Stage de photo animalière pour photographier le brame du cerf en Charente-Maritime – octobre 2016

Cette année, à cause des chaleurs excessives du début de l’automne, le brame a débuté plus tard que les années précédentes. Ce mois d’octobre 2016 a été exceptionnel sur le plan de la créativité photographique. 6 photographes s’étaient donnés rendez-vous pour cet événement exceptionnel.

Les participants au voyage de photo animalière consacré au brame du cerf : Daniel, jean, Eric, Philippe, Pascale et Eric.

Les participants au voyage de photo animalière consacré au brame du cerf : Daniel, jean, Eric, Philippe, Pascale et Eric.

Avant de continuer la lecture...

Ce voyage a été organisé.

Cliquez ici pour découvrir nos prochains voyages et stages photo.

Attention car cette page s'ouvre dans un autre onglet de votre navigateur.

Une progression pédagogique particulière

Sur les 6 participants, trois d’entre eux ne nous connaissaient. Les trois autres avaient déjà participé à cet événement si particulier. Le challenge est toujours un peu délicat dans ce cas, car la progression pédagogique ne doit pas être répétitive pour ceux qui sont déjà venus et doit tenir compte des nouveaux arrivants. Nous avons donc repris et amélioré notre méthode ACAPN. Cette année, nous avons fait le choix de faire de nombreux exposés techniques sur les cadrages et les compositions des scènes environnementales. Le pari a été réussi et les clichés ont tenu toutes leurs promesses.

Des conditions de lumière exceptionnelles

Nous le répétons souvent : la Charente-Maritime possède de conditions climatiques exceptionnelles. C’est pour cette raison qu’elle est un paradis pour les photographes animaliers. Durant cette semaine, nous avons pu vérifier une nouvelle fois que c’est tout à fait justifié. Tous les matins nous avons eu des brumes sur les étangs et les prairies. Les ambiances ont été mystérieuses et énigmatiques.

Nous arrivions très tôt avant le lever de soleil pour installer des affûts. Il est certain que nous ne voyions pas les animaux à cause de l’obscurité mais eux avaient aussi la plus grande difficulté à nous distinguer dans la pénombre. Chaque jour, j’attribuais des endroits aux photographes. Nous étions déposés en 4x4 pour éviter les marches inutiles dans la nuit. Ensuite, il suffisait d’attendre que le jour se lève pour voir ce que Dame Nature nous avait réservés.

Chaque fois les surprises étaient de taille. Certains voyaient un cerf avec sa harde en train de bramer. D’autres des biches avec leurs faons. Certains ont même surpris des sangliers avec des marcassins en train de manger des racines avant de repartir se cacher dans les bois la journée.

Chaque matin a été différent mais les clichés de qualité ont été au rendez-vous pour les stagiaires.

Des couleurs automnales pour des décors de rêve

Les décors sont une composante essentielle pour les photos animalières. Pour réaliser les photos de brame et des grands mammifères, les couleurs automnales sont des ingrédients de choix. Les tons ocres, orangés donnent des tonalités chaudes aux photographies. Ils permettent de mettre en valeur la beauté des animaux. Les couleurs vertes du printemps sont totalement différentes. Les tonalités sont plus froides permettant de plus contraster les pelages des animaux.

Avec les tonalités plus chaudes de l’automne, les clichés sont plus dans la douceur, les nuances, les dégradés harmonieux.

La Charente-Maritime et particulièrement la région de la Haute-Saintonge offrent aux photographes animaliers des palettes de couleurs très larges. Il faut savoir en profiter pour les mettre à profit. Ce n’est pas toujours facile. Une certaine expérience est nécessaire. C’est un apprentissage un peu long mais nécessaire pour sublimer les beautés de la nature.

Avis écrits et sonores des participants

Jean Jean.
Le commentaire audio de Jean. (cliquez sur le bouton play ci-dessus pour démarrer).

Mon impression générale sur ce stage de photo animalière est excellente. C’est au-delà de tout ce j’étais en droit d’attendre. C’est bien plus que tout ce que j’avais imaginé. C’est à tel point que j’ai envie de revenir l’année prochaine. Je voudrai encore améliorer mes photos. Pour ce premier stage, je ne connaissais pas bien le terrain et je ne me pas toujours bien placé. Mais à la fin de la semaine, tout va de mieux en mieux.

Je suis un photographe animalier confirmé et j’avais envie de photographier le brame du cerf. Je suis sorti plusieurs fois dans mon région dans la forêt de Fontainebleau ou celle de Jouy. Mais trouver les cerfs, c’est très difficile. Ici dans le massif forestier de la Haute- Saintonge, ce fut plus simple car la population de cervidés est assez importante. J’ai pu réaliser les photos dont j’avais envie et dont je rêvais. Il y a certainement encore des améliorations à faire mais mon objectif principal a été atteint. Je voulais aussi me consacrer une semaine complète à la photo. En effet, quand je suis chez moi j’ai d’autres occupations et on ne peut pas totalement s’immerger.

Ce qui a été intéressant dans ce stage, c’est que j’ai été avec d’autres photos. C’est très motivant car j’ai été confronté aux photos des autres participants et j’ai été très surpris par la qualité des clichés proposés. Cette manière de procéder pendant le stage emmène vers le haut.

Tes exposés techniques quotidiens ont totalement modifié ma façon de régler mon appareil. En adoptant et en expérimentant tes réglages, je dois dire qu’au bout de 2 ou 3 jours j’ai pu voir la souplesse et la facilité d’utiliser le boitier. J’ai été surpris car le fait d’utiliser plusieurs boutons peut paraitre déroutant et compliqué par rapport à l’utilisation de mon seul bouton de déclenchement. Mais je reconnais que le résultat est génial. J’ai adopté ta méthode pour mon boitier. Les réglages ne vont plus bouger de mon boitier. Tes exposés sur les cadrages, les compositions, la manière d’aborder la photo m’ont beaucoup apporté. En effet, je n’avais pas nécessairement ce sens artistique. Tes explications ont éveillé en moi le côté artistique de la photo. Maintenant je vais faire attention. Je m’aperçois que je ne regarde plus de la manière dans mon viseur. Je cherche maintenant à mieux cadrer, à chercher les éléments qui vont mettre en avant mon sujet. Ta technique m’a complétement aidé à changer mon approche de la photographie animalière. Tes exposés ont été brillants et très opportuns.

L’ambiance pendant le stage a été très agréable. Nous vivons tous la même passion. Les échanges entre nous ont été très fructueux. Quant à la maison, c’est tout à fait exceptionnel. Nous avons un grand salon, une pièce pour notre matériel et nos ordinateurs. Quant à la cuisinière, moi qui suis un épicurien, elle a été remarquable et extraordinaire. Les plats ont été très variés et très raffinés.

Si je devais me souvenir d’un moment pendant ce stage, ce serait certainement ce matin avec un combat de cerfs sous de belles lumières. J’étais assis par terre. Il y avait de la brume. J’entendais les bois s’entrechoquaient. C’était inquiétant mais magique. Ce fut un grand moment de communion avec la nature.

Eric F. Eric F.
Le commentaire audio d'Eric F. (cliquez sur le bouton play ci-dessus pour démarrer).

Avant de commencer de parler de ce stage, je voulais remercier nos hôtes ainsi que la cuisinière.
Je voudrai aussi te remercier, Amar, pour ta gentillesse. Tu es disponible pour chacun de nous. C’est très important.

Mes impressions concernant ce stage sont excellentes. C’est exactement ce que j’attendais. Tous mes objectifs ont été atteints. Je suis vraiment fait plaisir.

Je suis un photographe animalier. Mais je ne suis pas professionnel. J’ai un travail très prenant. Or pour ce domaine photo, il faut effectuer beaucoup de recherches pour trouver les bons endroits avec des animaux. Et avec mes activités professionnelles, je n’ai pas le temps de faire ces recherches. Quand je suis arrivé au stage, tout a été dégrossi. Tu nous as expliqué où on peut espérer trouver des animaux. La matin, nous partions alors qu’il faisait nuit noire. Tu nous disais où nous placer pour voir des cerfs. C’est génial car je n’ai pas perdu de temps. J’ai pu consacrer beaucoup de temps à la photo. Tu connais le terrain et c’est un avantage très appréciable. Tu es un vrai maitre de stage. C’est ton travail de connaitre les lieux, le terrain, les habitudes des animaux. Tu le fais très bien car tu attribues des secteurs intéressants à chaque photographe. Cela dégrossit beaucoup le travail pour nous.

Tes exposés techniques sont merveilleux. J’ai participé à d’autres stages de photo animalière avec des photographes professionnels. Ils n’ont pas été nécessairement très compétents et je n’ai pas appris beaucoup. Lors de mes précédents stages, j’ai appris autant en lisant les magazines et les brochures techniques des appareils. Avec toi et à ma grand surprise, j’ai appris des techniques nouvelles. Cela a été un grand plus pour moi à ma grande surprise. Je reconnais aussi que les techniques que tu enseignes sont très efficaces sur le terrain. Elles ne sont pas que théoriques. Je te remercie car cela m’a fait plaisir.

Les revues de photos que tu proposes quotidiennement sont un vrai plus. Je pense avoir l’œil artistique et je suis très terre à terre. J’ai besoin de conseils concrets. J’ai beaucoup aimé quand tu m’expliquais les points forts et les points faibles de mes photos. J’ai pu avancer et progresser. J’ai besoin d’éléments visuels. Avec toi, je les ai eus.

L’ambiance du groupe pendant le stage a été géniale. Le point fort de ton stage est que les participants viennent tous avec un même but et que tout le monde partage ses astuces. Quand on est passionné, c’est le top.

Si je devais conserver un grand moment de ce stage ce serait certainement ce matin. Quand le jour a commencé à se lever, j’ai vu la brume sur la vallée. Un cerf est sorti du brouillard. Il est monté en haut d’une butte. J’ai réalisé une photo que je qualifie de magique. C’était magnifique.

Daniel Eric B.
Le commentaire audio d'Eric B. (cliquez sur le bouton play ci-dessus pour démarrer).

Nous nous connaissons car j’ai participé à des stages de photo sous-marine et de paysages. Comme d’habitude, je suis très content. L’ambiance a été excellente ; la maison où nous vivons est très belle. J’ai réalisé de belles photos.

Je viens de découvrir l’univers de la photographie animalière européenne car je ne connaissais pas du tout. Je connais bien l’Afrique pour y avoir été plusieurs fois. Je reconnais que c’est très difficile car les animaux sont très sauvages et les approcher est très difficile. Pour moi ce fut très difficile de réaliser des photos. En Afrique, les animaux sont beaucoup moins farouches. Il suffit de cadrer et d’appuyer sur le déclencheur pour réaliser des photos. Ici c’est beaucoup plus complexe et beaucoup plus difficile mais c’est que qui fait l’intérêt.

Je viens de Toulon et je ne connaissais pas bien la Charente-Maritime à part l’île de Ré. Je reconnais que les décors sont magnifiques. C’est vallonné, des bois, des lacs. Les lumières sont extraordinaires. Les environnements sont très diversifiés et bien adaptés à la photographie animalière. Je suis très agréablement surpris.

Je ne connaissais personne en venant à ce stage mis à part toi. J’ai reçu un accueil extraordinaire de la part des propriétaires. Je n’avais jamais accueilli de la sorte. Je suis arrivé le soir un jour avant le reste du groupe. J’ai été traité comme un invité. J’avais l’impression de faire partie de la famille. La maison où nous logeons est formidable. La nourriture est extraordinaire. Cela compte beaucoup pour moi.

Si je devais conserver un grand moment de ce stage, ce sera ce matin. J’étais en pleine nature. J’étais seul. La vallée était couverte de brume. J’ai vu le soleil se lever document. J’entendais les cerfs bramer. C’était un moment de plénitude totale. J’ai beaucoup apprécier et ce moment de solitude m’a fait beaucoup de bien.

Daniel Daniel
Le commentaire audio de Daniel. (cliquez sur le bouton play ci-dessus pour démarrer).

C’est mon troisième stage avec toi consacré au brame du cerf. Cette année encore mon objectif a été plus qu’atteint. J’ai pu réaliser cette année ce dont j’ai rêvé pendant les deux premières années. Durant ce stage toutes les conditions ont été réunies : la brume, ces petits matins particuliers avec beaucoup de poésie, les lumières ont été incroyables. Je n’avais jamais connu de telles conditions lors des deux premiers stages. Les hardes de cerfs étaient bien présentes et magnifiques.

Je dois avouer que durant ce stage j’ai encore appris de nouvelles choses. Tu arrives toujours à me surprendre. Il y aussi des concepts que j’avais oublié et tu me les as rappelés. Ce fut vraiment un stage super. Je suis un peu désolé car je ne pourrai venir l’année prochaine pour un quatrième stage car j’ai un autre projet en Afrique mais le rendez-vous est déjà pris pour 2018.
L’ambiance pendant le stage a été exceptionnelle. Mais je dois reconnaitre que je n’ai jamais connu un stage avec toi où l’ambiance n’a pas été bonne. Je suis parti avec toi pour des stages sous-marins ou dans la Dombes et à chaque fois c’est bien. L’ambiance est toujours bonne et exceptionnelle.

L’hébergement et la nourriture sont toujours de très grande qualité. Je pense avoir pris deux kilos.

Si je devais conserver en tête un cliché ou un grand moment ce serait les photos de ce matin. La brume du petit matin et un cerf face à moi à 2( mètres. C’était sublime. Très grand moment exceptionnel.

Pascale Pascale.
Le commentaire audio de Pascale. (cliquez sur le bouton play ci-dessus pour démarrer).

Je suis venue cette année pour mon 4ème stage sur cerfs avec toi. J’ai encore appris de nouvelles choses. A chaque j’en apprends un petit peu plus.

L’année dernière nous avions travaillé les compensations et la gestion des expositions en photo animalière. Cette année, tu m’as aidé à passer en exposition manuelle. Je sais maintenant jouer avec les différents paramètres pour avoir les bonnes lumières. C’est un peu comme le vélo sans les mains.

Ce que j’ai beaucoup aimé, c’est que tu m’as fait évoluer au niveau du regard photographique. Tu as planté quelques petites graines qui ont porté leurs fruits au bout de quelques jours. Maintenant, je suis beaucoup plus sélective dans les scènes à photographier. Avant je m’occupais uniquement du sujet. Je faisais aussi des photos beaucoup plus près car j’aime les expressions des animaux. Maintenant je fais des plans plus larges et je choisis davantage mes décors. Cela apporte énormément. Jusqu’à ce stage, je n’avais pas pris conscience de leurs importances. Maintenant je compose davantage mes photos avec le paysage alors qu’avant je favorisais l’approche pour réaliser un cliché en rapproché. Je suis aussi devenue moins impatiente. Je suis plus zen sur mes photos. Tu m’as donné des clés avec le développement. Maintenant mes photos ont plus de force.

Moi qui suis passionnée par les sangliers, j’ai été encore une fois comblée cette année. Pendant les affûts, plusieurs sont venus me voir. Parfois l’attente est longue dans un affût. Mais là j’ai eu la chance de voir et de photographier des sangliers.

L’ambiance dans le groupe a été très masculine avec beaucoup de discussions techniques.

Si je devais conserver un moment de ce stage, c’est le matin où il fait noir et qu’on entend le brame sans rien voir. On essaie de deviner où cela va arriver. C’est vraiment l’ambiance que je conserverai en tête.

Philippe Philippe.
Le commentaire audio de Philippe. (cliquez sur le bouton play ci-dessus pour démarrer).

C’est mon deuxième stage avec toi pour le brame du cerf. Tout comme pour la première fois, mes impressions sont excellentes. Je suis comme au paradis. Les couleurs automnales et les lumières sont magnifiques. La région est magnifique.

Cette année, j’avais des attentes importantes. Je voulais aborder le contre-jour cette année. J’ai réussi à en réaliser plusieurs avec de très belles scènes.

Tes exposés techniques sont primordiaux. Déjà nous ne maitrisons pas très bien nos boitiers. Il y a beaucoup de fonctions qu’on ne maitrise pas. Toutes tes explications nous permettent de faire des nets progrès et d’améliorer nos clichés de manière importante. Grâce à tes conseils on peut oublier la technique et se focaliser sur les compositions.

Ta méthode ACAPN est excellente. Le groupe a été excellent car on partage beaucoup pendant tes stages. C’est important car c’est une bonne émulation et très inspirant.

Cette année, j’ai beaucoup travaillé le cadrage, les compositions et le choix des points de vue. Quand je regarde les photos des autres, en plus de tes conseils, je peux m’améliorer.

Concernant la maison, tout a été parfait. Nos hôtes sont très accueillants. La nourriture est excellente. La cuisinière fait des plats traditionnels exceptionnels.

Si je devais conserver en mémoire un moment de ce stage, ce serait celui que j’ai vécu ce matin. Un cerf m’a chargé. Il s’est arrêté à 40 mètres devant moi. Mais chaque sortie est une vraie découverte et c’est grandiose. Pas facile de choisir.

La galerie photo des participants

daniel-01
daniel-02
daniel-03
daniel-04
daniel-05
ericB-01
ericB-02
ericB-03
ericB-04
ericB-05
ericB-06
ericB-07
ericB-08
ericB-09
ericF-01
ericF-02
ericF-03
ericF-04
ericF-05
jean-01
jean-02
jean-03
jean-04
jean-05
pascale-01
pascale-02
pascale-03
pascale-04
pascale-05
pascale-06
pascale-07
pascale-08
philippe-01
philippe-02
philippe-03
philippe-04
philippe-05
philippe-06
philippe-07
  1. Commentaires (0)

  2. Add yours

Commentaires (0)

Il n'y a pas encore de commentaire.

Ajouter vos commentaires

  1. Poster un commentaire en tant qu'invité.
Pièces jointes (0 / 3)
Partager votre emplacement
Tapez le texte présenté dans l'image ci-dessous. Pas clair?

Je désire recevoir gratuitement le livret de 10 conseils photos pour réussir des photos créatives et intéressantes.

Inscription à la lettre d'information

Inscrivez-vous à notre liste de diffusion pour recevoir une fois par mois et en priorité nos offres de stages de photo nature à des conditions avantageuses.

Vous recevrez aussi nos dernières chroniques pour créer des photos intéressantes.

Ces informations sont confidentielles et ne seront jamais diffusées.