Vous êtes dans cette rubrique : Accueil > Stages > Comptes rendus

Compte-rendu du stage de photo sous-marine en Mer Rouge : croisière latitude 27 en octobre 2018

Ce stage de photo sous-marine s’est déroulé du 20 au 27 octobre 2018 en Mer Rouge. Ce fut une croisière photo pour photographier les fonds marins sur les plus beaux tombants ainsi que les plus belles épaves de la Mer Rouge.

Cette aventure sous-marine exceptionnelle a été suivie par 7 photographes et 2 accompagnateurs.
Le thème que j’avais choisi comme fil conducteur de ce stage était la photographie créative et artistique afin de mieux décrire les émotions ressenties en photo sous-marine.

Ce compte-rendu est le récit de ce fabuleux voyage

Les participants au stage de photo sous-marine en Mer Rouge durant une croisière latitude 27 en octobre 2018. Au premier plan : Joris, Vanessa, Laure, Daniel, Marie-Josée et Amar. A l'arrière-plan: Nicolas, Philippe, Serge et Eric.
Les participants au stage de photo sous-marine en Mer Rouge durant une croisière latitude 27 en octobre 2018. Au premier plan : Joris, Vanessa, Laure, Daniel, Marie-Josée et Amar. A l'arrière-plan: Nicolas, Philippe, Serge et Eric.

Le commentaire écrit et oral des participants

Vanessa. Vanessa.
Le commentaire audio de Vanessa. (cliquez sur le bouton play pour démarrer) :

Comme la dernière fois durant le stage aux Philippes, mes impressions sont très bonnes. J’ai beaucoup évolué sur une semaine. J’ai pu démarrer l’apprentissage du grand angle. Personnellement, je trouve que j’ai beaucoup évolué.

J’ai beaucoup apprécié la démarche artistique tu avais choisie pour le stage. Cela me permet de créer des photos d’une manière. Je photographie les mêmes choses mais d’une manière.

Je me sens bien et je me sens confortable sur le point technique. Je me sens bien à l’aise avec matériel que ce soit la boîtier, le caisson ou les flashs. Tout vient naturellement. C’est très bien. J’avais un équipement totalement neuf. J’ai l’impression de le maîtriser. Je sais réaliser des photos beaucoup plus naturellement. Je me suis concentrée sur la prise de vue.

Je fais encore un peu de la photo au feeling. En fonction de ce que je vois, je m’adapte.

J’ai beaucoup aimé le mix entre les épaves et les tombants. Cela m’a permis de faire un petit de tout pendant une semaine. C’était assez varié. Le fait que tu avais imposé le grand angle pendant la semaine a été une très bonne chose pour moi. Je n’avais pas envie d’apprendre toute seule. Mais le fait d’avoir suivi le stage m’a permis de bien comprendre l’utilisation d’un grand angle.

L’ambiance dans le stage a été très bonne. Nous nous sommes tous bien entendus. C’était très bien.

L’organisation était parfaite. Tout simplement.

Tes exposés techniques m’ont beaucoup apporté sur l’inspiration. Le plus drôle c’est qu’on photographie tous la même chose mais les résultats sont totalement différents. C’est intéressant de voir que les autres voient les mêmes choses que nous mais différemment. Tes exposés m’ont permis d’avoir plus d’acquis.

Je garderais plein de bons souvenirs de cette semaine. Ce fut exceptionnel. Tout. L’ambiance, les plongées. Le bon souvenir c’est l’ensemble.

Laure. Laure.
Le commentaire audio de Laure. (cliquez sur le bouton play pour démarrer) :

Mes impressions générales sur le stage sont excellentes. J’ai passé un très bon séjour. Le bateau était très agréable. Il était très confortable. Tout était très bien organisé. Le groupe était formidable. Je connaissais certaines personnes.

Concernant la photo, j’étais venue pour photographier les épaves d’extérieur. Je voulais faire de belles perspectives. Ce sont des photos que je n’avais pas encore. Je suis très contente car j’ai quelques très belles images. Mais surtout, j’ai appris à développer. J’ai appris à leur donner un cachet un peu particulier, artistique. Un cachet qui me ressemble. Je suis assez fière de moi. Je sens que j’ai beaucoup progressé. Autant dans la prise de vue que dans le développement, que dans la retranscription de ce que j’aime faire passer.

Au départ je ne suis pas venues pour les tombants. J’aurais préféré ne faire que des épaves. Mais il en faut pour tout le monde. Cela ne m’a pas dérangé. Mais les récifs sont tellement beaux, qu’on ne peut pas être dérangé.

J’ai apprécié le fait de faire beaucoup de grand angle. Le fait que je sois concentré uniquement sur le grand angle, c’est une bonne chose pour progresser. Les résultats se sont vus.

L’ambiance dans le groupe a été très bien. Les gens sont très sympathiques. C’est un groupe très agréable. Il n’y a pas de vague. Tout se passe bien. Tout est fluide. On a plaisir à se retrouver ensemble. Chacun ses différences. C’est très agréable.

Tes exposés m’ont ouvert d’autres voies photographiques. Maintenant j’ai mon esprit qui est éveillé à l’artistique. Maintenant, je pense différemment. Je peux retranscrire d’autres choses. La photo peut servir d’un moyen pour m’exprimer.

Si je devais conserver un bon moment de ce stage, ce serait quand je suis au fond de l’eau et que je regarde une épave. Je la vois. Et je l’imagine quand elle sera retravaillée et imprimée.

Catherine. Catherine.

J’ai déjà assisté à de de nombreux stages en ta compagnie. Une fois de plus, j’ai été satisfaite par le contenu des exposés, par l’ambiance avec le groupe et par l’organisation.

Tes exposés sur le noir et blanc et notamment sur la manière de développer les épaves ont été un vrai plus. Je connaissais de nombreuses techniques mais tu as réussi me surprendre en expliquant de nouvelles façons d’appréhender le noir et blanc.

J’ai beaucoup ce conseil que tu as répété sans arrêt pendant le stage. Il concerne la visualisation d’une photo avant de déclencher. Maintenant, j’imagine les textures, les détails, le contraste que je vais donner à la photo finale. C’est un conseil qui me permet d’améliorer mes photos dans l’eau.

Si je devais conserver un bon moment de ce stage, ce serait ma plongée sur le Rosalie Moller. Ce n’est pas une épave facile. Les conditions sont souvent difficiles. Mais l’ambiance est extraordinaire.

Marie-Josée. Marie-Josée.
Le commentaire audio de Marie-Josée. (cliquez sur le bouton play pour démarrer) :

Je suis la compagne de Daniel. Je suis accompagnatrice. Je ne suis pas photographe.

La semaine s’est très bien passée. Nous avons été très bien accueillis sur le bateau. Tout a été vraiment fait pour nous donner le maximum de confort. Les chambres sont grandes. Il y a beaucoup de rangements.

En tant accompagnatrice, j’ai pu plonger à mon rythme, comme je le voulais. J’ai toujours plongé avec une guide. Elle a toujours répondu à mes attentes. Je ne me suis jamais ennuyée sous l’eau. Je craignais un peu les courants. Nous en avons eu durant plusieurs plongées. Mais la guide a toujours cherché à les éviter pour me faciliter la vie sous l’eau. Elle a compris que j’aimais beaucoup les coraux très colorés et très épanoui. Elle a tout fait pour me trouver des coraux qui me correspondaient.

Les épaves m’ont vraiment surprises. Je les ai regardées comme spectatrice. Au départ les épaves, ce n’était pas spécialement mon élément. Mais finalement, c’est absolument extraordinaire. En tout cas celles que nous avons pu voir. C’est vraiment à faire.

L’ambiance sur le bateau a été très bonne dans l’ensemble.

Si je devais conserver un bon moment de ce stage c’est une épave. C’est le Carnatic. Elle était magnifique car elle était recouverte coraux. C’était du cinéma à chaque instant.

Daniel. Daniel.
Le commentaire audio de Daniel. (cliquez sur le bouton play pour démarrer) :

Ce fut un très bon stage avec de très belles plongées que ce soient sur les épaves ou les tombants ou encore sur les plateaux.

J’ai pu réaliser des photos très variées aussi bien au niveau des épaves que sur les tombants. Tu nous as beaucoup apporté sur le traitement noir et blanc. Cela me permet de passer de la photo descriptive à de la photo artistique.

Tu nous a décrit une façon de faire du noir et blanc qui n’était pas nécessairement la même que ce que je faisais jusque maintenant. Maintenant, je peux tout reprendre ce que j’ai déjà fait.

Ce mixte entre les tombants et les épaves a été une excellente idée. Si nous n’avions plongé que sur les tombants, on se serait ennuyé. Cela m’a permis de bien travailler la photo d’ambiance. Ce fut un très bon équilibre.

Ce stage a parfaitement répondu à ce que je voulais faire. Je ne voulais pas faire de macro. En grand-angle, j’avais encore quelques lacunes et quelques points à améliorer. J’ai pu changer mes techniques et mes méthodes. De plus, cela a correspondu parfaitement aux attentes du groupe. Tout le monde était orienté sur le grand angle. C’est vraiment ce que je souhaitais faire pendant ce stage. Mes attentes ont été comblées. Maintenant, je vais pouvoir appliquer. Je mesure les progrès qui me restent à faire.

Le plus important est que j’ai compris ce qu’était une vision artistique par rapport à une vision descriptive.

Concernant l’ambiance avec le groupe, je connaissais quasiment tout le monde. Dans tes stages, l’ambiance est toujours excellente. C’est on échange beaucoup. Et on peut se comparer les uns par rapport aux autres avec les revues photo. Ça me permet d’évoluer et de me remettre en cause. Je peux facilement évoluer dans mes photos.

Les revues photos sont indispensables. Je prends beaucoup de plaisir à regarder les approches différentes. Je photographie les mêmes endroits que les autres, mais le regard est totalement différent.

Sur le même site, sur le même endroit on peut prendre des photos complètement différentes. C’est vraiment étonnant. En termes d’inspiration, c’est très important.

Le bateau est très confortable. Les plongées sont très bien organisées. Toute l’organisation est excellente.

Je regrette le côté un peu strict et militaire de l’encadrement du bateau. Il faudrait quand même que ce club apprenne à mieux gérer les photographes. C’était assez stressant.

Si je devais garder une un bon souvenir de ce stage ce serait certainement le traitement noir et blanc des épaves. Je peux tirer d’une photo qui paraît banale, désespérante quelque chose de vraiment intéressant. Pour moi c’est vraiment un grand pas que je viens de franchir franchi. C’est extraordinaire

Eric. Eric.
Le commentaire audio de Eric. (cliquez sur le bouton play pour démarrer) :

Mes impressions générales concernant ce stage, c’est que j’ai pu constater une évolution sensible. Depuis le temps que je fais des stages avec toi, je peux mesurer mes progrès. Tu m’as fait toucher du bout des doigts la différence ente des photos standards ou descriptives et des photos artistiques. Maintenant j’ai compris ce que c’était qu’une photo artistique.

Pour moi, maintenant je suis dans la photo artistique. C’est un grand pas. Cela me permet de diversifier mes photos. J’ai adopté nouvelle approche. Je suis sur une nouvelle progression.

Je trouve qu’entre les plongées sur les tombants et les épaves ce fut un parfait équilibre. C’est exactement ce que j’attendais. C’est parfait. Mes photos d’épaves sont nettement meilleures. Je vois les choses différemment maintenant.

J’ai beaucoup aimé d’utiliser uniquement le grand angle pendant mes plongées. Pendant 2 ou 3 plongées, tu nous as quand même fait utiliser l’objectif macro. Ce stage m’a permis de comprendre la photo macro artistique. C’est beaucoup plus facile maintenant. J’ai beaucoup évolué.

Les exposés techniques que tu fais sur le noir et blancs m’ont beaucoup apporté. Je pense que c’est une approche qui était nécessaire. Il y avait des stagiaires qui connaissaient très bien ce sujet. Ça m’a beaucoup aidé. C’est un vrai plus. Je suis fan de noir et blanc. On a fait l’approche qui était gracieuse. Elle m’a mené tout doucement vers le développement. Tout était parfait. Je me suis régalé avec le noir et blanc.

Je ne connaissais pas tout le monde en gros. L’ambiance a été très bonne. C’est mon troisième stage avec toi. C’est toujours très bien.

L’organisation était bonne.

Si je devais garder un bon souvenir un bon moment de ce stage, ce serait toi. Venir en stage, c’est le plaisir de se voir, de se retrouver, de rencontrer de nouvelles personnes. On peut parler d’autre chose que la photo. C’est sympa. C’est tout un ensemble. C’est très bien. Pour moi le bon moment, c’est la semaine.

Joris. Joris.
Le commentaire audio de Joris. (cliquez sur le bouton play pour démarrer) :

Je suis plongeur. Je suis compagnon de Vanessa. Je suis non-photographe mais accompagnateur. J’ai vécu ce stage d’une très belle manière. D’habitude, avec Vanessa, nous plongeons toujours ensemble. Là, on a plongé de séparément. J’ai plongé avec d’autres personnes. J’ai appris beaucoup de choses sur la manière de plonger. Le fait de plonger avec d’autres personnes m’a permis de changer un peu mes habitudes. Vanessa suivait des cours. Et moi je faisais mes plongées. Et le reste de la journée, on était ensemble. Ça s’est super bien passé.

Je ne me suis jamais ennuyé dans l’eau, même avec des photographes. J’observe. J’ai ma caméra go pro. Je fais ma plongée. C’était tranquille.

J’ai beaucoup aimé le fait de plonger sur les épaves et les tombants. Je ne suis pas un grand fan des petits poissons. J’aime bien les grands barracudas, les requins, les grandes tortues. J’ai beaucoup aimé aussi les épaves sur lesquelles on a plongé. L’ensemble des plongées était très bien.

En plongeant sur les épaves, j’ai éprouvé un petit peu ce que les gens avaient éprouvé sur les bateaux. C’est surtout l’histoire qui m’a marqué. Les épaves sont des bateaux qui ont coulé il y a très longtemps. Donc elles ont une histoire. C’est ce qui m’intéresse.

Je ne connaissais que Vanessa dans le groupe. L’ambiance a été excellente. Nous sommes arrivés parmi 25 personnes qui ne se connaissaient pas. Une semaine plus tard tout le monde se connaît. Nous avons partagé des expériences. C’était bien. Tout s’était passé avec le groupe.

L’organisation est excellente. Je donne cinq étoiles. Ce n’est pas facile de mettre 25 personnes ensemble. Tout a été très bien fait. Le planning, la restauration, les briefings. J’attends l’année prochaine pour revenir sur le bateau.

Si je devais garder au moment de stage, ce serait difficile à dire. J’en ai plusieurs. J’ai enregistré mes vidéos sur go pro. Maintenant je vais les regarder. Il y a eu beaucoup de bon moments durant ce stage. Merci Amar.

Nicolas. Nicolas.
Le commentaire audio de Nicolas. (cliquez sur le bouton play pour démarrer) :

J’ai beaucoup aimé ce stage. J’avais fait déjà une croisière plongée il y a quatre ans sur les Brothers. J’avais été déçu. C’était une autre organisation. Les plongées n’avaient pas été super intéressante.

Ce stage m’a montré des plongées très variées, très diversifiées. On a fait beaucoup de grand angle. Jusque maintenant, j’avais du mal à trouver des compositions et à cadrer.

Photographier au grand a toujours été pour moi assez difficile. Mais là c’était vraiment chouette. Tu as partagé ton expérience pour gérer mon grand-angle. Tu nous as expliqué aussi comment traiter en noir et blanc. J’ai beaucoup appris. Les exposés techniques m’ont beaucoup apporté. Comme d’habitude j’aime bien tes commentaires sur les photos. C’est très constructif.

Je suis venu vraiment pour apprendre à maîtriser la photographie grand-angle. Je savais qu’on allait faire des épaves. Je n’avais pas une grande expérience. Mais c’était vraiment très chouette. Ce fut une belle expérience pour moi de photographier les épaves. Le noir et blanc est très particulier. Mais j’ai beaucoup appris. Je voulais surtout changer ma vision de l’Égypte à la suite de mon voyage précédent. Ton stage m’a vraiment réconcilié avec cette destination.

L’ambiance dans le groupe a été très bonne comme d’habitude. J’ai rencontré des gens qui partagent la même passion. Mais qui ont une vision très différente de la photo. C’est très impressionnant de voir les photos que chacun a pris pendant la même plongée. Mais il n’y a aucune photo qui se ressemble. C’est absolument étonnant.

L’organisation était très bonne. Tout était très bien du transfert aux plongées.

Si je devais conserver un bon moment de ce stage ce serait une plongée sur les Brothers. Nous avons perdu le récif de vue. On était deux photographes. Je voulais absolument voir des requins. On ne trouvait plus le récif au retour. Pendant 20 minutes, nous avons nagé à la boussole pour retrouver le récif. Et on voyait des requins qui revenaient de plus en plus près. J’ai de belles photos mais j’étais content de revoir le récif.

Mais il y a eu plein d’autres très bons moments notamment dans les épaves. Le Rosalie Moller est une épave vraiment très impressionnante.

Philippe. Philippe.
Le commentaire audio de Philippe. (cliquez sur le bouton play pour démarrer) :

C’est un stage un peu particulier pour moi.

C’est une espèce d’étape charnière. Durant ce stage, tu as essayé de nous faire dépasser notre stade photographique habituel. Tu nous as bousculé. Tu nous as fait changer de conviction.

Nous avons tous ressentis le besoin de changer la pratique habituelle. Tu nous a obligé à aller vers une création beaucoup plus personnelle. Le challenge nous a paru ambitieux. Je pense que nous avons réussi à le relever. Mais il reste beaucoup à faire. Ce n’est qu’un début.

Il y a une quantité de pistes à explorer. Il y a le noir et blanc. Il y a des pistes avant-gardistes. Certains les ont empruntées. Notamment en utilisant les effets que les outils modernes donnent. Le tout c’était de dépasser la photo descriptive habituelle. Tu as essayé de nous faire faire de la photographie artistique. Le substrat sous-marin a été un élément.

J’ai passé de très bonnes vacances mêmes si elles sont studieuses. Elles sont très amicales. J’ai retrouvé des gens que j’ai connus, que j’ai rencontré régulièrement. Il y a une bande à Amar. Il faut le dire. Elle se forme au gré des stages. C’est un élément essentiel du plaisir que j’ai à revenir à tes stages. C’est un vrai collectif qui se respecte, qui a envie de travailler ensemble. C’est un moment très fort.

Le stade photographique que j’évoquais appelle un grand partage. Tu nous incites à aller plus loin. C’est important de voir aussi ce que font les autres non pas pour les copier mais pour nous interpoler, pour nous inspirer.

Serge. Serge.
Le commentaire audio de Serge. (cliquez sur le bouton play pour démarrer) :

Mon impression générale de ce stage est très bonne. Tu as totalement répondu mes attentes. J’ai commencé à évoluer avec toi. Il y a de nombreuses années, je ne savais pas ce que c’était qu’un appareil photo. Je commence maintenant à avoir un œil photographique. Grâce à toi.

Demandez votre guide comment choisir le stage photo de vos rêves

Demandez votre guide gratuit '50 pages de conseils pour choisir le stage photo de vos rêves'

Le niveau du groupe a été très haut. La qualité des photos a été extraordinaire. Ton aide pour le développement créatif des photos a totalement répondu à mes attentes. Mais tu m’as donné encore plus. Je suis extrêmement content.

Le mix entre les épaves et les tons blancs a été très bien. Cela nous a permis de changer un peu la matière des plongées. Au départ, je ne suis pas fan des épaves. Mais maintenant grâce au développement en noir et blanc que tu nous as appris, j’ai appris à créer un univers photographique. J’apprécie énormément les épaves. C’est un véritable univers graphique.

Je connaissais beaucoup de personnes dans le stage. Une fois de plus, l’ambiance a été très bonne. Je connaissais 80 % des gens du stage. C’était un très bon voyage.

L’équipage était excellent. La restauration a été moyenne. L’organisation est un peu stricte. L’encadrement des plongées a été un peu militaire.

Si je devais conserver un bon moment de ce stage, ce serait le développement noir et blanc. Maintenant je sais faire du noir et blanc beaucoup plus graphique. Maintenant quand je plonge sur une épave, j’imagine quand elle sera développée. C’est un grand moment pour moi.

Quelques photos prises par les participants du stage de photo sous-marine en Mer Rouge lors de la croisière Latitude 27 d'octobre 2018

Cliquez sur chaque vignette pour l'agrandir.

Voulez-vous partager cet article sur vos réseaux sociaux?


La confiance de mes clients est mon meilleur atout pour vous convaincre de participer à l'un de mes stages photo.

  • 110 stages photo de 1 ou 2 semaines organisés
  • 862 participants m'ont fait confiance.

Dernière mise à jour de ces données le 25 janvier 2022.


Demandez votre guide comment choisir le stage photo de vos rêves

Demandez votre guide gratuit '50 pages de conseils pour choisir le stage photo de vos rêves'

Venez découvrir comment créer des photos intéressantes qui vous ressemblent

Reconnectez-vous à la nature avec mes stages de photo. Laissez-moi vous aider à créer des photos inspirantes et intéressantes que ce soit pour participer à des concours, exposer ou encore publier dans des magazines. Vous étudierez les différentes étapes depuis la prise de vue au développement avec un ordinateur.

Découvrez mon travail de photographe professionnel en visionnant ce reportage diffusé sur France 3. Ce reportage décrit mon activité en photographie animalière et de paysages. Il suffit de cliquer sur le bouton "Play" pour démarrer la lecture du film.

Recevez gratuitement des conseils pour donner de l'impact et du sens à vos photos. Abonnez-vous pour recevoir régulièrement des articles.

Contactez-moi par email

Amar Guillen. Artiste photographe professionnel de la nature.

Amar Guillen est un artiste photographe. Il crée des photos d'art de la nature. Amar exprime en images et en émotions les mystères infinis que recèle la nature. Il a développé un langage photographique personnel, artistique et contemplatif.

La quête de Amar Guillen est de mettre en lumière la préciosité de la nature et de la sublimer.

Son aventure avec la photographie commence en 1987 lorsqu'il achète son premier appareil photo. Il commence à ressentir à cette époque, une véritable fascination pour les paysages somptueux qui l'entourent et la faune qui les peuple. Le besoin d'exprimer ses émotions en image se fait déjà ressentir.

En 2003, il devient photographe professionnel de la nature. Depuis, il se consacre entièrement et professionnellement à la photographie artistique. Ses recherches se cristallisent autour de l'espace sous-marin, de l'univers animalier et des paysages terrestres.

 

Comment puis-je vous aider pour votre stage photo?