Pourquoi photographier le loup d’Ethiopie de manière artistique

Comme nous l’avions décrit dans cet article, le loup d’Ethiopie encore appelé loup d’Abyssinie représente le rêve de nombreux photographes animaliers. En effet, il est très difficile à trouver et à observer. Mais le photographier de manière artistique est un défi supplémentaire. C’est ce que nous avons fait.

Un loup d'Ethiopie  sur les hauts plateaux éthiopiens de Balé, photographié de manière artistique.
Un loup d'Ethiopie sur les hauts plateaux éthiopiens de Balé, photographié de manière artistique.

Une espèce en voie d’extinction

Le loup d’Ethiopie est le canidé le plus rare du monde. Sa population totale est évaluée entre 400 et 450 individus. Le meilleur endroit pour l’observer et le photographier est certainement le plateau de Balé dans le sud de l’Ethiopie. Un bon guide est absolument nécessaire car le territoire de chaque famille est immense. Sans une bonne connaissance du terrain, il est quasiment impossible de les trouver.

Malgré tout, les paysages du plateau de Balé sont désertiques car l’altitude est de plus de 4000 mètres. Le froid et le vent empêche les grands arbres et la végétation de pousser. Avec une paire de jumelles, il est facile de repérer un loup ou une famille au loin pour aller ensuite les photographier.

Dans les montagnes du Simien, la zone d’observation est encore plus petite car les loups sont expulsés de leur territoire naturel par les agriculteurs qui gagnent du terrain sur les prairies naturelles.

Donc, pour photographier des loups d’Ethiopie, il faut du temps, de la patience, un bon guide et de la chance.

Eviter les photographies déjà réalisées

Lors de premier voyage sur le plateau de Balé, nous n’avons pas eu beaucoup de chance. C’est lors de notre deuxième expédition que la chance nous a souri. Nous étions pourtant exactement dans les mêmes conditions. Cette fois, nous avons pu observé et photographier des loups à quelques dizaines de mètres de nos affûts.

Nous avions préparé de manière sérieuse ce projet photo consacré aux loups d’Ethiopie. Nous avions regardé et analysé l’ensemble des photographies réalisées par d’autres photographes animaliers. Nous avions donc parfaitement en tête ce qui a avait été fait. Une conclusion s’imposait. Toutes les photos se ressemblaient. Elles étaient toutes de nature naturaliste ou descriptive.

En effet, la plupart des photographes s’estimaient heureux de pouvoir observer et photographier cet animal si rare. Créer des photos était déjà un exploit car les conditions de vie sont difficiles sur le plateau.

En ce qui nous concerne, nous avions décidé d’être différents. Nous avions comme objectif de créer des photos artistiques pour mettre en valeur ce bel animal. Mais nous voulions le faire dans notre style de nuances de noirs et de blancs avec une approche éthérée et très onirique. C’est totalement à l’opposé des images que nous avions analysées. Toutes montraient des photos en couleur pour mettre en évidence la beauté du pelage ou les variations de couleur de l’animal. Nous reconnaissons que le mélange de la couleur rousse et blanche est de toute beauté.

Mais pourquoi aller reproduire ce qui a déjà été fait ? Comme toujours, nous voulions être différent et assumer cette différence

Le noir et blanc est une technique parfaite pour le loup d’Ethiopie

Comme nous l’avions décrit dans cet article, le noir et blanc est une technique créative. Elle est donc parfaitement adaptée à notre projet concernant les loups d’Ethiopie.

Tout comme pour notre collection relative au gelada, nous avons voulu créer une série intemporelle. Elles sont difficilement situables dans le temps. De plus, ces photos en noir et blanc n’obéissent à aucun effet de mode. Nous pensons que c’est un atout important pour des photographies artistiques.

Le noir et blanc est synonyme de beauté, d’esthétisme. Les pelages des loups d’Ethiopie sont sublimés par les contrastes de lumières et par les reflets.

Nous pensons avoir réussi notre pari. Les loups sont bien mis en valeur et éveillent l’intérêt. Cette espèce en voie de disparition mérite qu’on s’intéresse à elle. Nous espérons que ces quelques photos donneront l’envie à des personnes de s’investir dans leur sauvegarde et la préservation de leur environnement.

Cliquez sur chaque vignette pour voir un agrandissement.

  1. Commentaires (0)

  2. Ajouter le votre

Commentaires (0)

Rated 0 out of 5 based on 0 voters
Il n'y a pas encore de commentaire.

Ajouter vos commentaires

  1. Poster un commentaire en tant qu'invité.
Rate this post:
Pièces jointes (0 / 3)
Partager votre emplacement
Tapez le texte présenté dans l'image ci-dessous. Pas clair?

Je désire recevoir gratuitement le livret de 10 conseils photos pour réussir des photos créatives et intéressantes.

Inscription à la lettre d'information

Inscrivez-vous à notre liste de diffusion pour recevoir une fois par mois et en priorité nos offres de stages de photo nature à des conditions avantageuses.

Vous recevrez aussi nos dernières chroniques pour créer des photos intéressantes.

Ces informations sont confidentielles et ne seront jamais diffusées.