Article publié le vendredi 31 mai 2019. Écrit par

Pourquoi et comment finaliser la création de photographies artistiques – 1ère partie

Vous avez débuté un vrai projet photographique. Vous disposez maintenant de plusieurs séries intéressantes. Vous avez défini et appliqué votre démarche artistique.

Vous voulez transmettre des messages, traduire des émotions ou alors montrer des œuvres esthétiques. Vous devez finaliser votre approche photographique soit par une exposition ou alors par la participation à un concours photo.

Paysage en noir et blanc de Canyon Lands dans l'Utah. Partie Island the Sky.
Paysage en noir et blanc de Canyon Lands dans l'Utah. Partie Island the Sky.

L’editing : une étape indispensable pour finaliser l’écriture d’une série de photos

Toutes les photos que vous créez existent sous une forme digitale. Vous les réalisez avec votre conscience photographique. Pour l’instant ces photographies ne sont accessibles que par vous car vous en êtes l’auteur.

Il est temps maintenant de vous poser la question de comment les mettre en place pour proposer à des regardeurs de vous comprendre. Vous devez envisager une méthode pour rendre vos clichés accessibles à d’autres.

En tant qu’auteur photographe, vous disposez de certains moyens. Vous avez réalisé des photographies sur le terrain en prenant soin d’écrire avec les éléments naturels à votre disposition. Vous avez pris soin de bien cadrer et de bien composer pour créer des photos qui soient harmonieuses dans les tonalités, les couleurs, les formes. Vous avez bien géré les équilibres de masse.

Vous avez certainement créé vos photographies en ayant bien pris soin de définir une solide conscience photographique. Vous avez adopté une démarche artistique précise en définissant votre vision artistique et votre style photographique. Vous avez choisi un projet photo particulier que vous avez découpé en séries homogènes pour mieux rendre compte de tout ce que vous voulez transmettre.

Maintenant, vous arrivez à l’étape cruciale où vous rentrez d’une session, d’un voyage ou alors d’une suite de sessions photo durant lesquelles vous avez réalisé des photos.

Vous allez commencer l’étape de l’editing comme je l’avais décrit dans cet article.

L’editing est la phase de lecture des photographies. Elle permet de lire de manière approfondie chaque cliché et de vérifier qu’il correspond à la démarche artistique choisie pour le projet.

L’editing est une phase de solitude pour vous et pour tous les photographes. Toutes les photos ont été réalisées sur le terrain. Vous avez certainement utilisé tous les éléments naturels et tous les outils que vous aviez à votre disposition pour écrire vos photographies. Vous avez transmis des messages et traduit vos émotions avec votre appareil photo.

Vous avez téléchargé sur votre ordinateur plusieurs dizaines, voire plusieurs centaines de photos. Vous devez maintenant identifier la singularité de l’approche artistique que vous avez développée. Vous allez déterminer les photos qui vont composer la série que vous allez mettre en avant soit sur votre site web, soit pour une exposition, soit pour un livre.

Votre série doit être cohérente. Aucune photo ne doit trancher par rapport aux autres. Vous allez devoir trouver un point d’équilibre entre toutes les photos pour avoir une suite harmonieuse qui raconte une histoire.

L’editing est une phase durant laquelle vous allez douter énormément. Vous devez envisager plusieurs pistes et choisir la plus appropriée pour le choix artistique choisi bien avant le démarrage du projet. C’est une phase de remise en question et très chronophage. Mais un editing bien fait vous permettra toujours de gagner du temps durant la phase de développement. En effet, si un editing est mal fait, vous allez développer tout un ensemble de photos qui ne seront pas intéressantes. Vous allez passer du temps qui ne se sera pas perdu car ensuite vous irez plus vite. Une fois que toutes vos photos seront juxtaposées, vous vous rendrez compte de l’incohérence de la série et vous supprimerez les photos inutiles.

La phase de l’editing est essentielle car c’est elle qui va déterminer les photos qui vont être retenues définitivement.

L’editing est la première phase pour la finalisation de l’écriture photographique d’un projet photo artistique. Elle doit être conforme à la vision du photographe. C’est elle qui va déterminer l’orientation finale de votre travail artistique.

Cette phase permet d’affiner le regard, de renforcer la vision artistique, d’apprendre à penser en photographie, de murir. C’est elle qui permet de trouver la forme la plus appropriée et de donner toute sa valeur à une série photographique.

L’editing est une méthodologie très précise.

Une fois que votre editing est terminé, vous allez commencer passer la phase de de développement. Dans cet article, j’avais expliqué les raisons de cette phase très importante car elle permet de renforcer la vision du photographe.

Ensuite, une fois que toutes les photos ont été développées avec votre vision, vous allez les exploiter. Je dis souvent qu’une photographie n’existe que lorsqu’elle est imprimée. La forme digitale est une forme non aboutie d’une œuvre. Elle est toujours en gestation. L’impression est une étape difficile qui demande de l’expérience, du temps, de la patience et beaucoup de compétences. Vous avez plusieurs moyens pour finaliser l’impression de vos photos.

L’exposition : une alternative étape possible pour finaliser l’écriture d’une série

Pour la plupart des photographes, l’exposition de photographies est une véritable finalité pour un projet artistique. Qu’elle soit destinée à un festival ou pour une galerie, c’est un projet qui mérite qu’on y attache une grande importance.

Créer une exposition photographique est très difficile car vous devez disposer de suffisamment de photographies pour raconter une histoire. Vos photographies doivent être techniquement parfaites car les agrandissements accentuent les défauts comme le bruit, les erreurs de cadrage ou de composition.

Vous devez avoir en tête que la phase cruciale pour une exposition est le choix de l’ordre des photographies car l’histoire doit avoir un début, un développement et une fin. Vous devez créer un rythme pour que les regardeurs se laissent entrainer dans le flot de l’histoire que vous aurez choisie. Ce choix permet de mettre en valeur votre approche artistique photographique.

Gardez en tête que vos photographies sont une représentation en deux dimensions d’un espace à trois dimensions. La prise de vue sur le terrain notamment avec le modelé permet de rendre compte de l’espace tri dimensionnelle de la réalité.

La mise en place d’une exposition et la scénographie doit encore accentuée l’effet 3D que nous recherchons tous.

Choisissez bien votre papier

La seconde phase est le choix du papier. Peu de photographes connaissent vraiment les différents papiers et leurs usages. Par exemple, une œuvre en couleur ne doit pas être imprimée comme une œuvre en noir et blanc.

La meilleure solution est de s’adresser à un laboratoire spécialisé mais surtout de faire connaissance avec le tireur qui va travailler avec vous. Expliquez-lui votre démarche artistique, le rendu recherché, l’éclairage qui sera utiliser lors de l’exposition. Plus vous ferez d’expositions, plus vous allez acquérir de l’expérience avec le choix des différents papiers.

N’hésitez pas à encadrer vos œuvres

Pour lire la suite de l'article, cliquez ici.
Cette page a été lue 1096 fois

Si cette page vous a intéressé(e) pouvez-vous lui donner une note (5 étoiles est la meilleure)?
(12 Votes)

Vous avez envie de photographier des faons et des marcassins juste après leur naissance. Vous avez envie de réaliser des photos créatives.
Cliquez sur le bouton ci-dessous.

Quel est votre avis sur cette chronique?

Et vous, quel est votre avis sur cette chronique ? Que pensez-vous ?

Si vous avez une opinion sur le sujet, pouvez-vous poster un commentaire ci-dessous en indiquant vos réflexions ?

Pouvez-vous partager cette chronique sur les réseaux sociaux?

Si vous aimez cette chronique, n’hésitez pas à la partager via les réseaux sociaux.

En vous inscrivant à notre newsletter, vous recevrez une fois par mois un message avec une nouvelle chronique.

Proposez-nous un sujet de chronique si vous le souhaitez

Si vous appréciez nos sujets de chroniques et si vous avez une idée, n'hésitez pas à nous contacter en nous proposant un sujet.

Votre idée doit être en relation avec la photographie animalière, sous-marine ou de paysages.

Nous n'abordons pas les techniques de développement. Ce sont des sujets que nous abordons durant nos stages.


N'oubliez pas de vous abonner à ma newsletter :

captcha

 

Contactez-moi

Si vous souhaitez plus d'informations, veuillez remplir ce formulaire. Je reviendrai vers vous dès que possible.

captcha

 

Amar Guillen. Artiste photographe professionnel de la nature.

Amar Guillen est un artiste photographe. Ses œuvres sont spécialisées en photographie sous-marine, animalière et de paysages. Son aventure photographique commence en 1987 alors qu’il prépare un diplôme d’ingénieur en informatique. Les spectacles visuels que leur offrent à la fois les paysages somptueux qui l’entourent, et la faune qui les peuplent, constituent son éternelle source d’inspiration. Cela l’a amené à se consacrer entièrement à sa carrière professionnelle photographique afin de partager son interprétation contemplative et artistique de la nature. Il photographie des paysages naturels terrestres et sous-marins ainsi que les créatures qui s’y déploient, depuis ces 15 dernières années, animé par les mystères infinis que cache la nature.

Par le regard photographique qu’il pose sur la nature, il s’efforce de mettre en lumière l’importance de sa conservation. Amar vit et expose entre la France et les États-Unis dont la faune, les paysages et les cultures nourrissent ses œuvres, et a publié plusieurs ouvrages dont « Lumières et Couleurs de la côte de la Charente-Maritime », « Reflets de la Haute-Saintonge », mais également « Les Secrets de la photo sous-marine ».

  1. Commentaires (2)

  2. Ajouter le votre
This comment was minimized by the moderator on the site

Je vous remercie pour cet article de synthèse très intéressant. Je réaliser déjà de nombreux livres avec mes photos de nature surtout les photos d'oiseaux.
Votre article me conforte dans mon idée qu'une photo n'existe que lorsqu'elle est imprimée.
Je lis chaque semaine vos articles avec passion et intérêt.

Sylvain Dubois
This comment was minimized by the moderator on the site

Bonjour Sylvain,

merci pour votre commentaire et pour l'intérêt que vous portez à notre travail.

N'hésitez pas à nous envoyer les références pour les livres que vous publiez. Nous sommes toujours très intéressé par l'approche photographique des autres.

Amar Guillen
Il n'y a pas encore de commentaire.

Ajouter vos commentaires

  1. Poster un commentaire en tant qu'invité.
Pièces jointes (0 / 3)
Partager votre emplacement

Paramétrages de cookies

×

Cookies fonctionnels

Ce site utilise des cookies pour assurer son bon fonctionnement et ne peuvent pas être désactivés de nos systèmes. Nous ne les utilisons pas à des fins publicitaires. Si ces cookies sont bloqués, certaines parties du site ne pourront pas fonctionner.

Mesure d'audience

Ce site utilise des cookies de mesure et d’analyse d’audience, tels que Google Analytics et Google Ads, afin d’évaluer et d’améliorer notre site internet.

Contenus interactifs

Ce site utilise des composants tiers, tels que ReCAPTCHA, Google Maps, MailChimp ou Calameo, qui peuvent déposer des cookies sur votre machine. Si vous décider de bloquer un composant, le contenu ne s’affichera pas

    Réseaux sociaux/Vidéos

    Des plug-ins de réseaux sociaux et de vidéos, qui exploitent des cookies, sont présents sur ce site web. Ils permettent d’améliorer la convivialité et la promotion du site grâce à différentes interactions sociales.

    Autres cookies

    Ce CMS Joomla utilise un certain nombre de cookies pour gérer par exemple les sessions utilisateurs.

    Activation