Pourquoi et comment photographier Monument Valley en noir et blanc

Aimez-vous les westerns et les ambiances du sud-ouest des Etats-Unis? Si la réponse est oui alors vous allez adorer Monument Valley.

Les buttes et les mesas qui jalonnent la vallée sont associées à tout jamais aux films relatant la conquête de l’ouest.

C’est beau, impressionnant, grandiose. Mais photographier les paysages de Monument Valley n’est pas si facile car les photographies tombent rapidement dans le registre de la carte postale.

Dans cet article, je vous propose une approche photographique différente : celle du noir et blanc.

Paysage en noir et blanc de Monument Valley dans l'Arizona. Photographie par Amar Guillen, artiste photographe
Paysage de Monument Valley dans l'Arizona aux Etats-Unis.
 

La petite histoire de cet article

Chaque année durant l’automne, je passe au moins deux jours à Monument Valley. C’est comme un pèlerinage. Je crois que c’est ici qu’est né ma passion pour les Etats-Unis.

A chaque voyage, je roule sur les pistes caillouteuses et couvertes de poussière orangée. Je réalise une soixantaine de photos. Je passe un peu de temps avec une famille navajo avec qui j’ai sympathisé. Nous parlons toujours des mêmes sujets : le temps qui passe, l’éducation difficile pour les enfants dans la réserve, le prochain pow-wow qui s’annonce encore mieux que l’année dernière. Je marche sur les sentiers pour me ressourcer. Puis je repars et je continue vers l’ouest.

Chaque pèlerinage suit le même rythme. Monument Valley, c’est l’éloge de la lenteur, du temps qui passe, du rythme lent de la nature. Les paysages s’érodent peu à peu. Chaque année, je peux constater qu’un gros rocher s’est détaché d’une butte. Comme dirait le chef de famille Navajo : « ainsi va le temps. On ne peut rien faire ». Il est fataliste. Je comprends sa manière d’être.

Ce lieu est véritablement inspirant. Pourtant, je n’avais jamais réussi à créer une collection de photos d’art intéressantes. J’ai accumulé des centaines de photos qui sont stockées bien sagement sur les serveurs. Elle ne seront jamais développées.

C’est un comble car tout est là. Il suffit de regarder et de photographier.

Le problème est qu’à chaque fois que j’ai essayé, je reproduisais ce que d’autres avaient fait. Je tombais à chaque fois dans la photo de carte postale.

Pourtant, cette année, j’ai pris une grand résolution. J’ai décidé de créer une véritable collection de photos d’art de Monument Valley. J’ai cogité pendant des heures et des heures pour trouver un angle d’attaque.

Je me suis à la place d’un pionnier venant de l’est et qui se rendait vers l’ouest pour faire fortune. J’ai décidé d’oublier tous les voyages que j’avais déjà faits dans cette région. Je me suis imaginé que c’était la première fois. J’ai essayé de penser comme un pionnier qui traversait cette région sans eau, désertique. J’ai agi comme si je prenais un nouveau départ.

 

Le choix du noir et blanc

Tout a été dit et tout a été photographié à Monument Valley. Pourtant tout reste à faire.

Si vous voulez rendre compte d’une manière originale de cette région désertique où la couleur dominante est l’orangé, le noir et blanc est idéal.

Cela peut sembler paradoxal mais si vous réalisez des photographies en couleur, vous allez rapidement tombé dans la photographie carte postale que l’on ramène des vacances. Vos photographies seront belles. Tout le monde sera subjugué par les lumières et les couleurs exceptionnelles de la région. Mais il n’y aura rien de véritablement original et de personnel.

Monument Valley est constitué de paysages minéraux. Toute la vallée est couverte de grès massif et de schiste.

Pour rendre compte des textures et des détails, le noir et blanc est parfaitement adapté.

 

L’utilisation du premier plan

De nombreux photographes réalisent des photos de loin en essayant de capter l’ambiance générale de la vallée. Je peux parfaitement comprendre cette manière de procéder. Une seule route permet d’accéder à Monument. Quand on arrive, le parking est situé sur un surplomb qui domine la vallée. C’est à couper le souffle. Les paysages sont grandioses. Immédiatement, les souvenirs des westerns et des épopées des pionniers américains reviennent en mémoire.

Si vous voulez photographier les paysages de Monument Valley avec des prises de vues lointaines, cela ne sera possible qu’à certains points de vue.

Une autre manière de procéder est d’ajouter un premier plan très fort qui va ajouter une dimension supplémentaire à votre composition. Les prairies de Monument Valley sont jonchées d’arbres morts ou de genévriers avec des formes plus invraisemblables les unes que les autres.

Pendant très longtemps je me suis refusé de photographier des arbres morts. J’aime la vie et l’énergie. Je trouvais qu’un arbre mort évoquait la mort et donnait une dimension morbide aux photographies.

C’est au cours d’un stage de photo consacré au brame du cerf que le déclic s’est produit. Lors d’une discussion avec Eric Bornet, un stagiaire, il m’a expliqué qu’un arbre mort ou une branche morte pouvait servir d’élément photographique pour renforcer la lecture d’une photo. Il m’a cité l’exemple du léopard couché sur une branche. La discussion a duré une heure. Finalement, il avait raison. Son argumentation était imparable. Je me suis rangé à son avis.

C’est depuis ce fameux stage que j’ai compris l’important et l’intérêt d’une arbre mort ou décharné dans une photo d’art. Ce fut peut être raison pour laquelle je n’ai développé aucune photo de Monument Valley. L’absence ce fameux premier plan m’empêchait de m’exprimer totalement.

Si vous photographiez les paysages de Monument Valley, n’hésitez pas à utiliser un arbre dans le premier plan. C’est un véritable atout.

 

Le choix des focales

Toutes les focales photographiques sont utilisables à Monument Valley. La gamme varie de 14mm à 200mm. Plus votre focale sera courte, plus vous devrez vous approcher des mesas ou des buttes. Plus votre focale sera longue, plus vous pourrez vous éloigner.

Soyez prudent si vous voulez vous approcher. Vous êtes dans une réserve Navajo. Monument Valley est une terre sacrée. Vous ne pouvez pas marcher où vous voulez. Les Navajos nomment l'endroit Tsé Bii' Ndzisgaii, signifiant « la vallée des rocs ». L’idéal est de payer un guide navajo pour vous emmener dans des endroits où vous ne pouvez pas aller vous-même. Cela vaut vraiment les quelques dizaines de dollars que vous lui donnerez.

 

Les cadrages et les formats

Tout est possible à Monument Valley. Tout dépend de ce que vous voulez transmettre et exprimer. Personnellement, j’adopte le format 3 :1 et le format 3 :2 car ils me permettent de créer des photos très aérées évoquant les grands espaces et la liberté de se déplacer.

Mais le format carré ou 16 :9 est aussi bien adapté. Votre imagination est au pouvoir.  Surtout prenez bien votre temps pour choisir vos scènes et vos points de vue photographiques.

 

Le symbolisme

Comment montrer Monument Valley autrement que par une photo carte postale ? C’est tout le challenge auquel vous allez devoir faire face car tout a été déjà été fait.

Personnellement, j’ai choisi les grands espaces, le voyage d’un pionnier qui voyait la région pour la première fois. Un arbre mort au premier plan d’une scène ouverte montre que la vie continue malgré tous les malheurs qui peuvent nous arriver. C’est inexorable. Le temps passe malgré tout. C’est ce que j’ai appris auprès des navajos. Un obstacle peut surgir dans notre vie. Pourtant nous devons continuer d’avancer. C’est pour cette raison que sur certaines photos, j’ai placé un arbre directement devant une butte.

J’ai photographié des genévriers avec quelques feuilles même s’ils sont squelettiques et semblent sur le point de se dessécher. Pour moi, ces arbres évoquent juste l’adaptation aux circonstances de la vie. Il ne pleut quasiment pas dans cette région. Pourtant ils sont vaillants et possèdent des feuilles.

Si vous savez bien regarder Monument Valley et que vous allez au-delà de la simple photographie de paysages, vous verrez et vous photographierez la vraie vie. Vous comprendrez pourquoi vous devez toujours avancer, progresser, apprendre et ne jamais vous arrêter tout en vous faisant plaisir.

 

La galerie de photos en noir et blanc des paysages de Monument Valley dans l'Arizona

Cliquez sur chaque vignette pour voir un agrandissement.

Page 1 sur 52

Paramétrages de cookies

×

Cookies fonctionnels

Ce site utilise des cookies pour assurer son bon fonctionnement et ne peuvent pas être désactivés de nos systèmes. Nous ne les utilisons pas à des fins publicitaires. Si ces cookies sont bloqués, certaines parties du site ne pourront pas fonctionner.

Mesure d'audience

Ce site utilise des cookies de mesure et d’analyse d’audience, tels que Google Analytics et Google Ads, afin d’évaluer et d’améliorer notre site internet.

Réseaux sociaux/Vidéos

Des plug-ins de réseaux sociaux et de vidéos, qui exploitent des cookies, sont présents sur ce site web. Ils permettent d’améliorer la convivialité et la promotion du site grâce à différentes interactions sociales.

Autres cookies

Ce CMS Joomla utilise un certain nombre de cookies pour gérer par exemple les sessions utilisateurs.

Comment puis-je vous aider à créer des photos?