Stage de photo animalière en affûts flottants en Dombes le 10 juin 2017

Pour cette nouvelle saison de stages en affûts flottants dans la Dombes, nous avions acquis de nouveaux affûts flottants, de nouveaux gîtes et de nouveaux étangs. Ce premier stage a été une totale réussite malgré une météo un peu capricieuse..

Les participants à ce stage de photo animalière en affûts flottants dans la Dombes en juin 2017 : Benoit, Robert, Nathalie, Serge, Jean-François, Francis et Amar.
Les participants à ce stage de photo animalière en affûts flottants dans la Dombes en juin 2017 : Benoit, Robert, Nathalie, Serge, Jean-François, Francis et Amar.

 

Avant de continuer la lecture...

Ce voyage a été organisé.

Cliquez ici pour découvrir nos prochains voyages et stages photo.

Attention car cette page s'ouvre dans un autre onglet de votre navigateur.

La Dombes : un paradis pour les oiseaux des zones humides

La région de la Dombes regorge d’espèces d’oiseaux. Près de 130 espèces s’y reproduisent régulièrement. 30 000 oiseaux hivernent régulièrement.

La région de la Dombes est couverte par plus de 1000 étangs. Ces étangs sont d’origine humaine. Ils sont peu profonds et sont utilisés pour la pisciculture. Leur particularité est que le fond est légèrement incliné permettant à l’eau de s’écouler lentement et régulièrement vers l’émissaire. Ces étangs poissonneux attirent de nombres espèces d’oiseaux. C’est une zone d’importance internationale pour les oiseaux migrateurs des zones humides.

Pendant les mois de mai, juin et juillet, il est possible d’observer quelques espèces emblématiques de la région : grèbe huppé, grèbe castagneux, grèbe à cou noir, nette rousse, guifette moustac, bihoreau gris, héron pourpré, héron cendré, héron crabier, aigrette garzette, grande aigrette, héron garde-bœuf, cormoran, foulque macroule, rousserole effarvatte, phragmite des joncs, martin pêcheur d’Europe, fauvette, busard des roseaux, milan.

La Dombes n’attire pas seulement les oiseaux. Les rats musqués et les ragondins sont aussi des mammifères que l’on croise souvent sur les étangs.

Les libellules, les grenouilles vertes et les couleuvres à collier font aussi partie du paysage animalier.

Les lumières qui baignent la Dombes sont exceptionnelles. Au printemps et au début de l’été, les petits matins sont souvent baignés par des lumières chaudes et feutrés. Quel bonheur d’observer des canards ou des grèbes se déplaçant sur les étangs dans cette ambiance magique.

L’affût flottant : une expérience inoubliable pour un photographe animalier

L’utilisation d’un affût flottant laisse toujours une trace indélébile dans la mémoire d’un photographe animalier. C’est un moyen unique d’observer et de photographier le monde animal. C’est le seul moyen de photographier des oiseaux au ras de l’eau sans les déranger. L’approche est un moyen incroyable pour aller quelques mètres d’un oiseau. On peut ainsi passer des heures devant un héron cendre pour l’observer.

Nos stages en affûts flottants dans la Dombes obéissent toujours au même rituel.

Le premier jour, après avoir fait le tour des différents étangs et expliquer comment effectuer une mise à l’eau en prenant soin du matériel photo, chaque photographe part pour une première session de 3 heures à le recherche des premiers étangs, foulques macroules et autres grèbes huppés. En rentrant au crépuscule, la satisfaction des premiers clichés réussis donne le tempo de l’ambiance de la semaine qui va suivre.

L’affût flottant fait peur à de nombreux photographes qui ont peur de faire tomber l’appareil dans l’eau. De nombreuses personnes ont peur de prendre l’eau dans les waders ou alors de ne plus savoir revenir au point de départ. Durant nos stages, nous donnons toutes les explications pour assurer une sécurité maximale. Si les conseils sont scrupuleusement suivis, aucun problème ne peut arriver. C’est une activité photographique sécurisante qui permet de vivre au plus près des animaux aquatiques sans jamais les déranger. Elle permet de réaliser des photos créatives exceptionnelles qu’il serait impossible de créer autrement.

L’affût flottant est certainement aujourd’hui le meilleur moyen de figer des comportements animaliers qu’il est impossible de réaliser depuis la terre ferme. Le choix du point de vue est certainement l’élément le plus essentiel dans cette technique.

Acquérir une solide expertise technique et développer la créativité

Durant nos stages, nous avons soient des photographes confirmés avec un très bon niveau photographique. Soit nous avons des photographes débutants ne connaissant pas bien la photographie animalière et à plus forte raison la technique de l’affût flottant. Nous prévoyons toujours des progressions pédagogiques adaptées au groupe. Nous faisons toujours la part belle à la créativité photographique tout en revenant sur certains fondamentaux sans pour autant s’éterniser sur les bases. Le fait de dévoile de nombreux secrets qui font le succès de nos photographies sont un vrai plus aux yeux des participants.

Une ambiance conviviale et détendue pendant 7 jours

Pour nous, un stage photo est composé de trois éléments : l’apprentissage technique, la découverte des trésors cachés d’une région et la bonne humeur et la convivialité.

La recette fonctionne toujours. Nous louons deux grands gîtes pour que chaque participant dispose de sa chambre et de ses commodités. Le midi, nous allons manger dans un restaurant typique de la région. Chaque village de la Dombes possède au moins un restaurant. Nous pouvons goûter une spécialité régionale quotidiennement. Le petit déjeuner et le soir, les repas sont assurés aux gîtes. Chaque participant apporte une spécialité régionale. En général, la semaine n’est pas suffisante pour tout consommer. Mais cela assure la bonne ambiance. La glace est toujours rompue très rapidement.

Finalement, nos stages de photo animalière en affûts flottants sont de grandes semaines photo dans une ambiance conviviale et amicale.

Témoignages des partcipants au stage photo animalière en Dombes – 3 juin 2017

Benoit Benoit.
Le commentaire audio de Benoit. (cliquez sur le bouton play pour démarrer) :

Mes impressions générales sur ce stage en affûts flottants en Dombes sont excellentes. J’ai observé beaucoup d’oiseaux. Je les ai photographiés assez facilement. J’ai pu les approcher de très près.

En participant à ce stage, je voulais avant tout améliorer mes techniques de prises de vue des oiseaux. Déjà je voulais apprendre à me servir d’un affût flottant pour être à la hauteur des animaux. Je voulais aussi avoir des meilleurs bokehs. Je ne maitrisais pas du tout les mesures de lumière pour exposer correctement les plumages. Maintenant j’ai bien compris comment faire et je réalise de meilleurs clichés. Je voulais aussi réaliser facilement le suivi des oiseaux en vol en ayant des photos nettes pendant mes rafales. Maintenant je sais le faire. Ce sont des éléments techniques autour desquels je jonglais en permanence sans savoir comment faire vraiment. Avant ce stage, j’étais tellement accaparé par ces réglages techniques que j’en oubliais la prise de vue. Avec tes conseils, je maitrise maintenant mon boitier. Je ne me pose plus de questions. De plus je sais m’adapter à toutes les situations. Le boitier est devenu un accessoire. Je me concentre plus sur la prise de vue pour bien composer et bien cadrer.

C’est la première fois que j’utilise des affûts flottants pour réaliser des photos. L’intérêt est que je peux choisir mes points de vue en fonction des décors et de la lumière. Avec un affût fixe, c’est très frustrant car lorsque je suis en place, je ne peux plus bouger. L’affût flottant assure une totale liberté pour créer les photos que je veux.

Je ne connaissais pas la région de la Dombes. C’est une belle région avec de belles lumières et de beaux environnements. C’est vraiment bien.

Concernant l’organisation du stage, tout est bien équilibré. La cuisine est excellente. Tout est bien dosé entre les sessions photo, la sieste, les exposés techniques.

Tes exposés techniques ont été un vrai plus pour moi. Que ce soit pour les prises de vue ou le post traitement j’ai beaucoup progressé. Tu as répondu à de nombreuses questions que je me posais. Je n’avais pas été capable de trouver seul les réponses.

L’ambiance durant la semaine a été très bonne. Le niveau des photographes a été très élevé. J’ai été poussé à l’excellence durant toute la semaine.

Choisir un bon moment de la semaine serait difficile. Mais j’en ai quand même un. Hier matin, j’étais sur un étang avec beaucoup de brume. J’étais seul. C’était très calme. Je ne pensais à rien. J’étais bien.

Francis Francis.
Le commentaire audio de Francis. (cliquez sur le bouton play pour démarrer) :

C’est mon deuxième stage avec toi en Dombes. Ce qui a été très différent cette année, ce sont les brumes matinales. Je les attendais avec impatience. Nous avons été gâtés.

De plus cette année, nous avons vu de nouveaux oiseaux. L’année dernière les limicoles étaient absents. Cette année, j’en ai photographié un grand nombre.

Pour moi les brumes du matin évoquent le mystère. Un oiseau enveloppé dans la brume est très évocateur pour moi.

Mais cette année, nous avons eu moins d’eau. Heureusement que tu avais acheté les nouveaux affûts flottants. Ils sont beaucoup plus légers et plus maniables. Ils nous ont permis de mieux nous déplacer dans les étangs avec peu d’eau. Ils sont plus beaux et plus esthétiques. De plus comme ils sont plus bas, j’ai pu réaliser de meilleures photos. On voit le résultat sur l’ordinateur. Les bokehs sont bien meilleurs.

J’ai trouvé que je me suis encore amélioré par rapport à l’année dernière. Je suis plus créatif dans mes prises de vues. Je suis venu avec un nouveau boitier qui est bien meilleur. Cette année, j’ai pu pratiquer la rafale. De même mes expositions sont bien meilleures notamment dans les hautes lumières.

Concernant l’ambiance durant la semaine, ce fut très bien. Le niveau des photographes a été très élevé. J’ai pu m’inspirer de l’approche photographique des autres participants. Chacun possède son style et on peut puiser de nouvelles idées chez les autres. C’est enrichissant. On s’entraide les uns les autres.

Je suis très satisfait de l’organisation de cette semaine. L’année dernière avait déjà été très bien. C’est pour cette raison que je suis revenu. Je pense que je vais revenir l’année prochaine car c’est un moyen unique de photographier les oiseaux. Les conditions sont fantastiques.

Si je devais conserver un bon moment de cette, ce serait un matin avec de beaux reflets avec les paysages et les plumes à la surface de l’eau. Mais il y a eu tellement de bons moments que c’est difficile de choisir.

Jean-François Jean-François.
Le commentaire audio de Jean-François. (cliquez sur le bouton play pour démarrer) :

Ce stage de photo en Dombes a été une immersion complète. J’ai totalement oublié mon travail et mon quotidien. J’ai redécouvert une région fabuleuse avec une biodiversité que je ne connais nulle part ailleurs en France. L’ambiance est tellement super qu’avec Nathalie nous appréhendons beaucoup le départ.

J’ai participé à ce stage en affûts flottants car c’était la technique qui m’intéressait le plus pour photographier les oiseaux. J’ai pu observer les oiseaux sans les déranger tout en étant le plus possible. J’ai pu observer des scènes impensables. Par exemple, durant un matin avec de la brume j’étais entouré de 18 bihoreaux. Je ne les ai pas effrayés. Si on utilise bien les affûts flottants comme tu nous l’as appris, on peut aller très près sans déranger quiconque. On est très respectueux de l’environnement. J’ai eu l’impression de ne jamais déranger les oiseaux même si on interfère parfois dans leur comportement. Mais c’est très doux. Ce qui amène des attitudes parfois amusantes. Mais on ne dérange jamais. Par exemple, on ne s’approche pas des nids.

L’affût flottant permet de changer facilement de point de vue pour choisir le bon décor et les lumières pour la mise en scène. Les paysages de la Dombes est une région magnifique. Mon seul regret est que comme les étangs servent à la pisciculture, il y a une telle quantité de poissons dans l’eau que les grands échassiers n’ont qu’à se servir. C’est dommage car j’ai vu peu de passereaux paludicoles. Je n’ai vu que quelques couples de rousseroles effarvatte alors qu’il devrait y en avoir des dizaines. La sécheresse de cette année n’est pas pour améliorer la situation.

Concernant l’organisation tout a été très bien. Les gîtes sont prodigieux. Je ne savais pas que ce genre de maisons existaient. Ton stage a été remarquablement bien organisé. Et ce n’est pas de la flagornerie. Tu es très attentionné. Ce fait plaisir. Chaque participant est ouvert. Nous partageons tous les mêmes valeurs et les mêmes passions. C’est très agréable. Tes exposés théoriques sont très originaux et très bien faits. J’ai mis de l’ordre dans la tête.

L’ambiance a été excellente. Tout le monde m’a bien aidé. Le partage de toutes les informations est excellent. Le niveau photographique des autres participants a été bluffant. Je m’occupe d’un club photo. Mais ici le niveau est beaucoup plus élevé. C’est incroyable. Avec Nathalie, nous faisons au moins 6 expositions photo par an. Toutes les photos que j’ai vues cette semaine pourraient être dans ces expositions. Mais le tout dans une modestie assez étonnante.

Si je devais conserver un moment de cette semaine, ce serait le premier matin sur un étang avec tous ces oiseaux qui m’entouraient : des aigrettes, un accouplement de grèbes huppés, un nourrissage de castagneux. Le tout dans une ambiance calme sans déranger personne. Ce fut une expérience incomparable.

Nathalie Nathalie.
Le commentaire audio de Nathalie. (cliquez sur le bouton play pour démarrer) :

Je suis venue en tant qu’accompagnatrice et épouse de Jean-François. Je suis naturaliste. La Dombes a été une vraie découverte pour moi. J’ai été agréablement surprise par les paysages. En accompagnant Jean-François sur les étangs, j’ai pu observer de nombreux oiseaux juste en attendant sur les berges. Comme j’étais en vacances, j’ai pris mon temps pour observer. Dans la Dombes autour des étangs, il y a très peu de bruits humains. On peut s’imprégner des ambiances et du calme qui règne partout. La météo a été excellente avec de la chaleur et de belles brumes. J’avais un peu perdu l’habitude de ces atmosphères.

J’ai profité de cette semaine de vacances pour me remettre au dessin en réalisant des croquis. Cela me permet de mieux cerner la nature. Ce matin par exemple, j’ai observé un grèbe castagneux qui refaisait son nid. C’est vraiment très chouette.

Concernant l’organisation du stage, tu n’as rien laissé au hasard. Par exemple, Jean-François avait oublié sa rotule pendulaire et un peu de matériel. Tu as trouvé des solutions. Tu avais un plan B. Même pour les étangs tu as toujours trouvé des solutions pour ceux qui avaient moins d’oiseaux. En tant que vacancière, j’ai pleinement profité. Il y a une piscine dont j’ai profité. Dans le parc autour des gîtes, nous avons pu observer des moyens ducs. Les gîtes que tu as choisis sont vraiment accueillants pour les passionnés de nature. Je ne me suis jamais ennuyée que ce soit sur les étangs ou dans l’hébergement. J’ai été surpris par le nombre de bihoreaux.

Les restaurants où nous sommes allés déjeuner sont excellents. J’ai visé Peyrouge. Le cadre de vie dans la région est très beau. Les gens savent profiter de ce qu’ils ont. J’ai envie de revenir car l’aspect rural me plait. J’ai vraiment déconnecté du quotidien. Le groupe été super. Je ne me suis jamais senti exclu car je n’étais pas photographe. L’ambiance a été excellente. Il y a de la bonne humeur avec des péripéties. J’ai apprécié ne pas avoir d’attentes et se laisser surprendre par tout ce qui nous entoure. Ce fut super.

Robert Robert.
Le commentaire audio de Robert. (cliquez sur le bouton play pour démarrer) :

Mes impressions sur ce stage de photo animalière sont bonnes. J’ai été agréablement surpris par les lumières et les décors de la région. J’avais déjà vécu quelques expériences assez courtes en affûts flottants dans d’autres régions en particulier en Camargue et une journée Brenne. Mais ce stage en Dombes a été un choc à cause des lumières et des ambiances et de la variété des oiseaux. J’ai été profondément marqué.

L’affût flottant permet de se mettre à la hauteur des oiseaux au ras de l’eau et de choisir parfaitement les points de vue pour le mettre en valeur. On choisit ses perspectives. J’ai pu choisir les lumières, les environnements. Je peux être dans un processus actif de création lors des prises de vues. C’est la force de cette technique.

Ce qui m’a surpris en Dombes, c’est la variété des oiseaux mais surtout que sur certains étangs la densité est importante alors que sur d’autres c’est moindre. On ne sait jamais ce que l’on va trouver. Mais durant j’ai appris quelque chose d’essentiel. Ce n’est pas tant le critère quantitatif qui est important mais bien le critère qualitatif. Par exemple, ce matin, j’ai vu que je pouvais consacrer plus de 2 heures à photographier une espèce donnée. Sur un oiseau donné, on peut faire varier à l’infini les prises de vues avec des perspectives, des points de vue ou en choisissant les lumières. Ce n’est pas la peine de courir après toutes les espèces.

Avant ce stage, je n’avais pas formalisé le fait que j’aime donner un côté artistique à mes prises de vues. Maintenant j’ai un formalisme et un cadre pour créer mes photos. J’ai bien compris qu’une bonne photo c’est la rencontre entre un environnement, une lumière et un animal. En photographie animalière, je suis très intéressé par le comportement, les attitudes et l’action. A partir de maintenant, je saurai les mettre en valeur. Le fait de les magnifier, c’est le pied.

J’ai beaucoup apprécié tes exposés techniques. Contrairement aux autres stages auxquels j’ai assisté, tu pousses beaucoup au questionnement pour réaliser des photos. Tu nous pousses dans nos retranchements. Tu nous pousses à nous poser des questions pour créer nos photos. Tu nous obliges à nous surpasser. Tu nous obliges à être créatif. Avec ton approche théorique et ta formalisation, tu nous donnes les outils pour affiner notre regard photographique.

Concernant l’organisation, j’ai trouvé que tout était très bien. C’était un peu fatiguant car il fallait se lever tôt pour avoir les belles lumières. Mais nous n’avons rien sans rien. Le point fort de ton stage est la diversité des étangs. Les lumières peuvent changer. Chaque étang est différent. On peut ainsi réaliser des photos complétement différente d’un jour à l’autre. C’est un renouvellement permanent.

Les gîtes sont excellents et agréables. L’ambiance durant la semaine a été très conviviale. Mais ton stage permet de regrouper des photographes différents et très forts. Cela pousse à l’humilité quand voit le travail des autres.

Si je devais me souvenir d’un moment de ce stage ce serait difficile. En effet, il peut y avoir des moments de partage dans le groupe mais cela peut être aussi sur un nouvel étang. On est toujours dans l’incertitude. C’est un peu angoissant mais cela permet de toujours se remettre en cause. Finalement ce que je retiendrai de ce stage est qu’il faut toujours s’adapter aux conditions pour en tirer le meilleur pour une bonne photo.

Serge Serge.
Le commentaire audio de Serge. (cliquez sur le bouton play pour démarrer) :

Je suis ravi de ce stage de photo animalière en Dombes. C’est mon deuxième stage avec toi. Le premier avait été consacré au brame du cerf. Cette fois encore ce fut super. Toutes mes attentes ont été satisfaites. Mais je ne prenais pas de grands risques car je te connaissais.

En participant à ce stage, je voulais avoir des opportunités particulières pour les oiseaux. De plus, je fais beaucoup de photographie animalière mais souvent maintenant je sature car je fais beaucoup de photos naturalistes. Je voulais être plus créatif et plus artistique dans mon approche. J’avais envie de retrouver du dynamisme. Cette semaine avec l’approche du flux numérique animalier, j’ai trouvé un vrai plus pour améliorer mes photos.

L’affût flottant a été pour moi une découverte. Tes affûts sont fantastiques. On est au ras de l’eau. Les affûts sont très maniables, légers, faciles à utiliser. Comme ils sont gonflages on a une grande souplesse d’utilisation. C’est assez drôle de se promener en waders dans des étangs.

Les ambiances matinales avec la brume sont extraordinaires. Je connais bien le bassin d’Arcachon mais là être dedans c’est incroyable.

J’ai été surpris par la variété et la diversité des oiseaux. Le manque d’eau cette année a permis de voir beaucoup de limicoles. Je ne connaissais pas la Dombes. Je reconnais que c’est beau.

Concernant l’organisation du stage tout a été bien. Je te connais. Je sais que tu choisis toujours de beaux endroits et que tu te mets en quatre pour les stagiaires. Cette semaine n’a pas dérogé à tes principes. Les gîtes sont vraiment agréables et conviviaux. On peut vivre facilement en groupe. Les restaurants sont excellents.

L’ambiance dans le groupe a été excellente. Le niveau photo a été très élevé. J’ai apprécié que Jean-François et Nathalie soient des naturalistes et ornithologues. Vraiment une bonne ambiance. Tous les photographes ont été ouverts, très créatifs et très inspirants.

Si je devais conserver un bon moment de ce stage, ce serait le moment où j’ai observé un couple de grèbes qui se reposaient. Je n’ai pas pris de photos. Ils étaient à dix mètres de moi. C’est un grand moment de calme et de sérénité. C’était le bonheur.

 

Quelques photos prises par les participants au voyage

Si vous regardez depuis un ordinateur, il suffit de cliquer sur le bouton "Play" situé en bas et à gauche de la vidéo pour démarrer la lecture du diaporama vidéo.

Si vous regardez sur un appareil mobile, cliquez sur le bouton Play affiché sur la photo.

 

 

La méthode ACAPN pour nos stages photo

Nos stages de photo sont des lieux d'échanges entre passionnés de la nature dans des ambiances amicales.
samedi 23 juillet 2016

Notre méthode ACAPN pour animer les stages de photo de nature

Notre méthode ACAPN pour animer les stages de photo de nature Décider de participer à un stage de photo de nature est une démarche particulière est une question que beaucoup de photographes de nature se posent. Certains ne franchissent jamais le pas car ils jugent que leurs compétences en… Lire la suite
2473

Avis sur nos stages de photo animalière

Témoignages stage de photo animalière. Photographie par Isabelle et Amar Guillen.
vendredi 15 novembre 2013

Avis sur nos stages et voyages de photo animalière

Avis sur nos voyages et nos stages de photo animalière Nos voyages et stages photo animalière sont basés sur les prises de vues, l'exemple et la pratique. Nous vous révélerons des astuces pour réussir vos photos. Nous n'employons jamais de jargon technique abstrait ou rébarbatif. Nous vous… Lire la suite...
3845

Nos prochains stages de photo animalière

01-160213ETHANI0003
mardi 31 janvier 2017

Stage photo animalière. Les derniers loups d'Ethiopie. Mars 2018

Mars 2018. Photographier les derniers loups d'Ethiopie, les nyalas des montagnes et les geladas. Du 10 au 20 mars 2018, nous vous proposons un voyage de photo animalière en Ethiopie. Le thème que nous avons choisi pour ce voyage est «Photographier les derniers loups d’Ethiopie, les nyalas des… Lire la suite...
793
stage-photo-animaliere-danube-1
mercredi 01 février 2017

Stage de photo animalière dans le delta du Danube. 19 Mai 2018

19 Mai 2018. Stage de photo animalière dans le delta du Danube - Roumanie Du 19 au 26 mai 2018, nous vous proposons un voyage photo pour photographier les oiseaux dans le delta du Danube en Roumanie. A cette époque de l’année, de nombreuses espèces d’oiseaux migrateurs se donnent rendez-vous pour… Lire la suite...
590
stage-photo-animaliere-danube-8
jeudi 02 février 2017

Stage de photo animalière dans le delta du Danube. 26 Mai 2018

26 mai 2018. Stage de photo animalière dans le delta du Danube - Roumanie Du 26 au 2 juin 2018, nous vous proposons un voyage photo pour photographier les oiseaux dans le delta du Danube en Roumanie. A cette époque de l’année, de nombreuses espèces d’oiseaux migrateurs se donnent rendez-vous pour… Lire la suite...
647
Stage de photo animalière en affûts flottants en Dombes le 9 juin 2018
lundi 26 juin 2017

Stage de photo animalière en affût flottant en Dombes le 9 juin 2018

Stage de photo animalière en affût flottant en Dombes le 9 juin 2018 Du 9 au 16 juin 2018, nous vous proposons un voyage photo pour photographier les oiseaux de la Dombes avec des affûts flottants. La Dombes est une région marécageuse située au nord-est de Lyon en France. Elle est aussi appelée la… Lire la suite...
342
Stage de photo animalière en affûts flottants en Dombes le 16 juin 2018
mardi 27 juin 2017

Stage de photo animalière en affût flottant en Dombes le 16 juin 2018

Stage de photo animalière en affût flottant en Dombes le 16 juin 2018 Du 16 au 23 juin 2018, nous vous proposons un voyage photo pour photographier les oiseaux de la Dombes avec des affûts flottants. La Dombes est une région marécageuse située au nord-est de Lyon en France. Elle est aussi appelée… Lire la suite...
297
Stage de photo animalière en affûts flottants en Dombes le 23 juin 2018
mercredi 28 juin 2017

Stage de photo animalière en affût flottant en Dombes le 23 juin 2018

Stage de photo animalière en affût flottant en Dombes le 23 juin 2018 Du 23 au 30 juin 2018, nous vous proposons un voyage photo pour photographier les oiseaux de la Dombes avec des affûts flottants. La Dombes est une région marécageuse située au nord-est de Lyon en France. Elle est aussi appelée… Lire la suite...
289
Stage de photo animalière consacré au brame du cerf le 23 septembre 2018
jeudi 29 juin 2017

Stage photo animalière consacré au brame du cerf - Septembre 2018

Photographier le brame du cerf en Charente-Maritime - Septembre 2018 Vous êtes un photographe animalier passionné par la faune sauvage évoluant dans son milieu naturel. Vous avez envie de découvrir de nouveaux horizons, de photographier de nouvelles espèces. Vous avez envie de connaître de… Lire la suite...
367
Stage de photo animalière consacré au brame du cerf le 14 octobre 2018
jeudi 29 juin 2017

Stage photo animalière consacré au brame du cerf - Octobre 2018

Photographier le brame du cerf en Charente-Maritime - Octobre 2018 Vous êtes un photographe animalier passionné par la faune sauvage évoluant dans son milieu naturel. Vous avez envie de découvrir de nouveaux horizons, de photographier de nouvelles espèces. Vous avez envie de connaître de nouvelles… Lire la suite...
282

 

Nous contacter

Si vous souhaitez plus d'informations, remplissez ce formulaire. Nous reviendrons vers vous dès que possible.

captcha

 

N'oubliez pas de vous abonner à notre newsletter :

captcha

 

Amar et Isabelle Guillen. Photographes professionnels de nature.

Nous sommes fascinés et passionnés par les beautés de la nature. Nous aimons contempler les paysages et observer les animaux sauvages que ce soit sur terre ou sous l'eau.

Nous avons choisi de devenir photographes professionnels pour partager et témoigner des émotions que nous ressentons quand nous observons la nature qu’elle soit terrestre ou sous-marine. Notre objectif est de créer de l’art avec nos photographies. Nous essayons toujours de transformer le banal en une interprétation contemplative et artistique.

Nous sommes photographes professionnels animaliers, photographes professionnels de paysages et photographes professionnels sous-marins. Nous nous efforçons aussi de documenter la nature avec un œil orienté vers la conservation et l’éducation.

Nous réalisons des tirages d’art à partir des photographies artistiques. Ces tirages d’art sont en vente sur notre site web. Nous réalisons des expositions pour montrer toute la beauté et l'incroyable richesse de la nature qui nous entoure.

Nous aimons aussi partager notre amour pour les beautés de la nature avec d'autres photographes. Afin de communiquer notre savoir-faire et pour échanger nos techniques ainsi que nos points de vue, nous organisons des stages de photo animalière, des stages de photo sous-marine et des stages de photo de paysages. Nous regroupons ainsi des personnes qui ont la même passion que nous pour les belles photos prises dans la nature.

 

  • Aucun commentaire sur cet article.

Ajouter votre commentaire

Ecrire un commentaire en tant qu'invité

0
komento

Je désire recevoir gratuitement le livret de 10 conseils photos pour réussir des photos créatives et intéressantes.