Pourquoi le sujet n’est pas le propos d'une photo artistique - 2

Le sujet de cette photographie artistique d'un arbre au Kenya n'est pas le propos. Les conséquences de l'interprétation de cette photo est le but final de cette création.
Le sujet de cette photographie artistique d'un arbre au Kenya n'est pas le propos. Les conséquences de l'interprétation de cette photo est le but final de cette création.

L’herbe n’est pas toujours plus verte chez le voisin

De nombreux photographes pensent que l’herbe est plus verte chez le voisin. Ces personnes décident d’aller chercher leur inspiration à des milliers de kilomètres de leur région en se disant que les sujets photographiques sont si extraordinaires que les photographies parleront d’elles-mêmes.

Deux erreurs sont commises.

La première erreur est qu’il ne faut pas choisir un lieu parce qu’il y a tel ou tel sujet ou telle scène. Il faut le choisir parce qu’il correspond aux émotions et aux messages à transmettre.

La deuxième erreur est que bien souvent les sujets sont à proximité de chez soi. Quand nous disons proximité, nous entendons quelques kilomètres ou quelques centaines de kilomètres. Il n’est pas nécessaire de prendre l’avion.

Pourquoi de nombreux photographes vont-ils chercher les sujets si loin ? Plusieurs réponses sont possibles. L’une d’elles est que ces photographes ont besoin de montrer aux autres qu’ils font des voyages exceptionnels. Le fait de montrer des destinations exotiques est un moyen d’assurer un statut social en disant « J’ai les moyens de faire ce voyage et pas vous ». Cette attitude n’est pas celle d’un artiste photographe digne de ce nom.

Un artiste photographe n’a que faire d’être celui qui a plus que les autres. L’important lorsqu’on développe une sensibilité artistique, c’est bien de montrer ce que l’on a en soi, ses émotions et ses sentiments.

Souvent pendant nos stages de photo de nature, nous expliquons aux stagiaires que le plus important est de bien regarder autour de soi. Les trésors cachés sont bien plus nombreux que ceux que l’on peut trouver dans les aventures lointaines.

Ne jamais se contenter de photographier ce que l’on voit

Le meilleur conseil que nous pouvons donner à des photographes de nature qui veulent développer une activité artistique, c’est toujours d’aller au-delà de la scène ou du sujet photographié.

Une scène n’est qu’un support pour transmettre des émotions ou des sentiments ou pour créer une photo conceptuelle. Si vous photographiez une scène pour ce qu’elle est, vous réalisez une photo descriptive qui servira à un article de presse ou sera vendue via un stock. Elle vous servira aussi à expliquer à vos amis ou à votre famille, le voyage que vous venez de faire.

Pour créer une bonne photo artistique, il faut déjà bien se connaître soi-même. Ensuite, il faut définir ce que vous voulez traduire dans votre photo. Ainsi, une fois sur le terrain, vous choisirez les éléments photographiques, le cadrage et la composition pour arriver à vous exprimer.

Lorsque vous êtes face à une scène, vous devez vous immerger et vous connecter avec votre environnement. Nous employons souvent l’expression « se connecter avec l’invisible ». Nous sous-entendons l’atmosphère, l’ambiance. Vous devez baigner dans l’atmosphère qui vous entoure pour vous imprégner des sensations, des senteurs, des odeurs, des bruits ambiants. Vous ne devez plus penser au reste du monde. Vous devez vous concentrer sur tous les éléments qui sont face à vous, visibles ou non. Ensuite, vous pouvez commencer à déclencher votre appareil pour créer.

Ce n’est pas une pratique facile car elle nécessite beaucoup de concentration et un état d’esprit particulier. Mais pour nous c’est la seule qui fonctionne vraiment bien.

La chance est toujours cet impondérable qui fait le petit plus

Dans un précédent paragraphe nous avons évoqué le fait que nous ne photographions bien que ce l’on connaît bien. C’est un fait avéré. C’est pour cette raison que pour notre premier voyage vers une destination est toujours ce que nous appelons une reconnaissance.

Il est très rare que nous arrivions à créer de bonnes photographies artistiques sur un lieu que nous ne connaissons pas. Pourtant cela nous arrive parfois. C’est ce que nous appelons le facteur chance comme nous l’avions écrit dans cet article.

La chance est indéfinissable. Mais une chose est certaine. C’est en allant sur le terrain que l’on peut la provoquer. Quand elle survient, c’est que tous les éléments de la scène sont propices pour réaliser une bonne photo artistique. Et ce sans rien avoir préparé. Mais il est nécessaire de bien maîtriser la technique et de savoir immédiatement ce que l’on va faire artistiquement de la scène.

C’est là qu’intervient l’expérience du photographe et le fameux état d’esprit que nous avons évoqué. Lorsque la chance sourit, il faut être prêt car elle ne se présente pas deux fois.

Aider le regardeur

Quand une photographie artistique est exposée dans une galerie ou lors d’une exposition, il n’est pas toujours facile pour un regardeur de comprendre ou de percevoir tous les nuances émotionnelles mises en place par l’auteur photographe. Nous pensons qu’il est nécessaire d’aider le regarder à comprendre.

C’est un peu contradictoire avec l’adage qui dit « une photographie vaut mieux que mille mots ». Mais dans ce cas, il s’agit du domaine de la photographie descriptive ou illustrative.

En effet, la photographie explicité d’une scène décrivant un fait d’actualité est bien plus parlante que le texte qui l’accompagne.

La photographie artistique n’étant pas descriptive mais plus émotionnelle ou conceptuelle, il est intéressant de fournir quelques lignes de texte pour expliquer le contexte, l’atmosphère ou les faits qui ont abouti à la création d’une œuvre.

Les explications vont permettre à des regardeurs de se connecter immédiatement aux éléments photographiques et d’imaginer une histoire. Ils vont alors s’approprier l’œuvre photographique.

C’est aussi pour cette raison que nous affichons toujours sur notre site ou dans les expositions, notre biographie. Elle permet aux personnes de mieux cerner notre personnalité et notre approche artistique.

Finalement

Comprendre que l’objet d’une photographie artistique n’est pas le sujet photographié mais les conséquences générées est un concept essentiel pour développer une vision photographique intéressante. Il faut toujours s’attacher à aller au-delà des scènes de la nature.

La nature devient alors une source d’inspiration. Les éléments doivent être utilisés pour exprimer les émotions ressenties.

 

  1. Commentaires (0)

  2. Ajouter le votre

Commentaires (0)

Rated 0 out of 5 based on 0 voters
Il n'y a pas encore de commentaire.

Ajouter vos commentaires

  1. Poster un commentaire en tant qu'invité.
Rate this post:
Pièces jointes (0 / 3)
Partager votre emplacement

Je désire recevoir gratuitement mon livret de 10 conseils photos pour réussir des photos créatives et intéressantes.

Inscription à la lettre d'information photo de nat

Si vous voulez créer des photos intéressantes et différentes, inscrivez-vous à notre liste de diffusion pour recevoir les nouveaux articles publiés pour vous aider à développer votre créativité.

Ces informations sont confidentielles et ne seront jamais diffusées.