Temps de lecture de la page : environ 7 minutes

Pourquoi et comment photographier les faons – Partie 1

Avez-vous déjà eu l’occasion de photographier des faons de cerfs ou de daims ? Chaque année j’ai cette chance durant les mois de juin et de juillet d’aller à la recherche de biches, de daines et de chevrettes qui pouponnent leurs faons. Pour moi, c’est un spectacle aussi extraordinaire que le brame du cerf.

Dans cet article je vous propose quelques techniques pour bien photographier les faons.

Photographie d'un faon de cerf élaphe dans une prairie.
Photographie d'un faon de cerf élaphe dans une prairie.

La petite histoire de cet article

Ma passion pour les cerfs a débuté avec le brame du cerf. Depuis mon enfance, j’ai regardé un nombre incalculable d’émissions sur le sujet.

Pour moi, la photographie des cerfs était associée invariablement à leur comportement durant l’automne. En m’intéressant un peu plus à cette espèce, j’ai appris qu’un cerf perdait ses bois qui repoussait aussitôt pour devenir dans une première phase des bois de velours.

Il y a de nombreuses années je décidais de photographier ces cerfs élaphe en bois de velours. Un jour, alors que je m’approchais d’une petite clairière perdue dans la forêt de la Coubre en Charente-Maritime, je vis un spectacle surprenant.

Une biche tournait en rond autour d’un point fixe puis s’arrêter de temps en temps comme pour brouter.

Rien d’anormal dans cette scène que j’avais déjà photographié maintes fois si ce n’est que la biche ne se contentait pas de brouter mais elle marchait en tournant autour du même point.

Les herbes étaient plutôt hautes. Je ne comprenais pas ce qui se passait. Elle ne m’avait pas vu car j’étais caché à l’abri des pins de la forêt. Je décidais d’installer mon trépied ainsi que mon appareil photo pour réaliser quelques images.

Après une heure d’attente je vis soudain une petite boule de poils de couleur orangée se dresser sur ses pattes. C’était un faon. Ce fut un moment magique et extraordinaire dont je me souviendrai toujours. Il était si frêle, si fragile, si petit.

Ce fut ma première session photos avec un faon. Chaque année je repense à ce fabuleux moment et j’attends toujours avec impatience ces quelques jours en juin et juillet pour aller photographier les faons.

Définition d’un faon

Par définition un faon est le petit d’une biche, d’une chevrette ou d’une daine.

De manière générale un faon est le petit des cervidés. Un cervidé possède un nombre pair de doigts. Les mâles portent des bois.

S’il s’agit d’un mâle, on l’appelle faon de sa naissance à six mois. Ensuite de six mois un an on l’appelle ‘hère’.

Si c’est une femelle, elle conserve le nom de faon de la naissance à un an.

Chez le chevreuil, à partir de six mois le faon devient un chevillard.

Avant d’aller plus loin

Avant de vous donner des astuces photographiques pour bien photographier les faons de biches, de chevrettes et de daines, il me semble important de vous expliquer quelques comportements propres à chaque espèce.

En effet de manière générale et surtout en photographie animalière vous ne créerez pas des photos intéressantes d’animaux si vous ne connaissez pas bien les comportements et les habitudes de chaque espèce.

N’oubliez jamais que le secret de la photographie animalière c’est apprendre en amont des sessions photos sur le terrain.

Vous devez ensuite apprendre à connaître, observer, écouter, sentir, toucher. Le vent, le soleil, les nuages, les prairies, les arbres, les coulées, les marques laissées par les animaux sont en autant d’éléments naturels à maîtriser et à appréhender. Attention, car vous devez toujours le faire en respectant les animaux. C’est à ces conditions essentielles que vous réaliserez de bonnes photos.

Cliquez sur chaque vignette pour voir un agrandissement.

La période des naissances des faons de biches

Les faons de biches naissent depuis la fin du mois de mai au début du mois de juillet.

La gestation de la biche élaphe est de huit mois. Les biches sont saillies durant la période du brame qui se situe entre les mois de septembre et d’octobre. Comme le brame dure environ huit semaines, la période des naissances s’étend sur la même durée.

Lorsqu’il naît, le faon pèse entre 5 et 8 kg. Il reste couché quelque jours puis se met à suivre sa mère. La biche avale l’enveloppe placentaire afin d’éviter d’attirer les prédateurs.

La biche allaite le faon pendant six mois. Il est fréquent pendant la période du brame de photographier des faons en train de téter. Une biche peut mettre bas tous les ans ou tous les deux ans.

La période de naissance des faons de chevreuil

Le chevreuil est un animal très intéressant et passionnant sur le plan de la reproduction. Les chevrettes sont saillies durant la période qui s’étend du 15 juillet 15 août. Après l’accouplement, la chevrette bloque le développement de l’embryon jusqu’à la fin du mois de décembre ou au début du mois de janvier.

Cette phase s’appelle la diapause embryonnaire.

La naissance du faons d’une chevrette s’effectue durant les mois de mai et de juin. À cette époque de l’année, la nourriture est abondante. Au total la gestation dure neuf mois et demi. Mais durant quatre mois, il ne se passe rien.

La période de naissance des faons de daims

La période du rut chez les daims a lieu en octobre et en novembre. La gestation de la daine dure huit mois. Les faons de daims naissent durant les mois de juin et de juillet. C’est une période d’abondance pour la nourriture.

Pourquoi photographier les faons ?

Pour lire la suite de l'article, cliquez ici.

Cette page a été lue 4215 fois

Si cette page vous a intéressé(e) pouvez-vous lui donner une note (5 étoiles est la meilleure)?
(14 Votes)

Écrit par

Paramétrages de cookies

×

Cookies fonctionnels

Ce site utilise des cookies pour assurer son bon fonctionnement et ne peuvent pas être désactivés de nos systèmes. Ils ne sont pas utilisés à des fins publicitaires. Si ces cookies sont bloqués, certaines parties du site ne pourront pas fonctionner.

Réseaux sociaux/Vidéos

Des plug-ins de réseaux sociaux et de vidéos, qui exploitent des cookies, sont présents sur ce site web. Ils permettent d’améliorer la convivialité et la promotion du site grâce à différentes interactions sociales.

Autres cookies

Ce CMS Joomla utilise un certain nombre de cookies pour gérer par exemple les sessions utilisateurs.

Comment puis-je vous aider à créer des photos?