Pour améliorer vos photos utilisez les émotions

Paysage en noir et blanc de la vallée de la Mort. Dunes de sable. Photo par Amar Guillen, artiste photographe.
Paysage en noir et blanc de la vallée de la Mort. Dunes de sable.

Conseil n°1 : créer des photos qui vous ressemblent

Le grand principe de la photographie artistique est que vous photographiez ce que vous voyez, mais la manière dont vous le montrez dépend de ce que vous croyez et de comment vous pensez.

Je vous recommande de mémoriser ce principe. Souvenez-vous en sur le terrain. Il peut vous servir de motto.

L’impact de ce principe est très, très important.

Quand vous prenez des photos, n’essayez pas de copier ce qui a déjà été fait. Prenez des photos qui vous ressemblent. Prenez des photos qui sont le reflet de ce que vous êtes réellement. Il s’agit juste de votre personnalité.

J’ai l’habitude de dire que les photographies intéressantes ne sont que le reflet de l’âme du photographe qui les a prises.

Soyez vous-même. Ne trichez pas.

C’est pour cette raison que je vous recommande de bien définir votre démarche artistique et votre motto. Ces deux éléments qui sont à la base de votre approche photographique vont créer un chemin balisé que vous suivrez tout au long de votre activité photographique.

Conseil n°2 : maîtriser parfaitement la technique

Comme je le dis souvent durant mes stages de photos nature : la technique est une condition nécessaire mais pas suffisante pour créer des photos intéressantes.

Tout d’abord vous devez parfaitement connaître et maîtriser votre équipement photographique : appareil photo, objectifs, trépied, flash, etc.

Vous devez connaître tous les réglages de votre appareil et savoir les utiliser dans toutes les conditions que vous allez rencontrer sur le terrain.

Si vous ne faites pas cet apprentissage, vous allez vous poser des questions durant les sessions photos. Vous allez perdre du temps. Vous allez manquer des photos qui étaient intéressantes. C’est ce que j’expliquais dans le paragraphe consacré à la partie consacrée au ‘T’ (timing).

Ensuite, vous devez maîtriser les techniques de développement de vos photos. Plus vous les maîtriserez plus pour réaliserez de bonnes photos sur le terrain. En effet vous saurez quelles sont les conditions limites de lumière que vous devez utiliser pour réaliser les équilibres de contraste.

Enfin, dans le cas de la photographie animalière, vous devez absolument connaître les techniques de camouflage, d’approche, d’affût pour bien photographier les animaux sauvages, notamment en Europe.

N’oubliez jamais que la technique vous permet de consolider les fondations de votre édifice photographique.

Plus vous la maîtriserez plus vous serez créatif et productif dans vos collections et vos séries.

Conseil n°3 : chercher inspiration

Une fois que vous avez développé une compétence technique irréprochable, vous devez chercher l’inspiration photographique. Vous devez aller chercher des idées, des concepts pour composer, cadrer, choisir vos éléments photographiques une fois sur le terrain.

Vous devez chercher cet état de calme et de quiétude pour comprendre qui vous êtes, pourquoi vous voulez créer ces photos, comment vous allez les prendre.

L’inspiration est difficile à définir. Pour atteindre cet état un peu extatique, isolez-vous, réfléchissez, écrivez vos idées.

Un bon conseil que je donne souvent, c’est de lire des livres ou des magazines afin d’étudier ce que d’autres photographes ont réalisé. N’hésitez pas à aller étudier des photographes disparus car ils ont souvent posé les bases des techniques modernes notamment dans les compositions et les cadrages. Un retour aux sources est toujours une bonne base pour trouver l’inspiration.

Les réseaux sociaux sont aussi un excellent support pour trouver l’inspiration. En effet dans les magazines, ce sont toujours les mêmes photographes qui sont publiés. Certains sont intéressants, d’autres moins. Mais pour les magazines et les maisons d’édition ce sont des valeurs sûres. De nombreux photographes peu connus font un travail photographique intéressant et passionnant. Ils ont des sites Web et publie sur les réseaux sociaux. C’est pour cette raison que je vous recommande cette source d’inspiration.

L’inspiration doit vous permettre de créer votre propre style, d’expérimenter et de penser autrement. Vous ne devez pas copier. Tracez votre propre chemin. Balisez-le avec des repères que d’autres ont créé. Pourquoi réinventer la roue ?

Conseil n°4 : créer des images qui ont un impact émotionnel

N’oubliez jamais que si vous voulez créer des photos intéressantes, qui ont du sens et qui traduisent votre âme, vous devez donner une réponse visuelle.

La règle essentielle que j’applique en permanence sur le terrain, c’est de créer tous mes projets photographiques avec mes émotions et mon âme.

Lorsque vous définissez votre projet photo, votre collection ou encore votre série photographique, vous devez être guidé par votre démarche photographique et votre motto. Ce sont eux qui vont définir et baliser le chemin de vos créations.

Vos photographies doivent avoir un impact émotionnel.

Vous devez retranscrire vos émotions, ce que vous ressentez au plus profond de. C’est pour cette raison que vous compositions et vos cadrages doivent être bien construits. Tous éléments photographiques choisis dans votre scène vont concourir à transmettre le message que vous avez choisi. Traduisez vos émotions avec une réponse visuelle forte.

Conseil n°5 : créer des images avec vos expériences

Ayez toujours en tête que ce sont vos expériences qui créent vos images et non pas le contraire.

Je rencontre beaucoup de photographes qui pensent que ce sont leurs photographies qui valident les expériences qu’ils vivent. C’est une erreur.

Plus vous vivez des expériences intéressantes, variées, différentes, plus vous allez renforcer votre caractère, votre âme. De plus, vous allez conforter votre motto. Je crois que c’est le but même de la vie. Mais c’est un autre débat.

Donc plus vous aurez d’expériences, bonnes ou mauvaises, plus vous aurez de choses à dire, à expliquer, à faire ressentir. Et plus vos photographies seront explicites, claires et intéressantes.

Quand je parle d’expérience, je ne l’entends pas d’aller au bout du monde pour expérimenter des situations extraordinaires. Je dis souvent que la plupart des personnes ont tendance à aller regarder si l’herbe est plus verte dans le jardin du voisin sans regarder l’arbre qu’elles ont chez elles.

Apprenez à créer de l’extraordinaire avec de l’ordinaire.

La plus belle et la plus grande expérience photographique et de transcender l’ordinaire pour en faire de l’extraordinaire. Apprenez à le faire petit à petit. Vous verrez un bouleversement notable dans la création de vos photographies.

Conseil n°6 : créer au-delà des images illustratives

Si vous voulez vraiment créer des photos fortes qui interpellent une audience et surtout créer des photos qui resteront dans le temps, aller au-delà de la simple photo illustrative.

Je vous recommande de communiquer votre vision photographique. Parlez. Exprimez-vous. N’hésitez pas à montrer vos photos. Si ce que vous créez vous inspire et vous plaît, vous allez nécessairement rencontrer votre public car vous saurez défendre votre projet.

Les photographies illustratives n’ont qu’un seul but : illustrer un propos écrit. Personne ne regarde jamais l’auteur de la photo sauf celui qui l’a prise.

99 % des photographes illustratifs n’existent pas. Personne ne connaît leurs noms. La photo illustrative suit le temps de l’information. Aujourd’hui, comme tout va très vite, les photographies illustratives sont en oubliées aussi vite qu’elles sont vues. Je trouve qu’il n’y a rien de plus frustrant.

Vous êtes peut-être comme beaucoup de photographes. Vous pensez certainement que parce que vous voyez un certain type d’images, que c’est ce type de photographies qu’il faut créer. C’est une erreur très grave. Comme l’information est partout sous forme numérique et papier, la photographie illustrative est partout présente. Est-ce que cela en fait un sujet intéressant ? Je pense que la réponse est non.

Vous devez certainement avoir en vous votre propre univers, des rêves, des envies. Traduisez-les en photographie. Ne tombez pas dans la facilité. Encore pire, copier ce qui vous semble être à la mode serait une erreur fatale. La bonne attitude : soyez vous-même.

Demander votre guide pour donner de l'impact et du sens à vos photos

Demandez votre guide gratuit '50 pages de conseils pour donner de l'impact et du sens à vos photos'

Conseil n°7 : photographier les scènes iconiques avec une seule idée

Si vous aimez partager vos photographies sur les réseaux sociaux et si vous aimez montrer que vous visitez les scènes iconiques du monde, essayez de le faire en respectant votre vision photographique.

Photographier une scène iconique parce qu’elle est iconique ne sert à rien. Votre audience la regardera certainement. Mais la photographie sera oubliée aussi vite qu’elle a été regardée.

La raison est simple. Comme je l’ai déjà évoqué dans un autre article, nous sommes tous intéressés par une seule chose : nous-mêmes.

Si regarder une photographie nous permet de mieux nous comprendre, mieux nous situer, apprendre quelque chose de nouveau dont nous pourrons tirer parti ou alors apprendre sur nous-même, nous passerons du temps à l’analyser et à la regarder.

Je peux vous assurer car j’ai déjà fait l’expérience que réaliser la photographie d’une scène iconique juste pour montrer que vous y étiez, n’intéressera que vous et votre ego. Personne d’autre ne s’y intéressera car cette scène n’apporte rien aux autres.

Vous devez toujours utiliser les scènes iconiques pour servir votre démarche photographique et vos émotions.

Conseil n°8 : regarder la nature de manière différente

 

Comment puis-je vous aider à créer des photos?