Temps de lecture de la page : environ 8 minutes

Pourquoi et comment contrôler la lumière naturelle en photographie de nature

Vous êtes photographe. Vous savez que vous devez utiliser la lumière pour réaliser vos photographies.
Mais vous êtes-vous déjà poser la question de savoir pourquoi vous deviez l’utiliser et comment.

Dans cet article, je vais vous donner quelques pistes de réflexion.

Cette photo prise pendant le brame du cerf montre l'une des fois où j'ai vu la 'Lumière'.
Cette photo prise pendant le brame du cerf montre l'une des fois où j'ai vu la "Lumière".

La petite histoire de cet article de blog

Il est toujours intéressant de raconter une petit histoire vécue pour bien poser les bases d’un article pour situer le contexte.

Cette histoire que j’ai vécue se déroule en Dombes en juin 2019. Patricia A. est une fidèle participante de mes stages photo de nature. Elle est devenue une véritable amie. Nous nous comprenons souvent à demi-mots car nous avons partagé beaucoup de moments extraordinaires sur le terrain.

Il est 11h00. Je vais débuter un exposé sur la photographie comme c’est la coutume pendant les stages. Patricia est partie depuis 5 heures du matin. Elle aurait dû rentrer vers 10h30. Je n’ai aucune nouvelle. Je vais commencer mon exposé pour les 5 autres photographes quand elle arrive sans bruit dans la salle commune.

Elle est silencieuse. Elle marche d’un pas léger. Elle est ailleurs. Son regard est étrange. Personne ne dit rien. Habituellement, elle fait toujours une arrivée en trombe et se dirige toujours vers son ordinateur. Cette fois, elle ne fait rien d’habituel. C’est étrange.

J’ai peur qu’elle m’annonce une mauvaise nouvelle.

Je lui demande comment elle va et si elle a passé une bonne matinée sur l’étang où elle est allée faire de l’affût flottant.

Elle me regarde. Ses yeux brillent. Je m’attends au pire car j’ai l’impression qu’elle va pleurer.

Elle dit presqu’en chuchotant « J’ai vu la lumière ! ». Puis « J’ai compris ce que tu as voulu me dire toutes ces années ». Elle conclut « J’ai réalisé plus de 2 000 photos ».

Je comprends immédiatement. Je souris. Je suis heureux pour elle. Je lui simplement de se reposer et de prendre son temps. Je lui ferai un résumé de l’exposé et je lui donnerai mes notes personnelles. Elle est dans un moment de grâce. Je ne peux pas lui voler ce moment magique que si peu de photographes ont éprouvé.

Patricia fait partie d’un nombre restreint de photographes qui un jour ont vu cette lumière magique. Ils ont vécu un moment extraordinaire. Après cette expérience, plus rien ne sera jamais comme avant.

J’ai eu la chance de connaître cette émotion plusieurs fois dans ma carrière. C’est toujours un moment fort que je n’oublie jamais. C’est totalement indescriptible. Seules les personnes qui ont vécu ce moment peuvent comprendre.

Je crois que c’est à partir de ce moment que l’on comprend ce que veut dire « photographier ».

Pourquoi contrôler la lumière en photographie de nature

En photographie, la lumière est votre médium. C’est pour cette raison qu’il faut la comprendre.

La lumière permet de mettre en valeur les différents éléments utilisable dans une photographie.
  • La lumière définit les formes.
  • La lumière définit les lignes.
  • La lumière crée les textures.
  • La lumière détermine les couleurs.

Lorsque je crée une photographie de nature, je m’attache toujours à la maîtrise de 3 éléments qui sont dans l’ordre :

  • Le décor.
  • La lumière naturelle.
  • Les éléments photographiques.

La lumière vient en deuxième position. Sa maîtrise est essentielle pour bien écrire photographiquement. Son but est de mettre en valeur les centres d’intérêts en créant les contrastes et les modelés. Ils permettront de créer le fameux effet 3D que je recherche en permanence.

Un peu d’étymologie

L’étymologie du mot photographie provient de deux racines d’origine grecque. Le préfixe photo signifie « qui utilise la lumière ». Le suffixe graphie signifie « qui aboutit à une image ».

La lumière naturelle est nécessaire mais n’est pas suffisante

À la suite de cette analyse étymologique, vous pourriez penser que la photographie se résume à une bonne gestion de la lumière naturelle.

Je pense qu’en photographie de nature, la lumière n’est pas suffisante.

Je place toujours le décor en premier dans mon échelle des composantes d’une image.

La lumière est une condition nécessaire pour créer une belle photographie de nature mais elle n’est pas suffisante. Sans un décor bien choisi avec un fort impact, une photo de nature reste pauvre, sans grand intérêt.

Ce n’est certainement pas vrai dans d’autres domaines photographiques. Mais comme je ne les maîtrise pas de manière experte comme la photo de nature, j’éviterai de donner mon avis.

Le but de la lumière naturelle en photographie de nature

La lumière naturelle sculpte et teinte les différents éléments d’une photographie de nature.

Elle est différente selon les heures, les saisons. De plus le choix du point de vue peut totalement changer son rendu sur la scène.

Je vous conseille de toujours privilégier la lumière de début et de fin de journée car le soleil est bas. Ce sont à ces moments que les meilleurs contrastes sont obtenus. L’éclairage rasant crée des jeux d’ombres et de lumière. Ces ombres permettent de créer du relief autour des centres éléments photographiques. C’est ce qui donne de la profondeur à la photo.

Dans le langage photo, on dit qu’un soleil au zénith écrase la scène. L’absence de contraste et de modelé font que les centres d’intérêts semblent plats.

Vous devez savoir exploiter la chaleur des lumières. Les lumières du matin sont froides. Les lumières du soir sont plus chaudes.

Le fait de jouer avec les lumières peut changer complétement la nature d’une scène.

La direction de la lumière est essentielle

La présence de la lumière naturelle sur une scène de nature n’est pas suffisante. Vous devez tenir compte de sa direction.

Si le soleil est derrière vous alors la scène sera plate en termes de volumes.

Si le soleil est de face (c’est la technique du contre-jour) alors le ou les centres d’intérêts seront en silhouettes que l’on appelle aussi ombres chinoises. La scène devient suggestive.

Si le soleil est de côté alors les textures, les détails et les volumes seront mieux restitués. Les ombres donnent du relief. Vous ne devez pas hésiter quand cela est possible de changer de point de vue pour avoir le meilleur rendu.

Dans mes photographies de nature et notamment les scènes animalières, c’est cette dernière méthode que je privilégie.

Si le soleil est voilé alors il donnera plus de douceur avec des hautes et des basses lumières moins marquées.

Comment utiliser un appareil photo pour bien capter la lumière

Les appareils photos disposent de 3 modes principaux pour mesurer la lumière naturelle. D’autres modes commencent à faire leur apparition mais ils ne sont que des déclinaisons des 3 modes de base.

La mesure matricielle

Chez certains fabricants d’appareils, cette mesure s’appelle aussi évaluative.

Cette mesure prend en compte pratiquement toute la scène à photographier. Il s’agit d’une moyenne de toutes les lumières photographiées. C’est le mode le plus standard, le plus efficace et le plus courant à utiliser.

Il n’est pas adapté à des scènes très contrastées. La scène photographiée doit être éclairée de manière très homogène.

La mesure pondérée centrale

Dans cette mesure, c’est une surface proche du centre de l’image qui est valorisée. Elle est plus fine que la mesure matricielle. Elle est à utiliser lorsque la lumière n’est pas répartie uniformément sur toute l’image. Le calcul de la mesure prend aussi en compte autour de la surface centrale prédominante. En photographie animalière, cette mesure intéressante lorsqu’un animal de grande taille est photographié alors qu’il occupe le centre de l’image. Son pelage, son plumage ou sa peau seront parfaitement exposés. Il faut noter que la plupart des boîtiers offrent la possibilité de modifier la taille de la surface centrale. Cette taille s’exprime en millimètres.

La mesure spot

C’est la mesure la plus difficile à gérer car la surface analysée est très petite. Le moindre bougé peut entraîner une sur exposition ou une sous-exposition de la scène. Cette mesure est particulièrement adaptée aux oiseaux qui ont des plumages de couleur blanche. Il suffit d’effectuer la mesure de la lumière sur le plumage pour avoir des détails. Le reste de la scène sera sombre mais l’oiseau sera parfaitement exposé.

Aujourd’hui, la plupart des appareils effectuent la mesure spot à l’endroit où est faite la mise au point. Il y a quelques années, cette mesure était faite au centre de l’image.

Finalement

Une bonne maîtrise de la lumière naturelle et essentielle pour créer des photographies créatives et intéressantes. Une bonne gestion permet de créer des volumes et des reliefs qui donneront un effet 3D à une photographie. Mais il faut du temps et d’expérience pour l’apprivoiser et savoir l’utiliser à bon escient.

Je vous souhaite de connaître un jour l’émotion de rencontrer « la Lumière ». Après ce moment, plus rien ne sera jamais pareil quand vous photographierez.


Cette page a été lue 1869 fois

Si cette page vous a intéressé(e) pouvez-vous lui donner une note (5 étoiles est la meilleure)?
(23 Votes)

Écrit par
  1. Commentaires (2)

  2. Ajouter le votre
This comment was minimized by the moderator on the site

Merci pour cet intéressant article sur la lumière, cela donne envie d'aller à sa rencontre !
Belle suite
☀️

Marine
This comment was minimized by the moderator on the site

J'espère que vous avez l'occasion comme Patricia de voir un jour la Lumière. C'est un moment extraordinaire et impossible à raconter.
Merci d'être fidèle au blog. C'est réconfortant.

Amar Guillen
Il n'y a pas encore de commentaire.

Ajouter vos commentaires

  1. Poster un commentaire en tant qu'invité.
Pièces jointes (0 / 3)
Partager votre emplacement

Paramétrages de cookies

×

Cookies fonctionnels

Ce site utilise des cookies pour assurer son bon fonctionnement et ne peuvent pas être désactivés de nos systèmes. Nous ne les utilisons pas à des fins publicitaires. Si ces cookies sont bloqués, certaines parties du site ne pourront pas fonctionner.

Mesure d'audience

Ce site utilise des cookies de mesure et d’analyse d’audience, tels que Google Analytics et Google Ads, afin d’évaluer et d’améliorer notre site internet.

Réseaux sociaux/Vidéos

Des plug-ins de réseaux sociaux et de vidéos, qui exploitent des cookies, sont présents sur ce site web. Ils permettent d’améliorer la convivialité et la promotion du site grâce à différentes interactions sociales.

Autres cookies

Ce CMS Joomla utilise un certain nombre de cookies pour gérer par exemple les sessions utilisateurs.

Comment puis-je vous aider à créer des photos?