Le sanglier en Charente-Maritime, ouest de la France

Le sanglier est très présent en Charente-Maritime. On le trouve dans les forêts, les bois ou les marécages. Tous les charentais ont déjà vu au moins un sanglier lors d'une promenade ou en voiture. Mais photographier un sanglier est une toute autre histoire. C'est un animal méfiant, très craintif vis à vis de l'homme.

C'est le seul grand animal qui soit omnivore. C'est une espèce grégaire. Le mâle s'appelle le verrat; la femelle s'appelle la laie. Le petit s'appelle le marcassin. Il n'existe qu'une seule espèce en Europe. Un sanglier peut vivre jusque 15 ans mais c'est très rare car il est beaucoup chassé. Une photographie à réaliser est lorsque le poil se hérisse. En effet, les poils de l’échine (la crinière) sont aussi érectiles.

A partir de +/- 3 ans, ils se hérissent pendant l’excitation lors du rut, lors de douleur ou de colère. Les vocalises du sanglier sont au moins de 9, grâce auxquelles ils communiquent et savent se reconnaître. Le sanglier grommelle, nasille, couine, grogne, souffle, gémit, claque des mâchoires….on dit qu’il « CASSE LES NOISETTES », signe d’alerte et d’inquiétude, son très particulier provoqué par le claquement des dents lorsque, par exemple, il sera acculé au ferme, blessé, prêt à charger ses agresseurs.

Chaque laie a un timbre de voix différent, une intonation de son personnelle, ce qui explique aisément la personnalisation de la communication entre les marcassins et leur mère. Dans cette espèce, comme pratiquement chez tous les mammifères, les vocalises s’associent à des attitudes corporelles très précises. Ainsi, à un certain nasillement de la laie, les marcassins se tapissent, on dit qu’ils se rasent !

Un marcassin est un sanglier âgé de – de 6 mois (rappel : 11 rayures), en livrée jusque 3 à 4 mois et un poids de 12 à 15 kgs. Il est né avecun poids de 700 grs à maximum 1 kilo. Ces rayures disparaissent progressivement pour laisser apparaître un fond roux de plus en plus marqué.

De 6 mois à 1 an , il est bête rousse. Son poids va progresser de 25 à +/- 40-45 kgs. Le toupet ou touffe de poils de la vrille = queue n’existe pas encore.

De 12 à 24 mois , (2 ans) il devient bête de compagnie. Cette fois, la vrille s’est bien développée et arbore un beau toupet.

De 2 à 3 ans , le sanglier mâle s’appelle ragot et la laie, une laie ragote.

A partir de 3 ans , la terminologie va varier selon que le sanglier est mâle ou femelle. Le terme « solitaire » signifie que l’animal est un sanglier mâle, adulte, vivant isolé des compagnies, seul ou accompagné d’un plus jeune qui porte le nom de « page ».

L’odorat est le plus développé. L’ouïe est très bonne mais souvent perturbée par le propre bruit des animaux de la compagnie. La vue est assez médiocre, mais la perception du mouvement est parfaite. La souille est la baignoire du sanglier. Cuvette humide, plus ou moins remplie d’eau, elle est fréquentée quotidiennement par les sangliers. Les sangliers ne possèdent pas de glandes sudoripares. Ils ne peuvent donc pas transpirer. Or, la thermorégulation corporelle des homéothermes est vitale ! Pour réguler leur température corporelle, ils sont donc obligés de se plonger régulièrement dans l’eau d’une souille et de s’y vautrer. On dit qu’ils se souillent. Ces bains de boue leur permettent aussi de se débarrasser en partie de leurs parasites cutanés. Les marcassins, peu protégés contre le froid et l’humidité ne se souillent pas. Ils ne se vautrent pas.

Photographier le sanglier est difficile en Charente-Maritime car les forêts sont denses et très grandes. C'est un animal très craintif. Les techniques photo sont basées sur l'affût ou l'approche. Le sanglier est un bel animal car il est puissant, rapide et très intelligent. Il ne faut jamais le sous-estimé. Il faut toujours lui laisser une porte de sortie pour qu'il puisse s'échapper quand on réalise des photos.

Sangliers dans les forêts et les prairies de Charente-Maritime. Photographies par Isabelle et Amar Guillen.
Sangliers dans les forêts et les prairies de Charente-Maritime. Photographies par Isabelle et Amar Guillen.
Sangliers dans les forêts et les prairies de Charente-Maritime. Photographies par Isabelle et Amar Guillen.
Sangliers dans les forêts et les prairies de Charente-Maritime. Photographies par Isabelle et Amar Guillen.
Sangliers dans les forêts et les prairies de Charente-Maritime. Photographies par Isabelle et Amar Guillen.
Sangliers dans les forêts et les prairies de Charente-Maritime. Photographies par Isabelle et Amar Guillen.
Sangliers dans les forêts et les prairies de Charente-Maritime. Photographies par Isabelle et Amar Guillen.
Sangliers dans les forêts et les prairies de Charente-Maritime. Photographies par Isabelle et Amar Guillen.
Sangliers dans les forêts et les prairies de Charente-Maritime. Photographies par Isabelle et Amar Guillen.
Sangliers dans les forêts et les prairies de Charente-Maritime. Photographies par Isabelle et Amar Guillen.
Sangliers dans les forêts et les prairies de Charente-Maritime. Photographies par Isabelle et Amar Guillen.
Sangliers dans les forêts et les prairies de Charente-Maritime. Photographies par Isabelle et Amar Guillen.
Sangliers dans les forêts et les prairies de Charente-Maritime. Photographies par Isabelle et Amar Guillen.
Sangliers dans les forêts et les prairies de Charente-Maritime. Photographies par Isabelle et Amar Guillen.
Sangliers dans les forêts et les prairies de Charente-Maritime. Photographies par Isabelle et Amar Guillen.
Sangliers dans les forêts et les prairies de Charente-Maritime. Photographies par Isabelle et Amar Guillen.
Sangliers dans les forêts et les prairies de Charente-Maritime. Photographies par Isabelle et Amar Guillen.
Sangliers dans les forêts et les prairies de Charente-Maritime. Photographies par Isabelle et Amar Guillen.
Sangliers dans les forêts et les prairies de Charente-Maritime. Photographies par Isabelle et Amar Guillen.
Sangliers dans les forêts et les prairies de Charente-Maritime. Photographies par Isabelle et Amar Guillen.
Sangliers dans les forêts et les prairies de Charente-Maritime. Photographies par Isabelle et Amar Guillen.
  1. Commentaires (0)

  2. Ajouter le votre

Commentaires (0)

Rated 0 out of 5 based on 0 voters
Il n'y a pas encore de commentaire.

Ajouter vos commentaires

  1. Poster un commentaire en tant qu'invité.
Rate this post:
Pièces jointes (0 / 3)
Partager votre emplacement
Tapez le texte présenté dans l'image ci-dessous. Pas clair?

Je désire recevoir gratuitement le livret de 10 conseils photos pour réussir des photos créatives et intéressantes.

Inscription à la lettre d'information

Inscrivez-vous à notre liste de diffusion pour recevoir une fois par mois et en priorité nos offres de stages de photo nature à des conditions avantageuses.

Vous recevrez aussi nos dernières chroniques pour créer des photos intéressantes.

Ces informations sont confidentielles et ne seront jamais diffusées.