Ne pas développer vos photos : un piège terrible à éviter

Photo en noir et blanc de la route qui mène vers Valley of Fire dans le Nevada. Photographie par Amar Guillen, artiste photographe.
La route qui mène vers Valley of Fire dans le Nevada.

Piège n°7 : ne pas penser sur le long terme

Créer des photographies intéressantes qui ont du sens et qui vont plaire à une audience demande beaucoup de temps, de persistance, de constance et de pugnacité.

Il arrive parfois que les débutants réussissent en quelques mois ou une année à créer des photos marquantes qui retiennent attention. Mais j’ai constaté qu’en général, ils sont aussi vite oubliés qu’ils sont apparus. De plus, la plupart d’entre eux n’arrivent pas à se régénérer.

Pourquoi ? La raison est simple. Ils n’ont pas pensé que la photographie est une activité créative difficile et qui demande du temps.

Vous devez toujours avoir en tête qu’il est nécessaire de définir :

  • Un why photographique.
  • Une démarche photographique.
  • Un corpus photographique.
  • Un portfolio photographique.

Ces éléments sont indispensables pour durer dans le temps.

J’utilise souvent l’expression « il faut laisser le temps au temps ». C’est le seul moyen de se bonifier, de s’enrichir, de vivre de nouvelles expériences qui viendront enrichir vos photos.

Ce temps si précieux après lequel nous courons toujours, vous permettra de raconter des histoires photographiques qui rendront vos photos uniques, différente car elles vous ressembleront.

Le conseil que je voudrais vous donner pour éviter ce piège dans lequel tant de photographes tombent est de penser au long terme.

Pensez en années. Prenez le temps pour créer.

Piège n°8 : ne pas définir un but précis

Si vous voulez créer des photos dignes d’intérêt qui retiendront l’attention d’un cercle de personnes qui vous suivront, vous devez en plus de votre why photographique, définir un but photographique.

Ce but sera à la base de tous les projets photo que vous allez mener.

Par exemple, votre but photographique peut être de photographier tous les cervidés de la planète ou alors tous les canidés.

Une autre idée de but est par exemple de photographier toutes les forêts en noir et blanc. Cela peut être aussi de photographier tous les cétacés des mers du monde.

Le nombre de buts photographiques est totalement illimité. Seule votre imagination est au pouvoir. Votre but photographique doit correspondre à ce que vous ressentez au plus profond de vous-même. Il va vous définir.

Si vous ne définissez pas un but précis, vous allez vous perdre dans les méandres de la photographie.

Vous allez naviguer d’un projet à l’autre sans avoir une direction précise. Vous aurez du mal à vous concentrer et à attirer l’attention d’une audience.

Je n’évoque pas ici une spécialisation trop forte. J’évoque juste une direction générale.

La définition d’un but photographique précis vous permettra de définir des objectifs qui jalonneront le chemin que vous allez emprunter.

Piège n°9 : ne pas développer vos photos

Aujourd’hui, les capacités technologiques des appareils photos font que quasiment tout le monde est capable de réussir techniquement des photos nettes et de qualité.

Le niveau technique des photographes a atteint un tel niveau depuis l’avènement du numérique que la compétition est devenue très extraordinairement forte. Des milliers de photographes sont capables de réaliser des photos magnifiques car ils sont compétents et érudits dans de nombreux thèmes photographiques.

Vous allez me demander comment faire pour se distinguer des autres. D’une part vous devez développer un why photographique et une démarche photographique très forts. Mais ce n’est pas suffisant.

Vous devez maîtriser le développement photographique. C’est une condition essentielle.

Durant mes stages photos, je répète souvent que le développement a pour but de renforcer la démarche photographique.

Le développement de vos photos vous permet d’affiner votre signature photographique.

Pourtant, peu de photographes prennent le temps de bien développer leurs photos. Ils se contentent souvent de :

  • Recadrer.
  • D’améliorer la netteté.
  • De gérer le bruit numérique.
  • D’ajuster les contrastes.
  • De saturer un peu certaines couleurs.

Mais bien développer une photo c’est bien plus que ces opérations de base.

Un bon développement doit vous conduire à créer des photos qui vous ressemblent.

Si vous vous contentez de créer des photos qui ressemblent à celles des autres, demandez-vous pourquoi vous n’êtes pas remarquable.

Le conseil que je peux vous donner est d’apprendre à bien gérer le développement de vos photos pour éviter le piège du déjà-vu et du commun.

Soyez exigeant avec vous-même. Développez peu de photos mais développez les bien.

Piège n° 10 : ne pas rechercher l’excellence

Le dernier piège que vous devez éviter pour créer des photos qui vont retenir l’attention n’est pas le plus simple.

Ce piège consiste à vous contenter du minimum durant la création de vos photos et de ne pas rechercher l’excellence.

Je le dis toujours : « il est impossible d’atteindre l’excellence en photographie mais il est possible de s’en approcher ».

Pourquoi ? Parce que la recherche l’excellence vous fera gagner du temps. Vous devez tout faire pour que vos buts photographiques soient le plus précis possible.

Vos prises de vue sur le terrain doivent être les meilleures possibles. Vous développement doivent être les plus précis et les plus recherchés possibles.

Pour s’approcher de l’excellence photographique, vous devez toujours procéder par touches successives. C’est ce que j’appelle aussi le processus itératif. Le processus de création est long. Il est fait de tests et d’approximations. C’est pour cela que vous devez avoir de l’expérience et pratiquer beaucoup.

Demander votre guide pour donner de l'impact et du sens à vos photos

Demandez votre guide gratuit '50 pages de conseils pour donner de l'impact et du sens à vos photos'

On ne s’improvise pas photographe : on le devient.

Mon conseil pour éviter ce piège, c’est d’être vigilant quand vous créez des photos.

Soyez exigeant avec vous-même. Ne vous contentez pas du peu. Plus vous tendrez vers l’excellence, plus vous affirmerez votre personnalité photographique. Plus votre identité photographique sera forte.

Finalement

J’espère que cet article vous aura permis de connaître et de comprendre les 10 pièges principaux à éviter pour créer des photos intéressantes, qui ont du sens et qui vous ressemblent.

Retenez que vous devez faire preuve d’exigence que ce soit pour définir :

  • Votre why photographique.
  • Votre démarche.
  • Les processus pour développer vos photos.

Ne pensez pas uniquement à la technique.

Plus vous chercherez à atteindre l’excellence plus vous éviterez le syndrome de l’imposteur.

N’oubliez pas non plus de montrer vos photos dès qu’une occasion se présente.

Laisser du temps au temps.

Soyez humble, constant(e), patient(e), persévérant(e) et persistant(e) car le chemin pour s’approcher de l’excellence est long.

 

Comment puis-je vous aider à créer des photos?