Pourquoi et comment créer des photos minimalistes de nature en 8 techniques – 1ère partie

Vous aimeriez créer des photos minimalistes car elles correspondent à votre vision artistique.

Cette démarche photographique peut sembler simple et naturelle de prime abord.

Dans les faits, elle demande beaucoup de patience et surtout un état d’esprit particulier.

J’ai intégré dans ma méthodologie ce style photographique. J’utilise toujours les mêmes critères pour cadrer et pour composer.

Photo minimaliste d'un mouflon canadien dans la neige.
Photo minimaliste d'un mouflon canadien dans la neige.

Un peu d’histoire

Il est toujours important de situer les événements ainsi que l’évolution des principes et des techniques.

Toute histoire a toujours un début et une fin. La photographie minimaliste ne déroge pas à la règle.

De manière générale, le minimalisme est un courant de l’art contemporain qui est apparu au début des années 1960 aux Etats-Unis.

Ce nom a été donné en 1965 par le philosophe analytique anglais Richard Wolheim dans le magazine « Arts Magazine » au sujet d’une exposition à la Green Gallery de New York.

Deux faits caractérisent l’éclosion du courant minimalisme. D’une part il a été créé en opposition à la tendance figurative du Pop Art. D’autre part, il est l’héritier du courant modernisme en particulier du Bauhaus dont l’une des maximes était « less is more » (expression anglaise que l’on peut traduire par « le moins est le plus »). Les minimalistes recherchaient la pureté et l’efficacité par la peinture.

La photographie en tant que discipline artistique a aussi été touchée par ce phénomène. Je ne sais pas quand cette démarche a touché la photographie mais on peut penser que la photographie minimaliste est née en même temps que le courant minimaliste.

Aujourd’hui et plus que jamais dans un monde en plein bouleversement où la plupart des personnes ont du mal à trouver des repères, la photographie minimaliste est devenue une véritable forme artistique pour décrire la nature.

Proposition d’une définition de la photographie minimaliste

Plutôt que d’essayer de la définir, je vais vous donner les principales caractéristiques de ce style.

Ces quelques propriétés n’engagent que moi.

C’est ainsi que je conçois ce style artistique :

  • Une photographie minimaliste cherche à réduire au minimum les éléments nécessaires à la compréhension du regardeur.
  • Le message qui doit être passé doit se faire avec le moins d’éléments possibles. Le photographe cherche la forme la plus simple possible.
  • C’est une photographie simple qui ne demande pas une lecture analytique compliquée.
  • Une photographie minimaliste montre un centre d’intérêt unique. Il peut être seul ou alors se répéter à la manière d’un motif. Mais dans tous les cas, le sujet est unique.
  • Lorsqu’il est seul, le centre d’intérêt de la composition occupe une petite place. Les compositions sont très épurées.
  • Il n’y a pas d’éléments de renforcements de lecture. La photographie ne présente pas de fioriture.

Si je devais vous donner une idée générale brute, je dirais qu’une photographie minimaliste est une photographie simple. Seul s’y trouve ce qui doit être vu.

Mais comme je le répète toujours pendant mes stages de photo animalière, sous-marine ou de paysages « Il est très difficile de faire des choses simples ».

Mais attention la photographie minimaliste n’est en aucun cas de la photographie simpliste.

La création d’une photo demande beaucoup de réflexion, une approche artistique définie, de la méthodologie et du temps.

Pourquoi adopter un style minimaliste

La création de photographies minimalistes est avant tout une thérapie, un moyen de vous retrouver seuls dans un monde où tout va très vite et où les mots « fugace », « vitesse », « instantanéité », « oubli » semblent dicter leurs lois à chaque instant. Cette démarche doit vous permettre de créer de vraies fondations photographiques.

La photographie minimaliste est une démarche artistique élégante qui évoque la classe au sens le plus noble du terme.

En allant à l’essentiel, vous devez essayer de transmettre des messages simples et directs.

Vos scènes doivent être éthérées et oniriques lorsque vous contemplez la nature.  Que ce soient dans les paysages minéraux des Etats-Unis ou alors dans les paysages forestiers en France ou dans les zones humides, vous devez toujours de trouver des scènes simples avec des environnements bien organisés pour montrer la nature comme vous l’aimez.

Le style minimaliste traduit la quiétude, la sérénité, l’introspection, la recherche de vous-même. L’intérêt de ce style est de vous permettre de vous recentrer sur vos valeurs essentielles en revenant aux critères fondamentaux de votre vie.

La photo minimaliste est comme une thérapie.

En ce qui me concerne, mon métier de photographe professionnel indépendant est une activité stressante et nerveusement très difficile à vivre au quotidien. Entre les activités de communication, les activités administratives, les stages de photo et les rendez-vous avec les clients, il me reste finalement peu de temps pour créer des photos.

Je mène au plus deux ou trois projets chaque année. De plus ce sont bien souvent des commandes de clients qui ont besoin de photographies d’art particulières. C’est pour cette raison que lorsque je suis sur le terrain, je suis à la recherche de simplicité, de quiétude avec des scènes évanescentes qui me font rêver.

La création de photos minimalistes est avant tout un besoin de vous projeter dans des scènes où vous retrouvez retrouvons la liberté en évoluant dans des espaces sans aucune contrainte, sans aucun mur. Ce sont des scènes où vous pouvez respirer au moment des prises de vues mais aussi lorsque les photos sont imprimées sur papier et accrochées aux murs

Un style artistique avant tout

La photographie artistique est une discipline artistique. Comme je l’avais décrit dans cet article, c’est avant tout montrer un regard sur le monde. Le style minimaliste est l’une des manières de projeter ce regard. C’est une approche personnelle et souvent artistique.

En effet, votre environnement quotidien qu’il soit sensoriel, visuel, olfactif est rempli de détails, de formes, de structures toutes différentes les unes des autres. Le monde matériel créé par les humains est bien souvent bruyant. Le brouhaha ambiant est comme l’ensemble des informations que l’on vous délivre quotidiennement : il devient inaudible.

En ce qui me concerne, depuis quelques années, j’ai eu envie de retrouver de vraies valeurs en me plongeant des ambiances calmes et sereines. J’aime de plus en plus la solitude que l’on trouve dans les grands espaces naturels. La photographie minimaliste est devenue pour moi une nécessité, un besoin vital pour retrouver de vraies valeurs très profondes que ce soit sur le plan humain, relationnel ou éthique.

Le style photographique minimaliste vous permet de revenir à une photographie plus essentielle, sans fioriture, sans apparat.

Lorsque je travaillais pour les stocks de photographie en ligne ou pour les magazines, il est certain que ce n’était pas un type de photographie très recherché. Pour ces media, il faut du sensationnel, de l’exceptionnel, de l’éclatant. Plus il y a de détails, plus c’est vendeur. Après ces années de travail à photographier en fonction des commandes que l’on me donnait, j’ai eu envie de revenir à de vraies valeurs fondamentales et à ce que j’aimais réellement dans la photographie.

La photographie minimaliste est avant tout la traduction de votre vision du monde et des émotions que vous voulez transmettre au travers de vos œuvres.

Si vous aimez l’exubérance, les couleurs chatoyantes, les photographies très détaillées, ne vous engagez pas dans ce style photographique car vous ne pourrez pas créer des photos intéressantes qui vous ressemblent. Restez comme vous êtes réellement. Vos photos en auront plus d’impact.

La photographie minimaliste n’a pas besoin de décrire le monde ou la nature tels qu’ils sont réellement. Cela n’a aucune importance. Le plus important est le pouvoir suggestif et émotionnel d’une telle démarche pour transmettre les émotions les plus personnelles du photographe. Comme tout style artistique, c’est avant une interprétation du monde réel.

8 techniques pour créer des photos minimalistes

Pour lire la suite de l'article, cliquez ici.

Cette page a été lue 3217 fois

Si cette page vous a intéressé(e) pouvez-vous lui donner une note (5 étoiles est la meilleure)?
(26 Votes)

Article publié le vendredi 21 avril 2017. Écrit par
Vous avez envie de photographier des faons et des marcassins juste après leur naissance. Vous avez envie de réaliser des photos créatives.
Cliquez sur le bouton ci-dessous.

Quel est votre avis sur cette chronique?

Et vous, quel est votre avis sur cette chronique ? Que pensez-vous ?

Si vous avez une opinion sur le sujet, pouvez-vous poster un commentaire ci-dessous en indiquant vos réflexions ?

Pouvez-vous partager cette chronique sur les réseaux sociaux?

Si vous aimez cette chronique, n’hésitez pas à la partager via les réseaux sociaux.

En vous inscrivant à notre newsletter, vous recevrez une fois par mois un message avec une nouvelle chronique.

Proposez-nous un sujet de chronique si vous le souhaitez

Si vous appréciez nos sujets de chroniques et si vous avez une idée, n'hésitez pas à nous contacter en nous proposant un sujet.

Votre idée doit être en relation avec la photographie animalière, sous-marine ou de paysages.

Nous n'abordons pas les techniques de développement. Ce sont des sujets que nous abordons durant nos stages.


N'oubliez pas de vous abonner à ma newsletter :

captcha

 

Contactez-moi

Si vous souhaitez plus d'informations, veuillez remplir ce formulaire. Je reviendrai vers vous dès que possible.

captcha

 

Amar Guillen. Artiste photographe professionnel de la nature.

Amar Guillen est un artiste photographe. Ses œuvres sont spécialisées en photographie sous-marine, animalière et de paysages. Son aventure photographique commence en 1987 alors qu’il prépare un diplôme d’ingénieur en informatique. Les spectacles visuels que leur offrent à la fois les paysages somptueux qui l’entourent, et la faune qui les peuplent, constituent son éternelle source d’inspiration. Cela l’a amené à se consacrer entièrement à sa carrière professionnelle photographique afin de partager son interprétation contemplative et artistique de la nature. Il photographie des paysages naturels terrestres et sous-marins ainsi que les créatures qui s’y déploient, depuis ces 15 dernières années, animé par les mystères infinis que cache la nature.

Par le regard photographique qu’il pose sur la nature, il s’efforce de mettre en lumière l’importance de sa conservation. Amar vit et expose entre la France et les États-Unis dont la faune, les paysages et les cultures nourrissent ses œuvres, et a publié plusieurs ouvrages dont « Lumières et Couleurs de la côte de la Charente-Maritime », « Reflets de la Haute-Saintonge », mais également « Les Secrets de la photo sous-marine ».

  1. Commentaires (0)

  2. Ajouter le votre
Il n'y a pas encore de commentaire.

Ajouter vos commentaires

  1. Poster un commentaire en tant qu'invité.
Pièces jointes (0 / 3)
Partager votre emplacement

Paramétrages de cookies

×

Cookies fonctionnels

Ce site utilise des cookies pour assurer son bon fonctionnement et ne peuvent pas être désactivés de nos systèmes. Nous ne les utilisons pas à des fins publicitaires. Si ces cookies sont bloqués, certaines parties du site ne pourront pas fonctionner.

Mesure d'audience

Ce site utilise des cookies de mesure et d’analyse d’audience, tels que Google Analytics et Google Ads, afin d’évaluer et d’améliorer notre site internet.

Contenus interactifs

Ce site utilise des composants tiers, tels que ReCAPTCHA, Google Maps, MailChimp ou Calameo, qui peuvent déposer des cookies sur votre machine. Si vous décider de bloquer un composant, le contenu ne s’affichera pas

    Réseaux sociaux/Vidéos

    Des plug-ins de réseaux sociaux et de vidéos, qui exploitent des cookies, sont présents sur ce site web. Ils permettent d’améliorer la convivialité et la promotion du site grâce à différentes interactions sociales.

    Autres cookies

    Ce CMS Joomla utilise un certain nombre de cookies pour gérer par exemple les sessions utilisateurs.

    Activation