Pourquoi et comment analyser une photographie de nature : 2ème partie

Pour lire le début de l'article, cliquez ici.
Photographie en noir et blanc de piquets plantés dans un étang. Photographie conceptuelle.
Photographie en noir et blanc de piquets plantés dans un étang. Photographie conceptuelle.

La troisième étape : la contextualisation de la photographie

Cette contextualisation d’une photographie peut s’apparenter à une certaine manière à du storytelling. Dans cet article, j’avais expliqué l’important du storytelling pour renforcer l’impact d’une photo.

Cette troisième étape doit vous permettre d’énoncer à la manière d’une histoire ce que vous savez du contexte de la création de la photographie ou de la série.

Cette étape nécessite que vous vous intéressiez aux éléments extérieurs de la photographie.

Par exemple, vous devez :

  • Connaître le contexte artistique et technique de la photographie.
  • Le contexte environnemental dans lequel la photo a été réalisée.
  • Connaître l’histoire personnelle du photographe. Elle va vous permettre de mieux comprendre les motivations de ses actes artistiques.

Tous ces éléments vous permettent de mieux contextualiser la photographie. Cela vous permettra de mieux souvenir de l’œuvre. Vous vous êtes certainement déjà rendu compte qu’une anecdote est toujours un vrai plus pour se souvenir d’une œuvre photographique.

La contextualisation nécessite de la culture photographique générale comme je l’avais écrit dans cet article. Je suis d’accord que la culture photographique n’aide pas spécialement à apprécier une œuvre photo. Mais nous sommes ici dans la phase d’analyse. Je pense que posséder de la culture photographique est un vrai plus car elle permettra de voir des détails et de mieux comprendre la démarche artistique de l’auteur.

Connaître l’histoire d’une photographie vous permet de aussi de juger de la difficulté de sa création. Cela vous permettra de mieux juger une photo.

La quatrième étape : l’interprétation

L’interprétation photographique c’est donner un sens à une image. Vous n’êtes toujours pas dans une étape jugement ou de critique mais d’analyse. Vous ne devez pas donner de commentaires mais juste dire ce que vous ressentez.

Dans cette phase d’interprétation, vous ne faites intervenir que vos propres sensations. Vous ne devez pas chercher à comprendre ce que l’auteur de la photographie a voulu faire. Vous restez dans votre esprit.

Vous devez interpréter en fonction des éléments narratifs que j’ai décrit dans la troisième étape.

Durant la phase d’interprétation, vous allez essayer :

  • De déterminer les différentes fonctions de la photographie que vous regardez.
  • De définir le symbolisme que vous y voyez.
  • D’expliquer pourquoi cette photographie vous parle.

Cette étape qui est essentielle est une forme d’introspection. Vous faites une analyse de vous-même par rapport à la photographie que vous regardez. Vous essayez de comprendre les motivations qui vous poussent à analyser cette photo. Vous cherchez un sens à l’assemblage des éléments.

Faites parler vos émotions, vos sentiments, votre vécu pour mettre des mots sur ce que vous voyez.

Dans cette étape, vous pouvez aussi effectuer des comparaisons avec d’autres photographies ou des séries du même genre.

L’interprétation est totalement subjective car elle dépend totalement de vous.

Si vous demandez à une autre personne de vous donner son ressenti, le résultat sera certainement très différent. Vous pourrez alors confronter vos idées pour vous enrichir.

Un exemple d’analyse d’une photographie

Photographie en noir et blanc de piquets plantés dans un étang. Photographie conceptuelle.
Photographie en noir et blanc de piquets plantés dans un étang. Photographie conceptuelle.

Etape 1 : description visuelle

Cette photographie représente des piquets de bois plantés dans le sol. Certains des piquets sont reliés entre eux par un fil barbelé. La réflexion des piquets suggèrent que la photo a été réalisé à la surface de l’eau.

Le nom de cette photographie est « Oubliés I ». Elle fait partie d’une collection intitulée « Oubliés ». Elle a été créée par Amar Guillen. Le titre correspond bien à ce que la photo montre : des piquets oubliés depuis longtemps. Ils sont à l’abandon.

Il s’agit clairement d’une approche créative conceptuelle.

Etape 2 : analyse technique

Cette photo ne laisse pas indifférent. Elle pose beaucoup de questions. Où a-t-elle été réalisée ? Pourquoi ces piquets sont-ils abandonnés ? Pourquoi sont-ils dans l’eau ? Que s’est-il passé ? Est-ce qu’un village a été englouti ? Le nombre de questions prouvent que c’est une photo qui a de l’impact.

Les piquets sont alignés dans une diagonale montante allant de la gauche vers la droite. C’est une note positive. On peut encore avoir de l’espoir. Ce qui s’est passé n’est peut-être pas dramatique.

Le cadrage horizontal accentue l’espace et donne de la profondeur à la photo.

Le choix du noir et blanc et d’un espace négatif en high key accentue encore plus l’effet de solitude et d’abandon.

Les masses sont gérées de manières harmonieuse. La photo est lumineuse, simple à lire et à décrypter.

La réflexion des piquets sur l’eau est un attribut fort.

Etape 3 : La contextualisation de la photo

Cette photographie a été réalisée sur un étang. Plusieurs affûts avaient été montés autour de cet étang car des cerfs viennent se baigner pendant les périodes de forte chaleur.

C’est en les regardant par une fenêtre de l’affût que l’idée m’est venue d’évoquer la solitude, l’oubli et l’abandon. J’ai voulu construire une image symbolique forte avec une dématérialisation totale de l’environnement. J’ai souhaité que les piquets semblent flotter dans l’air. C’est grâce à l’image réfléchie que l’on peut comprendre qu’ils sont dans l’eau. J’aime beaucoup la suggestion photographique. Chacun peu voyager et s’imaginer une histoire qui n’appartient qu’à lui.

Etape 4 : L’interprétation

Je n’irai pas donner mon interprétation de cette photographie car je l’ai déjà fait dans le paragraphe précédent. C’est à vous de dire ce que vous ressentez en la regardant.

Si vous le souhaitez, vous pouvez écrire un commentaire dans le bas de la page pour dire en quelques mots votre ressenti.

Finalement

Analyser une photographie ou une série de photos n’est pas une phase de jugement ou de critique. C’est une phase qui est en amont.

Cette méthode d’analyse se déroule en quatre étapes : les deux premières sont visuelles et permettent de définir les éléments que vous voyez. La troisième nécessite de la culture photographique. La quatrième fait appel à vous-même : elle est introspective.

Essayez d’appliquer cette méthode d’analyse photographique et vous constaterez une sensible amélioration de votre vision photographique.

Votre créativité va s’améliorer car vous aurez des points de repères pour la développer.

L’analyse photographique est un des éléments clés à maîtriser pour vous permettre des photos encore plus intéressantes.


Cette page a été lue 1130 fois

Si cette page vous a intéressé(e) pouvez-vous lui donner une note (5 étoiles est la meilleure)?
(17 Votes)

Article publié le vendredi 09 août 2019. Écrit par
Vous avez envie de photographier des faons et des marcassins juste après leur naissance. Vous avez envie de réaliser des photos créatives.
Cliquez sur le bouton ci-dessous.

Quel est votre avis sur cette chronique?

Et vous, quel est votre avis sur cette chronique ? Que pensez-vous ?

Si vous avez une opinion sur le sujet, pouvez-vous poster un commentaire ci-dessous en indiquant vos réflexions ?

Pouvez-vous partager cette chronique sur les réseaux sociaux?

Si vous aimez cette chronique, n’hésitez pas à la partager via les réseaux sociaux.

En vous inscrivant à notre newsletter, vous recevrez une fois par mois un message avec une nouvelle chronique.

Proposez-nous un sujet de chronique si vous le souhaitez

Si vous appréciez nos sujets de chroniques et si vous avez une idée, n'hésitez pas à nous contacter en nous proposant un sujet.

Votre idée doit être en relation avec la photographie animalière, sous-marine ou de paysages.

Nous n'abordons pas les techniques de développement. Ce sont des sujets que nous abordons durant nos stages.


N'oubliez pas de vous abonner à ma newsletter :

captcha

 

Contactez-moi

Si vous souhaitez plus d'informations, veuillez remplir ce formulaire. Je reviendrai vers vous dès que possible.

captcha

 

Amar Guillen. Artiste photographe professionnel de la nature.

Amar Guillen est un artiste photographe. Ses œuvres sont spécialisées en photographie sous-marine, animalière et de paysages. Son aventure photographique commence en 1987 alors qu’il prépare un diplôme d’ingénieur en informatique. Les spectacles visuels que leur offrent à la fois les paysages somptueux qui l’entourent, et la faune qui les peuplent, constituent son éternelle source d’inspiration. Cela l’a amené à se consacrer entièrement à sa carrière professionnelle photographique afin de partager son interprétation contemplative et artistique de la nature. Il photographie des paysages naturels terrestres et sous-marins ainsi que les créatures qui s’y déploient, depuis ces 15 dernières années, animé par les mystères infinis que cache la nature.

Par le regard photographique qu’il pose sur la nature, il s’efforce de mettre en lumière l’importance de sa conservation. Amar vit et expose entre la France et les États-Unis dont la faune, les paysages et les cultures nourrissent ses œuvres, et a publié plusieurs ouvrages dont « Lumières et Couleurs de la côte de la Charente-Maritime », « Reflets de la Haute-Saintonge », mais également « Les Secrets de la photo sous-marine ».

  1. Commentaires (1)

  2. Ajouter le votre
This comment was minimized by the moderator on the site

Enfin un article nous dévoilant les prémisses de la lecture d'une photo. Pouvoir savoir analyser une photo avant de la juger, une méthode que nous devrons nous appropriée.
Encore un article dont on doit s'inspirer.

Eric GILBIN
Il n'y a pas encore de commentaire.

Ajouter vos commentaires

  1. Poster un commentaire en tant qu'invité.
Pièces jointes (0 / 3)
Partager votre emplacement

Paramétrages de cookies

×

Cookies fonctionnels

Ce site utilise des cookies pour assurer son bon fonctionnement et ne peuvent pas être désactivés de nos systèmes. Nous ne les utilisons pas à des fins publicitaires. Si ces cookies sont bloqués, certaines parties du site ne pourront pas fonctionner.

Mesure d'audience

Ce site utilise des cookies de mesure et d’analyse d’audience, tels que Google Analytics et Google Ads, afin d’évaluer et d’améliorer notre site internet.

Contenus interactifs

Ce site utilise des composants tiers, tels que ReCAPTCHA, Google Maps, MailChimp ou Calameo, qui peuvent déposer des cookies sur votre machine. Si vous décider de bloquer un composant, le contenu ne s’affichera pas

    Réseaux sociaux/Vidéos

    Des plug-ins de réseaux sociaux et de vidéos, qui exploitent des cookies, sont présents sur ce site web. Ils permettent d’améliorer la convivialité et la promotion du site grâce à différentes interactions sociales.

    Autres cookies

    Ce CMS Joomla utilise un certain nombre de cookies pour gérer par exemple les sessions utilisateurs.

    Activation