que l’auteur de celle-ci.

Les commentaires et les critiques sont essentiels dans la construction artistique d’une personne. Ils permettent d’améliorer la technique de l’artiste, de renforcer sa vision et la présentation de ses œuvres. Il doit effectuer un tri dans ce qu’il entend sans jamais le prendre personnellement. Il doit rester positif.

Etre perfectionniste

La perfection n’est pas un but en soi. Le but de la photographie artistique est de créer des œuvres d’art qui seront partagées avec une audience. Si un artiste choisit la perfection comme but, il ne montrera jamais ses œuvres à un public. En effet, la perfection est un but qui ne peut pas être atteint. Toutes les œuvres sont par essence perfectibles.

Un artiste trouvera toujours un point à corriger, à changer ou à améliorer dans ses œuvres. C’est un fait. Nous en sommes les premiers conscients. Nous avons créé des photos il y a bien des années. Maintenant que nous avons progressé, nous nous disons qu’il faudrait les changer. Ce serait une erreur impardonnable car ce retour sur le passé nous empêcherait d’avancer.

La recherche de la perfection, c’est avant tout apprendre et progresser pour éviter de reproduire des erreurs. En aucun cas, la recherche de la perfection est de reprendre des œuvres déjà créées.

Un artiste peut toujours faire mieux. Etre perfectionniste n’est pas de rechercher la perfection au moment de l’acte créateur mais du mieux que l’on peut avec tous les outils dont on dispose et éviter de répéter des erreurs du passé. La perfection est un objectif sur le très long terme.

Finalement

La création d’œuvres photographiques artistiques nécessite de nombreuses qualités personnelles qu’un artiste peut apprendre à développer, à entretenir et à améliorer. Les qualités d’écoute, de persévérance sont certainement les plus importantes. Nous pensons qu’il est nécessaire de toujours se remettre en cause en tenant compte de l’avis des autres. Mais cela ne doit en aucun cas se faire en changeant  nos choix, notre probité et notre éthique.

 

  1. Commentaires (2)

  2. Ajouter le votre

Commentaires (2)

Rated 0 out of 5 based on 0 voters
This comment was minimized by the moderator on the site

Bonjour,

Bravo et merci pour toutes ces réflexions, sur votre sens du partage, non seulement pour ce qui concerne les méthodes pour progresser dans le domaine de la technique photographique, mais encore et surtout - et je crois que c'est un fait assez rare - dans une perspective artistique avec les fluctuations que cela engendre sur le plan personnel.

Pour ma part, j'ai eu un plaisir énorme à participer au stage en Charentes-Maritimes. J'ai beaucoup appris.
Je suis rentrée à la fois satisfaite (quelques images assez belles), mais aussi déboussolée. Je mesurais une étendue immense de travail à faire dans toutes les directions pour parvenir à réaliser ce que je veux créer (pas seulement dans le domaine de la photo animalière). Trop d'idées me submergeaient. Trop de notions en post traitement à maîtriser. Un désir de perfection trop important sans doute aussi. Le plaisir de la photographie avait disparu, remplacé par un stress, une grande fatigue. Je n'ai plus touché mon boîtier pendant presque deux mois. Je m'étais mis trop de pression.

Il a fallu que je comprenne qu'il vaut mieux profiter de l'instant présent, avec ce que je peux/sais faire, qu'il vaut mieux que je progresse à mon rythme en dosant plaisir et travail, pour me remettre à la photo. Ce qui compte n'est pas de devenir une artiste reconnue, hypothétique but final, mais que chaque moment (photographique ou pas) soit un but en soi et corresponde à quelque chose d'authentique. J'ai gagné en sérénité et ma vision s'est aussi éclaircie.

Ce que vous développez ici comme réflexions, avec vos mots à vous, me conforte dans ce sens.
Cordialement
Christiane

This comment was minimized by the moderator on the site

Bonjour Christiane,

je te remercie pour ton commentaire. Je vois que tu as bien compris le sens que j'essaie de vous expliquer pendant les stages.
La photographie est un moyen extraordinaire de s'exprimer. Elle permet d'exprimer des émotions et des messages. Elle permet de montrer tel qu'on est réellement.
C'est une discipline artistique très complexe et très difficile à maitriser. Une vie n'est pas suffisante pour en faire le tour.
Mais l'important est de profiter de chaque instant. Le plaisir d'avoir un boitier entre les mains est incommensurable.

A très bientôt

Il n'y a pas encore de commentaire.

Ajouter vos commentaires

  1. Poster un commentaire en tant qu'invité.
Rate this post:
Pièces jointes (0 / 3)
Partager votre emplacement
Tapez le texte présenté dans l'image ci-dessous. Pas clair?