Novembre 2011 : compte rendu du safari de photo sous-marine en cours particulier à Marsa Shagra en Egypte

Nicole pendant le safari à Marsa Shagra

Ce safari photo sous-marine en cours particulier organisé en Egypte, en Mer Rouge, au mois de novembre 2011, s'est déroulé à l'écolodge de Marsa Shagra non loin de Marsa Alam. Nicole, la participante à ce safari avait déjà participé à deux stages au mois de juin 2011. Elle avait suivi le stage débutants/avancés puis le stage de perfectionnement avec un compact numérique équipé d'un flash externe Inon. Pendant ces deux stages collectifs, nous avions étudié toutes les techniques de base de la photographie sous-marine ainsi que de nombreuses techniques créatives. Après deux semaines, Nicole était arrivée aux limites de son compact. Elle avait compris qu'il lui fallait passer à l'étape suivante : utiliser un reflex numérique sous l'eau. Ce safari particulier a été pour Nicole l'occasion d'apprendre à parfaitement maitriser son nouvel équipement. Ce compte rendu est le récit de cet apprentissage.

Sommaire

Les plongées à Marsa Shagra en Mer Rouge, Egypte

Marsa Shagra au lever de soleil.
Le centre de Marsa Shagra au petit matin.

Marsa Shagra est l’un des 3 écolodges situés dans le sud de l’Egypte à 20 kilomètres au nord de Marsa Alam. C’est un t centre de plongée pouvant accueillir 200 plongeurs. C'est le plus grand des trois écolodges de la région. C'est aussi à cet endroit que les plongées sont les plus intéressantes.

L’hébergement est composé de bungalows et de tentes. La plupart des plongées s’effectuent depuis le bord le long d’un immense tombant qui descend vers le sud de la Mer Rouge. La première plongée est toujours une plongée d’orientation. L'évaluation est faite par un guide. Il explique comment fonctionne le centre et comment sont gérées les plongées depuis le bord. Ces deux heures sont très importantes même si elles peuvent paraitre longues car elles permettent de comprendre exactement comment se débrouiller quand on est seul. Il est indispensable de connaitre le règlement pour passer une excellente semaine. Une fois cette plongée d’exploration terminée, il reste à trouver un binôme si on est venu seul : il est strictement interdit de plonger seul.

Les sites de plongée le long des deux tombants nord et sud se caractérisent par l’abondance de corail dur. Il n’y pas de corail mou. Pour en trouver il faut aller au large avec un zodiac. Le tombant plonge jusque 60 mètres. Les formations coralliennes sont spectaculaires notamment celles du début du tombant nord avec un immense champ de coraux de feu. Pour les photographes, c’est le royaume du petit poisson : blennie, gobie, poissons ange…Tous les poissons coralliens sont présents. On peut aussi trouver quelques anémones avec de belles crevettes. Pour les photographes, les plongées se concentrent surtout sur la photographie en gros plan et en rapproché. Contrairement à Marsa Nakari, les photographes peuvent trouver de très beaux endroits pour la photographie au grand angle notamment en descendant vers le sud. La température de l’eau est en général de 26 degrés et la visibilité est bonne comme souvent en mer Rouge. Les plongées peuvent se faire depuis le bord mais aussi en zodiac. C'est une solution très intéressante car les plongeurs peuvent aller beaucoup plus loin qu'en nageant.

Tout comme à Marsa Nakari, le tombant ne possède pas de colonies de coraux mous. Pour photographier du corail mou, une belle épave ou des tortues, il faut sortir du centre. Des camions et des voitures sont mis à disposition moyennant un supplément pour aller à Abu Dabbab pour photographier les tortues ; Abu Ghussum pour l’épave du Hamada ; Dolphin House pour les dauphins ; Elphinstone pour les tombants vertigineux ; Shaab el Nabaa pour les coraux mous et la photographie grand angle. Shaab Bu Dabbad pour la photographie dans les grottes. Marsa Shagra est un lieu idéal pour suivre un stage de photo sous-marin car toutes les conditions sont réunies pour apprendre les différentes techniques de prises de vue.

L'avantage d'un centre comme celui de Marsa Shagra est que le nombre de plongées est illimité entre 6 heures du matin et 21 heures le soir. Il est possible de réaliser des clichés à tous les moments de la journée pour saisir les meilleurs comportements animaliers ou les meilleures lumières.

Début du compte rendu

 

Quelques commentaires personnels sur le safari

Nicole avec son équipement sous-marin monté en grand angle.
Nicole avec son équipement sous-marin équipé avec un grand angle.

Ce safari en cours particulier était pour moi, un véritable plaisir car je retrouvais Nicole. Nous avions déjà fait 3 croisières ensemble. Je me faisais une joie de retrouver Nicole pour partager les plongées. D'une part c'est une excellente plongeuse sur qui on peut compter en plongée et d'autre part c'est une excellente photographe qui prend son temps quand un beau sujet se présente. Pour moi, Nicole est la binôme idéale.

Nicole m'avait contacté avant le safari pour me demander des conseils pour le choix du matériel. Je lui avais recommandé Nikon pour le boitier et les objectifs; Aquatica pour le caisson; Inon pour les flashs. Je connais ce matériel par coeur. Je sais qu'il est fiable et que la qualité des images est irréprochable. Nicole avait déjà eu l'occasion de tester son matériel pendant un weekend à Marseille. Pour cette semaine, ce serait comme une mise au point et un approfondissement des techniques grand angle et très gros plan. Nicole est une stagiaire parfaite : elle vient pour apprendre; elle écoute les conseils; elle applique. Pour moi c'est parfait car je peux facilement mesurer les progrès d'une plongée à l'autre. De plus avec ce matériel quasi professionnel, j'étais certain qu'elle irait au delà de ce qu'elle pensait réaliser en arrivant. C'est ce qui est arrivé après 7 jours de safari.

L'avantage d'un safari en cours particulier, c'est que je n'ai pas à revenir sur les points basiques de la photo. J'ai juste à éclaircir certains points très précis comme le placement de l'éclairage avec deux flashs; la gestion de la profondeur de champ: la composition des images avec un très angle. Concernant les prises de vue, toute la semaine a été consacrée à ces points particuliers qui ont les belles images.

Tous les jours nous faisions 3 plongées au maximum. Nous nous arrangions aussi pour revenir au centre à 16 heures maximum pour avoir beaucoup de temps pour le travail des photos sur l'ordinateur. Ce fut l'un des points les plus importants de cette semaine. J'ai appris à Nicole toutes les techniques que j'utilise dans mon quotidien pour bien organiser, sélectionner et trier les photos; puis pour bien les développer. Je lui avais recommandé d'acheter certains logiciels que je maitrise parfaitement pour parfaire la formation. Je pense qu'au bout d'une semaine, Nicole a pu mesurer le potentiel d'un ordinateur pour arriver à réaliser des photos de type WOUAH! EN safari particulier, c'est beaucoup plus simple pour moi car j'ai beaucoup de temps à consacrer à une personne. Je peux ainsi aborder tous les points techniques même les plus infimes.

Pendant ce safari nous sommes allés photographier les tortues de Abu Dabbad, l'épave du Hamada à Abu Ghussum mais aussi les grottes de Abu Dabbad 1 ou encore le fabuleux récif corralien de Nelson Reef. Dans cette dernière plongée, nous n'avons jamais dépassé 5 mètres de profondeur. Ce fut une expérience incroyable. Finalement, cette semaine de safari en cours particulier a été comme un stage très approfondi. Mais je dois avouer que ce fut une semaine relaxante et synonyme de détente.

Le point d'orgue de ce safari fut lorsque nous avons projeté les photos de Nicole à une groupe de plongeurs français qui avaient aussi des appareils photos. J'avais recommandé à Nicole de montrer 40 photos bien développées, pas plus. Le diaporama s'est terminé sous des applaudissements et un million de questions. Le pari de la semaine était gagné. Aussi étrange que cela puisse paraitre, j'étais aussi très fier des clichés réalisés par Nicole.

Je n'ai pas souvent l'occasion de faire des safaris particuliers mais je dois avouer que la formule est très séduisante car j'avais plus l'impression de partager mes idées avec une autre photographe qu'avec une stagiaire. Chaque jour, j'essayais d'expliquer à Nicole qu'il fallait aller au delà des images, que la technique n'était rien et que le plus important était la sensibilité, la personnalité. Je crois qu'elle a bien compris le message. Je suis certain que maintenant elle ne verra plus le monde sous-marin de la même manière.

Nicole est une compagne de voyage extraordinaire. Je la remercie une nouvelle fois pour tous les bons moments que nous avons passés au centre et pendant les plongées. Je me souviendrai aussi longtemps de cette très belle balade que nous avons faite dans le parc national de Wadi el Gemal. J'espère de tout coeur que nous aurons l'occasion de nous retrouver pour une expédition ou un safari.

Début du compte rendu


Le contenu du safari

Nicole en face de Marsa Shagra
Nicole sur un récif en face de Marsa Shagra.

Souvent les plongeurs photographes me posent cette question : à quoi sert un safari photo? La réponse est très simple : se retrouver entre photographes sous-marins pour partager la même passion pendant une semaine et surtout plonger avec un binôme qui se déplace à la même vitesse que vous et qui comprend votre problématique sous l'eau. En effet, bien souvent, les non plongeurs font plutôt de la balade sous l'eau et ne comprennent pas que l'on puisse passer dix minutes sur un minuscule récif corallien ou alors passer toute une plongée avec un poulpe.

Le safari photo c'est la certitude de plonger avec un autre photographe et de ne pas avoir à subir des remarques désobligeantes parce qu'on est trop lent sous l'eau. Le safari photo c'est aussi l'occasion de discuter technique pendant 7 jours et d'apprendre beaucoup de petits trucs qui feront les grandes photos.

Je suis là pour animer le séjour et je suis à la disposition des photographes. Je réponds à toutes les questions techniques concernant le matériel, la prise de vue et le traitement des photos avec un ordinateur. Durant le safari photo, je n'assure pas de cours théoriques comme pendant un stage : je n'ai pas une progression pédagogique établie mais chaque jour, je propose un thème photographique avec quelques conseils et surtout je choisis les sites en adéquation avec le thème. l'avantage du safari , c'est que les photographes peuvent choisir l'endroit où ils veulent s'immerger sur le site de plongée.

Nos safaris photo sous-marine sont la meilleure solution pour continuer à enrichir votre technique photographique dans la bonne humeur et dans une ambiance zen.

Ci dessous, quelques photos réalisées par Nicole. Maintenant, il ne lui reste plus qu'à se souvenir de tout ce que j'ai dit et d'oublier la technique pour aller juste vers les images. Il lui reste à trouver son style. Cela pourra prendre des années mais c'est la quête du graal pour tous les photographes. C'est le plus beau challenge que je peux lui souhaiter.

marsa_shragra-1
marsa_shragra-4
marsa_shragra-5
marsa_shragra-6
marsa_shragra-8
marsa_shragra-9
marsa_shragra-12
marsa_shragra-14
marsa_shragra-16
marsa_shragra-17
marsa_shragra-19-2
marsa_shragra-20
marsa_shragra-21
marsa_shragra-23
marsa_shragra-24-1
marsa_shragra-26
marsa_shragra-27
marsa_shragra-28
marsa_shragra-29
marsa_shragra-31
marsa_shragra-32
marsa_shragra-34
marsa_shragra-35
marsa_shragra-37
marsa_shragra-38
marsa_shragra-41-2
marsa_shragra-46
marsa_shragra-52
marsa_shragra-55
marsa_shragra-56
marsa_shragra-58
marsa_shragra-59
marsa_shragra-61
marsa_shragra-62
marsa_shragra-63
marsa_shragra-64
marsa_shragra-69
marsa_shragra-70
marsa_shragra-74
marsa_shragra-79

 

111106EGYSHA0355
111106EGYSHA0359
111106EGYSHA0361
111106EGYSHA0362
111106EGYSHA0363
111106EGYSHA0364
111106EGYSHA0367
111106EGYSHA0369
111106EGYSHA0370
111106EGYSHA0373

Début du compte rendu

Le commentaire écrit et oral de Nicole.

Agnès
Nicole
.

Le commentaire audio de Nicole. (cliquez sur le bouton play pour démarrer) :



Votre avis sur le contenu du stage :
Le safari photo en cours particulier est une excellente formule après ma participation à deux stages. Cela m'a permis à partir de mes acquis, d'approfondir des points spécifiques (technique, composition de l'image, informatique avec le classement et le développement). D'autre part, ce safari m'a vraiment aidé à apprendre à utiliser mon nouveau matériel (passage du compact au reflex). C'était l'une de mes principales attentes et j'ai été pleinement satisfaite.

Les plongées à Marsa Shagra ont été très variées avec à chaque fois des thèmes choisis pour réaliser les images. C'était vraiment intéressant de se focaliser sur un seul thème pendant une plongée. Cela m'a appris la concentration et l'observation des sujets que nous avions ciblés pendant les plongées. Cette technique m'a permis de beaucou progresser dans mes clichés. Tout au long de la semaine, j'ai pu voir l'évolution.
Amar Guille a toujours été très disponible et accessible. J'ai apprécié ses explications qui restent compréhensibles par rapport à mon niveau de compétences et de connaissances. Il m'a amené aussi à progresser à un rythme bien adapté : "pas la peine de griller les étapes si les bases ne sont pas acquises".

L'organisation à Marsa Shagra n'a aucun grain de sable. La logistique est parfaitement rôdé. L'utilisation des casiers pour ranger le matériel, les bacs de rinçage avec de l'eau renouvelée régulièrement sont appréciables. Je dois quand avouer que le chalet était un peu éloigné du centre de plongée. Vu le poids du matériel photo, c'était un peu difficile de marcher avec cette charge. Malgré tout, cela n'a pas été un handicap car avec Amar, nous nous sommes bien entraidés.

Je recommande évidemment la formule safari à tout le monde. C'est un cadre privilégié pour faire de la photo sous-marine et apprendre à la carte. C'est une offre individualisée qui m'a été très profitable.

L'organisation des 3 plongées par jour pour terminer vers 16 heures au maximum a permis de revoir toutes les photos le soir et apprendre toutes les techniques de développement.

En conclusion, c'était une chouette semaine. J'ai été ravie de retrouver Amar dans ces conditions.
Vivement la prochaine fois. Un grand merci pour ta gentillesse et tous tes conseils.

Début du compte rendu


Cette page a été lue 4520 fois

Si cette page vous a intéressé(e) pouvez-vous lui donner une note (5 étoiles est la meilleure)?
(28 Votes)

Article publié le lundi 22 juillet 2013. Écrit par
Page précédente et page suivante dans cette catégorie : « Voyage photo découverte photo sous-marine en Mer Rouge - Novembre 2011
  1. Commentaires (0)

  2. Ajouter le votre
Il n'y a pas encore de commentaire.

Ajouter vos commentaires

  1. Poster un commentaire en tant qu'invité.
Pièces jointes (0 / 3)
Partager votre emplacement

Paramétrages de cookies

×

Cookies fonctionnels

Ce site utilise des cookies pour assurer son bon fonctionnement et ne peuvent pas être désactivés de nos systèmes. Nous ne les utilisons pas à des fins publicitaires. Si ces cookies sont bloqués, certaines parties du site ne pourront pas fonctionner.

Mesure d'audience

Ce site utilise des cookies de mesure et d’analyse d’audience, tels que Google Analytics et Google Ads, afin d’évaluer et d’améliorer notre site internet.

Contenus interactifs

Ce site utilise des composants tiers, tels que ReCAPTCHA, Google Maps, MailChimp ou Calameo, qui peuvent déposer des cookies sur votre machine. Si vous décider de bloquer un composant, le contenu ne s’affichera pas

    Réseaux sociaux/Vidéos

    Des plug-ins de réseaux sociaux et de vidéos, qui exploitent des cookies, sont présents sur ce site web. Ils permettent d’améliorer la convivialité et la promotion du site grâce à différentes interactions sociales.

    Autres cookies

    Ce CMS Joomla utilise un certain nombre de cookies pour gérer par exemple les sessions utilisateurs.

    Activation