fbpx

 

La texture et l'espace sont deux des sept éléments de l'art à utiliser dans vos photos

Exemple de l'utilisation des textures dans une photo. Un jeune gélada à l'abri dans la fourrure de sa mère
Exemple de l'utilisation des textures dans une photo. Un jeune gélada à l'abri dans la fourrure de sa mère.

Élément n°4 de l'art à utiliser dans vos photos : la couleur

La couleur est un des 7 éléments essentiels de l'art. Elle est créée lorsque la lumière est réfléchie dans l'œil d'un regardeur d'une scène ou d'un objet.

Il existe un modèle qui est devenu universel pour classer les couleurs : la roue chromatique. Elle a été développée par Isaac Newton qui a pris le spectre des couleurs et l'a plié en cercle. Cette roue chromatique montre :

  • les couleurs primaires : elles ne peuvent pas être mélangées.
  • Les couleurs secondaires. Chacune d'elles est obtenue en mélangeant deux couleurs primaires.
  • Les couleurs tertiaires. Chacune d'elles est obtenue en mélangeant une couleur primaire et une couleur secondaire.

Les 3 couleurs primaires sont le cyan (bleu), le magenta (rouge) et le jaune.

Les 3 couleurs secondaires sont le vert(cyan + jaune), le violet (cyan + magenta) et le orange (jaune + magenta).

Les couleurs tertiaires sont le rouge rangé (rouge + orange), le jaune orangé (jaune-orange), le vert clair (jaune + vert), le turquoise (bleu + vert), l'indigo (bleu + violet), le pourpre (violet + rouge).

Les couleurs sont dites complémentaires quand elles sont opposées sur le cercle chromatique. C'est une notion que vous devez conserver en tête, car leur association dans vos photos permet d'attirer l'œil du regardeur par effet de contraste. Il s'agit par exemple du rouge et du vert, du bleu et du jaune.

Les couleurs sont dites analogues quand elles se suivent sur le cercle chromatique et qu'elles sont composées de la même couleur primaire. Par exemple le jaune et le jaune rouge.

Cette notion de couleurs analogues est importante pour créer des transitions douces et des dégradés dans vos photos.

Sans aller trop long dans ce 4e élément que sont les couleurs, il m'apparaît important de dire qu'il existe aussi des couleurs chaudes et des couleurs froides.

Les couleurs chaudes sont le rouge, le orange et le jaune.

Les couleurs froides sont le vert, le bleu et le violet.

Les couleurs chaudes semblent avancer. Elles prennent plus de place que les couleurs froides dans une photo.

Les couleurs froides semblent reculer. Ce sont des couleurs idéales pour donner de la profondeur à vos photos.

Enfin, chaque couleur possède des propriétés :

  • sa teinte.
  • Son intensité.
  • Sa valeur

La teinte d'une couleur fait référence à son nom : par exemple le rouge, le bleu, le vert, etc.

L'intensité d'une couleur qualifie sa pureté. Je parle ici de vivacité. Une couleur est dite de haute intensité si elle est pure, sans aucun mélange. Elle est dite de faible intensité si elle résulte d'un mélange. Parfois vous entendrez aussi parler de chroma pour l'intensité, de saturation, de chrominance. Tous ces termes qualifient la même propriété.

La valeur d'une couleur qualifie sa clarté ou son obscurité par rapport au blanc ou au noir. Par exemple, le jaune est une valeur claire, car elle se rapproche du blanc. Le bleu et une valeur sombre, car il se rapproche du noir. Souvent vous entendez parler de luminosité pour évoquer la valeur.

Maintenant que vous avez en tête toutes les caractéristiques des couleurs, il est intéressant de comprendre pourquoi les utiliser pour créer vos photos.

Les couleurs en photographie ne servent pas seulement à montrer la réalité. Elles ont un véritable langage. Elles permettent de donner du sens à vos photos. Les couleurs datent être utilisées dans un but sémantique.

La couleur rouge est synonyme de puissance, d'énergie, de force, de passion, d'amour. Elle peut aussi représenter le danger, la révolte.

La couleur jaune évoque l'optimisme, la joie de vivre, la chaleur et la lumière. Mais elle peut avoir aussi une connotation négative comme le mensonge et la tromperie.

La couleur verte évoque l'optimisme, l'espérance et la croissance. Mais prise négativement, elle peut évoquer l'infortune.

La couleur violette évoque le mystère, la spiritualité, la magie, l'élégance. Prise de manière négative, elle peut évoquer la mélancolie ou la solitude.

La couleur orange évoque l'ambition, l'enthousiasme, l'énergie, l'action. Prise négativement, c'est une couleur qui évoque l'excès.

La couleur rose évoque la féminité, la romance, la douceur, l'innocence. Elle peut aussi évoquer l'enfance, l'innocence.

La couleur bleue évoque la fiabilité, la vérité, la tranquillité.

La couleur marron évoque l'authenticité, le naturel. Mais attention, quand elle est dominante dans une photo, elle peut donner un aspect fade.

La couleur noire évoque la rigueur, la sophistication, l'élégance, l'intemporalité. Mais interprétée négativement, elle peut évoquer la tristesse, la mort, le deuil.

La couleur blanche évoque la pureté! la propreté, la perfection, l'innocence, la virginité. Prise négativement, elle peut évoquer le manque de contenu, l'absence de profondeur, la superficialité.

L'utilisation des couleurs dans vos photos doit être savamment étudiée.

Par exemple, si vous réalisez des photos à forte dominante rouge, les personnes vont avoir une énergie instantanée très forte. Mais une fois cette phase passée, ils vont retomber en léthargie.

Si vous créez des potes à dominante verte, les regardeurs auront de l'énergie plus faible qu'avec le rouge, mais ils resteront actifs. Le vert évoque aussi l'équilibre. C'est pour cette raison que des photos exposées des pièces où vivent des gens exubérants permettent de les calmer.

Dans un bureau, des photos accrochées sur les murs avec une dominante rouge montrent de la puissance, de l'énergie.

J'espère que ces quelques exemples vous montrent l'utilité de la maîtrise des couleurs dans vos photos.

L'élément n°5 de l'art à utiliser dans vos photos : la valeur

La valeur qualifie la luminosité d'un ton dans le contexte d'une image.

Un ton est soit clair, soit sombre. La valeur indique à quel point quelque chose est clair ou sombre. La valeur est toujours associée à une couleur. La valeur la plus claire est le blanc. La valeur la plus sombre est le noir.

Les valeurs sont relatives les unes par rapport aux autres. Le voisinage d'un ton clair donne à une valeur sombre à une couleur qui aurait une valeur plus lumineuse au voisinage d'un ton sombre.

La valeur indique le degré de clarté ou d'obscurité propre à chaque couleur. Pour vos photographies, la valeur est un élément essentiel. Obtenir les bonnes valeurs est plus important qu'obtenir les bonnes couleurs.

En effet, la valeur est ce qui permet de montrer des formes tridimensionnelles sur une surface bidimensionnelle.

Si vous augmentez les différences de valeur dans vos photos, vous allez augmenter le contraste. Vous allez attirer plus facilement l'œil d'un regardeur. Vous allez attirer son attention. Vos photos n'en seront que plus intéressantes. Ensuite, il ne vous de plus qu'à leur donner du sens.

La diminution des différences de valeurs entraînera moins de contraste. Vos photos retiendront moins l'attention.

Quand vous prenez une photo sur le terrain, vous devez essayer d'avoir votre point focal avec le plus de contraste possible pour attirer facilement l'œil du regardeur.

Si vous créez des photos avec des valeurs plutôt sombres, elles seront discrètes. Vous allez évoquer un sentiment lourd, mystérieux, dramatique, sombre. Ce sont les photos de type low-key.

Si vous créez des photos avec des valeurs plutôt lumineuses, vous allez donner un sentiment de légèreté, de rapidité, de spiritualité, de rêve, d'évasion.  Ce sont les photos de type high-bey.

En photographie, il est possible de bien gérer les valeurs de vos photos. C'est par exemple, l'utilisation de la lumière très matinale ou crépusculaire quand le soleil est rasant.

Mais pour moi, le développement d'une photo avec un ordinateur et un logiciel reste un excellent moyen d'affiner le contraste. En utilisant des outils comme le dégradé ou le pinceau, je peux modifier les valeurs de mes tons pour amplifier le contraste de mes photos.

L'élément n°6 de l'art à utiliser dans vos photos : la texture

La texture réelle est la sensation d'un objet au toucher.

Vos photos représentent un monde tridimensionnel sur une surface bidimensionnelle. Il est impossible de créer l'effet de textures que vous photographiez que ce soit le pelage d'un mammifère, le plumage d'un oiseau ou la rugosité d'un tronc d'arbre.

Vous pouvez l'évoquer avec la texture du papier que vous utilisez par l'impression de vos photos, mais ce n'est pas le sujet de ce paragraphe. Pour transmettre l'illusion de la texture réelle au regardeur, vous devez prêter attention aux valeurs de vos couleurs et à la lumière. En effet, chaque surface texturée dans la nature va réfléchir la lumière d'une façon très particulière. Vous devez y prêter attention pour bien rendre compte des textures.

Vous devez toujours avoir en tête que la texture dans vos photos doit évoquer le toucher. Vous devez presque provoquer chez le spectateur cette envie de prendre, de toucher vos sujets photographiques.

En photographie, les textures sont visuelles donc implicites contrairement à d'autres formes d'art comme la sculpture ou l'architecture. Les textures peuvent être lisses, rugueuses, dures, douces, moelleuses, velues, bosselées, etc.

Élément n°7 de l'art à utiliser dans vos photos : l'espace

Nous voici arrivés au dernier élément utilisé dans l'art. Il est aussi essentiel que les autres. Jusque maintenant, je vous ai expliqué les lignes, les figures, les formes puis la couleur, la valeur et la texture.

L'espace se définit comme le placement des lignes, des figures et des formes.

Dans l'art, il existe deux types d'espace :

  • l'espace positif.
  • L'espace négatif.

L'espace positif est l'espace occupé par votre sujet et tout ce qui s'y rapporte comme son ombre ou les sujets secondaires qui viennent aider à mieux comprendre une œuvre.

L'espace négatif est l'espace qui s'étend autour de votre sujet comme le premier plan, l'arrière-plan.

En photographie animalière, l'espace positif est l'animal s'il est seul dans la photo. Le reste est l'espace négatif. Souvent, il caractérise son habitat.

En photographie de paysages, l'espace positif est le sujet ou le point d'attention de la photo. L'espace négatif est constitué de tous les éléments qui vont concourir à mettre en valeur ce point d'attention.

En photographie, ce concept d'espace est essentiel. En effet, vous pouvez analyser une photo en la décomposant en 3 éléments :

  • le premier plan.
  • L'arrière-plan.
  • Le sujet.

Vous pouvez aussi la décomposer en espaces :

  • l'espace négatif.
  • L'espace positif.

Vous pouvez ainsi juger une photo en jugeant les éléments ou les espaces.

C'est ce que je vous avais expliqué dans cet article.

Pour moi, l'espace négatif est absolument essentiel. En effet, je réalise très peu de gros plans. Mes photos sont souvent des plans larges. Cette manière de photographier correspond à ma démarche photographique. Quand je photographie un sujet, il occupe peu de place dans la photo. Je dois bien gérer l'espace négatif.

Voici quelques questions que je me pose quand je prends une photo:

  • est-ce que mon sujet respire ? Est-ce que je laisse suffisamment d'espace négatif autour de mon sujet.
  • Est-ce que mon espace négatif doit être équilibré de chaque côté du sujet ?
  • Dois-je réduire mon espace négatif, car il attire trop le regard ?
  • etc.

La gestion de l'espace ou des 2 espaces (négatif ou positif) est absolument essentielle à comprendre pour vous. Mieux vous les appréhendez meilleures seront vos photos.

Demander votre guide pour donner de l'impact et du sens à vos photos

Demandez votre guide gratuit '50 pages de conseils pour donner de l'impact et du sens à vos photos'

Vous améliorez le placement des sujets dans vos photos. Vous comprendrez comment utiliser la perspective.

Vous pourrez créer des effets en établissant des références de taille par exemple.

Vous pourrez aussi mieux gérer les couleurs et les valeurs. Par exemple, je vous recommande de mettre des couleurs froides de l'arrière-plan afin de donner une idée d'évasion et d'infini. Les valeurs foncées sont intéressantes pour le premier plan ou elles donnent l'impression d'une marche pour entrer dans la photo.

Finalement

J'espère que cet article concernant l'utilisation des 7 éléments de l'art vous donnera de nouvelles pistes créatives pour réaliser vos photos.

Que ce soit la ligne, la figure, la forme, la couleur, la valeur, la texture, l'espace, chaque élément est essentiel à analyser, à comprendre et à maîtriser.

Ils sont la base pour créer des photos intéressantes, équilibrées. En jouant et en modulant ces éléments, vous allez écrire des histoires avec vos photos. Vous allez leur donner du sens. Vous allez être compris. Ils sont à la base du langage et de l'écriture photographique.

Prenez bien le temps de relire cet article. Il est l'une des fondations de votre approche photographique.

Soyez humble, constant(e), patient(e), persévérant(e) et persistant(e) car le chemin pour s’approcher de l’excellence est long.

 

Ajouter un Commentaire

Enregistrer
Comment puis-je vous aider à créer des photos?