Pour voir vos photos en noir et blanc, regardez les tons de vos scènes

Photo en noir et blanc d'une raie manta aux Maldives et de nuit.
Cette photo en noir et blanc d'une raie manta fait partie d'un projet dédié au noir et blanc en photo sous-marine.

Rappel sur la définition d’une photographie

Dans un précédent article, j’avais défini une photographie comme étant deux composantes :

  • Son aspect. C’est la composante visible. C’est aussi ce que j’appelle le contenant.
  • Son sens. C’est la composante non visible, immatérielle. C’est aussi ce que j’appelle le contenu.

Ces deux composantes sont nécessaires et suffisantes pour définir une photographie.

Si le sens est absent, vous avez juste une image. C’est-à-dire une représentation du réel.

Rappel sur l’intérêt de la lumière en photographie

Dans un précédent article, je vous avais expliqué que la lumière était le liant servant à agglomérer toutes les matières inertes d’une photographie.

La lumière constitue le lien de tous les éléments visuels de votre photographie. C’est avec elle que vous allez mettre en valeur votre composition et votre cadrage.

J’avais expliqué que :

  • La lumière définit les formes.
  • La lumière définit les lignes.
  • La lumière crée les textures.
  • La lumière détermine les couleurs.

Sans la lumière vos compositions et vos cadrages n’auraient aucune saveur photographique.

En noir et blanc, les couleurs n’existent pas. Quand vous utilisez la lumière, vous devez donc être très vigilant aux formes, aux lignes et aux textures.

Conseil n°1 : apprenez à regarder les tons de votre scène

Dans un précédent article, je vous avais expliqué que la tonalité d’une photographie est son aspect visuel en termes de distribution des tons et des niveaux de gradation entre eux.

Les différents tons à votre disposition sont une palette qui vous permettent de créer des photographies intéressantes et créatives.

Les tons s’appliquent à des parties d’une photographie. La tonalité est le rendu général de la photographie.

On distingue trois grands types de tonalité :

  • La tonalité sombre : la photographie est plutôt sombre avec des basses lumières ou des couleurs sombres. Les photos low key en noir et blanc sont des photos à tonalité sombre.
  • La tonalité claire : la photographie est plutôt claire avec des hautes lumières ou des couleurs vives. Les photos high key sont des photos à tonalité claire.
  • La tonalité neutre : la photographie n’est ni sombre ni claire. On l’appelle aussi tonalité équilibrée.

Il n’y a pas de tonalité universelle. Tout dépend de ce que vous voulez transmettre.

Pour réaliser des photos en noir et blanc, je vous recommande de bien analyser les tons de vos scènes. Ne vous attachez pas spécifiquement à la tonalité. Soyez attentifs à chacune de ses composantes.

Les appareils photos proposent un excellent outil pour analyser les tonalités de vos images : l’histogramme. Comme je l’ai déjà souligné dans un autre article, il n’existe pas d’histogramme idéal. Tout dépend de la scène que vous photographiez. Cependant, votre histogramme ne doit jamais être collé à gauche car vous perdez des détails dans les zones sombres. Il ne doit pas être non plus collé à droite car vous perdez des détails dans les zones claires. L’histogramme doit toujours être parfaitement bien défini entre la gauche et la droite du rectangle.

Conseil n°2 : apprenez à regarder en couleur

Ce conseil peut vous sembler paradoxal mais pour créer de bonnes photos en noir et blanc, vous devez apprendre à regarder en couleur.

Dans un précédent article consacré à la couleur en photographie, je vous avais expliqué qu’une couleur possède 3 attributs :

  • La teinte : rouge, bleu, vert. C’est le nom de la couleur.
  • Le ton : clair, foncé.
  • La saturation : pureté de la couleur. Plus la saturation est élevée, plus la couleur possède de l’énergie. Moins la saturation est élevée, moins la couleur est énergétique.

Si vous voulez bien voir en noir et blanc une scène en couleur, je vous recommande de ne pas faire attention à la teinte et à la saturation. Ils n’ont aucun impact sur le rendu d’une photo en noir et blanc.

Faites le test suivante dans votre éditeur photo préférée.

  • Prenez une photo en couleur. Transformez-la en noir et blanc. Conservez le résultat.
  • Saturez les couleurs de votre photo. Transformez-la de nouveau en noir et blanc. Conservez le résultat.
  • Comparez les deux photos en noir et blanc. Vous ne verrez aucune différence.

N’oubliez jamais que la saturation dans une photo donne l’énergie mais elle n’a aucun impact sur la couleur pour une transformation en noir et blanc. Soyez très prudents notamment avec les couleurs complémentaires. Ce n’est qu’une illusion. Les couleurs complémentaires donnent de la force à une photo couleur mais n’ont pas d’intérêt en noir et blanc.

En noir et blanc, seuls les tons sont importants. Vous devez apprendre à regarder les couleurs qui ont des tons clairs et des tons foncés.

Quand vous analysez une photo en couleur, étudiez les ombres, les hautes lumières et les tons moyens. Ne regardez pas l’énergie des couleurs.

Conseil n°3 : apprenez à regarder les textures, les formes, les motifs et les lignes

Dans une photo en noir et blanc, les couleurs sont absentes. Elles ne servent à rien. C’est pour cette raison que vous devez être très attentif aux éléments suivants :

  • Les lignes fortes.
  • Les textures.
  • Les formes.
  • Les couleurs claires.
  • Les zones nettes.
  • Les zones claires.
  • Les zones à fort contraste.

Dans un précédent article à la définition d’une photographie, j’avais abordé la manière dont un regardeur analyse une photo. Ses yeux vont toujours vers les éléments que je viens de lister.

Le langage photographique a pour but de bien agencer les éléments photographiques pour exprimer vos pensées.

C’est cette technique particulière que j’enseigne avec ma méthode ACAPN durant mes stages photo.

Conseil n°4 : apprenez à regarder la lumière et les ombres

La lumière définit les différents éléments utilisables dans une scène. C’est pour cette raison qu’il faut la comprendre. Elle est votre médium.

Personnellement, j’apprécie beaucoup la lumière de côté. Je trouve que c’est celle qui met le mieux en valeur les textures.

Si la scène que vous photographiez possède de fortes lumières, elle sera de type high key.

Si la scène que vous photographiez possède des zones d’ombres très marquées, elle sera de type lowkey.

Conseil n°5 : choisissez des scènes avec de grands écarts tonals

Les écarts tonals dans une scène se jugent en couleur. Choisissez les écarts tonals les plus larges possibles. Cette technique vous permettra de définir la totalité du contraste en noir et blanc.

Plus vous apprendrez à bien regarder les tons dans vos scènes, meilleures seront vos photos en noir et blanc.

Conseil n°6 : choisissez des scènes avec des détails visibles dans les zones sombres

Je constate que souvent les photos en noir et blanc ont des noirs très denses sans aucun détail. En photographie, on dit alors que les noirs sont bouchés.

Lorsque vous exposez une scène qui deviendra une photo en noir et blanc, essayez de rendre visibles les détails dans les zones sombres. C’est très difficile à estimer sur le terrain.

En mettant en valeur les détails dans les zones sombres, vous aurez des détails dans les zones noires de vos photos. Elles n’attirent pas particulièrement l’œil du regardeur mais l’ajout de détails peut attirer le regard et peut provoquer le questionnement. Vous éviterez aussi le terrible déséquilibre de masse qui arrive quand on ne met pas de détails dans les zones sombres.

Conseil n°7 : choisissez des scènes avec des contrastes extrêmes

La photographie en noir et blanc est une technique créative dans laquelle la gestion des contrastes est cruciale.

Demander votre guide pour donner de l'impact et du sens à vos photos

Demandez votre guide gratuit '50 pages de conseils pour donner de l'impact et du sens à vos photos'

Le contraste d’une photographie est la différence entre la zone la plus claire et la zone la plus foncée.

L’idéal pour le noir et blanc est que ce contraste soit le plus grand possible. En effet, l’œil humain adore les contrastes pour mieux décrypter le contenu d’une photographie.

Lorsque vous êtes sur le terrain, arrangez-vous pour trouver un point de vue qui vous donnera le plus de contraste possible.

Conseil n°8 : recherchez une zone de haute lumière

Dans une photo en noir et blanc, les yeux d’un spectateur vont toujours en premier vers les hautes lumières. C’est pour cette raison que vous devez intégrer au moins une zone de haute lumière dans votre composition.

Elle doit être située sur un point fort ou à un endroit où vous souhaitez que le spectateur porte son regard. C’est une technique que j’utilise très souvent dans mes compositions.

Finalement

Ces 8 conseils doivent vous permettre d’exercer votre regard sur le terrain pour voir en noir et blanc. N’oubliez pas que cette technique créative est très difficile à maîtriser. Vous aurez besoin de temps. N’hésitez pas à vous exercer en permanence que ce soit en photographie terrestre ou sous-marine. Je vous conseille de noter sur une feuille de papier ces conseils et de toujours les relire avant une session photo destinée à créer des photos en noir et blanc.

 

Comment puis-je vous aider à créer des photos?