Article publié le vendredi 09 mars 2018. Écrit par

Pourquoi nous avons choisi la photographie artistique – Partie 1

Nous avons débuté le métier de photographes professionnels en juin 2003 alors que nous étions installés aux Etats-Unis depuis deux ans. Nous avons beaucoup évolué afin de prendre en 2010, le virage de la photographie artistique.

Une pierre qui bouge à Race Track Playa dans la vallée de la Mort.
Une pierre qui bouge à Race Track Playa dans la vallée de la Mort.

Il était une fois…

Nous avons débuté notre carrière de photographes professionnels en vendant des photographies pour des magazines spécialisés en photographie sous-marine. Nous écrivions aussi les textes que ce soit en français ou en anglais car nous sommes bilingues.

De manière naturelle, cette démarche nous a conduit à publier des livres techniques consacrés à la photo mais aussi à produire des images pour des agences photo qu’on appelle plus communément des stocks. Aujourd’hui, nous avons toujours plusieurs milliers d’images en vente dans différentes agences internationales.

Après sept années de travail acharné, nous avons fait le constat que les journées étaient toujours de plus en plus longues mais que nos rentrées financières stagnaient. La compétition entre les photographes devenait de plus en plus rude car leur nombre ne cessait de croître. De plus, nous n’avions plus le même plaisir à réaliser des photos car elles étaient toujours à peu près identiques.

La motivation disparaissait peu à peu faisant place à une grande lassitude. Nous n’avions plus vraiment de but à atteindre. Seule la production de nouvelles images d’illustration comptait.

La révélation

Alors que nous étions dans un état de fatigue et de surmenage intense, nous avons décidé de revenir aux sources. Nous sommes partis en voyage sur la côte de la Charente-Maritime où nous avions passé beaucoup de temps avant de venir aux Etats-Unis.

C’était l’hiver 2010. Nous avons eu la révélation pendant ce voyage.

Afin de ressourcer, de nous changer les idées, de retrouver l’énergie, nous avons décidé de réaliser quelques photos de l’océan Atlantique. Nous recherchons le calme, la sérénité. Dès la première session, nous avons commencé à revivre, à respirer sans être bloqués. Malgré le vent du nord qui était glacial et nos mains gelées, nous sommes restés avec nos appareils jusqu’à la tombée de la nuit. Pendant plusieurs jours, nous avons recommencé cette expérience.

A chaque session, nous ne réalisions qu’une ou deux photographies. Nous passions des heures à contempler l’océan, à regarder les vagues, à sentir l’air marin si particulier à cette région. Nous étions très loin de l’état d’esprit des shootings pour les agences et les magazines. Nous prenions notre temps. Nous prenions notre temps non pour des raisons techniques car c’est un domaine que nous maîtrisions en tant que photographes professionnels. Nous prenions notre temps pour réfléchir, comprendre, donner un sens à nos photographies. Nous éprouvions un plaisir immense, indéfinissable. Plutôt que réaliser des photos descriptives et de témoignages, nous étions en train de créer des clichés qui nous ressemblaient et qui traduisaient notre état d’esprit et notre manière d’être.

C’est durant ce voyage de l’hiver 2010 en Charente-Maritime, que nous avons décidé de prendre le virage de la photographie artistique. Nous avons pris conscience que si nous voulions conserver intacte notre passion pour la photo, nous devions changer complétement.

Le besoin et l’envie de nous exprimer

À la suite de ce voyage, nous avons créé une collection de 9 photographies que nous avons imprimées, encadrées. Lorsque nous avons contemplé le résultat, nous avons compris que nous avions un besoin irrépressible de transmettre des messages, nos émotions et nos sentiments. Nous voulions être en phase avec les photographies que nous réalisions et pas simplement être des témoins de scènes qui allaient servir à de l’illustration pour des magazines ou des livres techniques.

Nous avons compris que la nature allait devenir un véritable vecteur pour nous exprimer. Nous avons choisi de vivre en donnant un sens à notre vie. Notre but serait dorénavant de montrer les beautés de la nature au travers d’une interprétation contemplative et artistique. Nous avions envie de transmettre de la quiétude, de la paix, de la sérénité loin du brouhaha des grandes métropoles. C’est pour cette raison que nous avons choisi pour notre démarche artistique des scènes oniriques et minimalistes, avec des ambiances éthérées.

Le besoin de construire des fondations durables

Peu à peu, après l’hiver de l’année 2010, nous avons entrepris plusieurs projet photo notamment dans les grands paysages minéraux de l’ouest des Etats-Unis. Ce n’est pas très loin de chez nous. De plus ces paysages aussi grands soient-ils nous offraient de belles opportunités en relation avec nos émotions et notre vision photographique.

Notre démarche artistique a été renforcée par le fait que nous voulions enfin bâtir des fondations solides pour notre vie professionnelle, personnelle et artistique. Les trois points se rejoignaient naturellement.

Chaque projet photo est devenu l’un des piliers de ces fondations qui allaient supporter un édifice beaucoup plus large. Notre but était devenu de partager avec le plus grand nombre de personnes notre passion pour les beautés de la nature. Pour cela, nous avons eu besoin de nous inscrire dans le temps en créant des œuvres intemporelles. Nous avions enfin compris où étaient nos valeurs artistiques, éthiques, morales. Nous avions une vraie ligne de vie.

Cette page a été lue 1527 fois

Si cette page vous a intéressé(e) pouvez-vous lui donner une note (5 étoiles est la meilleure)?
(28 Votes)

Vous avez envie de photographier des faons et des marcassins juste après leur naissance. Vous avez envie de réaliser des photos créatives.
Cliquez sur le bouton ci-dessous.

Quel est votre avis sur cette chronique?

Et vous, quel est votre avis sur cette chronique ? Que pensez-vous ?

Si vous avez une opinion sur le sujet, pouvez-vous poster un commentaire ci-dessous en indiquant vos réflexions ?

Pouvez-vous partager cette chronique sur les réseaux sociaux?

Si vous aimez cette chronique, n’hésitez pas à la partager via les réseaux sociaux.

En vous inscrivant à notre newsletter, vous recevrez une fois par mois un message avec une nouvelle chronique.

Proposez-nous un sujet de chronique si vous le souhaitez

Si vous appréciez nos sujets de chroniques et si vous avez une idée, n'hésitez pas à nous contacter en nous proposant un sujet.

Votre idée doit être en relation avec la photographie animalière, sous-marine ou de paysages.

Nous n'abordons pas les techniques de développement. Ce sont des sujets que nous abordons durant nos stages.


N'oubliez pas de vous abonner à ma newsletter :

captcha

 

Contactez-moi

Si vous souhaitez plus d'informations, veuillez remplir ce formulaire. Je reviendrai vers vous dès que possible.

captcha

 

Amar Guillen. Artiste photographe professionnel de la nature.

Amar Guillen est un artiste photographe. Ses œuvres sont spécialisées en photographie sous-marine, animalière et de paysages. Son aventure photographique commence en 1987 alors qu’il prépare un diplôme d’ingénieur en informatique. Les spectacles visuels que leur offrent à la fois les paysages somptueux qui l’entourent, et la faune qui les peuplent, constituent son éternelle source d’inspiration. Cela l’a amené à se consacrer entièrement à sa carrière professionnelle photographique afin de partager son interprétation contemplative et artistique de la nature. Il photographie des paysages naturels terrestres et sous-marins ainsi que les créatures qui s’y déploient, depuis ces 15 dernières années, animé par les mystères infinis que cache la nature.

Par le regard photographique qu’il pose sur la nature, il s’efforce de mettre en lumière l’importance de sa conservation. Amar vit et expose entre la France et les États-Unis dont la faune, les paysages et les cultures nourrissent ses œuvres, et a publié plusieurs ouvrages dont « Lumières et Couleurs de la côte de la Charente-Maritime », « Reflets de la Haute-Saintonge », mais également « Les Secrets de la photo sous-marine ».

  1. Commentaires (0)

  2. Ajouter le votre
Il n'y a pas encore de commentaire.

Ajouter vos commentaires

  1. Poster un commentaire en tant qu'invité.
Pièces jointes (0 / 3)
Partager votre emplacement

Paramétrages de cookies

×

Cookies fonctionnels

Ce site utilise des cookies pour assurer son bon fonctionnement et ne peuvent pas être désactivés de nos systèmes. Nous ne les utilisons pas à des fins publicitaires. Si ces cookies sont bloqués, certaines parties du site ne pourront pas fonctionner.

Mesure d'audience

Ce site utilise des cookies de mesure et d’analyse d’audience, tels que Google Analytics et Google Ads, afin d’évaluer et d’améliorer notre site internet.

Contenus interactifs

Ce site utilise des composants tiers, tels que ReCAPTCHA, Google Maps, MailChimp ou Calameo, qui peuvent déposer des cookies sur votre machine. Si vous décider de bloquer un composant, le contenu ne s’affichera pas

    Réseaux sociaux/Vidéos

    Des plug-ins de réseaux sociaux et de vidéos, qui exploitent des cookies, sont présents sur ce site web. Ils permettent d’améliorer la convivialité et la promotion du site grâce à différentes interactions sociales.

    Autres cookies

    Ce CMS Joomla utilise un certain nombre de cookies pour gérer par exemple les sessions utilisateurs.

    Activation