Article publié le dimanche 21 juillet 2013. Écrit par

Djibouti. Golfe de Tadjourah. Les requins baleine

Le golfe de Tadjourah est situé dans l’océan indien à l’extrémité ouest du golfe d’Aden. Il est presque entièrement bordé par la République de Djibouti. Le reste est bordé par la Somalie.

Tout au long de l’année, le golfe de Tadjourah et plus particulièrement la baie d’Arta, abrite de nombreux requins baleine juvéniles. La concentration de ces plus gros poissons du monde atteint son apogée entre les mois d’octobre et de janvier. En effet, à cause des courants marins, c’est à cette époque que la concentration est plancton est la plus forte. Outre le phénomène lié au nombre, le plus étonnant est qu’aucun requin baleine adulte n’a jamais été observé. La plupart des individus sont des juvéniles dont la taille n’excède pas 7 mètres.

Même si la taille peut sembler raisonnable par rapport à celle d’un adulte qui peut atteindre 15 mètres, la rencontre reste toujours un moment extraordinaire et très exaltant. Comme bien souvent avec les gros animaux marins pélagiques, le meilleur équipement pour réaliser des photos consiste en une paire de palmes, un masque et un tuba. En effet, il est assez rare qu’un requin baleine prenne la pose pour se laisser photographier. La plupart du temps, il a la gueule grande ouverte et filtre des tonnes d’eau pour récupérer le plancton dont il se nourrit.

Les requins baleine ont une peau très rugueuse qui agit comme un abrasif sur la peau humaine. Quand on les photographie, il faut toujours être très prudent et respecter à une distance de sécurité de quelques mètres.
La principale difficulté pour réaliser des photos dans le Golfe de Tadjourah est la visibilité très moyenne à cause du plancton en suspension. La réalisation de bons clichés nécessite une bonne technicité pour éviter d’avoir des photos chargées en particules. Mais la présence d’une telle concentration en plancton est le prix à payer pour observer les plus gros poissons du monde.

Cliquez sur chaque vignette pour voir un agrandissement.

Cette page a été lue 5617 fois

Si cette page vous a intéressé(e) pouvez-vous lui donner une note (5 étoiles est la meilleure)?
(41 Votes)

Vous avez envie de photographier des faons et des marcassins juste après leur naissance. Vous avez envie de réaliser des photos créatives.
Cliquez sur le bouton ci-dessous.

Quel est votre avis sur cette chronique?

Et vous, quel est votre avis sur cette chronique ? Que pensez-vous ?

Si vous avez une opinion sur le sujet, pouvez-vous poster un commentaire ci-dessous en indiquant vos réflexions ?

Pouvez-vous partager cette chronique sur les réseaux sociaux?

Si vous aimez cette chronique, n’hésitez pas à la partager via les réseaux sociaux.

En vous inscrivant à notre newsletter, vous recevrez une fois par mois un message avec une nouvelle chronique.

Proposez-nous un sujet de chronique si vous le souhaitez

Si vous appréciez nos sujets de chroniques et si vous avez une idée, n'hésitez pas à nous contacter en nous proposant un sujet.

Votre idée doit être en relation avec la photographie animalière, sous-marine ou de paysages.

Nous n'abordons pas les techniques de développement. Ce sont des sujets que nous abordons durant nos stages.


N'oubliez pas de vous abonner à ma newsletter :

captcha

 

Contactez-moi

Si vous souhaitez plus d'informations, veuillez remplir ce formulaire. Je reviendrai vers vous dès que possible.

captcha

 

Amar Guillen. Artiste photographe professionnel de la nature.

Amar Guillen est un artiste photographe. Ses œuvres sont spécialisées en photographie sous-marine, animalière et de paysages. Son aventure photographique commence en 1987 alors qu’il prépare un diplôme d’ingénieur en informatique. Les spectacles visuels que leur offrent à la fois les paysages somptueux qui l’entourent, et la faune qui les peuplent, constituent son éternelle source d’inspiration. Cela l’a amené à se consacrer entièrement à sa carrière professionnelle photographique afin de partager son interprétation contemplative et artistique de la nature. Il photographie des paysages naturels terrestres et sous-marins ainsi que les créatures qui s’y déploient, depuis ces 15 dernières années, animé par les mystères infinis que cache la nature.

Par le regard photographique qu’il pose sur la nature, il s’efforce de mettre en lumière l’importance de sa conservation. Amar vit et expose entre la France et les États-Unis dont la faune, les paysages et les cultures nourrissent ses œuvres, et a publié plusieurs ouvrages dont « Lumières et Couleurs de la côte de la Charente-Maritime », « Reflets de la Haute-Saintonge », mais également « Les Secrets de la photo sous-marine ».

  1. Commentaires (0)

  2. Ajouter le votre
Il n'y a pas encore de commentaire.

Ajouter vos commentaires

  1. Poster un commentaire en tant qu'invité.
Pièces jointes (0 / 3)
Partager votre emplacement

Paramétrages de cookies

×

Cookies fonctionnels

Ce site utilise des cookies pour assurer son bon fonctionnement et ne peuvent pas être désactivés de nos systèmes. Nous ne les utilisons pas à des fins publicitaires. Si ces cookies sont bloqués, certaines parties du site ne pourront pas fonctionner.

Mesure d'audience

Ce site utilise des cookies de mesure et d’analyse d’audience, tels que Google Analytics et Google Ads, afin d’évaluer et d’améliorer notre site internet.

Contenus interactifs

Ce site utilise des composants tiers, tels que ReCAPTCHA, Google Maps, MailChimp ou Calameo, qui peuvent déposer des cookies sur votre machine. Si vous décider de bloquer un composant, le contenu ne s’affichera pas

    Réseaux sociaux/Vidéos

    Des plug-ins de réseaux sociaux et de vidéos, qui exploitent des cookies, sont présents sur ce site web. Ils permettent d’améliorer la convivialité et la promotion du site grâce à différentes interactions sociales.

    Autres cookies

    Ce CMS Joomla utilise un certain nombre de cookies pour gérer par exemple les sessions utilisateurs.

    Activation