Pourquoi et comment utiliser la technique créative du Bokeh

Le bokeh est une technique créative utilisée en photographie pour rendre les arrière-plans flous. Elle permet de mettre en valeur les centres d’intérêts d’une photo car l’arrière-plan n’a plus de détails. Mais attention car elle n’est pas adaptée à toutes les situations.

En photographie sous-marine, la technique du bokeh est très intéressante en gros plan pour mettre des sujets en valeur.
En photographie sous-marine, la technique du bokeh est très intéressante en gros plan pour mettre des sujets en valeur.

Les origines du mot

Le mot Bokeh vient d’un terme japonais qui signifie « flou » ou « brume ». Il décrit la gradation de couleurs dans la gravure sur bois. Il est apparu dans les livres de photographie à la fin des années 1990. Il désigne un flou d’arrière-plan permettant de détacher le sujet de son environnement.

Comment réaliser un bokeh avec un objectif

Le Bokeh s'explique par une faible profondeur de champ (utilisation d’une très grande ouverture du diaphragme), mais son aspect plaisant ou non dépend de la conception de l'objectif et plus précisément de la forme de son diaphragme.

Plus on approche l’appareil du sujet, plus la profondeur de champ naturelle de l’objectif diminue. L’arrière-plan devient plus flou.

Ainsi, les plus grandes ouvertures permettent souvent les plus beaux Bokeh grâce à l'aspect bien rond donné par le diaphragme et une transition plus franche avec la zone nette.

Mais des objectifs de relative moins bonne qualité donneront des Bokeh hexagonaux ou octogonaux, en fonction du nombre de lamelles qui forment le diaphragme de l'objectif. Plus le nombre de lamelles de diaphragme est élevé, plus le Bokeh a de chance d'être rond, rendant ainsi le flou d'arrière-plan plus esthétique.

La forme du Bokeh peut être ovale en fonction de la formule optique de l'objectif, et notamment dans le cas de l'utilisation d'un objectif anamorphique (en vidéo et film). Pour obtenir un Bokeh, on utilise de préférence un objectif lumineux (avec une grande ouverture), un objectif macro ou un téléobjectif.

Si vous ne disposez pas d’un objectif avec une très grande ouverture comme f/1.4, f/2 ou f/2.8, il suffit d’augmenter la distance entre le sujet et l’arrière-plan. Le bokeh apparait même sur des ouvertures plus petites comme f/8.

Comment réaliser un bokeh en post traitement

Des filtres spécifiques aux logiciels de retouche d'image permettent de reproduire le phénomène de Bokeh, qui est plus complexe qu'un simple flou gaussien. Il est à noter que le mot Bokeh en lui-même n'implique qu'une connotation esthétique. C'est pourquoi, lorsque l'on désire introduire une telle connotation, il convient de qualifier le Bokeh en parlant, par exemple, de Bokeh « soyeux », ou au contraire « rugueux».

Les questions à se poser avant de réaliser un bokeh

Avant de réaliser une photographie avec un effet créatif bokeh, il faut toujours se poser les questions suivantes :

  • Quel objectif ?
  • Quel éclairage ?
  • Quelle ouverture ?
  • Pour quoi faire ?

La dernière question est essentielle car c’est elle qui va définir la composition. Le bokeh va créer des photos douces, apaisantes. Souvent les lumières de l’arrière-plan apparaissent avec des couleurs pastel et diffuses.

En photographie animalière, la technique du bokeh permet de détacher les sujets de l'arrière plan.

En photographie animalière, la technique du bokeh permet de détacher les sujets de l'arrière plan.

Finalement

La technique créative du bokeh permet de rendre flou l’arrière-plan d’une photo. Les centres d’intérêts de la photo sont ainsi mis en évidence. Cette technique est très pratique en gros plan pour isoler un sujet principal. En photographie de paysages, elle n’a pas beaucoup d’intérêt car le photographe perd toute la profondeur de la photo.


Cette page a été lue 3254 fois

Si cette page vous a intéressé(e) pouvez-vous lui donner une note (5 étoiles est la meilleure)?
(57 Votes)

Article publié le vendredi 11 mars 2016. Écrit par
Vous avez envie de photographier des faons et des marcassins juste après leur naissance. Vous avez envie de réaliser des photos créatives.
Cliquez sur le bouton ci-dessous.

Quel est votre avis sur cette chronique?

Et vous, quel est votre avis sur cette chronique ? Que pensez-vous ?

Si vous avez une opinion sur le sujet, pouvez-vous poster un commentaire ci-dessous en indiquant vos réflexions ?

Pouvez-vous partager cette chronique sur les réseaux sociaux?

Si vous aimez cette chronique, n’hésitez pas à la partager via les réseaux sociaux.

En vous inscrivant à notre newsletter, vous recevrez une fois par mois un message avec une nouvelle chronique.

Proposez-nous un sujet de chronique si vous le souhaitez

Si vous appréciez nos sujets de chroniques et si vous avez une idée, n'hésitez pas à nous contacter en nous proposant un sujet.

Votre idée doit être en relation avec la photographie animalière, sous-marine ou de paysages.

Nous n'abordons pas les techniques de développement. Ce sont des sujets que nous abordons durant nos stages.


N'oubliez pas de vous abonner à ma newsletter :

captcha

 

Contactez-moi

Si vous souhaitez plus d'informations, veuillez remplir ce formulaire. Je reviendrai vers vous dès que possible.

captcha

 

Amar Guillen. Artiste photographe professionnel de la nature.

Amar Guillen est un artiste photographe. Ses œuvres sont spécialisées en photographie sous-marine, animalière et de paysages. Son aventure photographique commence en 1987 alors qu’il prépare un diplôme d’ingénieur en informatique. Les spectacles visuels que leur offrent à la fois les paysages somptueux qui l’entourent, et la faune qui les peuplent, constituent son éternelle source d’inspiration. Cela l’a amené à se consacrer entièrement à sa carrière professionnelle photographique afin de partager son interprétation contemplative et artistique de la nature. Il photographie des paysages naturels terrestres et sous-marins ainsi que les créatures qui s’y déploient, depuis ces 15 dernières années, animé par les mystères infinis que cache la nature.

Par le regard photographique qu’il pose sur la nature, il s’efforce de mettre en lumière l’importance de sa conservation. Amar vit et expose entre la France et les États-Unis dont la faune, les paysages et les cultures nourrissent ses œuvres, et a publié plusieurs ouvrages dont « Lumières et Couleurs de la côte de la Charente-Maritime », « Reflets de la Haute-Saintonge », mais également « Les Secrets de la photo sous-marine ».

  1. Commentaires (2)

  2. Ajouter le votre
This comment was minimized by the moderator on the site

j'utilise au maximum le bokeh, avec les chevreuils, cerfs, isards, vu qu'ils ont un temps d'arrêt assez important, pour identifier d'ou vient le bruit ou l'odeur, et j'ai assez de temps pour peaufiner mon bokeh, depuis quelques temps j'utilise pour la macro un vieil objectif trouvé dans une brocante le PENTACON GDR 135 f/2,8 qui donne de superbes " bokeh" en formes rondes du plus bel effet, et ce malgré que les réglages doivent se faire manuellement, j'y associe obligatoirement une bague d'adaptation, et quelques fois un tube allonge pour améliorer le bokeh, et garder la netteté , voila mon expérience perso du bokeh , merci pour vos articles que j'adore, et vos commentaires très pertinants
cordialement Michel Gonzalez

GONZALEZ Michel
This comment was minimized by the moderator on the site

Bonjour Michel,

je vous remercie pour votre commentaire. Je suis très heureux que ces articles vous plaisent. J'aime partager mes expériences et mon savoir faire.
C'est encore mieux lorsque les personnes partagent comme vous venez de le faire. J'apprécie beaucoup.
Pour ma part j'ai essayé d'utiliser des objectifs en mode manuel pour obtenir de beaux sparklings bokehs mais les effets sont aléatoires et comme les animaux sont très mobiles, ce n'est pas souvent réussi.
Je ne connais pas le Pentacon. Je vais regarder sur eBay si je peux en trouver un pour essayer.
Merci encore pour ce retour passionnant.
Bien à vous
Amar Guillen

Amar Guillen
Il n'y a pas encore de commentaire.

Ajouter vos commentaires

  1. Poster un commentaire en tant qu'invité.
Pièces jointes (0 / 3)
Partager votre emplacement

Paramétrages de cookies

×

Cookies fonctionnels

Ce site utilise des cookies pour assurer son bon fonctionnement et ne peuvent pas être désactivés de nos systèmes. Nous ne les utilisons pas à des fins publicitaires. Si ces cookies sont bloqués, certaines parties du site ne pourront pas fonctionner.

Mesure d'audience

Ce site utilise des cookies de mesure et d’analyse d’audience, tels que Google Analytics et Google Ads, afin d’évaluer et d’améliorer notre site internet.

Contenus interactifs

Ce site utilise des composants tiers, tels que ReCAPTCHA, Google Maps, MailChimp ou Calameo, qui peuvent déposer des cookies sur votre machine. Si vous décider de bloquer un composant, le contenu ne s’affichera pas

    Réseaux sociaux/Vidéos

    Des plug-ins de réseaux sociaux et de vidéos, qui exploitent des cookies, sont présents sur ce site web. Ils permettent d’améliorer la convivialité et la promotion du site grâce à différentes interactions sociales.

    Autres cookies

    Ce CMS Joomla utilise un certain nombre de cookies pour gérer par exemple les sessions utilisateurs.

    Activation