Pourquoi et comment définir les qualités d’un bon photographe – 4ème partie

Pour lire la partie précédente de cet article, cliquez ici.
Photographie en noir et blanc de Caddo Lake au Texas.
Photographie en noir et blanc de Caddo Lake au Texas.

Qualité 22 : « Comprendre les mots patience et persévérance »

Si voulez vraiment devenir un bon photographe, vous devez absolument apprendre à être patient et surtout persévérant.

Si vous voulez créer des photographies intéressantes, il est très rare que vous les réalisiez lors d’une première session. En photographie de paysages, les lumières se font parfois attendre très longtemps.

En photographie animalière, les attitudes animalières demandent des temps d’affût qui peuvent parfois durer des jours surtout en Europe.

Les deux qualités sont étroitement liées. Je crois que la persévérance est celle qui est la plus difficile à acquérir. Il m’arrive souvent de revenir sur une scène 7 ou 8 fois pour réaliser la photo que je voulais et dont j’avais rêvé. J’ai beau la construire, il manque toujours la lumière.

Mais la patience et la persévérance sont aussi importantes pour comprendre et saisir l’âme d’une scène. Pour créer une bonne photo, il faut être en communion avec tous les éléments qui vous entourent. Vous devez vous plonger dans l’atmosphère. Si vous restez neutre, vous n’arriverez jamais à réaliser les photos que vous voulez.

Qualité 23 : « Avoir vu La Lumière »

La lumière est l’un des trois points essentiels que j’utilise pour construire des photos à l’aide de la méthode ACAPN. Elle est nécessaire pour créer des photos intéressantes. Elle n’est pas suffisante.

Même si tous les photographes parlent de la lumière, peu peuvent se vanter d’avoir vu un jour « La Lumière » avec un grand L.

Si cela vous est arrivé un jour, vous comprenez ce que je veux dire.

Si cela ne vous est pas encore arrivé, vous verrez que tout sera différent dans vos photographies quand vous aurez vécu cette expérience unique.

Quand on a vu « la Lumière » on sait exactement comment on doit photographier. On sait quand les photos seront parfaites.

« La Lumière » est un moment important dans la vie d’un bon photographe.

A partir de ce jour, rien n’est plus jamais pareil. C’est comme si on avait atteint le nirvana des photographes.

Durant mes stages, c’est un sujet que j’évoque peu car ce n’est pas imaginable ou compréhensible pour tous ceux qui n’ont pas connu ce moment de grâce. Mais j’ai eu la chance de voir des stagiaires revenir avec des regards extatiques. En les voyant, je comprenais ce qui était arrivé. Je ne leur demandais rien. Je savais.

Ce sont quelques heures après que nous en parlons. Ils ont alors franchi un pas de géant.

Tous les bons photographes que j’ai croisé ont connu ce moment intense. Ils ont vu « La Lumière ». Ils savent à quoi elle ressemble.

Voir « La Lumière » demande de la persévérance et beaucoup d’abnégation.

Qualité 24 : « Ne pas créer de photos par accident »

Vous êtes un bon photographe lorsque vous ne construisez pas et que vous ne créez pas vos photos par accident.

Elles doivent être pensées, réfléchies, préparées mentalement avant la prise de vue et après le développement.

Il est certain que certaines de vos photos ont été prises avec de la chance. Mais la chance est un facteur nécessaire pour créer des photos intéressantes. Vous devez la provoquer, la rechercher.

Vous devez toujours savoir exactement ce que vous voulez créer comme photographie. Si vous ne le savez pas, une fois que vous serez sur le terrain, il sera trop tard. La belle lumière passera rapidement. Les belles attitudes animalières auront disparu.

Sur le terrain, vous devrez toujours faire face à des situations impondérables. Rien ne se passe jamais comme vous l’avez prévu. Il vous faudra réagir au plus vite. En vous préparant correctement, vous éviterez de perdre du temps en essayant de trouver du temps à des problèmes auxquels vous auriez pu penser avant.

Qualité 25 : « Connaître parfaitement votre matériel »

Vous êtes un bon photographe quand vous maitrisez parfaitement tout votre matériel photographique.

Votre appareil photo ne doit plus avoir de secret pour vous. Vous devez maitriser tous les réglages et leurs impacts sur vos photographies. Par exemple, vous devez parfaitement connaitre l’impact de l’ouverture ou de la vitesse sur vos photos. Vous devez savoir comment utiliser le niveau, comment vérifier si la zone de netteté est suffisamment étendue.

Si vous vous posez des questions sur les réglages de votre appareil photo, une fois que vous serez sur le terrain, vous allez perdre du temps. Les lumières ou les attitudes animalières auront disparu le temps de trouver une solution.

Mais bien connaitre votre appareil photo n’est pas suffisant. En photographie de paysages, bien savoir utiliser un trépied, un déclencheur à distance, les filtres dégradés sont indispensables. En photographie animalière bien maîtriser une rotule pendule et savoir la régler, bien utiliser un fantôme des bois est indispensable.

Chaque discipline photographique possède ses propres équipements. Vous devez apprendre à les utiliser avant de réaliser vos photos sur le terrain.

Vous devez aussi toujours utiliser un matériel utilisé à vos besoins. Par exemple, si vous pratiquez la photo sous-marine, ce n’est pas la peine d’utiliser un objectif 70-200mm. Si vous pratiquez la photographie animalière européenne, un objectif de 400mm est une nécessité.

Vous devez bien vous documenter sur le matériel photo. N’hésitez pas à contacter d’autres photographes qui ont de l’expertise. Vous gagnerez beaucoup de temps.

Qualité 26 : « La technique n’est que le moyen pour vous exprimer »

Connaître votre matériel et connaître les techniques photographiques sont absolument nécessaires pour créer des photos intéressantes.

La connaissance des techniques de composition, de cadrage, la maîtrise de la théorie des éléments photographiques, des masse ne sont pas suffisants.

La technique n’est qu’un moyen pour vous pour vous exprimer.

Vous devez maitriser la technique mais votre créativité ne dépend que de vous. Votre imagination, la définition d’une démarche artistique claire, votre curiosité, votre envie de vous exprimer avec le langage photographique sont autant d’éléments qui vous permettront de créer des photos qui ont du sens et qui sont intéressantes.

Depuis des années que j’anime des stages de photo nature, je constate que beaucoup de photographes pensent qu’un matériel très cher et de très bonne qualité est suffisant pour créer des photos. Ils pensent qu’il suffit de mettre l’œil face à l’œilleton et que l’appareil va tout faire pour eux. C’est une terrible erreur. Ce n’est que du matériel. Sans un cerveau pour le diriger rien ne se passera.

Qualité 27 : « Avoir une conscience photographique »

Pour devenir un bon photographe, vous devez absolument posséder une conscience photographique. Vous devez être capable de vous situer par rapport aux autres photographes qui ont la même activité photographique que vous ou pas.

Vous devez être capable de vous situer dans votre époque.

Vous devez être capable d’analyser vos propres expériences pour devenir encore plus fort et améliorer votre démarche artistique.

L’expérience vous permet de donner du sens et de la valeur à votre technique. C’est pour cette raison que vous devez acquérir les qualités de patience et de persévérance.

Qualité 28 : « Être à l’écoute du monde qui vous entoure »

Pour lire la suite de l'article, cliquez ici.

Cette page a été lue 1436 fois

Si cette page vous a intéressé(e) pouvez-vous lui donner une note (5 étoiles est la meilleure)?
(17 Votes)

Article publié le vendredi 25 octobre 2019. Écrit par
Vous avez envie de photographier des faons et des marcassins juste après leur naissance. Vous avez envie de réaliser des photos créatives.
Cliquez sur le bouton ci-dessous.

Quel est votre avis sur cette chronique?

Et vous, quel est votre avis sur cette chronique ? Que pensez-vous ?

Si vous avez une opinion sur le sujet, pouvez-vous poster un commentaire ci-dessous en indiquant vos réflexions ?

Pouvez-vous partager cette chronique sur les réseaux sociaux?

Si vous aimez cette chronique, n’hésitez pas à la partager via les réseaux sociaux.

En vous inscrivant à notre newsletter, vous recevrez une fois par mois un message avec une nouvelle chronique.

Proposez-nous un sujet de chronique si vous le souhaitez

Si vous appréciez nos sujets de chroniques et si vous avez une idée, n'hésitez pas à nous contacter en nous proposant un sujet.

Votre idée doit être en relation avec la photographie animalière, sous-marine ou de paysages.

Nous n'abordons pas les techniques de développement. Ce sont des sujets que nous abordons durant nos stages.


N'oubliez pas de vous abonner à ma newsletter :

captcha

 

Contactez-moi

Si vous souhaitez plus d'informations, veuillez remplir ce formulaire. Je reviendrai vers vous dès que possible.

captcha

 

Amar Guillen. Artiste photographe professionnel de la nature.

Amar Guillen est un artiste photographe. Ses œuvres sont spécialisées en photographie sous-marine, animalière et de paysages. Son aventure photographique commence en 1987 alors qu’il prépare un diplôme d’ingénieur en informatique. Les spectacles visuels que leur offrent à la fois les paysages somptueux qui l’entourent, et la faune qui les peuplent, constituent son éternelle source d’inspiration. Cela l’a amené à se consacrer entièrement à sa carrière professionnelle photographique afin de partager son interprétation contemplative et artistique de la nature. Il photographie des paysages naturels terrestres et sous-marins ainsi que les créatures qui s’y déploient, depuis ces 15 dernières années, animé par les mystères infinis que cache la nature.

Par le regard photographique qu’il pose sur la nature, il s’efforce de mettre en lumière l’importance de sa conservation. Amar vit et expose entre la France et les États-Unis dont la faune, les paysages et les cultures nourrissent ses œuvres, et a publié plusieurs ouvrages dont « Lumières et Couleurs de la côte de la Charente-Maritime », « Reflets de la Haute-Saintonge », mais également « Les Secrets de la photo sous-marine ».

  1. Commentaires (0)

  2. Ajouter le votre
Il n'y a pas encore de commentaire.

Ajouter vos commentaires

  1. Poster un commentaire en tant qu'invité.
Pièces jointes (0 / 3)
Partager votre emplacement

Paramétrages de cookies

×

Cookies fonctionnels

Ce site utilise des cookies pour assurer son bon fonctionnement et ne peuvent pas être désactivés de nos systèmes. Nous ne les utilisons pas à des fins publicitaires. Si ces cookies sont bloqués, certaines parties du site ne pourront pas fonctionner.

Mesure d'audience

Ce site utilise des cookies de mesure et d’analyse d’audience, tels que Google Analytics et Google Ads, afin d’évaluer et d’améliorer notre site internet.

Contenus interactifs

Ce site utilise des composants tiers, tels que ReCAPTCHA, Google Maps, MailChimp ou Calameo, qui peuvent déposer des cookies sur votre machine. Si vous décider de bloquer un composant, le contenu ne s’affichera pas

    Réseaux sociaux/Vidéos

    Des plug-ins de réseaux sociaux et de vidéos, qui exploitent des cookies, sont présents sur ce site web. Ils permettent d’améliorer la convivialité et la promotion du site grâce à différentes interactions sociales.

    Autres cookies

    Ce CMS Joomla utilise un certain nombre de cookies pour gérer par exemple les sessions utilisateurs.

    Activation