Avril 2013 : compte rendu du stage de photo animalière au Costa Rica, Amérique Centrale

Du 13 au 20 avril 2013, nous avons organisé un voyage de photo animalière au Costa Rica. Le thème était "Photographier les oiseaux de l'Amérique Centrale". Le Costa Rica est un pays réputé dans le monde pour son café, ses plages avec ses surfeurs. Mais ce pays possède aussi une incroyable variété d’animaux sauvages et de magnifiques paysages. Le pays abrite plus de 9000 variétés de plantes, 600 espèces de papillons, 200 espèces de mammifères, un nombre impressionnant d’espèces d’amphibiens. Mais surtout, le Costa Rica compte plus de 875 espèces d’oiseaux. C’est l’un des meilleurs endroits pour les photographes qui veulent réaliser des clichés d’oiseaux. Mais les surprises ne s’arrêtent pas là. Le Costa Rica offre un nombre incalculable d’opportunités pour des photographies de paysages, de volcans, de cascades. C’est tout simplement le paradis pour les photographes naturalistes. Ce compte rendu est le récit de ce voyage extraordinaire.

Colibiri en train de butiner une fleur.
Colibiri en train de butiner une fleur au Costa Rica.

Avant de continuer la lecture...

Ce voyage a été organisé.

   Cliquez ici pour découvrir nos prochains voyages et stages photo.

   Attention car cette page s'ouvre dans un autre onglet de votre navigateur.

Le Costa Rica en Amérique Centrale

Le Costa Rica est u pays d'Amérique Centrale
Le Costa Rica est un pays d'Amérique Centrale. C'est un paradis pour la photographie d'oiseaux avec plus de 850 espèces visibles..

Le Costa Rica est un pays d’Amérique Centrale. Il est encadré par la mer des Caraïbes à l’est et l’océan Pacifique à l’ouest et au sud. Il est bordé par le Nicaragua au nord et par le Panama au sud. La capitale est San José. La langue officielle est l’espagnol. La devise du pays est « Que vivent pour toujours le travail et la paix ». Depuis 1959, le Costa Rica est devenu un pays neutre. Il est devenu la première nation du monde à avoir supprimé son armée. Il est peuplé par 4,5 millions d’habitants. Son modèle de développement est basé sur les priorités suivantes : l’éducation, la santé et la protection de l’environnement. Le pays est organisé sous la forme de trois cordillères : cordillère volcanique de Guanacaste, cordillère volcanique centrale, et cordillère de Talamanca qui culmine à 3 820 m avec le Cerro Chirripo. Ces cordillères sont orientées du nord-ouest vers le sud-est. La partie est en bordure de la mer des Caraïbes est constituée de plaines ; la côte ouest en bordure du Pacifique est très accidentée.

La cordillère centrale compte de nombreux volcans éteints et actifs. Les trois plus visités sont le Poas (2704 mètres) dont le cratère principal occupé par un lac d’acide est le plus large du monde avec 1320 mètres de diamètre ; l’Irazu qui culmine à une altitude de 3432 mètres abrite un lac d’acide vert ; l’Arenal haut de 1633 mètres est toujours actif mais de nombreux hôtels et thermes ont été construits tout autour.

Dans la plaine élevée central du secteur de la Cordillère, le Costa Rica est densément peuplé avec de grandes villes comme San José qui compte 2 millions d’habitants, Alajuela, Cartago et Heredia. La côte pacifique est parsemée de nombreuses stations balnéaires prisées par les riches américains de la Californie. Les principales villes sont Tamarindo, Puntarenas et Quepos. Ces villes sont bordées par de grandes plages qui sont le paradis des surfeurs.

Le climat du Costa Rica est marqué par une saison sèche (décembre à avril) et une saison des pluies (mai à novembre). Toutefois, d'un endroit à un autre, les précipitations diffèrent considérablement : les précipitations à San José sont de 1 867 mm par an, alors qu'à Puerto Limon sur la côte caraïbe, il tombe 3 518 mm de pluie par an.

Le Costa Rica possède une flore et une faune exceptionnelles. 5% de la biodiversité mondiale s’y trouve pour un pays qui ne représente que 0,03% des surfaces émergées. En 2007, on estimait que 160 nouvelles étaient découvertes chaque année au Costa Rica. Plus de 25% du territoire est occupé par des parcs nationaux et des réserves.
Cette diversité exceptionnelle est due à l'emplacement géographique du Costa Rica, entre Amérique du Nord et Amérique du Sud, ce qui est propice aux mouvements d'animaux. Les influences océaniques de l'océan Pacifique et de la mer des Caraïbes, ayant chacun un climat particulier, jouent également un rôle. De manière générale, on peut distinguer trois aires climatiques : la côte caraïbe, humide et semi-marécageuse, la côte pacifique, plus sèche, et la zone centrale, au relief élevé, dont la végétation est sèche. Grâce à l'abondance des précipitations lors de la saison des pluies, le pays est arrosé de milliers de cascades. Celles-ci attirent une faune singulière : grenouilles, colibris ou encore papillons, dont le majestueux morpho aux ailes bleu électrique.

Les oiseaux, sont exceptionnellement représentés : près de 850 espèces, dont 7 endémiques. Les espèces varient beaucoup en fonction du milieu (côtes, montagnes, villes…) et de la zone géographique. L'oiseau national du Costa Rica est le merle fauve. Les reptiles (environ 220 espèces) sont représentés par les tortues de mer, qui sont l'un des symboles nationaux, et qui viennent pondre sur les plages. L'on trouve également des lézards de toutes sortes, des geckos, des iguanes, et des caïmans (le crocodile américain Crocodylus acutus est également observable, mais plus rare).
Les amphibiens sont surtout représentés par 150 à 160 espèces de grenouilles et crapauds, dont des dendrobates venimeuses, et une espèce, le crapaud doré Bufo periglenes, endémique et peut-être disparue.
Les mammifères proviennent à la fois de l’Amérique du Nord et de l’Amérique du Sud). Par exemple, le coyote, les sconses ou les cerfs de Virginie, typiques du sud des États-Unis. Et les coatis, les singes (dont le capucin et le singe hurleur), les tapirs et les tatous, qui eux se retrouvent plus au sud.

Toutes ces caractéristiques naturelles et cette biodiversité font que le Costa Rica est un des meilleurs endroits pour des photographes naturalistes qui ont envie de réaliser des clichés d'oiseaux ou de paysages. Nous vous garantissons un voyage au dépaysement complet et de superbes photos.

Le contenu du stage photo

En haut du phare des Baleines sur l'île de Ré.
Les photographies d'aras rouge ont été un des points forts du stage photo.

Ce stage de photo animalière a débuté à l'aéroport de San José, la capitale du Costa Rica où nous nous étions donné rendez-vous. Les participants arrivaient avec différents avions. Une fois dans le taxi, nous nous sommes dirigés vers la première étape située à 2 heures de route : la côte pacifique.
Le point fort de ce premier arrêt de trois nuits fut sans aucun doute les grands aras rouge avec lesquels nous avons passé toute une après midi. Nous avions loué les services d'un guide local. En effet, ces oiseaux se nourrissent de petits avocats qui poussent sur des arbres bien spécifiques. La parfaite connaissance du terrain de la part du guide nous a permis de réaliser des très belles photos même si la lumière n'a pas été extraordinaire. Le reste du séjour dans la région fut consacré à la photographie de passereaux migrateurs qui étaient prêts pour leur grand voyage vers l'Amérique du Nord. Nous avons aussi pu observer le fameux colibri cannelle. Nous avions aussi loué un bateau pour naviguer toute une matinée dans une mangrove qui se jette dans l'océan pacifique. Ce fut l'occasion de réaliser de nombreux clichés notamment celui du martin pêcheur nain endémique à cette région du globe. Les spatules blanches, ibis blancs, hérons, frégates étaient aussi au rendez-vous.

Après le pacifique, nous nous sommes dirigés vers la région des montagnes où un climat beaucoup plus frais nous a accueilli. Cette étape était surtout l'occasion de photographier le fameux quetzal resplendissant. Notre guide nous a conduit vers un nid où un couple nichait. Pendant une heure, nos appareils ont pu immortaliser cet oiseau extraordinaire et si difficile à photographier. La montagne est aussi l'endroit rêvé pour réaliser des clichés de colibris. Nous avons résidé dans une vallée très reculée quasiment à l'abri de la civilisation. Un somptueux lodge nous attendait. Nous avons passé trois nuits de rêve dans un calme absolu. C'est un endroit auquel on ne s'attend pas du tout dans une telle région. Nous avons abordé aussi de nombreux points techniques comme la gestion des arrières plans en photographie animalière, l'utilisation de vitesses appropriés, les cadrages, les compositions. Ce stage était avant tout placé sous le signe de la détente, des vacances et de la découverte d'un merveilleux pays encore plein de mystères. Il n'était pas question d'organiser des cours figés et théoriques. Nous avons essayé d'apporter des solutions au fur et à mesure des questions sur les problèmes qui se posaient. Le tout dans la décontraction.

Notre dernière étape nous a conduit le long de la côte Caraïbe dans un endroit spectaculaire avec une multitude de colibri. C'est dans cette région que nous avons montré aux participants comment réaliser des photographies au flash pour figer le mouvement des ailes des oiseaux. Nous avons passé deux jours absolument fantastiques. Ce fut aussi l'occasion de réaliser une seconde promenade dans la forêt pour faire quelques clichés en macro.

Finalement pendant ce stage nous avons abordé de nombreux points techniques comme l'utilisation de plusieurs flashs pour mettre en valeur les oiseaux, la gestion au mieux l'exposition en milieu tropical, l' utilisation correcte du flash en photographie d'ambiance, la gestion gérer correcte des arrières plans pour mettre les sujets en valeur et la gestion du flux numérique pour développer parfaitement des photos animalières.

Dans les deux diaporamas présentés ci-dessous, nous avons sélectionné quelques photos réalisés par les participants ainsi que par nous.

pataug 01
pataug 02
pataug 03
pataug 04
pataug 05
pataug 06
pataug 07
pataug 08
pataug 09
pataug 10
pataug 11
pataug 12
pataug 13
pataug 14
pataug 15
pataug 16
pataug 17
pataug 18
pataug 19
pataug 20
pataug 21

 

130414CRCBIR0737
130414CRCBIR0755
130414CRCBIR0757
130414CRCBIR0759
130414CRCBIR0763
130414CRCBIR0765
130414CRCBIR0771
130414CRCBIR0774
130414CRCBIR0776
130414CRCBIR0778

Le commentaire des participants

Patricia Patricia.

Le commentaire audio de Patricia. (cliquez sur le bouton play pour démarrer) :

Ce n'est pas la première fois que je participe à un stage photo avec Amar, jusqu'à maintenant je n'étais intéressé que par les stage de photo sous-marine. Lorsque Amar a proposé ce stage au Costa Rica, je me suis dit que je ne pouvais pas rater cela, j'avais déjà réalisé un voyage en Amérique Central. De plus, le programme proposé me plaisait assez, prendre en photo les oiseaux dans leur milieu naturel.

En arrivant à Tarcoles, j'étais tout de suite dépaysée par le choix de l'hébergement à Cerro Lodge, simple, juste ce qu'il faut pour décompresser et se mettre dans l'ambiance. Première photos et réglage sur ce site. Sortie sur le bord de plage pour prendre en photos les Aras Rouge. Balade de 4h00 sur la rivière et la mangrove sur un bateau qui nous était exclusivement réservé. Beaucoup de photos prises avec plusieurs espèces d'oiseaux, prise de vue sur leur comportement.

En partant sur le 2eme site, découverte de la réserve naturel de Cataratas/waterfalls, l'hébergement à l'Hôtel "Savègre "très agréable. Moment magique pour moi, je voulais observer le Quetzal dans son milieu, je fut comblée lorsque le guide ornithologique nous annonçait qu'il avait repéré un Quetzal. Prise de vue des colibris.

Le 3eme site dans la région de Turrialba dans l'hotel Rancho Naturalista l'accueil fut très convivial, repas tous ensembles avec échanges d'informations. Exercices prise de vue sur les colibris avec flash cobra, mise en place d'un studio photo avec trois flashs pour figer les ailes des colibris.

En conclusion,nous avons passez une semaine magnifique. La simplicité fut un mot d'ordre tout le long du séjour: par le choix de l'hébergement, contact avec l'habitant, les repas pris dans l'hébergement ou dans les petits restaurants tenu par des grands-mères, la gentillesse et la disponibilité du guide ornithologique. Rencontre et échange avec les autres touristes (américains) passionnés par les oiseaux. Au rendez-vous la disponibilité et la patience d'Amar pour les conseils techniques sur la prise de vue et sur le matériel, la bonne humeur de Zaza sa femme.

Merci à tous les deux pour l'organisation de ce merveilleux voyage. J'attends avec impatience la prochaine proposition de voyage au Costa Rica.

CatherineCatherine.

C'était mon premier stage de photo animalière au Costa Rica. Je n'ai pas été déçue que ce soit par l'ambiance et par les trois régions au programme. Lors de la première étape sur la côte caraïbe, la rencontre avec les grands aras rouges a été extraordinaire même si les lumières n'ont pas été au rendez-vous. Nous avons eu la chance d'en photographier beaucoup. Ce ne fut pas facile mais le guide a su rapidement nous déplacer aux bons endroits.

Lors de la deuxième étape dans les montagnes, la rencontre avec le quetzal resplendissant a été très intense. Comme nous étions un petit groupe très homogène, il a été facile de placer le trépied pour avoir les meilleurs angles de prises de vue.

Ce fut un voyage très réussi tant au niveau de l'ambiance que de l'apprentissage des différentes techniques pour réaliser des photographies d'oiseaux.

L'hébergement et la nourriture ont été exceptionnels avec un lodge fantastique dans la montagne.

Jean-JacquesJean-Jacques.

Ce stage a parfaitement répondu à toutes mes attentes sur le plan de la photographie, des espèces à photographier. Nous avons non seulement réussi à prendre des clichés d'oiseaux mais aussi de reptiles et de chauve-souris blanche (assez extraordinaire). Le voyage s'est déroulé en trois parties distinctes : côte Caraïbe, côte Pacifique et montagne. A chaque étape, nous avons réussi à photographier les espèces les plus emblématiques de chaque région. La rencontre avec le quetzal resplendissant restera pour moi un moment unique et rare.

L'hébergement a été de très bonne qualité avec un gros plus pour l'hôtel dans la montage.

Les conseils photos distillés tout au long du stage m'ont permis d'appréhender de nouvelles techniques de prises de vues auxquelles je n'avais pas pensé. Je ne pensais être capable de réaliser des photos de colibris car ce sont des oiseaux rapides et non prédictibles. Amar et Isabelle nous ont bien expliqués et montrés toutes les techniques pour figer le vol de ces incroyables oiseaux.

C'est un voyage que je recommande à tous les photographes qui aiment la Nature avec un grand N. Les rencontres exceptionnelles et insolites sont garanties. Le tout dans la détente, la bonne humeur et un air de vacances.

Le mot de la fin

Ce stage de photo animalière consacré aux oiseaux d'Amérique Centrale a été une très belle réussite que ce soit sur le plan de l'ambiance ou pour le nombre d'espèces d'oiseaux photographiés. Nous avions choisi trois étapes afin de mieux rendre compte de la diversité animale de ce petit pays en termes de superficie. Les trajets ont été limités au maximum pour favoriser au maximum les temps de prises de vue. Cette option a été un véritable challenge mais ce fut payant. Les participants au stage ont pu constater la très grande biodiversité du Costa Rica. Nous sommes d'autant plus satisfait que nous avons pu évoquer beaucoup de techniques de prises de vues différentes notamment celles pour réaliser des photographies de colibris. Pour l'année 2014, nous avons décidé d'organiser de nouveau ce stage avec encore plus de surprises. Ce ne sera pas facile mais nous avons déjà une idée intéressante!

Page précédente et page suivante dans cette catégorie : « Voyage photo animalière consacré au brame du cerf - Septembre 2013» ,

 

  1. Commentaires (0)

  2. Ajouter le votre
Il n'y a pas encore de commentaire.

Ajouter vos commentaires

  1. Poster un commentaire en tant qu'invité.
Pièces jointes (0 / 3)
Partager votre emplacement
Tapez le texte présenté dans l'image ci-dessous. Pas clair?
Début

Paramétrages de cookies

×

Cookies fonctionnels

Ce site utilise des cookies pour assurer son bon fonctionnement et ne peuvent pas être désactivés de nos systèmes. Nous ne les utilisons pas à des fins publicitaires. Si ces cookies sont bloqués, certaines parties du site ne pourront pas fonctionner.

Mesure d'audience

Ce site utilise des cookies de mesure et d’analyse d’audience, tels que Google Analytics et Google Ads, afin d’évaluer et d’améliorer notre site internet.

Contenus interactifs

Ce site utilise des composants tiers, tels que ReCAPTCHA, Google Maps, MailChimp ou Calameo, qui peuvent déposer des cookies sur votre machine. Si vous décider de bloquer un composant, le contenu ne s’affichera pas

    Réseaux sociaux/Vidéos

    Des plug-ins de réseaux sociaux et de vidéos, qui exploitent des cookies, sont présents sur ce site web. Ils permettent d’améliorer la convivialité et la promotion du site grâce à différentes interactions sociales.

    Autres cookies

    Ce CMS Joomla utilise un certain nombre de cookies pour gérer par exemple les sessions utilisateurs.

    Activation

    Fields cannot be empty
    contact@guillenphoto.com , tk=(Cd8c0097e92b0962e572f6a06255a0e010e858ace209cb0731d78A)