Un aspect méconnu du métier de photographe : la recherche de partenaires

Une véritable course contre la montre

Octobre 2011. Arrivés depuis 3 jours en Charente Maritime pour continuer la préparation de notre exposition qui se déroulera en 2012, nous sommes dans la phase de recherche des entreprises locales pour devenir partenaires de notre projet. Nous disposons de 6 jours pour cette recherche.

Une photo des marais de Beaugeay en Charente-Maritime pour l'exposition.

Une photo des marais de Beaugeay en Charente-Maritime pour l'exposition.

Un planning serré

Le programme quotidien est simple. Chaque matin réveil à 8 heures ; 9 heures départ en voiture. Toute la journée, nous allons à la rencontre des entreprises. Dans 90% des cas, nous sommes accueillis par une secrétaire ou un réceptionniste. Nous écoutons toujours la même litanie « Le responsable est occupé ; il est en rendez-vous ; il n'a pas de temps. ». Dans ce cas, nous conservons précieusement son adresse courriel. Nous repartons en voiture pour visiter une autre entreprise.

Le plus extraordinaire dans notre métier de photographes professionnels indépendants est que finalement nous passons peu de temps à photographier. Nous ne parlons même pas du temps que nous passons pour classer, organiser, sélectionner et développer nos photos quand nous sommes en voyage ou au bureau. Nous ne parlons pas non plus du temps passé à livrer, commenter nos photos pour les agences photos ou les magazines. Nous n'évoquerons même les heures passées à gérer le parc informatique de nos quatre ordinateurs reliés à un notre serveur. Nous n'évoquerons même pas les 5 heures hebdomadaires passées en moyenne à maintenir le site web.

Aujourd'hui, nous parlerons de la recherche de partenaires, de sponsors ou de mécènes. C'est une tâche très chronophage dans notre vie. Il y a trois ans nous avons eu l'idée de monter une exposition en Charente Maritime pour réaliser un sujet régional. Deux années ont été nécessaires pour réaliser les 40 photos dont nous avions besoin. Bien sur, il ne s'agit pas de deux années en continu car nous habitons au Texas aux Etats Unis. Le temps cumulé est d'environ 5 mois passés à arpenter la Charente Maritime à toutes les saisons pour capturer les lumières et les couleurs que nous voulions montrer.

Aller sur le terrain à la recherche des partenaires

Une fois que les clichés ont été réalisés pour notre projet, il a fallu chercher des endroits pour l'exposition.

Nous avons passé beaucoup de temps sur les routes à trouver les bons contacts dans les différentes mairies et vérifier que les salles proposées correspondaient à ce que nous voulions. Aujourd'hui nous disposons de deux très belles salles d'exposition dans deux grandes villes mais nous sommes dans l'attente d'une réponse importante. Souvent le temps de décision est de 5 à 6 mois. Nous sommes à 8 mois de l'exposition. Il est temps de chercher des sponsors ou des mécènes pour financer en partie ou en totalité les 5500 euros nécessaires pour la mise en place de l'exposition. Avant le voyage, nous avons préparé une liste d'entreprises à contacter. Depuis deux jours, nous avons commencé à nouer les contacts. Nous devons reconnaître que c'est très difficile. Nous sommes avant tout des photographes et des techniciens. Nous n'avons pas la fibre commerciale.

Pourtant en tant que photographes professionnels indépendants nous avons l'habitude de parcourir les salons professionnels pour vendre nos photos et nos articles mais cette fois c'est très différent. Nous devons rencontrer des personnes qui ne nous connaissent pas et qui n'ont pas aucune relation avec le monde de la photographie. Tous les matins, nous partons avec deux posters qui servent d'exemples pour l'exposition, un stock de cartes de visite, des notes écrites pour ne rien oublier dans notre argumentaire et beaucoup de volonté. A chaque fois que nous entrons dans le hall d'une entreprise, nous avons l'estomac noué et beaucoup de stress. Pourtant, nous avons beau dire que nous n'avons rien à perdre et que notre vie n'est pas en danger, nous n'arrivons pas à être calmes et relaxés.

Ensuite, nous avons juste quelques minutes pour vendre et mettre en valeur notre projet. Nous sommes aussi responsables d'une entreprise et nous savons combien le temps est important. Nous ne voulons pas déranger. Nous essayons d'être concis, concrets. Le soir quand le soleil disparaît, nous rentrons. Il est temps de consigner nos impressions, les refus, les peut être, les accords. Vers 20 heures, la journée se termine. Une fois couchés, ce n'est pas fini. C'est vrai que nous sommes encore sous le coup du décalage horaire (7 heures) mais nous passons malgré nous la journée en revue. Lorsque l'insomnie survient, nous devons patienter une à deux heures pour nous rendormir.

Se débrouiller seuls

Pour l'instant tout s'est bien passé et nous avons déjà réussi à convaincre des partenaires pour nous accompagner. Mais le chemin est encore long avant d'atteindre notre objectif. Chaque jour qui passe, nous nous rendons compte de la nécessité d'avoir ce qu'on appelle communément un carnet d'adresses ou encore un réseau. Nous sommes inconnus dans cette région. Nous ne connaissons personne. Nous ne devons compter que sur notre abnégation et notre courage. Nous n'avons pas le choix. Si nous voulons nous faire connaître, il faut continuer à prospecter. Nous aurions pu faire appel aux services d'un ou d'une attachée de presse. Nous avons cherché mais personne n'a répondu à notre demande. Il ne nous restait plus qu'à nos débrouiller seuls.

Une photo des marais de Beaugeay en Charente-Maritime pour l'exposition.

Une photo d'un carrelet sur la côte de la Charente-Maritime pour l'exposition.

Revenir aux fondamentaux de notre métier de photographes

Le plus intéressant dans cette expérience, c'est que nous avons constaté qu'il fallait revenir aux fondamentaux du métier : expositions, livres, conférences. Nous devons réapprendre à vendre notre travail, nous faire connaître, multiplier les contacts fructueux ou non. L'essentiel est de se faire connaître et faire parler de nous. Ces dernières années, nous avons oublié ces fondamentaux et nous avons vécu sur nos acquis. Maintenant que la concurrence est de plus en rude et que le métier devient de plus en plus difficile, il était temps de se remettre en cause et de revenir sur terre.

Toujours rester confiants

Même si chaque jour est incertain, nous restons confiants et sereins, nous avons confiance dans notre travail et nous savons que nous réalisons des photos de qualité. Nos clients sont les meilleurs témoins de notre professionnalisme. Mais l'important est que nous sommes libres. Nous avons choisi ce que nous voulions faire et nous vivons pleinement notre vie. Cette approche de la vie n'a pas de prix et vaut tous les sacrifices du monde.

 

  1. Commentaires (2)

  2. Ajouter le votre

Commentaires (2)

Rated 0 out of 5 based on 0 voters
This comment was minimized by the moderator on the site

Bravo pour votre persévérance Vous y arriverez car vous êtes volontaires et passionnés Les moments de déprime sont toujours légion dans tous les métiers et se remettre en question c'est pénible , pas à la portée de tout un chacun, mais c'est la rançon du succès. Je suis d'accord avec le fait que vous devez vous faire connaître davantage ; les livres, les expositions et les posters sont heureusement encore aujourd'hui , un excellent moyen car tout le monde y a accès , en famille, en groupes d'amis ou en visite dominicale. Lors de vos visites, laisser les posters sur place est une excellente idée. JE VOUS ENCOURAGE car vous le méritez. Bien à vous

This comment was minimized by the moderator on the site

J'imagine la fascination que cela peut apporter à des américains .. j'ai un faible pour la plage avec les superposition de galets. GOD JOB !! :))

Il n'y a pas encore de commentaire.

Ajouter vos commentaires

  1. Poster un commentaire en tant qu'invité.
Rate this post:
Pièces jointes (0 / 3)
Partager votre emplacement

Je désire recevoir gratuitement mon livret de 10 conseils photos pour réussir des photos créatives et intéressantes.

Inscription à la newsletter photo de nature

Si vous voulez créer des photos intéressantes et différentes, inscrivez-vous à notre liste de diffusion pour recevoir les nouveaux articles publiés pour vous aider à développer votre créativité.

Ces informations sont confidentielles et ne seront jamais diffusées.