/* ----------------------------------------------------------- styles overridés généraux - desktop et appareils mobiles ----------------------------------------------------------- */ /* /* GPO : 2 novembre 2016. suppression de l'écran bleu à l'initialisation du site */

Pourquoi et comment durer en photographie en 9 clés – Partie 2

Pour lire la partie précédente de l'article, cliquez ici.
Antelope Canyon en noir et blanc. Une collection intemporelle de photographies de paysages en noir et blanc.
Antelope Canyon en noir et blanc. Une collection intemporelle de photographies de paysages en noir et blanc.

Clé 4 : avoir une vraie conscience photographique

La conscience photographique, c’est votre capacité à savoir où vous situez par rapport aux autres photographes. Je n’évoque pas ici un rapport de niveau mais bien un rapport artistique et créatif. Dire que vous êtes meilleur ou moins bon qu’un autre photographe n’a aucun sens. L’échelle de valeurs ne représente rien en art. En effet, vous pouvez créer des photographies qui sont intéressantes et passionnantes pour une certaine audience et pas du tout pour d’autres personnes. Il vous faut juste la trouver.

Vous devez savoir vous situer sur l’échiquier photographique. Quand vous aurez défini un cercle de personnes qui définissent votre audience, vous prendrez confiance en vous. Vous savez que vous représentez quelque chose pour certaines personnes.

Clé 5 : savoir construire et solidifier votre édifice photographique

L’édifice photographique est une expression que j’ai créée pour développer ma méthode ACAPN.

ACAPN est une méthodologie que j’utilise pour animer mes stages de photo nature.

J’apprends aux participants à mes stages, à construire, à développer et à consolider leur propre édifice photographique. Il est constitué par un ensemble d’éléments qui s’articulent entre eux.

Sans dévoiler tous les éléments qui le constituent car ce serait trop long et hors propos de cet article, je considère qu’un photographe doit maîtriser ses compositions, ses cadrages pour bien écrire avec le langage photographique. De même, il doit maîtriser la théorie des éléments photographiques. C’est essentiel.

Comme je le dis souvent, une vie est insuffisante pour apprendre et maîtriser la photographie. Chaque nouvelle technique, chaque nouvelle thématique est un nouvel apprentissage durant il faut repartir depuis le début.

Si un jour, vous participez à l’un de mes stages, vous verrez de manière plus approfondie la construction de votre édifice photographique.

Clé 6 : avoir de la culture générale

Si vous voulez créer des photographie de nature intéressantes, vous devez avoir de la culture générale.

Vous devez vous intéresser au monde qui vous entoure. En effet, pour exprimer des émotions, traduire des messages, transmettre des sentiments ou encore réaliser des œuvres esthétiques, vous devez être empathique avec le monde qui vous entoure.

La culture générale vous donnera des éléments pour développer votre propre langage photographique. En sachant vous exprimer photographiquement, vous serez plus direct et plus compréhensible. Le fait d’avoir de la culture générale vous permettra d’être à l’écoute de votre environnement et de mieux traduire ce que vous voyez.

Par exemple, si votre passion est la photographie animalière des cerfs, en vous cultivant sur le sujet, vous pourrez créer des photos différentes qui auront plus d’impact.

En restant enfermé dans vos acquis sans essayer d’apprendre d’autres connaissances générales vous fermez votre créativité. Vous vous condamnez à ne pas durer dans le temps.

Clé 7 : sortir de votre zone de confort

Vous réalisez certainement de belles photographies de nature. Vous avez créé autour de vous une audience de personnes qui apprécient votre approche photographique.

Mais peut être que depuis quelques années, vous vous cantonnez dans la création de photos avec votre signature. Vous êtes satisfait que ce que vous réalisez. Vous êtes dans une routine créatrice.

Pourquoi n’essayez-vous pas d’aller explorer de nouvelles voies avec un nouveau style ? Pourquoi ne pas essayer de surprendre votre audience en vous remettant en cause ?

Pourquoi ne pas sortir de votre zone de confort ?

C’est l’une des clés pour durer dans le temps en photographie. Rien, ni personne ne vous oblige à toujours créer le même type de photographies.

En adoptant un nouveau style qui reste conforme dans les grandes lignes à votre signature, vous allez vous regénérer, prendre un nouveau départ.

Sortir de votre zone de confort, ce n’est pas prendre un grand risque. Il s’agit juste de prendre un virage photographique et de choisir un chemin qui va vous ouvrir de nouvelles portes créatrices.

Clé 8 : avoir de la culture photographique

Vous pensez peut-être que vous êtes un excellent photographe. Vous pensez peut-être que vous n’avez rien à apprendre des autres. Vous pensez peut-être que le facilité d’utilisation des technologies numériques vous permet de réaliser des photos que les anciens ne pouvaient pas faire. Vous pensez peut-être que ces mêmes anciens parce qu’il leur fallait beaucoup de temps pour créer une photo n’ont rien à vous dire.

Vous avez peut-être raison. Vous êtes certainement un bon photographe. Vous n’avez peut-être plus rien à apprendre. Je ne peux pas vous juger. Vous êtes le seul ou la seule à pouvoir le dire.

Mais là où je ne suis pas d’accord, c’est que les autres photographes, anciens ou récents ont beaucoup de choses à vous apporter.

La technique n’est pas très importante dans la création d’une bonne photographie. Elle représente 10% de la recette à appliquer.

Personnellement, je possède des dizaines de livres écrits par des photographes. Je possède aussi de nombreuses biographiques photographiques. Je lis et relis ces ouvrages sans arrêt.

D’une part ce sont des sources d’inspiration importantes. D’autre part, les expériences vécues par ces personnes me permettent d’éviter les mêmes erreurs mais surtout de profiter de leurs expériences pour devenir encore meilleur.

Cette culture photographique est une alliée précieuse sans laquelle je ne serai pas devenu ce que je suis.

La culture photographique ne me sert pas à alimenter des conversations mondaines autour d’une table avec des amis photographes.

C’est beaucoup plus. La culture photographique me nourrit, m’enrichit, me permet de grandir chaque jour.

Toutes les histoires, toutes les expériences des autres sont pour moi un vivier dans lequel je puise mon inspiration ainsi que les nouvelles directions que je choisis de prendre.

Sans cette culture photographique, je n’aurai pas été capable de définir aussi précisément ma conscience photographique.

Je pense que pour développer une culture photographique intéressante, il faut étudier tous les photographes quel que soit le thème. Par exemple, même si je suis spécialisé dans la photographie de nature, je n’hésite pas à m’intéresser aux photographes de mode, de reportages, de portraits, de reportages.

Quand il s’agit de me cultiver, je ne m’impose aucune limite. Toutes les expériences sont bonnes à prendre. J’en retire toujours des éléments positifs qui m’enrichissent.

Clé 9 : savoir créer des styles pour vos collections

Dans l’une des clés précédentes, j’ai indiqué que pour pouvoir durer, vous deviez avoir une signature reconnaissable.
Ce n’est pas suffisant. Vous devez savoir créer des styles en fonction de vos collections.

Finalement

J’espère que ces 9 clés vous auront données des éléments pour vous aider à durer dans le temps. Vous avez du talent et vous êtes unique. Il serait dommage que vous ne fassiez pas profiter le plus grand nombre de personnes de vos points de vue et de votre vision photographique. Il faut parfois du temps pour se faire connaître. Soyez persistant, méthodique et ne doutez pas de vous.

Page 1 sur 66

Paramétrages de cookies

×

Cookies fonctionnels

Ce site utilise des cookies pour assurer son bon fonctionnement et ne peuvent pas être désactivés de nos systèmes. Nous ne les utilisons pas à des fins publicitaires. Si ces cookies sont bloqués, certaines parties du site ne pourront pas fonctionner.

Mesure d'audience

Ce site utilise des cookies de mesure et d’analyse d’audience, tels que Google Analytics et Google Ads, afin d’évaluer et d’améliorer notre site internet.

Contenus interactifs

Ce site utilise des composants tiers, tels que ReCAPTCHA, Google Maps, MailChimp ou Calameo, qui peuvent déposer des cookies sur votre machine. Si vous décider de bloquer un composant, le contenu ne s’affichera pas

    Réseaux sociaux/Vidéos

    Des plug-ins de réseaux sociaux et de vidéos, qui exploitent des cookies, sont présents sur ce site web. Ils permettent d’améliorer la convivialité et la promotion du site grâce à différentes interactions sociales.

    Autres cookies

    Ce CMS Joomla utilise un certain nombre de cookies pour gérer par exemple les sessions utilisateurs.

    Activation