fbpx

 

Photographier à hauteur des yeux pour améliorer vos photos animalières

Photo d'un singe gélada prise sur une falaise en Ethiopie. Cette photo a été réalisée en billebaude.
Photo d'un singe gélada prise sur une falaise en Ethiopie. Cette photo a été réalisée en billebaude.

Conseil 7 : photographier le plus souvent à hauteur des yeux de l’animal

En photographie animalière, une règle est importante : essayer de photographier les animaux à hauteur des yeux. Comme je l’avais décrit dans l’article consacré au choix d’un point de vue, si un animal est photographié en contre plongée ou en plongée, les proportions changent donnant un aspect peu naturel aux photographies.

Le fait de photographier à hauteur des yeux permet de créer une connexion entre le sujet et celui qui regarde la photo. C’est un moyen de renforcer la lecture et de mieux véhiculer des messages.

Conseil 8 : toujours avoir les yeux nets

Une règle est essentielle en photographie animalière : si on voit les yeux de l’animal alors ils doivent être nets. Un autre point important est d’essayer d’avoir l’éclat dans l’œil. C'est-à-dire le soleil qui se reflète dans la pupille du sujet photographié. L’éclat dans l’œil permet aussi de créer une connexion avec celui qui regarde la photo en dirigeant son regard.

La photographie d’un animal sauvage avec un regard qui est flou est un cliché raté.

Lorsque le photographe effectue sa mise au point, il doit absolument privilégier les yeux. Ensuite, il adapte sa profondeur de champ en fonction des éléments qu’il veut nets dans la photo.

Conseil 9 : bien choisir l’environnement

De nombreux photographes animaliers se focalisent uniquement sur les animaux lorsqu’il réalise une photo. Ils ne prêtent pas attention à l’environnement. Je pense que c’est une erreur de composition.

L’environnement est aussi important que le sujet. On peut le comparer à un emballage ou à un papier cadeau. Pour moi, l’environnement est aussi bien le premier plan que l’arrière-plan, que l’espace négatif. Quoi de plus laid que de photographier un oiseau sur une branche cassée ou alors des mammifères évoluant dans des branchages posés sur le sol.

Demander votre guide pour donner de l'impact et du sens à vos photos

Demandez votre guide gratuit '50 pages de conseils pour donner de l'impact et du sens à vos photos'

Je rappelle que la fonction de l’arrière-plan permet de mettre en valeur le sujet en jouant soit sur les contrastes de lumière ou de couleurs.

Le premier plan doit être considéré comme une marche qui mène vers les sujets.

L’arrière-plan ou le premier peuvent être flous ou nets mais ils doivent être harmonieux, en bon état et mettre en valeur le sujet.

De nombreux photographes négligent ces éléments. Les animaux photographiés perdent de leur beauté et font négligés. N’oubliez jamais qu’en photographie l’emballage et les détails sont aussi importants que le contenu.

Conseil 10 : respecter le milieu naturel

Je terminerai cette série de conseils par le plus essentiel à mes yeux. Tout photographe animalier doit préserver la nature et respecter le milieu dans lequel il évolue. Il ne doit jamais oublier qu’il n’est qu’un invité. Il doit respecter l’environnement pour les animaux mais aussi pour tous ceux qui viendront après lui. Il ne faut jamais casser de jeunes arbres, écraser des fleurs inutilement, déranger des animaux dans leur habitat naturel. Il doit respecter les lieux de reproduction, de nidification.

La création d’une photo ne doit jamais se faire au détriment des espèces photographiées. Les animaux sont les habitants naturels des lieux où nous évoluons. Sans eux, la photographie animalière n’existerait pas. Sans eux, l’espèce humaine n’existerait. Nous devons préserver cette harmonie fragile qui existe dans le milieu naturel sous peine de disparaitre un jour.

Finalement

La photographie animalière est un domaine très complexe qui possède ses propres spécificités. Un photographe animalier est un naturaliste, un technicien de la photo. Il doit connaitre le terrain, la météo. Mais c’est aussi un artiste qui créé des œuvres en prenant bien de respecter un monde dans lequel il est invité. Il ne doit jamais oublié qu’il a des devoirs. C’est au prix du respect de toutes ces règles que nous verrons toujours de belles photos et que les merveilles de la nature subsisteront.

Soyez humble, constant(e), patient(e), persévérant(e) et persistant(e) car le chemin pour s’approcher de l’excellence est long.

 

Ajouter un Commentaire

Enregistrer
Comment puis-je vous aider à créer des photos?