Octobre 2012 : compte rendu du stage de photo sous-marine en cours particulier à Marsa Shagra au bord de la mer Rouge, en Egypte

Ce compte rendu concerne le stage de photo sous-marine en cours particulier organisé en Egypte, en Mer Rouge, au mois d'octobre 2012. Il a été organisé à l'écolodge de Marsa Shagra non loin de Marsa Alam. Stéphane, le participant à ce stage, avait envie d'apprendre la photographie sous-marine. Il était débutant en photographie. Il avait acheté un reflex Nikon D7000 et un caisson Hugyfoot. Il avait déjà réalisé deux voyages lointains mais n'avait pas réussi à réaliser de bonnes photos. Il m'a donc demandé de lui enseigner les techniques de la photographie sous-marine car il avait programmé un voyage en Indonésie quelques semaines après son retour du stage. Je disposais de 6 jours pour lui apprendre à réaliser de beaux clichés avec son matériel. Mon autre challenge concernait la présence de Véronique, l'épouse de Stéphane. Elle est plongeuse non photographe. Il ne m'était pas possible de la laisser en dehors du stage car elle se serait ennuyée.

Ce compte rendu est le récit de ce stage particulier aux deux challenges.

Sommaire

Les plongées à Marsa Shagra au bord de la mer Rouge, Egypte

Marsa Shagrai au lever de soleil.
Le jour se lève sur la baie de Marsa Shagra.

Marsa Shagra est l’un des 3 écolodges situés dans le sud de l’Egypte à 20 kilomètres au nord de Marsa Alam. C’est un centre de plongée pouvant accueillir 200 plongeurs. C'est le plus grand des trois écolodges de la région. C'est aussi à cet endroit que les plongées sont les plus intéressantes.

L’hébergement est composé de bungalows et de tentes. La plupart des plongées s’effectuent depuis le bord le long d’un immense tombant qui descend vers le sud de la Mer Rouge. La première plongée est toujours une plongée d’orientation. L'évaluation est faite par un guide. Il explique comment fonctionne le centre et comment sont gérées les plongées depuis le bord. Ces deux heures sont très importantes même si elles peuvent paraitre longues car elles permettent de comprendre exactement comment se débrouiller quand on est seul. Il est indispensable de connaitre le règlement pour passer une excellente semaine. Une fois cette plongée d’exploration terminée, il reste à trouver un binôme si on est venu seul. En effet, il est strictement interdit de plonger seul.

Les sites de plongée le long des deux tombants nord et sud se caractérisent par l’abondance de corail dur. Il n’y a quasiment pas de corail mou. Pour en trouver il faut aller au large avec un zodiac. Le tombant plonge jusque 60 mètres. Les formations coralliennes sont spectaculaires notamment celles du début du tombant nord avec un immense champ de coraux de feu. Pour les photographes, c’est le royaume du petit poisson : blennies, gobies, poissons ange…Tous les poissons coralliens sont présents. On peut aussi trouver quelques anémones avec de belles crevettes. Pour les photographes, les plongées se concentrent surtout sur la photographie en gros plan et en rapproché. Contrairement à Marsa Nakari, les photographes peuvent trouver de très beaux endroits pour la photographie au grand angle notamment en descendant vers le sud. La température de l’eau est en général de 28 degrés en octobre. La visibilité est bonne comme souvent en mer Rouge. Il n'y a pas de courant. Les plongées peuvent se faire depuis le bord mais aussi en zodiac. C'est une solution très intéressante car les plongeurs peuvent aller beaucoup plus loin qu'en nageant.

Tout comme à Marsa Nakari, le tombant ne possède pas de colonies de coraux mous. Pour photographier du corail mou, une belle épave ou des tortues, il faut sortir du centre. Des camions et des voitures sont mis à disposition moyennant un supplément pour aller à Abu Dabbab pour photographier les tortues ; Abu Ghussum pour l’épave du Hamada ; Dolphin House pour les dauphins ; Elphinstone pour les tombants vertigineux ; Shaab el Nabaa pour les coraux mous et la photographie grand angle. Shaab Abu Dabbad pour la photographie dans les grottes.

Marsa Shagra est un lieu idéal pour suivre un stage de photo sous-marin car toutes les conditions sont réunies pour apprendre les différentes techniques de prises de vue. Toutes les conditions sont réunies sur terre ou sous l'eau pour passer une semaine exceptionnelle de vacances tout en apprenant la photographie sous-marine.

L'avantage d'un centre comme celui de Marsa Shagra est que le nombre de plongées est illimité entre 6 heures du matin et 21 heures le soir. Il est possible de réaliser des clichés à tous les moments de la journée pour saisir les meilleurs comportements animaliers ou les meilleures lumières.

Début du compte rendu

 

Le contenu du stage

Stéphane réalisant la photo d'une tortue à Marsa Abu Dabbab.
Stéphane en train de photographier une tortue à Marsa Abu Dabbab. Véronique est dans l'arrière plan, regardant son mari réaliser la photo.

Le but de cette formation était de permettre à Stéphane de maîtriser complètement la technologie numérique pour réaliser très rapidement d’excellents clichés sous-marins en utilisant son matériel. Les techniques de prises de vues ont été complétées par des cours spécifiques de traitement des photos sur ordinateur pour améliorer sensiblement les clichés.

Au programme de ce stage nous avons évoqué la maîtrise de l’exposition avec les appareils numériques, l’utilisation des différents types d’éclairage tels que la lumière naturelle, les lampes et les flashs sous-marins suivant les situations de prises de vue. Nous avons abordé aussi les problèmes liés à la mise au point, la profondeur de champ et aux vitesses d’exposition. Nous avons parlé de tous les différents types de matériel disponibles sur le marché avec les avantages et les inconvénients de chacun d’entre eux en fonction des besoins des photographes.

Nous avons ensuite abordé tous les différents thèmes de la photo sous-marine tels que la photo avec un grand angle, la photo rapprochée et la photographie en gros plan. Enfin, nous avons étudié les différents types de prise de vue comme la photo animalière, la photo de sujets fixes, la photo d’épaves, la photo de plongeurs, la photo d’ambiance, la photo de biologie.

L’un des buts essentiels de ce stage a été de permettre à Stéphane de connaître parfaitement les limites de son matériel et de savoir l’utiliser dans toutes les conditions possibles. La formation avait aussi pour but de bien montrer l’évolution des appareils numériques sur le marché et de permettre à chacun d’avoir une parfaite maîtrise du langage numérique pour pouvoir faire évoluer sa configuration numérique en fonction des offres des constructeurs de boîtiers, de caissons et de flashs. Durant ce stage, je me suis appliqué à donner un enseignement aussi spécifique que possible. Ce stage était destiné à développer la sensibilité, l'œil photographique et la manière de bien cadrer pour réaliser une excellente photo. Qu’importe le matériel utilisé, seul l’œil compte !

En complément à cette formation purement photographique, j'a dispensé un enseignement complet tous les soirs sur ordinateur à l'aide de plusieurs logiciels adaptés. L’objectif de cette formation informatique était de permettre à Stéphane de bien retoucher, corriger les clichés numériques afin de parfaire les photos sous-marines. De nombreux sujets comme le choix de la balance des blancs, le choix d’un capteur numérique, le choix d’un logiciel de correction , le workflow numérique, la photo noir et blanc, les différents formats de photo (RAW, TIFF ou JPEG) ont été abordés. Nous avons aussi vu comment télécharger, organiser, trier et sélectionner les clichés afin de ne pas être débordé par un trop grand nombre de photos. Nous avons aussi étudié de nombreux produits pour obtenir des photos finales dignes d'être publiées dans les magazines. Le but a été de donner un maximum d’informations pour permettre de choisir après le stage, les meilleurs outils.

Pendant ce stage de photo sous-marine, nous avons réalisé 16 plongées pendant 6 jours.
La plupart se sont déroulées depuis le bord que ce soit à Marsa Shagra, Marsa Abu Dabbad ou encore Abu Ghussum. Nous n'avons réalisé aucune plongée en zodiac car les conditions à l'écolodge ont été parfaites. Le fait de pouvoir plonger depuis le bord a permis à Stéphane de ne pas être stressé, de bien prendre son temps et de s'appliquer. En effet, nous n'avions pas d'horaire à respecter ou des palanquées à attendre. Nous étions complètement libre de faire ce que nous voulions quand nous le voulions.

Ci dessous, deux diaporamas dont l'un montre quelques photos réalisées par Stéphane.

stephane-eybalin01
stephane-eybalin02
stephane-eybalin03
stephane-eybalin04
stephane-eybalin05
stephane-eybalin06
stephane-eybalin07
stephane-eybalin08
stephane-eybalin09
stephane-eybalin10
stephane-eybalin11
stephane-eybalin12
stephane-eybalin13
stephane-eybalin14
stephane-eybalin15
stephane-eybalin16
stephane-eybalin17
stephane-eybalin18
stephane-eybalin19
stephane-eybalin20
stephane-eybalin21
stephane-eybalin22
stephane-eybalin23

 

121006-ambiance-stage01
121006-ambiance-stage02
121006-ambiance-stage03
121006-ambiance-stage04
121006-ambiance-stage05
121006-ambiance-stage06
121006-ambiance-stage07
121006-ambiance-stage08
121006-ambiance-stage09
121006-ambiance-stage10
121006-ambiance-stage11
121006-ambiance-stage12
121006-ambiance-stage13
121006-ambiance-stage14
121006-ambiance-stage15
121006-ambiance-stage16
121006-ambiance-stage17
121006-ambiance-stage18

Début du compte rendu

Les commentaires écrits et oraux de Stéphane et Véronique.

Stéphane
Stéphane
.

Le commentaire audio de Stéphane. (cliquez sur le bouton play pour démarrer) :

J'ai connu ce stage par le site d'Amar (www.guillenphoto.com).
Tous les objectifs du stage ont été parfaitement précisés au début de la semaine. Ils ont été suivis et validés tout au long du stage. Je suis complètement satisfait de ma progression. Je partais quasiment de zéro en photographie. Mes attentes ont été atteintes et même largement dépassées à la fin de la semaine.
Amar a fait preuve d'une très grande pédagogie. Il possède une grande qualité d'écoute et d'une très grande patience pour s'assurer que les connaissances transmises ont bien été acquises. Les sites de plongée sont très agréables et sont bien adaptés à la plongée photo. La visibilité est très bonne. Il n'y a pas de courant. Le club de plongée de Marsa Shagra est parfaitement organisé et très convivial.
Le voyage s'est parfaitement déroulé même si un charter. Une fois sur place, l'accueil a été chaleureux. L'hébergement en bungalow climatisé. Il est spacieux.
Je recommanderai ce stage en cours particulier à mes connaissances. La formule personnalisée est certainement le meilleur moyen de progresser vite et efficacement pour un photographe débutant. Je me suis étonné de pouvoir manipuler facilement mon appareil reflex tout en manuel après seulement quelques jours.
J'aurai souhaité avoir à la fin du stage un document résumant les points les plus importants et à retenir (c'est un manque). Cependant comme Amar le dit, la technique n'est rien. Seuls compte l'imagination et la créativité pour réaliser de belles photos.
Merci Amar pour cette semaine rare et précieuse qui restera dans ma mémoire très longtemps.

Véronique
Véronique
.

Le commentaire audio de Véronique. (cliquez sur le bouton play pour démarrer) :

(Véronique est l'épouse de Stéphane. Elle est plongeuse mais n'est pas photographe sous-marin. Elle nous a accompagné pendant toutes les plongés. Je lui ai demandé ses commentaires en tant qu'accompagnatrice).

Amar est très professionnel. Il est extrêmement sérieux. Il possède beaucoup d'expérience. C'est un excellent pédagogue. Il possède aussi un très bon relationnel. Tout a été remarquablement organisé que ce soit à l'écolodge ou pour le choix des sites de plongées. Nous avons plongé à la carte en fonction des envies et des besoins pour le stage. C'est vraiment simple et facile avec uniquement des plongées depuis le bord et la plage.
La restauration à l'écolodge est tout à fait correcte. Le personnel est toujours là quand nous en avons eu besoin. L'accueil a été parfait.
Je recommanderai ce stage en cours particulier à des amis et des connaissances. D'ailleurs c'est déjà fait.
Ce fut une excellente idée de passer une semaine dans un superbe lieu pour la plongée tout en apprenant la photo de façon ludique. Cette formule en stage particulier est efficace pour progresser rapidement.
Je suis bien contente de rentrer à la maison avec de jolis souvenirs...

Début du compte rendu

Le mot de la fin

Quand j'ai demandé à Stéphane lors de notre dernière soirée si cette semaine de stage personnalisé avait répondu à ses attentes, il m'a répondu que ces quelques jours d'apprentissage de la photo avait été au delà de ses espérances. C'est en général, la réponse que me font tous les stagiaires qui suivent mes stages en cours particulier. Pourtant cette fois, il y a un commentaire supplémentaire qui m'a réellement fait plaisir. Stéphane m'a dit qu'il s'attendait à avoir un stage difficile sur le plan de la compréhension avec des formules mathématiques, des dessins pour expliquer le fonctionnement des boitiers, des explications techniques complexes pour expliquer la photo. Il m'a confessé que c'était sa plus grande crainte. Il était encore surpris que les cours soient aussi simples et ludiques et n'ayant qu'un seul objectif : réaliser des belles photos sous-marines. J'ai été heureux de son analyse car il a parfaitement perçu ce que j'essaie de faire pendant mes stages : expliquer simplement la technique à l'aide d'exemples concrêts. Je suis un photographe très pragmatique qui n'a qu'une seule envie : communiquer des méthodes pour réaliser des photos créatives et bien composées. J'ai laissé Stéphane plonger seul lors de la dernière sortie. Ses photos et son approche m'ont montré que je ne me suis pas trompé à son sujet. Avec un peu d'expérience, il deviendra un excellent photographe sous-marin. Il aura sa propose vision.
Toute la semaine, j'ai découvert un homme d'une très grande gentillesse très exigeant avec lui même. J'ai beaucoup apprécié ses qualités humaines. Stéphane possède cette qualité rare d'avoir beaucoup de recul sur lui-même et de ne pas se prendre au sérieux. J'espère que nous resterons en contact et que nous aurons l'occasion de nous retrouver pour un safari photo car nous partageons beaucoup de point de vue.

Début

  1. Commentaires (0)

  2. Ajouter le votre
Il n'y a pas encore de commentaire.

Ajouter vos commentaires

Poster un commentaire en tant qu'invité.
Pièces jointes (0 / 3)
Partager votre emplacement
Tapez le texte présenté dans l'image ci-dessous. Pas clair?

Je désire recevoir gratuitement le livret de 10 conseils photos pour réussir des photos créatives et intéressantes.

Inscription à la lettre d'information

Inscrivez-vous à notre liste de diffusion pour recevoir une fois par mois et en priorité nos offres de stages de photo nature à des conditions avantageuses.

Vous recevrez aussi nos dernières chroniques pour créer des photos intéressantes.

Ces informations sont confidentielles et ne seront jamais diffusées.