Pourquoi et comment maîtriser la technique pour créer des photos d’art

La création de photographies artistiques nécessite une parfaite maîtrise de l’environnement technique. Avec le temps, la technique va devenir secondaire car la créativité deviendra la priorité pour le photographe. Pourtant elle est indispensable pour construire des fondations solides.

Photographie artistique d'un grèbe huppé sur un étang de la Dombes. Photo réalisée à partir d'un affût flottant.
Photographie artistique d'un grèbe huppé sur un étang de la Dombes. Photo réalisée à partir d'un affût flottant.

Qu’est ce la technique en photographie artistique

En photographie d’art, le mot technique est un terme général qui concerne aussi bien le matériel de prise de vue, les accessoires mais aussi la manière de calculer une exposition, une profondeur de champ, la manière de gérer parfaitement une netteté et le piqué des photographies. La technique englobe aussi toutes les méthodes de développement des photos ainsi que les impressions avec une imprimante et l’encadrement.

L’apprentissage de la maîtrise de la technique en photographie artistique réclame beaucoup de d’années d’expérience basé sur l’apprentissage personnel, de nombreux tests couronnés parfois de succès mais aussi par des échecs.

Nous avons la chance de maîtriser trois thèmes photographiques très différents : la photographie de paysages naturels, la photographie animalière et la photographie sous-marine. Nous avons mis des années pour acquérir cette maîtrise et nous continuons d’apprendre régulièrement en suivant deux stages par an.

Même si chacun des genres photographiques possède ses spécificités, il n’en demeure pas moins qu’il existe, fort heureusement, une technique commune.

Un photographe artistique est obligé de limiter son champ d’action à certains genres pour ne pas se perdre dans le dédale de la technique. En effet, l’apprentissage et le perfectionnement sont très chronophages et énergivores.

Un artiste photographe ne doit jamais oublier que l’élément le plus important pour lui est sa créativité pour réaliser des œuvres photographiques. La technique n’est qu’une boite à outils.

Les éléments techniques communs à tous les genres photographiques

Quel que soit le genre photographique envisagé, les éléments techniques suivants sont communs. Un photographe doit :

  • Savoir quel est l’équipement le mieux adapté à ses besoins personnels : appareils photo, objectifs. Certains préféreront des appareils légers car ils se déplacent beaucoup. Certains préféreront des focales fixes ; d’autres des zooms. Tout est une question de choix personnels. Aucune solution parfaite n’existe.
  • Connaître parfaitement le fonctionnement de son matériel et savoir l’utiliser correctement sur le terrain. Apprendre au moment d’un projet ou d’une session photo, c’est toujours trop tard. Cet apprentissage doit toujours s’effectuer en amont des prises de vues réelles.
  • Connaitre parfaitement les paramètres de l’exposition et les effets produits sur les photos pour chacun d’eux. Par exemple, il est indispensable de savoir calculer une zone de netteté, sa savoir calculer la distance d’un plan hyper focal., de connaitre les limites du bruit en fonction des situations de prises de vues.
  • Connaitre les différences entre ce que les yeux voient et comment un appareil mémorise une scène. Un appareil au format 24x36 ne voit pas du tout comme un appareil 16x24 (APS-C) qui lui-même est totalement différent d’un moyen format 6x6.
  • Savoir photographier en JPEG, TIFF, DNG ou en RAW et connaitre les différences entre les quatre formats d’enregistrements. A tire d’exemple, le JPEG ne permet d’ajuster la balance des blancs au développement alors que le format RAW le permet. Ce n’est qu’un exemple parmi d’autres.
  • Savoir évaluer une exposition lors des prises de vues. Les appareils photo numériques disposent de nombreux outils de contrôle de l’exposition et des cadrages à la prise de vue. Ils sont indispensables et évitent des erreurs grossières.
  • Connaitre parfaitement toutes les techniques de développement sur ordinateur. Les logiciels de développement sont très nombreux et nécessite un long temps d’apprentissage pour les maitriser. Aucun logiciel n’est parfait. Chacun possède ses spécificités. Comme pour le matériel, un photographe doit déterminer quels sont ceux qui sont le mieux adaptés à ses pratiques. Dans cette maitrise, nous intégrons aussi l’interpolation pour créer des photos en grand format.
  • Connaitre et savoir toutes les différentes techniques pour imprimer les photos. Pour nous, une œuvre photographique n’existe qu’à partir du moment où elle existe sur le papier. Chaque genre photo possède sa qualité de papier, ses encres. Par exemple, une photographie en couleur ne demande pas les même pré requis qu’une photo en noir et blanc.
  • Connaitre la manière d’encadrer une œuvre photographique correctement avec le choix d’un cadre et d’un passe-partout.

Les éléments techniques spécifiques à chaque genre photographique

Il serait trop long pour développer les différents éléments techniques nécessaires pour aborder un genre photographique particulier. Dans notre cas par exemple, la connaissance des différentes caissons sous-marins et des flashs sous-marins est nécessaire pour la photo sous-marine. En photographie animalière, un bon trépied est nécessaire ainsi qu’une excellente rotule pendulaire. La liste serait vraiment longue à développer.

Lorsqu’un photographe artistique choisit un genre particulier pour s’exprimer, il doit s’attacher à lister le matériel spécifique à son activité. Puis il devra étudier chaque élément afin de savoir s’il est adapté à ses besoins. Si cette analyse n’est pas effectuée correctement, il dépensera beaucoup d’argent et d’énergie en pure perte car sur le terrain les problèmes lui feront perdre du temps au détriment de sa créativité. Mieux vaut passer du temps au départ et se consacrer à la prise de vue sur le terrain.

Finalement

Un photographe voulant créer des photos d’art doit parfaitement connaitre et maitriser tous les éléments techniques inhérents au genre photographique qu’il a choisi. Pour lui, c’est un gage de gain de temps une fois sur le terrain. Il pourra totalement laisser s’exprimer sa créativité pour transmettre ses messages et ses émotions à travers ses photographies. Nous sommes conscients que c’est une activité chronophage, énergivore et qui n’est pas toujours digne d’intérêt. Elle est pourtant indispensable.

 

  1. Commentaires (1)

  2. Ajouter le votre
Rated 0 out of 5 based on 0 voters
This comment was minimized by the moderator on the site

Bonjour Amar et Isabelle,

Merci pour cet article fort intéressant.
J'ai encore du chemin à parcourir.
Outre la technique que je maitrise assez bien, je voudrais passer au tirage sur papier et à l'encadrement pour quelques unes de mes photos.
J'ai fait quelques albums par l'intermédiaire de Photoweb au format 22cmx29cm en tenant compte du profil Photoweb sur Photoshop. Le résultat est satisfaisant à mon goût.
J'apporterai mes albums lors du prochain stage dédié au brame du cerf fin septembre.

Mes amitiés,

Jean-Philippe

Jean-philippe Blin
Il n'y a pas encore de commentaire.

Ajouter vos commentaires

  1. Poster un commentaire en tant qu'invité.
Rate this post:
Pièces jointes (0 / 3)
Partager votre emplacement
Début

Paramétrages de cookies

×

Cookies fonctionnels

Ce site utilise des cookies pour assurer son bon fonctionnement et ne peuvent pas être désactivés de nos systèmes. Nous ne les utilisons pas à des fins publicitaires. Si ces cookies sont bloqués, certaines parties du site ne pourront pas fonctionner.

Mesure d'audience

Ce site utilise des cookies de mesure et d’analyse d’audience, tels que Google Analytics et Google Ads, afin d’évaluer et d’améliorer notre site internet.

Contenus interactifs

Ce site utilise des composants tiers, tels que ReCAPTCHA, Google Maps, MailChimp ou Calameo, qui peuvent déposer des cookies sur votre machine. Si vous décider de bloquer un composant, le contenu ne s’affichera pas

    Réseaux sociaux/Vidéos

    Des plug-ins de réseaux sociaux et de vidéos, qui exploitent des cookies, sont présents sur ce site web. Ils permettent d’améliorer la convivialité et la promotion du site grâce à différentes interactions sociales.

    Autres cookies

    Ce CMS Joomla utilise un certain nombre de cookies pour gérer par exemple les sessions utilisateurs.