Les seigneurs de forêts et des prairies de la Charente-Maritimes : cerfs, sangliers, chevreuils

Les seigneurs des forêts et des prairies de la Charente-Maritime.

La Charente-Maritime est un département disposant de nombreuses forêts, bois et prairies abritant de nombreux grands mammifères comme les cerfs élaphes, les sangliers et les chevreuils. Certains domaines ont réintroduit l’espèce du daim européen qui existait mais a totalement disparu au 19ème siècle. Toutes ces photos ont été réalisées pendant au printemps ou au début de l’été. C’est en effet, l’époque de la naissance des faons, les cervidés ont les bois de velours qui deviendront des bois secs à la fin du mois de juillet. C’est aussi un moment propice pour voir les baignades des cerfs élaphes. Les sangliers qui ne suent pas ont besoin de se rafraichir dans les souilles humides pour faire baisser leur température corporelle. C’est l’occasion de réaliser des photos comportementales uniques dans un environnement naturel sauvage magnifique.

Le diaporama musical en podcast (téléchargement)

Ce diaporama musical a été généré en qualité HD pour profiter au mieux des photographies que je vous propose. Le poids du fichier est important, mais c'est le seul moyen pour moi de montrer la qualité de mon travail photographique.

Ce diaporama est au format AVI. Il peut être lu sur n'importe quel ordinateur que vous ayez un PC ou un MAC. Vous pouvez utilisez Media Player ou Quick Time. Je vous recommande d'utiliser le lecteur VLC media player qui est disponible gratuitement sur internet.

Le diaporama peut être aussi visualisé sur des tablettes fonctionnant avec le système Androïd. Le fichier sera sauvegardé dans le dossier "téléchargement".

Cliquez sur le bouton télécharger pour copier le film sur votre ordinateur. Pour des raisons de sécurité, il est contenu dans un fichier zip.

Télécharger le diaporama musical

Cette page a été lue 2621 fois

Si cette page vous a intéressé(e) pouvez-vous lui donner une note (5 étoiles est la meilleure)?
(0 Votes)

Article publié le jeudi 24 juillet 2014. Écrit par

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'indiquer les informations obligatoires (*).
Le code HTML n'est pas autorisé.