Temps de lecture de la page : environ 9 minutes

La photographie en low-key ou en clair-obscur : une technique créative photographique pour rendre vos photos différentes

Lorsque vous réalisez des photos de nature, vous essayez certainement de créer des images intéressantes, qui ont du sens mais surtout qui ont de l’impact.

Je poursuis le même but que vous pour mes collections de photos d’art.

C’est pour cette raison que j’utilise la technique du lowkey pour mes photos de nature que ce soit pour la photo animalière, la photo de paysages, la photo sous-marine.

Dans cet article je partage avec vous ce que je sais sur cette technique photographique créative.

Une photo en low-key noir et blanc de flamants roses sur le lac Magadi au Kenya. Photographie par Amar Guillen, artiste photographe
Une photo en low-key noir et blanc de flamants roses sur le lac Magadi au Kenya.

La petite histoire de cet article

Lorsque j’ai commencé à créer des photos d’art en noir et blanc, je me suis orienté assez rapidement vers la technique du high-key. En effet, ce style photographique correspondait très bien à mon état d’esprit et refléter parfaitement mes états d’âme. J’aime les grands espaces. J’aime la liberté de pouvoir me déplacer où je veux et quand je veux. J’aime le vent. J’aime respirer dans la nature. Souvent, j’aime montrer une nature énergisante qui donne envie de s’évader.

Pourtant, au fur et à mesure de mes pérégrinations en Europe et aux États-Unis, je me suis rendu compte que j’avais de plus en plus envie de montrer une nature mystérieuse, plus ténébreuse. J’avais aussi envie de traduire la mélancolie que j’ai éprouvée souvent dans des endroits où je revenais après quelques années.

Mais le véritable déclic a été lors d’un voyage consacré au brame du cerf. Les conditions météo avaient été très difficiles. Je m’étais résigné à photographier les cerfs en sous-bois. Je me suis rendu compte que le high-key n’était pas un style adapté. Je devais montrer les scènes d’une manière différente. C’est à cette époque que j’ai envisagé le low-key pour certaines de mes collections.

Mais je n’avais pas envisagé de publier un article sur ce sujet. L’idée m’est venue à la suite d’une discussion passionnante avec une stagiaire durant l’un de mes stages de photo animalière, Annik M. Nous étions dans les bois en Charente-Maritime à la recherche d’un cerf. Annik voulait réaliser une photo spéciale. Durant l’un de nos affûts, elle me demanda si le clair-obscur pouvait convenir à sa démarche photographique. Après cette longue discussion, j’ai eu envie de partager mes réflexions sur le clair-obscur en photo nature avec le plus grand nombre.

Cet article est né de cette discussion passionnante avec Annik. Je la remercie pour sa question.

Bienvenue dans le côté obscur de la photographie

Vous avez appris que la photographie est juste une question de lumière. Avec le low-key je vous souhaite la bienvenue dans le monde obscur. Avec cette technique, vous n’allez pas seulement écrire vos photos avec la lumière mais aussi avec les ombres. Plus elles sont fortes, meilleures seront vos photos.

La photo low-key vous permet de briser de nombreuses règles de la photographie. Vous allez créer vos propres frontières.

La photo low-key est le domaine privilégié des textures, des détails, des lignes, des formes, des courbes.

Si vous êtes prêt ou si vous êtes prête à rejoindre le côté obscur de la photographie, je vous souhaite la bienvenue dans un monde sans limite.

Doit-on parler de clair-obscur ou de photo en low-key ?

Les termes clair-obscur ou low-key désignent le même style pour les arts visuels.

Le terme clair-obscur est un terme français qui est plus adapté à la peinture.

Le terme low-key est un terme anglophone plus adapté à la photographie.

Dans la suite de l’article, j’utiliserai le mot low-key qui est plus en l’usage.

Définition du low-key

La photographie low-key est une technique créative consistant à photographier des scènes plutôt sombres puis d’utiliser la lumière pour mettre en valeur des zones spécifiques d’une photo.

Dans une photographie en low-key, les tonalités claires rencontrent les tonalités sombres sans réel dégradé.

Une photo en low-key se caractérise par des noirs profonds, des tonalités sombres et de nombreuses ombres.

Étymologie du mot low-key

Le terme low-key est apparu en 1895. Sa source anglophone vient de l’expression « low-keyed ». Elle évoque un son audible qui est calme et très profond. Il a été utilisé en photographie pour évoquer le calme et la quiétude des tonalités sombres.

Il correspond parfaitement aux tons sombres qui sont très profonds.

Si vous devez garder en tête le sens du low-key vous devez penser profondeur, épaisseur, calme.

Un peu d’histoire pour bien comprendre le clair-obscur en photographie

Dans ce paragraphe, je reprends le terme de clair-obscur car je reviens aux origines. Ce paragraphe m’apparaît être très important pour bien vous faire comprendre pourquoi vous allez choisir d’utiliser le low-key dans vos futures photographies.

Le low-key photographique puise ses sources dans trois styles de peinture : le sfumato, le chiaroscuro et le ténébrisme.

Je ne vais pas vous faire un cours sur l’histoire de l’art mais en comprenant ces trois styles, vous allez immédiatement avoir en tête des peintures d’artistes connus. Lorsque vous développerez vos photos, vous serez plus facilement inspirés et vous saurez quelle direction artistique choisir pour créer vos photographies.

Nous devons remonter à la renaissance pour bien comprendre la révolution artistique qui s’est opérée à cette époque. Avant la renaissance la couleur noire n’était jamais utilisée comme une dominante dans la peinture. Elle était présente mais de manière discrète.

Avec le sfumato, le chiaroscuro et le ténébrisme, la couleur noire devient essentielle. Elle est même souvent dominante.

Le sfumato a été inventé par Léonard de Vinci. C’est une technique de transition douce entre les ombres et la lumière. Il n’y a aucune transition brutale entre les tonalités. Le principe du sfumato était de créer différentes couches de peinture pour créer une gradation entre les tons clairs et les tons foncés. Léonard de Vinci éliminé ainsi les frontières brutales pour adoucir la lecture de ces peintures. La peinture de la Joconde a été réalisée avec la technique du sfumato.

Le chiaroscuro est deuxième technique de la renaissance qui fait la part belle aux tons sombres. Elle a été développée par Rembrandt. Le peintre donne une direction très forte à la lumière qui tombe sur le sujet. Il en résulte un sujet éclairé avec un arrière-plan foncé. Le chiaroscuro utilise de forts contrastes entre les tons clairs et les tons foncés pour permettre la création d’un effet 3D. Je vous rappelle que le 3D et la création de la profondeur dans une œuvre visuelle qui elle est en 2D. Aujourd’hui encore, on parle toujours de la lumière Rembrandt.

La troisième technique qui a vu le jour durant la renaissance et qui utilisent les tons sombres est le ténébrisme. Elle a été développée par le Caravage. C’est une technique dérivée du chiaroscuro. Alors que le chiaroscuro utilise une technique basée sur les ombres pour donner une illusion de volume au sujet, le ténébrisme renforce fortement les tons sombres qui sont parfois noirs afin de maintenir une ou deux zones bien illuminées dans la scène. La transition entre les tons clairs et les tons sombres n’est pas graduelle. Le but du Caravage été de créer uniquement des scènes dramatiques sans le souci de créer un effet 3D à ses peintures.

Le plus intéressant est de constater que ces peintres qui sont devenus célèbres et de véritables références avec le temps, ont essuyé de nombreuses critiques quant à l’utilisation du noir comme couleur dominante dans leurs peintures. On les accusait de vouloir cacher avec le noir des défauts et des erreurs dans leurs œuvres.

Mon conseil à ce stade de l’article est de vous intéresser à ces trois peintres ainsi qu’à Rubens pour regarder et étudier comment ces précurseurs et ces inventeurs artistiques ont créé leurs peintures. Croyez-moi, c’est une véritable source d’inspiration pour vos futures photos de la nature.

Application à la photographie


Cette page a été lue 1506 fois

Si cette page vous a intéressé(e) pouvez-vous lui donner une note (5 étoiles est la meilleure)?
(4 Votes)

Écrit par
Comment puis-je vous aider à créer des photos?