Stage de photo paysage dans l’Utah aux Etats-Unis en mai 2019. Photographier les 5 perles de l’Utah : le parc national des Arches, le parc national de Canyon Land, Capitol Reef, Zion et Bryce Canyon

Du 4 au 16 mai 2019, nous vous proposons un voyage photo paysage dans l’un des plus beaux états pour les paysages minéraux que nous connaissons : l’Utah.

Durant ce voyage, nous vous emmènerons photographier le parc national des Arches où se trouve l’un des plus grandes concentrations d’arches minérales du monde. Les formes des arches sont extraordinaires. Les seules limites pour créer des photos exceptionnelles seront votre imagination.

Ensuite, vous irez photographier le parc national des Canyons qui s’appelle en Anglais « Canyon Land ». Ce sont des canyons immenses que vous dominerez et photographierez depuis les crêtes. Mais ces canyons peuvent aussi être visités. C’est une expérience extraordinaire notamment à cette époque de l’année car les fleurs s’épanouissent et les arbres fleurissent. Même si nous adorons le Grand Canyon, Canyon Land est une source inépuisable d’expériences photographiques.

Puis, vous irez photographier un joyau peu connu des Européens : Capitol Reef. Les formations blanches et minérales dans des paysages désertiques sont incroyables. Capitol Reef est un endroit étonnant qui vous réservera de belles surprises.

La quatrième étape de ce voyage hors norme sera le parc national de Bryce Canyon. C’est le paradis de hoodoos, ces formes si particulières. Les couchers et les levers de soleil sont fabuleux.

La cinquième et dernièreétape sera le Canyon de Zion avec ses immenses canyons, ses bois et ses rivières. Ce parc national est d’une richesse incroyable pour un photographe passionné de paysages variés et extraordinaires.

Stage de photo paysage dans l'Utah aux Etats-Unis en mai 2019.
Stage de photo paysage dans l'Utah aux Etats-Unis en mai 2019.

Le voyage est complet

   Le voyage est complet. Nous ne prenons plus d'inscription. Si ce stage vous intéresse, vous pouvez vous inscrire sur la liste d'attente en cliquant ici. Parfois, nous avons des désistements.

 

Avant de continuer la lecture...

   Cliquez ici pour lire les comptes-rendus des stages des années précédentes.

   Cliquez ici pour découvrir nos prochains voyages et stages photo.

   Attention car ces pages s'ouvrent dans un autre onglet de votre navigateur.

 

Le parc national des Arches 

Il est connu pour sa grande concentration d’arches rocheuses naturelles, mais aussi par des falaises et buttes travaillées par l'érosion.

L’arche la plus connue parmi les 2000 arches du parc est Delicate Arch. Les habitants de la région l’ont d’abord surnommée « culotte d’institutrice », puis « culotte de vieille fille » et enfin « jambière de cowboy ». Cette arche est devenue le symbole de l’Utah : on la retrouve dessinée sur les plaques d’immatriculation, les timbres. Le relais de la torche olympique des jeux de 2002 est passé dessous. Son nom lui a été attribué par Frank Beckwith au cours d’une de ses expéditions en 1933-1934. Son âge est estimé à 70 000 ans et son espérance de vie serait de 10 à 15 000 ans. C’est pourquoi, dans les années 1950, l’administration du parc avait pensé la protéger de l’érosion par un revêtement transparent plastique. Mais l’idée fut vite abandonnée.

D’autres arches feront aussi votre bonheur comme Park Avenue, Double Arch : deux arches presque perpendiculaires partagent une extrémité commune, Double "O" Arch : Deux arches, situées l’une au-dessus de l’autre, forment deux ouvertures superposées. Windows Section : de superbes arches, et des formations rocheuses comme celles du Garden of Eden ou celle de Parade of Elephants. Fiery Furnace: une zone labyrinthique du parc formée de colonnes et de lames de roches, séparées par d'étroit passage, montrant les fins pans de roches susceptibles de se transformer en arches dans l'avenir. Devil's Garden: une des zones du parc, riche en arches et en pans de roches ; elle contient entre autres la célèbre Landscape arch qui se trouve à Devil's Garden (le jardin du diable), la plus grande concentration d'arches du parc. Avec ses 89 mètres de long (en fait plus de 100 m d'une base à l'autre), à 32 mètres au-dessus du sol, Landscape Arch est la plus grande arche naturelle du monde. À l'endroit le plus mince, sa largeur est de 3,35 mètres et son épaisseur de seulement 1,80 mètre.

Pascale B.

« Ce fut un merveilleux voyage. Il a été au-delà des mes attentes. Pourtant je m’attendais à quelque chose d’exceptionnel, mais ce fut encore mieux que cela. J’ai découvert un pays merveilleux, grandiose, plein de couleurs.

Je ne connaissais pas le peuple américain. J’ai découvert des gens gentils et très sympathiques.

En venant à ce voyage, je voulais découvrir l’ouest Américain, les paysages mais je voulais aussi avoir des conseils photo sur la photographie de paysages. Je voulais m’améliorer. Toutes mes attentes ont été comblées aussi bien au niveau de l’apprentissage technique que du voyage par lui-même.

Quand je suis arrivée aux Etats-Unis, j’avais des idées toutes faites comme quoi c’était un pays surfait où seul l’argent compte. J’ai découvert totalement autre chose. J’ai aussi aimé la nature dans ces régions de l’ouest.

Ce que je retiendrai le plus c’est certainement Bryce Canyon. J’ai tout aimé dans ce voyage mais j’ai une émotion plus forte pour cet endroit.»

Le parc national de Canyonland 

Le parc est divisé en 3 parties : Island in the Sky, The Needles et The Maze. Outre les formations géologiques, Canyonland est magnifique au mois de mai avec sa flore. Sur les hauts plateaux du parc et dans les ravins, la sécheresse recroqueville les arbres mais dans le sable survit une végétation : éphédras, yuccas, herbes dont l'existence est due à la présence de cyanobactéries qui amalgament le sable et permettent ainsi aux plantes de s'enraciner dans un sol stable. Bien que les Canyonlands présentent un aspect minéral et désertique, la vie est omniprésente dans le parc. Les animaux facilement observables sont les oiseaux (aigles...), les lézards et les rongeurs (écureuils, tamias) qui sortent le jour. Comme la flore, la faune s'est adaptée aux conditions climatiques difficiles et changeantes. Beaucoup d'animaux ne sortent que dans la nuit pour profiter de températures plus modérées en été : c'est le cas du neotoma, du rat-kangourou, du sconse, du lynx, du renard, du puma, des chauves-souris et des chouettes. D'autres sortent à la tombée de la nuit ou à l'aube : coyotes, porcs-épics, oiseaux, lapins, lièvres et cervidés. Les serpents vivent dans un état de torpeur pendant l'hiver et sont nocturnes en été.

Le parc national de Capitol Reef

D'une superficie proche de 979 km2, le parc est célèbre pour ses formations géologiques composées de roches colorées âgées de dizaines de millions d'années. Le parc est constitué de zones élevées et semi-arides, plusieurs arches naturelles, et est caractérisé par un important plissement monoclinal de la croûte terrestre en partie mis à nu par l'érosion.

Le nom Capitol Reef (littéralement « le récif du Capitole ») provient de la forme monumentale de certaines roches issues d'un ancien récif corallien présent à cet endroit il y a plusieurs millions d'années, lorsque la zone était recouverte par une mer.

Le milieu naturel se caractérise essentiellement par de nombreuses espèces animales et végétales pouvant résister à un climat semi-aride. Néanmoins, les zones plus humides à proximité des rivières et aux altitudes plus élevées sont également colonisées par des espèces plus adaptées à ces milieux.

Les régions environnantes du parc sont habitées par des peuplades amérindiennes de la culture Fremont entre les 7ème et 8ème siècles, puis par des Amérindiens Païutes et Utes qui y limitent leurs activités à la chasse et la cueillette. Les premiers explorateurs européens parviennent au sud de l'Utah à la fin du 17ème siècle et les premiers colons, des mormons, s'y installent après 1875.

Le parc national de Bryce Canyon

D'une superficie de 145 km2, le parc est renommé pour ses formations géologiques composées de roches colorées aux formes coniques et âgées de dizaines de millions d'années. Le parc est constitué de zones élevées et semi-arides, et présente un ensemble d'immenses amphithéâtres naturels parsemés de nombreux hoodoos produits par l'érosion du plateau de Paunsaugunt.

L'occupation humaine de la région remonte à une dizaine de milliers d'années mais aucune preuve archéologique n'indique pourtant que l'Homme y vit en permanence. Les régions environnantes du parc sont habitées par des peuplades précolombiennes entre le 2ème siècle et le 12ème siècle, puis par des Amérindiens Païutes qui y limitent leurs activités à la chasse et la cueillette.

Les premiers explorateurs européens parviennent au sud de l'Utah à la fin du 18ème siècle et les premiers colons, des mormons, s'y installent à la fin du 19ème siècle. À la suite du travail que le charpentier Ebenezer Bryce effectue dans la région, cette petite communauté nomme le lieu Bryce Canyon. Il s'agit cependant d'un amphithéâtre naturel et non d'un canyon.

Le parc national de Zion

Couvrant une superficie de 593 km2 (sur les presque 220 000 km2 que représente l'Utah) le parc est célèbre pour ses profonds canyons creusés par la rivière Virgin et ses affluents dans des roches colorées âgées de dizaines de millions d'années. Il est constitué de zones basses désertiques, de zones ripariennes au fond des canyons et de zones boisées au sommet des montagnes. La faune du parc est riche de 78 espèces de mammifères, 291 espèces d'oiseaux, 44 espèces de reptiles et d'amphibiens et de huit espèces de poissons. Plus de 900 espèces de plantes sont présentes dans le parc allant des cactus dans les zones désertiques aux forêts de conifères dans les zones montagneuses.

L'occupation humaine de la région remonte à plusieurs milliers d'années lorsque des paléoaméricains nomades arpentent la région en quête de nourriture. La région est par la suite habitée par des peuplades précolombiennes. Ces agriculteurs sédentaires, les Anasazis et les Fremonts, habitent la région entre le ve siècle et le xiie siècle. Ces cultures disparaissent après de longues périodes de sécheresse et sont à nouveau remplacées par des nomades, les Amérindiens Païutes qui y limitent leurs activités à la chasse et la cueillette. Les premiers explorateurs européens parviennent au sud-ouest de l'Utah à la fin du 18ème siècle et les premiers colons, des mormons, s'y installent au milieu du 19ème siècle.

Un voyage exceptionnel dans le nord-ouest des Etats-Unis 

Pour démarrer la lecture de la vidéo, il vous suffit de cliquer sur le bouton "Play".

Cliquez sur chaque vignette pour voir un agrandissement.

Nous serons vos guides 

Nous avons la double nationalité Française et Américaine. Etant citoyens américains nous avons le droit d’organiser des voyages aux Etats-Unis en toute légalité. Nous parlons parfaitement l’anglais. De plus nous connaissons parfaitement les endroits où nous allons vous emmener. Nous y avons fait de nombreux repérages et nous savons où se placer pour réaliser les meilleures photos possibles.

5 photographes au maximum 

Ce voyage est organisé pour 5 personnes au maximum. L'organisation avec un petit groupe est la garantie pour vous de réaliser les meilleures photos possibles et de bénéficier des meilleurs conseils possibles.

Nous avons choisi d’organiser un voyage itinérant pour toujours être au plus près des endroits à photographier.

Contactez-nous pour réserver votre voyage 

Pour vous inscrire, cliquez sur le bandeau ci-dessous. Nous vous enverrons par courriel l’ensemble des informations nécessaires pour finaliser la réservation de votre voyage.

Nous nous occupons complètement du voyage depuis l’arrivée au départ à l’aéroport de Salt Lake City !

   La page pour nous contacter s'ouvre dans un autre onglet de votre navigateur.
Nous vous répondrons par courriel (email) avec l’ensemble des informations nécessaires pour procéder à la réservation de votre voyage.

Eric

« Je suis venu avec toi pour ce stage car je voulais réaliser un rêve d’enfant : voir le Grand Canyon du Colorado. C’était vraiment quelque d’incroyable. Ce fut au-delà de tout ce que j’avais pensé.  Mais tous les paysages du voyage ont été grandioses.  Tous les sites comme Valley of Fire, Antelop, Monument Valley m’ont plu car ils sont tous différents mais je dois reconnaitre que Grand Canyon est vraiment le top. J’ai ressenti un véritable choc quand j’ai vu ces paysages à mes pieds. C’est tellement immense et grandiose. On ne peut pas imaginer une telle immensité. J’ai aussi ressenti un choc dans le canyon d’Antelop. Ces formations rocheuses sont vraiment spectaculaires avec toutes leurs couleurs.  Tous les paysages que j’ai photographiés pendant ce voyage sont magnifiques et grandioses. C’est vraiment formidable.»

Organisation du voyage photo

Nous vous donnerons rendez-vous à Salt Lake City le samedi 4 mai 2019.

Le départ est prévu à Salt Lake City le jeudi 16 mai 2019.

Serge

« J’ai été plus que comblé. Tu avais choisi de passer deux nuits sur chaque site. Ce fut très intensif car nous nous avons photographié des sites très différents et très variés. Tous les décors ont été fabuleux. J’ai beaucoup apprécié le fait que tu nous emmènes dans des coins que tu connais très bien. Tu sais exactement où il faut placer le trépied pour réaliser de belles photos.  Grâce à ta connaissance du terrain et des sites, nous allons toujours à l’essentiel. Nous n’avons pas besoin de chercher où il faut se placer pour faire des photos. C’est très pratique car le voyage ne dure pas éternellement. Mais nous pouvons aussi aller chercher d’autres endroits pour se placer. Nous faisons ce que nous voulons. Mais déjà commencer par de bonnes photos, c’est toujours encourageant. Si j’étais venu seul et organisé ce voyage par moi-même, je n’aurai jamais vu et photographié tous ces paysages comme tu nous les as montrés. Sur une période aussi courte, j’aurai pu chercher longtemps pour réaliser les photos que j’ai faites. J’aurai cherché pendant une journée le placement pour faire une photo alors que là, j’ai pu en faire une toutes les dix minutes. »

Matériel photo nécessaire

Voici le matériel que nous vous recommandons :

  • un appareil photo que ce soit un compact, un bridge ou un reflex numérique.
  • un trépied. Les lumières du soir et du matin se font avec des vitesses faibles. Pour éviter de monter en sensibilité, nous conseillons l'utilisation du trépied. A défaut du trépied, nous recommandons au moins un monopode.
  • un déclencheur souple pour éviter le bougé de l'appareil quand il est monté sur trépied.
  • un filtre polarisant.
  • un filtre de densité neutre.
  • un ensemble de filtres dégradés de gris.

Comme matériel optionnel :

  • Un accessoire optionnel intéressant : un niveau à bulles à fixer sur le porte flash de l'appareil. Comme vous ferez beaucoup de photos de paysages, cet accessoire vous permettra toujours d'être à niveau.
  • Un sac photo pour effectuer des marches. Certains sites ne sont accessibles qu'à pied. Un sac photo pour transporter l'appareil est indispensable.
  • Un ordinateur pour organiser, développer et projeter vos prises de vue le soir quand nous serons à l’hôtel. Si vous ne pouvez pas amener d'ordinateur, pensez à amener avec vous un moyen pour sauvegarder tous vos clichés de la semaine car ils seront nombreux.

Quelques semaines avant le voyage, nous vous donnerons des informations détaillées et personnalisées par courriel.

Partager, échanger les points de vue techniques et sur la nature

Vous avez déjà un certain niveau de photographie. Vous avez envie d'améliorer votre technique sur des points très particuliers. Vous n'avez pas envie de suivre un stage de photo car vous maitrisez la plupart des sujets abordés. Vous avez seulement des lacunes techniques que vous voulez combler.

Ce voyage est parfaitement adapté à vos besoins. Comme le nombre de participants que nous prenons est limité, c'est la garantie pour vous d'avoir des informations et des renseignements précis sur les points techniques qui vous intéressent.

Ce voyage n'est pas seulement une aventure humaine que vous allez partager pendant une semaine avec d'autres photographes. C'est aussi une semaine pendant laquelle vous pouvez librement nous poser toutes les questions techniques que vous souhaitez aborder. A la fin du voyage, vous repartirez renforcés dans votre approche photographique.

Chaque jour, des revues de photo seront assurées. En plus des conseils pour améliorer des photos, des exposés techniques seront assurés sur des thèmes choisis en fonction des attentes de chacun.

Voyager avec des passionnés des beautés de la nature

Participer à ce voyage photo en notre compagnie est le meilleur moyen de rencontrer d’autres photographes passionnés des beautés de la nature tout en progressant dans la bonne humeur, la détente. Vous profiterez de votre séjour de de vacances pour échanger vos inspirations, vos impressions et vos techniques entre photographes passionnés.

Les lieux seront systématiquement choisis pour répondre aux besoins très particuliers des photographes. C’est l’avantage de plonger uniquement entre photographes.

La région où nous vous emmenons est magnifique. La faune sauvage est fabuleuse, les paysages uniques. De quoi régaler tous les amoureux des beautés de la nature.

Transmettre notre passion pour les beautés de la nature

Notre objectif est qu’en peu de temps vous puissiez concentriez votre attention sur les beautés la nature. Nous vous transmettrons les clés pour très rapidement créer de belles photographies en vous évitant de vous poser des questions inutiles.

Un cocktail parfait pour des vacances entre passionnés

Participer à un voyage photo en notre compagnie est le meilleur moyen de rencontrer d’autres photographes passionnés des beautés de la nature tout en progressant dans la bonne humeur, la détente. Vous profiterez de votre séjour de de vacances pour échanger vos inspirations, vos impressions et vos techniques entre photographes passionnés.

Patrick B.

«Mes impressions au sujet de ce voyage aux Etats-Unis et qui nous a menés autour du Grand Canyon entre le Nevada, l’Arizona et l’Utah c’est un grand coup de cœur.

En participant à ce voyage, je voulais découvrir les Etats-Unis. Je voulais aussi voir comment les américains vivent. L’image réelle est totalement différente des images que l’on nous montre en permanence. Dans les trois états que l’on a visités, les gens ont été charmants. L’image que l’on nous donne dans les médias est totalement fausse.

Ce que je retiens aussi de ce voyage, ce sont les grands espaces. Je les connaissais à travers les films. Mais en vrai, je me suis rendu compte que Monument Valley est fabuleux. Mais tous les sites que nous avons visités sont grandioses. Il n’y a pas d’autres mots pour décrire que ce j’ai vu et vécu.

Je vois les américains comme des gens extraordinaires. Ils sont accueillants, souriants, respectueux de la nature, de l’environnement mais surtout des autres personnes qui les entourent. Je vais te donner un exemple. »

 

Des places sont encore disponibles pour ces stages photo


Nos stages de photo animalière, de photo sous-marine ou de photo paysage sont des moments privilégiés pour apprendre la photographie quel que soit votre niveau. Nos formations en photographie animalière, en photographie de paysage ou en photographie sous-marine sont basées sur une méthode unique : ACAPN. Nous partageons notre savoir-faire photographique afin d’ouvrir des nouvelles portes créatrices aux autres photographes.

Stage de photo animalière en affûts flottants en Dombes le 15 juin 2019.
Stages photo - prochains stages

Stage de photo animalière en affût flottant en Dombes le 15 juin 2019

Stage de photo animalière en affût flottant en Dombes le 15 juin 2019 Du 15 au 22 juin 2019, nous vous proposons un voyage photo pour photographier les oiseaux de la Dombes avec des affûts flottants. La Dombes est une région marécageuse située au nord-est de Lyon en France. Elle est aussi appelée… Lire la suite.
Stage de photo animalière en affûts flottants en Dombes le 22 juin 2019.
Stages photo - prochains stages

Stage de photo animalière en affût flottant en Dombes le 22 juin 2019

Stage de photo animalière en affût flottant en Dombes le 22 juin 2019 Du 22 au 29 juin 2019, nous vous proposons un voyage photo pour photographier les oiseaux de la Dombes avec des affûts flottants. La Dombes est une région marécageuse située au nord-est de Lyon en France. Elle est aussi appelée… Lire la suite.
Stage de photo animalière consacré aux cerfs et aux sangliers le 2 juillet 2019.
Stages photo - prochains stages

Stage de photo animalière en Charente-Maritime. Juillet 2019

Photographier des cerfs élaphe, des faons, des sangliers et des chevreuils en Charente-Maritime Vous êtes un photographe animalier passionné par la faune sauvage évoluant dans son milieu naturel. Vous avez envie de découvrir de nouveaux horizons, de photographier de nouvelles espèces. Vous avez… Lire la suite.
Stage de photo animalière consacré au brame du cerf le 20 septembre 2019. Scène typique des forêts de la Charente-Maritime.
Stages photo - prochains stages

Stage photo animalière consacré au brame du cerf en septembre 2019

Stage de photo animalière consacré au brame du cerf en Charente-Maritime. Stage programmé en septembre 2019 Vous êtes un photographe animalier passionné par la faune sauvage évoluant dans son milieu naturel. Vous avez envie de découvrir de nouveaux horizons, de photographier de nouvelles espèces.… Lire la suite.

Nouveautés du site



Les nouveautés du site concernent des actualités relatives à notre travail de photographes professionnels animaliers, de photographes professionnels sous-marins et de photographes professionnels de paysages. Notre blog de photographie professionnelle est destiné aux photographes souhaitant s’ouvrir de nouvelles portes créatives en photographie de nature.


 

Découvrez notre travail de photographes professionnels en visionnant ce reportage diffusé sur France 3. Ce reportage décrit notre activité en photographie animalière et de paysages. Il suffit de cliquer sur le bouton "Play" pour démarrer la lecture du film.

download video.

 

Nous contacter

Si vous souhaitez plus d'informations, remplissez ce formulaire. Nous reviendrons vers vous dès que possible.

captcha

 

N'oubliez pas de vous abonner à notre newsletter :

captcha

 

 

Amar et Isabelle Guillen. Photographes professionnels de nature.

Isabelle et Amar Guillen sont deux photographes spécialisés en photographie sous-marine, animalière et de paysages. Leur aventure photographique commence en 1987 alors qu’ils préparent tous deux un diplôme d’ingénieur en informatique. Les spectacles visuels que leur offrent à la fois les paysages somptueux qui les entourent, et la faune qui les peuplent, constituent leur éternelle source d’inspiration. Cela les a amenés à se consacrer entièrement à leur carrière professionnelle photographique afin de partager leur interprétation contemplative et artistique de la nature. Ils photographient des paysages naturels terrestres et sous-marins ainsi que les créatures qui s’y déploient, depuis ces 15 dernières années, animés par les mystères infinis que cache la nature.

Par le regard photographique qu’ils posent sur la nature, ils s’efforcent de mettre en lumière l’importance de sa conservation. Isabelle et Amar vivent et exposent entre la France et les États-Unis dont la faune, les paysages et les cultures nourrissent leurs œuvres, et ont publié plusieurs ouvrages dont « Lumières et Couleurs de la côte de la Charente-Maritime », « Reflets de la Haute-Saintonge », mais également « Les Secrets de la photo sous-marine ».