Pourquoi et comment maitriser le rythme en photographie de nature

Votre passion est la photographie de la nature qu’elle soit sous-marine ou terrestre, animalière ou paysage.

Avez-vous déjà pensé à utiliser le rythme dans vos photographies ? C’est l’un des moyens que j’utilise pour créer mes tirages d’art. C’est un moyen que j’utilise pour exprimer des émotions ou transmettre des messages dans mes collections.

Dans cet article, je vous propose de bien comprendre le rythme pour renforcer vos images et créer des photos intéressantes.

Cette photographie de dunes de sable dans la vallée de la Mort en Californie est un exemple de photographie rythmée.
Cette photographie de dunes de sable dans la vallée de la Mort en Californie est un exemple de photographie rythmée.

Pourquoi maitriser le rythme photographique ?

Le rythme dans une photographie de nature est un élément essentiel.

En combinant des répétitions et des pauses dans la construction de l’image et de la composition, vous allez créer un rythme qui va attirer l’œil du regardeur.

Pour moi, c’est un moyen extraordinaire de construire des photos qui ont de l’impact.

Ce n’est pas facile de créer des photographies de nature rythmées et il faut faire preuve de beaucoup d’ingéniosité. Mais le résultat est bien souvent intéressant.

Définition du rythme

En photographie, le rythme peut être défini par un ordre, un équilibre d'une œuvre dans la proportion et dans l’agencement de ses différentes composantes.

Une définition simplifiée du rythme consiste à le définir comme une succession régulière et dynamique d’éléments photographiques de même nature.

Le rythme en photographie structure de manière forte une image. Il lui donne de la force et de la dynamique. Souvent le rythme d’une photo génère un mouvement vers une zone qui n’est pas dans le cadrage.

C’est un peu comme le hors champ. C’est le regardeur qui va créer la partie non visible de la photo.

Comment utiliser le rythme photographique ?

Vous pensez peut être comme de nombreux photographes que la photographie d’architecture est la plus créative pour donner un rythme. En effet, les constructions humaines comme les immeubles, les murs donnent des tempos à des photos. Les constructions humaines sont souvent bien organisées, droites, répétitives. Elles donnent naturellement un rythme.

Vous avez certainement constaté que dans la nature, il est plus difficile de trouver des rythmes car rien n’est droit. Les formes sont plus aléatoires et plus insaisissables.

Je pense qu’il est nécessaire de faire preuve de beaucoup d’ingéniosité pour trouver des rythmes. Les dunes de sable dans les déserts sont des parfaits exemples de photographies rythmées. Si vous choisissez un bon point de vue, vous pouvez obtenir un certain ordre avec de belles proportions.

La photographie à la surface de l’eau avec des vagues fournit aussi un bel exemple de rythmes. Les vagues ou les vaguelettes sont des répétitions bien ordonnées. Elles subdivisent une composition de manière harmonieuse.

Les arbres d’une forêt ou d’un bois constituent aussi un rythme très fort s’ils sont de la même hauteur ou de même taille. Quand les troncs sont photographiés, ils obligent le regarder à aller dans une direction donnée.

Quelques exemples de photos avec des photographies rythmées

Cette photographie du grand Canyon dans l'Arizona est un exemple de photoraphie rythmée.
Cette photographie du grand Canyon dans l'Arizona est un exemple de photoraphie rythmée.
Photographie en noir et blanc de Zabriskie Point dans la Vallée de la Mort pour illustrer le rythme photographique.
Photographie en noir et blanc de Zabriskie Point dans la Vallée de la Mort pour illustrer le rythme photographique.

Ne pas confondre rythme et répétition

De nombreux photographes confondent le rythme et des compositions graphiques basées sur la répétition de motifs. L’utilisation de la technique des motifs photographiques est une forme de rythme. Ce n’est qu’un sous-ensemble d’un concept plus général.

La répétition est une technique graphique. Le rythme photographique c’est une approche visuelle qui permet à regardeur de voir une photographie autrement.

Les qualités du rythme

Si vous voulez créer des photographies rythmées, pensez bien à toujours bien les ordonnées. Cela facilite beaucoup la lecture car elle est prévisible.

Le rythme avec un intervalle régulier offre une lecture agréable : le décryptage est très facile.

Le rythme donne une sensation agréable aux yeux d’un regardeur.

Le rythme photographique peut être vu comme un tempo musical. C’est une répétition d’objets au sein d’une scène.

Les couleurs peuvent transmettre un rythme car les yeux peuvent se déplacer d’une couleur à une autre. Mais dans ce cas, il se peut s’arrêter n’importe où dans l’image.

Les lignes qu’elles soient horizontales ou verticales peuvent produite des rythmes en suggérant le mouvement.

Les formes peuvent aussi donner du rythme ainsi que les textures et le graphisme.

N’oubliez pas que le rythme représente un mouvement des yeux du regardeur. Il analyse un arrangement des éléments photographiques de la scène. La prévisibilité du rythme est atteint lorsque les éléments sont bien disposés dans la composition.

Les courbes sont les formes géométriques qui ont le plus d’impact dans le rythme. Elles lui donnent souvent une sensation de grâce, de beauté et de souplesse.

Les rythmes peuvent être progressifs. Ils sont obtenus par la gradation avec une augmentation progressive de la taille. La meilleure représentation de ce type est les cercles concentriques autour d’un objet qui heurte la surface de l’eau.

Le rythme progressif correspond à un changement constant dans le motif qui se répète. La taille change.

Le rythme d’alternance est créé par la répétition de deux ou plusieurs éléments qui sont utilisés de manière interchangeable.

Le défaut du rythme photographique

Tout comme pour un rythme musical, le rythme photographique peut devenir ennuyeux à cause de la monotonie engendrée.

La lassitude peut intervenir quand la répétition est prévisible. Le regard n’est plus surpris. Le dynamisme de la photographie disparait au profit d’une lecture rigoureuse et analytique. C’est la disparition de la lecture spontanée pleine de surprise.

La raison fait alors place à la sensation.

L’un des moyens pour provoquer de nouveau l’intérêt et d’interrompre le rythme quelque part dans l’image. C’est à vous de bien juger l’endroit où mettre cette fin.

Un autre moyen est d’introduire dans le rythme des temps forts et des temps faibles. Cette alternance provoquera chez le regardeur un intérêt car on récrée du dynamisme.

Mon secret quand je crée des photographies avec un rythme c’est de briser la trop grande régularité.

Finalement

Le rythme photographique est un moyen très intéressant pour vous afin de renforcer la lecture de vos photographies de nature.

Vous devez avoir de l’imagination et l’œil exercé pour trouver des rythmes naturels dans notre environnement.

C’est certainement l’un des moyens créatifs le plus fort à mettre en œuvre pour accrocher l’attention d’un regardeur. Le rythme doit être utilisé sans modération.


Cette page a été lue 1108 fois

Si cette page vous a intéressé(e) pouvez-vous lui donner une note (5 étoiles est la meilleure)?
(16 Votes)

Article publié le vendredi 15 novembre 2019. Écrit par
Vous avez envie de photographier des faons et des marcassins juste après leur naissance. Vous avez envie de réaliser des photos créatives.
Cliquez sur le bouton ci-dessous.

Quel est votre avis sur cette chronique?

Et vous, quel est votre avis sur cette chronique ? Que pensez-vous ?

Si vous avez une opinion sur le sujet, pouvez-vous poster un commentaire ci-dessous en indiquant vos réflexions ?

Pouvez-vous partager cette chronique sur les réseaux sociaux?

Si vous aimez cette chronique, n’hésitez pas à la partager via les réseaux sociaux.

En vous inscrivant à notre newsletter, vous recevrez une fois par mois un message avec une nouvelle chronique.

Proposez-nous un sujet de chronique si vous le souhaitez

Si vous appréciez nos sujets de chroniques et si vous avez une idée, n'hésitez pas à nous contacter en nous proposant un sujet.

Votre idée doit être en relation avec la photographie animalière, sous-marine ou de paysages.

Nous n'abordons pas les techniques de développement. Ce sont des sujets que nous abordons durant nos stages.


N'oubliez pas de vous abonner à ma newsletter :

captcha

 

Contactez-moi

Si vous souhaitez plus d'informations, veuillez remplir ce formulaire. Je reviendrai vers vous dès que possible.

captcha

 

Amar Guillen. Artiste photographe professionnel de la nature.

Amar Guillen est un artiste photographe. Ses œuvres sont spécialisées en photographie sous-marine, animalière et de paysages. Son aventure photographique commence en 1987 alors qu’il prépare un diplôme d’ingénieur en informatique. Les spectacles visuels que leur offrent à la fois les paysages somptueux qui l’entourent, et la faune qui les peuplent, constituent son éternelle source d’inspiration. Cela l’a amené à se consacrer entièrement à sa carrière professionnelle photographique afin de partager son interprétation contemplative et artistique de la nature. Il photographie des paysages naturels terrestres et sous-marins ainsi que les créatures qui s’y déploient, depuis ces 15 dernières années, animé par les mystères infinis que cache la nature.

Par le regard photographique qu’il pose sur la nature, il s’efforce de mettre en lumière l’importance de sa conservation. Amar vit et expose entre la France et les États-Unis dont la faune, les paysages et les cultures nourrissent ses œuvres, et a publié plusieurs ouvrages dont « Lumières et Couleurs de la côte de la Charente-Maritime », « Reflets de la Haute-Saintonge », mais également « Les Secrets de la photo sous-marine ».

  1. Commentaires (1)

  2. Ajouter le votre
This comment was minimized by the moderator on the site

Je vous remercie d'avoir publié cet article passionnant sur le rythme.
Je n'avais jamais envisagé cette technique de cette manière.
Je vais m'appliquer à l'utiliser dans mes photos.
Vos articles sont toujours surprenants, didactiques et instructifs.

Pascal Leclerc
Il n'y a pas encore de commentaire.

Ajouter vos commentaires

  1. Poster un commentaire en tant qu'invité.
Pièces jointes (0 / 3)
Partager votre emplacement

Paramétrages de cookies

×

Cookies fonctionnels

Ce site utilise des cookies pour assurer son bon fonctionnement et ne peuvent pas être désactivés de nos systèmes. Nous ne les utilisons pas à des fins publicitaires. Si ces cookies sont bloqués, certaines parties du site ne pourront pas fonctionner.

Mesure d'audience

Ce site utilise des cookies de mesure et d’analyse d’audience, tels que Google Analytics et Google Ads, afin d’évaluer et d’améliorer notre site internet.

Contenus interactifs

Ce site utilise des composants tiers, tels que ReCAPTCHA, Google Maps, MailChimp ou Calameo, qui peuvent déposer des cookies sur votre machine. Si vous décider de bloquer un composant, le contenu ne s’affichera pas

    Réseaux sociaux/Vidéos

    Des plug-ins de réseaux sociaux et de vidéos, qui exploitent des cookies, sont présents sur ce site web. Ils permettent d’améliorer la convivialité et la promotion du site grâce à différentes interactions sociales.

    Autres cookies

    Ce CMS Joomla utilise un certain nombre de cookies pour gérer par exemple les sessions utilisateurs.

    Activation