Temps de lecture de la page : environ 11 minutes

Pourquoi et comment photographier les cerfs en silhouette

Si vous aimez photographier les cervidés, vous aimez certainement photographier les cerfs. Vous voulez aussi réaliser des photos créatives de ces magnifiques mammifères pour rendre hommage à leur élégance et à leur force.

La photographie en silhouettes de scènes animalières évoquent le mystère et l’inconnu.

Dans cet article, je vais partager avec une technique créative que j’utilise sur le terrain : la photographie de silhouette.

Silhouette en noir et blanc d'un cerf au somment d'une colline. Prise de vue en contre plongée. Photographie par Amar Guillen, artiste photographe
Silhouette d'un cerf au somment d'une colline. Prise de vue en contre plongée.

La petite histoire de cet article

Lorsque ma passion est née pour la photographie des cervidés que ce soient les cerfs ou les chevreuils, je sillonnais les forêts de la Coubre et de Saint Genis de Saintonge en Charente-Maritime en France. Je passais des heures à chercher des traces des animaux pour placer mes affûts. Ensuite j’attendais des heures, des jours pour réaliser les photos qui me provoquaient des montées d’adrénaline.

Après plusieurs mois de recherche et de traque, j’avais réussi à réaliser des photos intéressantes. A cette époque, je n’avais pas encore franchi de la photo artistique. Je travaillais dans le domaine de la photographie illustrative pour des magazines ou des stocks de photo.

La Charente-Maritime est une région géographique plate. Les territoires sont plats sur des kilomètres à la ronde. Toutes mes photos avaient le même aspect : je photographiais les cerfs au niveau des yeux.

Par le grand des hasards, non loin de Clérac, dans le sud de la Charente-Maritime, je faisais une billebaude de reconnaissance quand soudain je vis un jeune cerf marcher sur une hauteur alors que soleil se couchait. J’étais sidéré. Que c’était beau. Sa silhouette se découpait sur un ciel coloré de tons chauds comme seul la Charente-Maritime sait en offrir. J’eu juste le temps de réaliser quelques photos avant que le cerf ne passe de l’autre côté. Il m’avait vu.

Cette première expérience d’un cerf en silhouette est gravé pour toujours dans ma mémoire. Depuis, je cherche toujours des endroits en contre bas pour photographier d’éventuels cerfs en silhouette.

Je reconnais que ce n’est pas facile. Souvent, je reviens bredouille.

Mais il n’en demeure pas moins que la technique de la silhouette est créative. Elle donne des résultats qui ne laissent personne indifférent.

Je vais vous donner quelques astuces pour réaliser vos photographies de cerfs.

L’origine de la technique de la silhouette

La technique de la silhouette comme une forme artistique créative fut inventée par Monsieur Silhouette, ministre des finances du roi Louis XV lorsqu’il dessinait des personnes en contre-jour pour ne saisir que les contours de leur profil sur les murs de son château de Bry-Sur-Marne. Cela permettait de ne pas pouvoir identifier les personnes.

Il s’agissait à l’époque de dessins coquins ou amusants si différents des représentations de l’époque. Je ne peux que vous encourager à faire des recherches sur internet pour vous rendre compte de quoi il s’agissait.

Application à la photographie

La photographie de silhouette ou à contre-jour consiste à montrer la forme d’un sujet ou d’un élément photographique fort.

Le sujet doit être éclairé à contre-jour. La source lumineuse doit vous faire face.

Quelques photos de silhouettes de cerfs en noir et blanc

Cliquez sur chaque vignette pour voir un agrandissement.

Application à la photographie animalière de cerfs

Le cerf est un animal corpulent avec une forme caractéristique. Si vous le photographiez en silhouette, sa forme sera reconnaissable entre mille. Le regardeur de votre photo ne pourra pas se tromper sur la nature de l’espèce. Ce n’est pas le cas avec la photo d’oiseau.

Pourquoi photographier les cerfs en silhouette

Plusieurs raisons peuvent être données pour répondre à cette question.

Tout d’abord, la photographie de silhouettes de cerfs est une technique de photographie animalière créative. Vous allez pouvoir étonner les spectateurs de vos photos. Je vous garantis que vous allez avoir de nombreux commentaires et de likes lorsque vous montrerez vos images de cerfs.

En effet, les photos en silhouettes sont souvent dramatiques, graphiques et très spectaculaires. Elles sont très esthétiques. Le regard est toujours attiré par les formes très graphiques.

Les photographies de silhouettes ont toujours un impact visuel très fort.

D’autre part, les silhouettes animales et en particulier celles des cerfs sont pour moi des formes très symboliques. Elles peuvent évoquer le départ, la fuite, la liberté. Elles peuvent suggérer des émotions, des sentiments. Les seules limites sont l’imagination du regardeur.

Les yeux des animaux ne sont pas visibles dans une photographie de silhouette. Ce fait accentue encore plus le côté mystérieux de la scène. Le regard est sous-entendu mais il n’est pas visible. Seule la forme du corps est importante. Elle devient suggestive. Tout est porté par le mouvement et l’attitude animale.

Enfin, techniquement ce sont des photos simples à réaliser. Elles ne demandent pas une grande connaissance technique comme je le préciserai dans le paragraphe comment.

Sachez que la photographie de silhouette est un moyen unique de transcender le monde animal en montrant des formes suggestives qu’aucune autre technique ne permet de faire.

Comment photographier les cerfs en silhouette

Tout d’abord, vous devez bien connaitre le terrain sur lequel vous allez évoluer. L’idéal est de trouver un endroit en contrebas pour réaliser une photo en contre-plongée. Cette méthode vous permettra de montrer des cerfs dominants.

Si vous voulez réaliser une photo d’une silhouette avec un cerf à hauteur des yeux, cherchez un endroit où le ciel va constituer l’arrière-plan. Ce n’est pas facile à trouver.

En effet, pour réaliser une photo de la silhouette d’un animal et d’un cerf en particulier, vous devez obtenir une différence très importante entre le sujet et l’arrière-plan. Idéalement, le soleil doit se trouver derrière votre cerf. Votre appareil photo ne doit pas être capable d’exposer correctement les deux plans. Vous allez devoir choisir sur lequel vous allez effectuer la mesure de la lumière.

Idéalement, le coucher de soleil et le lever de soleil sont les meilleures situations pour réaliser une photo de cerf en silhouette. C’est dans ces conditions que vous allez obtenir les photos les plus dramatiques. Votre sujet sera très sombre voire noir. L’arrière-plan sera éclairé.

Je vous conseille de bien isoler le cerf de son espace négatif. Par exemple, laissez de l’espace sous son poitrail sinon vous aurez une masse noire qui ne sera pas vraiment esthétique. N’oubliez pas que plus la forme sera visible et bien définie, plus votre photo aura de l’impact.

Je vous recommande aussi de cacher le soleil derrière votre cerf (le sujet). En effet, à de rares exceptions près, si vous laissez le soleil apparent dans votre photo, c’est lui qui va attirer le regard du spectateur. N’oubliez pas que c’est une source lumineuse. C’est toujours elle qui attire le regard.

Privilégiez un espace ouvert. Je considère que la photographie de silhouette est une technique minimaliste. Vous allez porter l’attention du regardeur sur le cerf.

Personnellement, j’évite d’intégrer des arbres dans mes photographies de silhouettes. Ils introduisent souvent un déséquilibre de masse important dans les photos car ils sont aussi sombres que le cerf. Choisissez plutôt des scènes épurées qui vont mettre en valeur le graphisme lié au découpage des cerfs dans le ciel.

Une autre astuce que j’utilise souvent c’est de tourner l’appareil afin d’obtenir un horizon qui est droit. Je ne suis pas très intéressé par des horizons en biais. Avec un horizon droit, vous obtiendrez un bel équilibre des formes et une composition harmonieuse.

De même, surveillez bien la taille de votre premier plan. Il ne doit pas occuper un grand espace dans la photo. Si tel est le cas, votre photo va être difficile à lire car le regardeur va se heurter à un mur en tentant de lire votre photographie.

Une fois sur le terrain, l’affût peut être une bonne solution pour attendre la bonne heure pour photographier un cerf. Vous avez repéré une zone de passage en hauteur ; vous connaissez l’heure du coucher de soleil. Il ne vous reste plus qu’à affûter pour attendre le bon moment.

La billebaude est aussi un excellent moyen pour réaliser des photographies animalières en silhouettes. Si vous êtes mobile, vous pourrez facilement vous adapter au terrain. Vous pourrez chercher le meilleur point de vue pour photographier les cerfs.

La mesure de la lumière

Vous devez apporter un soin particulier à la mesure de la lumière.

L’idéal est de paramétrer votre appareil photo en mode spot.

Mesurez la lumière dans le ciel. La mesure va s’effectuer sur une zone de 3 à 5% au centre de l’image. Une fois que vous avez effectué cette mesure, vous n’avez plus qu’à la mémoriser puis de recomposer votre image pour que votre composition soit la plus harmonieuse possible.

Comme vous photographiez avec le soleil de face, assurez-vous que la sensibilité de votre appareil soit minimale. Si vous photographiez en mode ISO auto, faites bien attention que la valeur plancher ne soit pas atteinte. Si tel était le cas, vous ne pourriez pas savoir si c’est la bonne valeur pour la sensibilité de la scène ou si votre appareil ne peut pas descendre en dessous.

La mise au point

Vous devez effectuer la mise au point sur la silhouette du cerf. Comme la scène est très contrastée, vous allez constater que l’appareil va faire une mise au point parfaite.

Je vous recommande d’effectuer tout d’abord la mise au point sur votre sujet. Une fois le plan de netteté défini, vous effectuez ensuite la mesure de la lumière.

Enfin, vous recomposez et vous déclenchez.

Le développement de vos photos en silhouettes

Le meilleur conseil que je puisse vous donner, c’est de prendre un grand soin pour développer vos photos de cerfs en silhouettes.

Mais tout d’abord, comme toujours, je vous recommande de photographier en RAW plutôt qu’en JPEG. Vous aurez beaucoup plus de latitude pour corriger une éventuelle erreur d’exposition de la prise de vue.

D’une part vous allez pouvoir foncer encore plus votre sujet s’il ne l’est pas assez.

Ensuite, vous pourrez recadrer si vous avez intégré un premier plan trop importante.

Enfin, vous allez pouvoir utiliser des outils de dégradé pour obscurcir votre ciel ou ajouter un vignettage pour resserrer l’attention du regardeur vers votre sujet.

Si votre sujet manque un peu de netteté même si le contraste était important au moment de la prise de vue, vous allez pouvoir l’améliorer durant cette étape décisive. C’est souvent le cas avec des objectifs zoom utilisés à l’infini (plus de 100 mètres).

Comme vous avez intégré beaucoup de ciel dans votre photo, pensez bien à supprimer les tâches éventuelles de votre capteur.

Finalement

Si vous voulez créer des photos de cerfs qui soient différentes et intéressantes pour votre audience, n’hésitez pas une seule seconde à mettre en pratique la technique de la silhouette.

Vous allez ajouter une part de mystère à des photos qui vont être déjà très évocatrices.

A mon avis, le point le plus difficile n’est pas la technique à partir du moment où vous avez compris comment utiliser le mode spot de votre appareil photo. La principale difficulté viendra du fait de trouver une zone où photographier les cerfs en silhouette.

C’est pour cette raison que vous allez devoir effectuer des reconnaissances pour bien connaitre le terrain.


Cette page a été lue 1585 fois

Si cette page vous a intéressé(e) pouvez-vous lui donner une note (5 étoiles est la meilleure)?
(10 Votes)

Écrit par
Comment puis-je vous aider à créer des photos?