Pourquoi et comment définir les qualités d'un bon photographe – 5ème partie

Pour lire la partie précédente de cet article, cliquez ici.
Photographie en noir et blanc d'un serval dans une plaine au Kenya.
Photographie en noir et blanc d'un serval dans une plaine au Kenya.

Qualité 28 : « Être à l’écoute du monde qui vous entoure »

Si vous pensez être un bon photographe, vous êtes certainement rendu compte que vous étiez à l’écoute du monde qui vous entoure sur une scène à photographier.

Vous êtes capable d’analyser chaque élément photographique pour créer des compositions équilibrées, harmonieuses et différentes de ce qui a déjà été fait.

Cette qualité d’empathie avec le monde extérieur est à mon avis une qualité essentielle. C’est souvent ce que l’on appelle « prendre la température » du monde qui vous entoure.

Qualité 29 : « Savoir juger vos propres photos »

Un bon photographe sait avant toute chose analyser et juger ses propres images.

Souvent je rencontre des photographes qui s’évertuent à donner des avis sur les photos des autres. Quand je leur pose des questions à propos de leurs propres photographies, ils sont incapables de procéder à cette analyse.

C’est pourtant une qualité essentielle. Vous devez être capable dès la prise de vue d’une image d’analyser la composition, le cadrage, l’impact d’une photo soit sur l’écran de votre appareil photo, soit sur un ordinateur.

En effectuant une analyse profonde, objective et sans concession, vous allez pouvoir améliorer votre vision et votre signature dès la prochaine session photo. Vous pourrez aussi effectuer un tri plus serré pour ne conserver que les images qui ont de l’impact et du sens.

En développant cette qualité, vous allez gagner beaucoup de temps sur le terrain. En effet, vous serez capable de choisir et de mettre en place rapidement les éléments photographiques qui vont composer votre scène pour transmettre vos messages, exprimer vos émotions ou vos messages.

Qualité 30 : « Développer le sens de l’observation »

Un bon photographe doit posséder un sens aigu de l’observation. Avoir de l’empathie avec le monde extérieur sur une scène est certes une nécessité mais ce n’est pas suffisant.

Vous devez être capable de bien observer tout ce qui se passe autour de vous pour saisir ce moment décisif si cher à Cartier-Bresson.

C’est ce que l’on appelle communément l’œil du photographe.

Il s’agit de cette faculté à analyser rapidement une scène pour en dégager les éléments photographiques importants pour bien choisir le point de vue, bien composer et bien cadrer.

Vous possédez peut-être cette aptitude de manière inné comme d’autres photographes. Mais je suis convaincu qu’un travail constant permet de développer cette faculté essentielle.

C’est ainsi que certains photographes même avec un appareil photo de moyenne gamme sont capables de réaliser des photographies exceptionnelles.

Qualité 31 : « Créer parfois des collections qui ne rencontrent pas d’audience »

Un bon photographe réussit à créer des collections de photographies qui ont de l’impact, du sens, cohérentes et consistantes.

Mais comme tous les êtres humains, il n’est pas infaillible. Il lui arrive de réaliser des collections de photos qui ne rencontrent pas leurs publics.

Ce sont des échecs qui sont souhaitables car on apprend toujours beaucoup de ses propres échecs. Pour se relever, il suffit d’analyser les raisons puis de rebondir en partant sur la création de nouvelles collections.

Pour créer une collection de photos, il est parfois intéressant d’aborder un nouveau style photographique. C’est certainement avant-gardiste. Personne ne comprend ce qui a été créée. Mais la collection peut simplement manquer d’intérêt.

Un bon photographe ne s’apitoie jamais sur son sort. Il doit continuer d’avancer pour trouver de nouvelles idées et aller toujours plus loin pour rechercher des manières de s’exprimer avec la photographie.

Qualité 32 : « Être anticonformiste »

Si vous voulez être un bon photographe, vous devez être anticonformiste.

Sortir de votre zone de confort n’est pas suffisant. Aller chercher l’inspiration dans des directions qui ne sont pas les vôtres n’est pas suffisant.

De nouvelles sources d’inspiration ne signifie pas copier et créer dans l’air du temps.

Pour être anticonformiste, vous devez posséder des fondations photographiques solides et maitriser parfaitement la technique. Vous pourrez alors faire des digressions pour changer les règles et en imposer d’autres à condition de créer des images esthétiques qui ont un sens profond.

Vous devez toujours penser différemment de ce que vous avez vu en photographie. Vous devez bouleverser vos habitudes. Vous devez échapper aux conventions.

Vous ne devez jamais avoir peur de tomber et d’échouer. L’essentiel est d’essayer de nouveaux concepts.

Qualité 33 : « Avoir une méthodologie rigoureuse »

Si vous souhaitez devenir un bon photographe, vous devez adopter une méthodologie rigoureuse que ce soit sur le terrain ou lors du développement.

La méthodologie vous permet de ne pas perdre de temps et de ne pas vous poser des questions dans les moments critiques.

La méthodologie vous permet de bien borner votre approche photographique et d’être bien concentré sur vos objectifs de créativité.

Par exemple, en photographie animalière avoir une liste de tous les accessoires que vous devez emporté sur le terrain est indispensable. En photographie de paysages, si vous réalisez des photographies en pose longue, vous devez avoir une application ou une charte pour calculer la bonne vitesse d’exposition en fonction du filtre que vous utilisez.

Durant les stages photo que j’organise, j’ai l’habitude de répéter que plus on est méthodique, plus on est créatif.

En effet, si votre temps est optimisé, vous n’en perdez pas. Tout le temps gagné sera utilisé pour votre créativité.

Qualité 34 : « Vous enrichir d’expériences »

Pour devenir un bon photographe, vous devez vous enrichir d’expériences. Vous allez ainsi pouvoir vous adapter facilement aux nouvelles situations.

C’est en acceptant ces nouvelles expériences, que vous allez vous inscrire dans une démarche photographique et artistique créative.

L’acquisition de nouvelles expériences vous permettra d’anticiper des événements qui peuvent survenir durant les sessions de vos projets photo. En les anticipant, vous pourrez rester concentrer sur l’essentiel sans avoir à gérer des détails inutiles..

Qualité 35 : « Comprendre l’élément photographique principal »

Un bon photographe est capable de bien identifier l’élément photographique principal d’une scène. Il doit aussi bien comprendre que cet élément n’est pas nécessairement le sujet d’une photographie artistique.

N’oubliez jamais que lorsque vous créez une photographie artistique, ce n’est le centre d’intérêt principal qui est important mais bien les émotions ou le message que vous voulez transmettre..

Qualité 36 : « Avoir une vraie identité photographique »

Un bon photographe possède toujours une identité photographique.

Définir votre identité photographique va vous permettre de dire qui vous êtes, ce que vous voulez être, pour qui vous voulez être pris par les autres, que ce soient des photographes ou non.

Votre identité photographique va définir la manière dont vous allez être perçu par le monde qui vous entoureµ.

Définir votre identité photographique vous permet de lister l’ensemble des données artistiques qui vont individualiser votre approche artistique.

C’est un peu comme votre identité administrative avec vos caractéristiques physiques, votre date et votre lieu de naissance.

Une identité photographique vous permet de vous individualiser, de vous sortir de la masse des photographes, d’assurer votre singularité et votre individualité artistique.

Finalement

Cette grille exhaustive des qualités que doit posséder un bon photographe peut sembler longue et difficile à respecter. Pourtant elle fonctionne. Il vous faut juste un peu de temps pour assimiler toutes les qualités.

Si je devais résumer en quelques mots ce qui me semble le plus important, je dirais ceci.

Un bon photographe possède une démarche photographique (et artistique) parfaitement définie et bien claire. Il possède une véritable conscience photographique. Il sait durer dans le temps en créant des collections de photographies cohérentes, consistantes et qui ont un sens avec le langage photographique. Il sait raconter les histoires dont tout le monde se souviendra.


Cette page a été lue 1368 fois

Si cette page vous a intéressé(e) pouvez-vous lui donner une note (5 étoiles est la meilleure)?
(16 Votes)

Article publié le vendredi 01 novembre 2019. Écrit par
Vous avez envie de photographier des faons et des marcassins juste après leur naissance. Vous avez envie de réaliser des photos créatives.
Cliquez sur le bouton ci-dessous.

Quel est votre avis sur cette chronique?

Et vous, quel est votre avis sur cette chronique ? Que pensez-vous ?

Si vous avez une opinion sur le sujet, pouvez-vous poster un commentaire ci-dessous en indiquant vos réflexions ?

Pouvez-vous partager cette chronique sur les réseaux sociaux?

Si vous aimez cette chronique, n’hésitez pas à la partager via les réseaux sociaux.

En vous inscrivant à notre newsletter, vous recevrez une fois par mois un message avec une nouvelle chronique.

Proposez-nous un sujet de chronique si vous le souhaitez

Si vous appréciez nos sujets de chroniques et si vous avez une idée, n'hésitez pas à nous contacter en nous proposant un sujet.

Votre idée doit être en relation avec la photographie animalière, sous-marine ou de paysages.

Nous n'abordons pas les techniques de développement. Ce sont des sujets que nous abordons durant nos stages.


N'oubliez pas de vous abonner à ma newsletter :

captcha

 

Contactez-moi

Si vous souhaitez plus d'informations, veuillez remplir ce formulaire. Je reviendrai vers vous dès que possible.

captcha

 

Amar Guillen. Artiste photographe professionnel de la nature.

Amar Guillen est un artiste photographe. Ses œuvres sont spécialisées en photographie sous-marine, animalière et de paysages. Son aventure photographique commence en 1987 alors qu’il prépare un diplôme d’ingénieur en informatique. Les spectacles visuels que leur offrent à la fois les paysages somptueux qui l’entourent, et la faune qui les peuplent, constituent son éternelle source d’inspiration. Cela l’a amené à se consacrer entièrement à sa carrière professionnelle photographique afin de partager son interprétation contemplative et artistique de la nature. Il photographie des paysages naturels terrestres et sous-marins ainsi que les créatures qui s’y déploient, depuis ces 15 dernières années, animé par les mystères infinis que cache la nature.

Par le regard photographique qu’il pose sur la nature, il s’efforce de mettre en lumière l’importance de sa conservation. Amar vit et expose entre la France et les États-Unis dont la faune, les paysages et les cultures nourrissent ses œuvres, et a publié plusieurs ouvrages dont « Lumières et Couleurs de la côte de la Charente-Maritime », « Reflets de la Haute-Saintonge », mais également « Les Secrets de la photo sous-marine ».

  1. Commentaires (3)

  2. Ajouter le votre
This comment was minimized by the moderator on the site

Chronique hyper intéressante que je garde bien au chaud pour la relire à mon aide. Il est très difficile, voire impossible de trouver ce genre d'informations sur les autres sites ou blogs de photographes.

Merci Amar de nous faire partager le fruit de tes recherches.

Serge Demaertelaere
This comment was minimized by the moderator on the site

Merci Serge pour ton retour.

Je suis content que tu apprécies le contenu de ce blog qui m'a demandé près de 50 heures de travail. J'espère que ces points t'aideront pour la suite.

Amar Guillen
This comment was minimized by the moderator on the site

C'était un peu long de tout lire. Mais j'ai tenu bon. Je me rends compte que le chemein est encore long. J'ai encore beaucoup de progrès à faire. Mais au moins, je sais maintenant dans quelle direction je dois me diriger. La liste est très complète et instructive. Dommage que je n'ai pas le moyen de l'imprimer.

Hughes Rivière
Il n'y a pas encore de commentaire.

Ajouter vos commentaires

  1. Poster un commentaire en tant qu'invité.
Pièces jointes (0 / 3)
Partager votre emplacement

Paramétrages de cookies

×

Cookies fonctionnels

Ce site utilise des cookies pour assurer son bon fonctionnement et ne peuvent pas être désactivés de nos systèmes. Nous ne les utilisons pas à des fins publicitaires. Si ces cookies sont bloqués, certaines parties du site ne pourront pas fonctionner.

Mesure d'audience

Ce site utilise des cookies de mesure et d’analyse d’audience, tels que Google Analytics et Google Ads, afin d’évaluer et d’améliorer notre site internet.

Contenus interactifs

Ce site utilise des composants tiers, tels que ReCAPTCHA, Google Maps, MailChimp ou Calameo, qui peuvent déposer des cookies sur votre machine. Si vous décider de bloquer un composant, le contenu ne s’affichera pas

    Réseaux sociaux/Vidéos

    Des plug-ins de réseaux sociaux et de vidéos, qui exploitent des cookies, sont présents sur ce site web. Ils permettent d’améliorer la convivialité et la promotion du site grâce à différentes interactions sociales.

    Autres cookies

    Ce CMS Joomla utilise un certain nombre de cookies pour gérer par exemple les sessions utilisateurs.

    Activation